Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions sur la musique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 7:46

Comme tout le monde, je me promène sur les fora du Québec et quelques autres, planétaires ceux là. Vive internet.

Toujours intéressant de lire ce qui se passe ailleurs et quelques fois, j'y trouve des sujets qui captent mon attention un peu plus que d'autre. Comme sur QAV, le sujet sur l'amplification active. Une autre lancée sur un autre forum par Stoïk, sur l'intérêt de connaître la musique, il va loin quand même quand il parle de lire une partition pour mieux comprendre ce qui se passe lorsque nous sommes assis à écouter de la musique mais ça lui appartient cette idée et pourquoi pas?

Voilà un point de vue qui est intéressant. D'abord on peut discuter de l'intérêt de savoir lire la musique pour mieux la comprendre et son corollaire, sa reproduction sur nos chaines. Est-ce qu'une mise au point y gagne à en connaître plus sur la musique? Savoir que les guitares ont un son caractéristique tout en sachant qu'aucune ne sonne pareille? Les sons des instruments de musique, acoustique, électrique et électronique, est-ce une bonne chose de les connaître? Que la rythmique est l'essence de la musique, c'est très objectif la rythmique et que la musique ce n'est pas que ça, il y a tout un coté subjectif que l'on peut appellé le talent. Peut-on reproduire les deux sur nos chaines? Ou une chaine est un alignement d'appareils qui n'a rien à voir avec la musique?

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 10:33

Je suis de l'avis d'Aevus en ce qui concerne cette question.

La musique live est une source d'appréciation de plus pour
l'audiophile, ce qui ne veut pas dire qu'elle est bien reproduite, les
spectacles lives étant très difficiles à bien faire sonner.

Je ne suis pas du tout un expert en musique, je ne sais pas la lire,
mais je me débrouille pour savoir ce qui sonne bien. Tellement de
choses sonnent bien. Mais là on est à parler d'une reproduction réelle,
pas d'une factice hein?

Tiens, j'avais écrit un texte d'audioatrium bashing mais je viens de le perdre. Signe des Dieux j'imagine, je ne le réécrirai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 10:51

peut etre est-ce moi qui est pas correct mais je trouve depuis
un certain temps,que le questionnement me tape sur les nerfs

tout ce qui est compliqué m'ennuie a mourir
j'ai lu le post moi aussi de stoik et............................

me semble que c'est simple tabarouette écouté de la musique

avec le temps je pense que je suis plus mélomane que audiophile
j'ai monté ma chaine audio selon mes gouts,et aujourd'hui elle me le rend
bien car quand je mets un disque j'ai du plaisir,j'écoute la musique
son originalité,la creation,l'oeuvre ect ect
et non plus mon systeme de son,a savoir ce serait ti mieux ci ou cela
j'ai de plus en plus le gout d'investir plus que jamais dans l'achat
de cd et de vinyl en quantité,que d'investir dans un cable ou un autre dac
ou autre composante qui unefois rajouté a ma chaine vont brisé la synergie
qui existe a l'heure actuel dans mon son
l'autre investisement a faire seras ma salle audio qui selon moi vas compter
pour au moins 35% du rendu de mon set-up audio

alors bref peut etre que c'est moi qui est grognon ce temps ci
mais je m'assume
la vie est ben trop courte pour quel soit compliqué
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 12:18

Entièrement d'accord avec toi oncle.

Sauf que..hum.

Si tu changes ta pièce, sa grandeur et tout...tu vas débalancer ce que tu aimes actuellement. Chaque fois que j'ai changé de pièce mon système s'est transformé.

Je te souhaite ardemment de conserver tous tes éléments en place lorsque tu auras une nouvelle pièce.

Parlant de nouvelle pièce, tu n'es toujours pas venu dans la mienne.

Je ne l'avais pas dit? J'ai migré vers mon ancienne pièce. Mais si, j'ai dû le dire, je l'oublie simplement.

Dis, je suis compliqué moi, mais je ne t'ennuie pas à mourir hein?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 18:20

Je suis pas mal du même avis qu'oncletom. Mon background universitaire fait que j'aime bien me poser des questions, discuter, déblatérer, philosopher mais un moment donné on devient épuisé. Moi aussi je scrute les fora et je dois dire qu'en ce moment (peut-être est-ce à cause des vacances, l'été, etc.) j'ai tendance à lire en diagonale lorsqu'un post s'étire en longueur. Je participe moins également car on dirait que je n'ai pas envie (je suis paresseux) de me forcer les méninges (expression bizarre car les méninges ont une fonction protectrice et ne participent en rien à la pensée, autre que de la protéger).

Bref, je m'installe, je ferme les yeux et j'essaie de m'insérer dans la musique, de la vivre, de la ressentir. Comme oncletom le dit c'est probablement plus mélomane qu'audiophile. Je sais lire la musique. J'ai appris le piano pendant 7-8 ans. Oui ça me permet d'apprécier le travail, la difficulté mais ça ne m'aide absolument pas pour apprécier le talent, la sensibilité, les frissons, les émotions. Je dirais même que c'est un frein. Si j'écoute de la musique et que je commence à porter attention à la mécanique de la musique, à la théorie musicale, aux notes, je commencerais inévitablement à écouter comme un audiophile écoute sa chaîne... il écoute les sons, il décortique la musique et n'est pas suffisamment immersé pour la ressentir.

Je viens tu juste d'écrire un genre de long post que j'ai mentionné ne pas lire moi? Smile


Dernière édition par Martin le Ven 16 Juil - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 19:32

Oncle tu écris : peut etre est-ce moi qui est pas correct mais je trouve depuis un certain temps,que le questionnement me tape sur les nerfs

Je comprend très bien ton cheminement, ta volonté d'écouter plus que de se casser le bocal, c'est juste que je trouve ta phrase un peu vive disons, moi qui aime me questionner. La musique est en premier plan et je suis audiophile, j'aime en parallèle l'écouter avec une qualité certaine. Pour y arriver, je me pose des questions, c'est ma façon à moi d'être audiophile et contrairement à vous, je suis audiophile à l'année. C'est bien d'être différent, dans le sens pas tous pareil.

Ceci dit permettez moi d'en venir au thème de cette discussion.

Je suis d'accord avec les deux, Stoïk et Aevus. Je suis moins d'accord avec le ton du second que je trouve baveux et teinté d'obscurantisme. Aussi ils parlent de deux choses différentes.

Aevus dit des choses que je défend : Un VRAI bon système de son FIDÈLE devrait pouvoir nous tromper. Oui, nous tromper. Nous donner l'illusion d'avoir the real thing dans le salon. La pluie qui tombe ? Un bon enregistrement, avec un bon système de son devrait donner le feeling qu'une fenêtre est ouverte et qu'il pleut pour vrai dehors. Même chose pour un camion qui passe dans la rue, ou pour quelqu'un qui parle, etc... comment ne pas être d'accord mais.......

Stoïk parle d'une connaissance de plus pour arriver à ce que dit Aevus, c'est tout. Pas besoin d'y adhérer, ça te tente pas, tu ne le fais pas mais peut-il y avoir des avantages à connaitre la musique? D'accord ou pas, peut-on en parler, réfléchir et peut être finir par tout larguer ou retirer quelques choses de pas pire.

Tiens, une idée comme ça, le fait que toutes les guitares du monde soient reconnaissables comme instrument et qu'entre elles, elles sonnent différemment, ça vous allume pas vous autres. Une Les Paul ça ne sonne pas comme une Télécaster, ce sont des guitares électriques pour ceux qui l'ignoreraient, une Larrivée a une personnalité différente d'une Martin, là ce sont des guitares acoustique etc etc, une chaine doit reproduire ces différences mais si tu ne les connais pas, c'est bien difficile de faire une mise au point sur des différences inconnues? C'est ce que Stoïk défend, élargir ses horizons pour améliorer sa haute fidélité. D'où l'obscurantisme du second.

Vous me direz que l'on ne peut pas tous connaître les différences entre les instruments et vous auriez raison. Par ailleurs, est-ce une raison suffisante pour ne pas s'y intéressé, il y a tellement de questions sur la musique. Tiens pour Martin qui a étudié la musique, les harmoniques c'est quoi? Riez pas, c'est une notion qui est vague pour moi. J'ai fait des recherches sur mon ami Google, qui m'a reconnu et pour me faire plaisir sans doute, m'a fait visiter tous les sites des docteurs en musique et autres cracks qui ont fait une année d'étude juste sur les termes. Vous avez compris que je n'ai rien compris. Mais avant que Martin réponde, y en a tu un parmi vous qui sait ce que c'est une harmonique

Je continue, une contrebasse ce n'est pas un instrument puissant, si tu la fais sonner lors de ta mise au point comme une basse électrique parce que tu ne connais pas le détail de la faible puissance, c'est correct mais es-tu hifi? Entre autre question. Il est certain aussi que cela n'a aucune importance pour certains audiophiles alors que pour d'autres c'est important. C'est mon groupe.

C'est certain que cela demande un effort, remarquez que lire la musique, y pousse fort le Stoïk tant qu'à moi. C'est certain aussi que la hifi peut se faire comme Oncletom et Seph la voient. Bien sur et il n'y a pas de problème à ne pas vouloir se la compliquer. Moi je me la complique, on ne se refait pas.

Il y a une chose qui est claire en tout cas, en hifi, comme audiophile nous devrions être jugé, si nous avons à l'être, non pas sur la somme de nos connaissances, sur ce que l'on dit et écrit mais sur la qualité de l'écoute de notre chaine haute fidélité.

Richard

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 19:49

dans ma remarque richard qui dit que cela me tape sur les nerfs
personne ,et je dis bien personne n'est visé principalement, et encore
moins juger sur leur questionnement
presentement et peu importe le forum (j'en parcours 5 )
les questionnement ne m'attire tout simplement pas
alors mon cher richard tu peux continuer a questionné sans te soucier de moi
mon cher ami,il y auras surement des gens qui auront le gout de te suivre dans cette démarche
et qui sait un jour ce seras peut etre moi.
d'ailleurs comme tu la si bien dit ce forum est libre d'esprit
et c'est pour cela que j'ai du plaisir a discuté avec vous tous
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 20:07

J'apprécie la mise au point. C'est vendredi après tout et j'ai saisi un autre sens dans ton propos.

Et je souhaite que ce plaisir soit renouvelé de jour en jour.

Richard

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Ven 16 Juil - 21:55

RicharD a écrit:

Il y a une chose qui est claire en tout cas, en hifi, comme audiophile nous devrions être jugé, si nous avons à l'être, non pas sur la somme de nos connaissances, sur ce que l'on dit et écrit mais sur la qualité de l'écoute de notre chaine haute fidélité.

Alors ça, c'est bien dit! Bravo!

Bon pour les harmoniques: Lorsqu'on joue une note on entend particulièrement la hauteur tonale (un mi par exemple). Par contre une des choses qui explique la richesse du spectre sonore se sont les harmoniques que l'on peut apparenter aux vibrations des objets. Chaque objet possède plusieurs modes de vibrations. En fait, une corde de piano vibre à plusieurs fréquences en même temps. Ça vaut pour tous les instruments, une cloche qu'on heurte avec un marteau, une flûte dans laquelle on souffle: les molécules d'air vibrent à plusieurs fréquences simultanément.

C'est un peu comme les différentes vibrations qu'on ressent dans un train. À l'arrêt s'il vente vous ressentez le wagon osciller légèrement avec une certaine régularité qu'on peut chronométrer (par exemple deux fois par seconde). Puis le moteur démarre, vous ressentez une nouvelle sorte de vibration par le siège (dûs aux pistons du moteur entres-autre). Quand le train démarre, vous ressentez le choc des roues contre chaque jointure entre les rails. Donc vous ressentez plusieurs sortes de vibrations, toutes à une fréquence différente. Quand le train se déplace vous avez conscience de ces vibrations, mais il est quasiment impossible de les distinguer et de déterminer leur fréquence. Cependant, on peut les mesurer grâce à des instruments spécialisés.

Quand un instrument de musique génère un son (peu importe l'instrument) il produit plusieurs types de vibrations simultanément. Ainsi quand un instrument joue, on n'entend pas une seule note, mais plusieurs. Nous n'avons pas conscience de ce phénomène, mais il est possible de s'entraîner à l'entendre. La note avec la plus faible fréquence de vibration (la note la plus grave) et celle qu'on entend le plus évidemment s'appelle la "fondamentale", les autres se nomment collectivement les "harmoniques". Ces autre fréquences sont aussi des multiples mathématiques de la fréquence de la fondamentale. Par exemple si on frappe une corde dont la plus faible fréquence de vibration est de 100Hz, les autres fréquences (les fréquences des harmoniques) seront de 2x (200 Hz), 3x et ainsi de suite. Quand les fréquences produites par un instrument sont des multiples entiers on dit que le son est harmonique et il est prouvé que le cerveau réagi à ces harmoniques en déclenchant des neurones simultanément.

En fait, le cerveau est tellement habitué aux harmoniques que si l'on rencontre un son qui possède tous ses composants sauf la fondamentale, il la rétablit. Intéressant non? Bon j'ai assez blablaté!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Sam 17 Juil - 8:54

Je me fait un plaisir de juger que la chaine , l'audiophile lui n'a pas à
l'être selon moi. On n'est pas tous rendu au même point en HI-FI et
l'expérience d'écoute prend beaucoup de temps et de matériel.

Un gars peut croire posséder une bonne chaine et être à côté
de la "track" pour moi ou un autre. Ahhh la subjectivité....et
le prestige ne font pas toujours bon ménage.

Avec l'expérience , il nous arrive quelque chose de merveilleux
en HI-FI....On sait ce que l'on aime et ce que l'on veut posséder .

Et on se fout de l'opinion des autres en matière de subjectivité .
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Sam 17 Juil - 9:51

Citation :
Je me fait un plaisir de juger que la chaine , l'audiophile lui n'a pas à
l'être selon moi. On n'est pas tous rendu au même point en HI-FI et
l'expérience d'écoute prend beaucoup de temps et de matériel
.

C'est vrai mais le mérite si c'est bon revient à l'audiophile quand même et son contraire est aussi vrai. C'est vrai aussi que nous ne sommes pas tous rendu au même point, que nos objectifs personnels ne sont pas tous pareils aussi. Cette discussion le démontre très bien. Cela n'empêche pas que cela soit intéressant.

Martin merci pour la réponse, Si je comprend bien, les harmoniques sont des sons qui accompagnent nécessairement le son principal, un "mi" mettons. Ton explication ressemble à la formation d'un accord qui demande au moins 3 notes et à une fondamentale, tierce, quinte etc. est-ce que je me trompe?

Tu écrits : Lorsqu'on joue une note on entend particulièrement la hauteur tonale (un mi par exemple). Par contre une des choses qui explique la richesse du spectre sonore se sont les harmoniques que l'on peut apparenter aux vibrations des objets. Donc plus ton acoustique est bonne, meilleure sera l'intelligibilité de ces harmoniques ou la retransmission du plus d'harmoniques possible, c'est ça? À ta connaissance, combien peut il y avoir d'harmonique max sur une fondamentale, si ça se calcule?

C'est bête je sais mais il y a de ces termes qui m'échappe. "Jitter" en est un. Tout le monde connait la définition mais je n'ai pas encore rencontrer personne qui peut me décrire ces effets à l'écoute, Ça se reconnait comment le jitter?

La cohérence en est un autre avec lequel j'ai de la difficulté de compréhension, ici c'est plus l'incohérence de l'application de cohérence qui m'échappe. Est-ce cohérent de ne parler de cohérence qu'entre les transducteurs, c'est à dire sur une enceinte en fin de chaine et ne pas se préoccuper du sens rythmique de la musique, de sa dynamique etc. Dans ces conditions, comment peut on parler de cohérence alors? Moi je ne comprend pas, certain comprennent et la justifie. Saisissez-vous les immenses écarts de compréhension de la hifi, d'objectifs personnels entre audiophiles et personne n'a tord jusqu'à ce que l'on écoute le résultat.

C'est à mon sens le plus grand défi de la hifi actuelle, comprendre et accepter la hifi des autres. Ce n'est pas de la tarte.

Amicalement

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Sam 17 Juil - 10:06

Pour faire dévier le sujet, parlons en mal des autres.

Juste un peu.

Aevus est en train de terminer sa croisade contre les moulins à vents mais il ne sait pas encore qu'il s'est enfoncé dans une dialectique démontrant toutes les complexités tordues de ses propres problèmes en ce faisant.

L'esprit libre d'AudioAtrium est décédé depuis que se méthode d'intrusion et de réflexion agressive s'est étendue au long de ses 5000 messages, qui en eux-mêmes résument tout le problème de sa personne.

Le fait qu'il soit en train de se questionner seul avec Stoik et avec les deux ou trois individus qui demeurent sur ce site est pour moi malheureux.

Stoik apporte beaucoup de points de réflexion à son approche audiophile. Malheureusement, le personnage est difficile à prendre au sérieux pour moi, en grosse partie à cause de son appartenance à une marque, ce que tout audiophile lucide et cartésien devrait éviter. Ces symboles sans âme de la société et la représentation des individus qui composent l'entité compagnie sont pathétiques au demeurant, n'apportant rien de plus qu'une religion peut emmener à ceux qui croient.

Je crois que ce questionnement (celui de la connaissance musicale) est en périphérie de ce que nous recherchons, les appareils et les technologies qui vont reproduire la musique de notre façon personnelle si recherchée.

La seule façon d'avancer est encore, et ce malheureusement pour moi présentement, d'avoir 5 amplificateurs de haut-niveau et de les essayer avec une bouteille de vin et des amis audiophiles, pour ensuite passer à un autre niveau. Même chose pour les enceintes. Nous connaissons présentement tous ici, du moins je le pense, les différences entre les technologies, les sonorités reliées aux différentes topologies, etc. Du moins on en a une bonne idée.

Nous savons aussi malheureusement...que c'est une affaire de compromis. Ce que mes enceintes donnent comme qualités audiophiles...d'autres ne les donnent pas....mais elles peuvent donner d'autres choses...et c'est ainsi.

Je m'excuse (dans le fond pas du tout mais si, quand même) pour la polémique que je peux créer avec ce post et j'espère de tout coeur ne pas nuire ou contrevenir à l'esprit de ce forum que je respecte grandement. Cependant il faut parfois aller un peu plus loin et prendre position.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Sam 17 Juil - 10:07

Tiens un rajout:

Moi aussi je me demande bien comment ça sonne du jitter. C'est quoi ce truc?

Ça je n'en ai jamais entendu.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Sam 17 Juil - 12:02

Sephiroth a écrit:
Pour faire dévier le sujet, parlons en mal des autres.

Juste un peu.

Aevus est en train de terminer sa croisade contre les moulins à vents mais il ne sait pas encore qu'il s'est enfoncé dans une dialectique démontrant toutes les complexités tordues de ses propres problèmes en ce faisant.

L'esprit libre d'AudioAtrium est décédé depuis que se méthode d'intrusion et de réflexion agressive s'est étendue au long de ses 5000 messages, qui en eux-mêmes résument tout le problème de sa personne.

Le fait qu'il soit en train de se questionner seul avec Stoik et avec les deux ou trois individus qui demeurent sur ce site est pour moi malheureux.

Stoik apporte beaucoup de points de réflexion à son approche audiophile. Malheureusement, le personnage est difficile à prendre au sérieux pour moi, en grosse partie à cause de son appartenance à une marque, ce que tout audiophile lucide et cartésien devrait éviter. Ces symboles sans âme de la société et la représentation des individus qui composent l'entité compagnie sont pathétiques au demeurant, n'apportant rien de plus qu'une religion peut emmener à ceux qui croient.

Je crois que ce questionnement (celui de la connaissance musicale) est en périphérie de ce que nous recherchons, les appareils et les technologies qui vont reproduire la musique de notre façon personnelle si recherchée.

La seule façon d'avancer est encore, et ce malheureusement pour moi présentement, d'avoir 5 amplificateurs de haut-niveau et de les essayer avec une bouteille de vin et des amis audiophiles, pour ensuite passer à un autre niveau. Même chose pour les enceintes. Nous connaissons présentement tous ici, du moins je le pense, les différences entre les technologies, les sonorités reliées aux différentes topologies, etc. Du moins on en a une bonne idée.

Nous savons aussi malheureusement...que c'est une affaire de compromis. Ce que mes enceintes donnent comme qualités audiophiles...d'autres ne les donnent pas....mais elles peuvent donner d'autres choses...et c'est ainsi.

Je m'excuse (dans le fond pas du tout mais si, quand même) pour la polémique que je peux créer avec ce post et j'espère de tout coeur ne pas nuire ou contrevenir à l'esprit de ce forum que je respecte grandement. Cependant il faut parfois aller un peu plus loin et prendre position.

Yes, Yes, OUIIIIII! 100 fois d'accord,

Quel gâchis dans le fond, si Aevus était tourné un peu plus sur les autres, imaginez ce que ce gars pourrait amener comme avancée à la hifi, comme réflexion et comme expertise. C'est dommage simplement que les choses soient comme elles sont. Contrairement aux choses, une personne peut changer. Espoir quand tu nous tiens.

Citation :
Je crois que ce questionnement (celui de la connaissance musicale) est en périphérie de ce que nous recherchons, les appareils et les technologies qui vont reproduire la musique de notre façon personnelle si recherchée.

Je ne sais pas, j'essaie de comprendre comment on peut mettre la musique en périphérie, je reprend ton terme, ce qui est la base de cette passion qu'est la hifi. Pas de musique pas de hifi. Attention, je ne dis pas de suivre des cours de musique, de lecture musicale et tout le tremblant, seulement d'être attentif aux subtilités de la musique, il y a quand même un minimum. La rythmique par exemple est essentielle à la musique, c'est très objectif la rythmique. Il n'est pas interdit de ne pas en tenir compte mais quelle force à l'écoute quand la rythmique de la musique est tenue.

J'ai donné l'exemple de la contrebasse aussi, encore faut-il que la contrebasse soit écoutée avec le goût de bien la reproduire. Une trompette c'est fait dans du métal, il y a une coté métal à l'écoute, c'est ce coté que je n'aime pas, le coté métal. Dans ma quête hifi, je n'achète pas ou très peu de cd de trompette parce que si j'adoucis la trompette, à aimer ça, j'adoucirai le restant, je ne serai plus hifi. Je sais qu'une trompette je n'aime pas ça parce que j'ai écouté des trompettes, c'est ce que je défend comme point.

Depuis le temps que je trippe haute fidélité, je conclu que ce que je croyais hier ne tient plus aujourd'hui et que demain sera probablement différent d'aujourd'hui, me suis-tu?

Le jitter cet inconnu à l'écoute et que tout le monde veut bannir sans savoir ce qu'ils bannissent. J'attend, sur les fora que je fréquente, une définition et elle ne vient pas alors je me suis tourné vers mon représentant hifi avec l'espoir d'une réponse et là mon ami j'ai eu droit à une longue suite de borborygmes et d'idées valsantes. J'ai abandonné l'option de savoir. Si vous avez une idée, go!

En tout cas, intéressante discussion.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Dim 18 Juil - 13:14

RicharD a écrit:
Si je comprend bien, les harmoniques sont des sons qui accompagnent nécessairement le son principal, un "mi" mettons. Ton explication ressemble à la formation d'un accord qui demande au moins 3 notes et à une fondamentale, tierce, quinte etc. est-ce que je me trompe?

Les harmoniques existent pour chaque note. Cependant comme les harmoniques sont le multiple d'une fréquence il arrive que le multiple d'une première fréquence se rapproche de la fréquence fondamentale d'une autre note et c'est pour cela qu'un accord fait de ces notes sera plus agréable à notre oreille parce que plus "naturel" ou "harmonique".

Wikipédia est notre ami et ta question sur le maximum possible d'harmoniques m'a incité à le consulter et c'est plutôt intéressant: Harmoniques


RicharD a écrit:
Tu écrits : Lorsqu'on joue une note on entend particulièrement la hauteur tonale (un mi par exemple). Par contre une des choses qui explique la richesse du spectre sonore se sont les harmoniques que l'on peut apparenter aux vibrations des objets. Donc plus ton acoustique est bonne, meilleure sera l'intelligibilité de ces harmoniques ou la retransmission du plus d'harmoniques possible, c'est ça? À ta connaissance, combien peut il y avoir d'harmonique max sur une fondamentale, si ça se calcule?

Je ne connait pas vraiment la réponse à savoir s'il y a un nombre maximum d'harmoniques mais si je spéculait je dirait qu'étant donné que les harmoniques sont des vibrations alors plus l'énergie qui émet la vibration première (sur la note fondamentale) est forte, plus on devrait avoir de l'intensité de vibrations et donc d'harmoniques. Pour ce qui est de les entendre je crois que cela dépend de la sensibilité de l'oreille et lorsque c'est à travers d'un système de son de la qualité et de la puissance de ce dernier à les retransmettre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Dim 18 Juil - 13:28

Sephiroth a écrit:
Pour faire dévier le sujet, parlons en mal des autres.

Le fait qu'il soit en train de se questionner seul avec Stoik et avec les deux ou trois individus qui demeurent sur ce site est pour moi malheureux.

Je suis tellement d'accord avec toi. Tu sais, je suis inscrit sur ce forum depuis un bout de temps et je n'ai jamais vraiment été accueilli comme je l'ai été ici ou sur QAV. J'ai toujours senti un snobisme et un élitisme et disons-le une forme de rejet (si on est pas accueilli, si on est dans l'indifférence alors c'est comme le rejet pour moi!).

Bref, dernièrement, j'ai recommencé à poster un peu et je dois admettre que c'est pour répondre à Stoik car je me sentais "obligé" de le faire. J'ai toujours un peu de difficulté avec la façon dont Stoik affirme les choses comme si c'était LA vérité et que ce n'était pas discutable (Bref qu'il a réponse à toutes, je dit bien toutes les questions... tiens c'est comme Aevus dans le fond). Ce n'est pas parce qu'il accepte tout ce qu'il lit dans le Reader's Digest que c'est la vérité. Que voulez-vous, son affirmation qu'il faut savoir lire la musique pour mieux l'apprécier c'est de la foutaise pour moi et je devais répondre.

Je prédis que la condescendance d'Aevus et son mépris probable envers mes réponses (ou simplement le fait qu'il les ignore) sur AA feront que je retournerai dans mon mutisme habituel sur ce site.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Dim 18 Juil - 20:23

Merci Martin pour ta réponse sur les harmoniques. Je comprend mieux maintenant.

De Stoïk, je trouve qu'il a une aplomb que je ne lui connaissais pas. Il n'est pas nerveux et assez culotté de lancer une telle affirmation sur AA. Bon il aime NAIM, il y a pire tant qu'à moi. Quand à Aevus, j'ai dit ce que j'avais à dire.

QAV, c'est le gros forum au Québec mais tout le monde sait que c'est Audio Café qui est le plus intéressant LOL! LOL! LOL!

Amicalement

Richard


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Dim 18 Juil - 21:50

C'est le gros forum mais en tout cas il n'y a pas de discussions philosphiques comme ici! En fait il n'y a plus grandes discussions là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Dim 18 Juil - 21:55

QAV, c'est le gros forum au Québec mais tout le monde sait que c'est Audio Café qui est le plus intéressant LOL! LOL! LOL!

ce forum est tres agreable ainsi que les gens qui y discute
et je souhaite sincerement que quelques bons
nouveaux membres ce greffe a ce forum dans le but d'agrandir les idées et discussion
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    Dim 18 Juil - 22:09

C'est gentil de le dire.

Comme on dit par chez nous, ti train va loin.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions sur la musique.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions sur la musique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
» Besoin d'une musique d'échauffement pour le moderne jazz
» Format d'une musique
» Problème d'ouverture de musique avec audacity
» [Musique - JAZZ] Ray Charles, the Genius

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: