Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le vinyle, le cd, la musique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Le vinyle, le cd, la musique ?   Dim 11 Déc - 9:40

Lisez cet article écrit par Philippe Papineau du Devoir,

http://www.ledevoir.com/culture/musique/486804/grande-bretagne-les-ventes-de-vinyles-depassent-celles-du-numerique

Ça me rappelle, lors de mon récent séjour à Québec, j'ai fait le tour des boutiques de cd/vinyles usagés. J'ai l'intention de vendre, avait devrais-je dire, tous mes cd. Sur 2 boutiques visitées, le propriétaire de la première m'a carrément dit qu'il n'achetait plus de cd et que c'était le vinyle qui se vendait et la seconde me donnait un prix plafond de 2$ l'unité et cela selon l'intérêt du style de musique. Chez ce dernier propriétaire, j'ai même appris que la cassette "4 tracks" se vendait de mieux en mieux.

Personnellement, toute ma musique est en dématérialisée, c'est à dire que tout est sur mon ordinateur. Musique, EQ et programmes de mesures, interface de lecture, ici jRiver. J'ai abandonné toutes formes physiques, comme le cd par exemple, depuis un bon moment déjà.

Au delà de la bagarre du meilleur support par rapport à un autre, que recherche l'audiophile ? C'est une question de fond selon moi.

Une autre, quelles sont les références qui permettent d'affirmer qu'un de ces supports est meilleur qu'un autre ?

__________________________________________________


Chez pompon dernièrement, nous avons comparé des hp. J'en ai parlé plus tôt cette dernière semaine et il y a un lien avec ce que j'ai écrit plus haut.

Personnellement, lors de ces tests comparatifs, ma perception de la haute fidélité a évoluée ce qui m'a permit de mieux définir ce que je recherche comme audiophile, moi amoureux de la musique.

Nous avions en main 3 hp, classés unanimement dans la catégorie hifi et pourtant. Comme audiophile, ce que je recherche c'est la vérité, le naturel bien sur alors je me suis référé à ma mémoire du son des instruments de musique. Pour les trois hp, tous les instruments de musique ont été reconnu par Pompon et moi, sans erreur possible mais ne dit-on pas que le diable est dans les détails ?

L'ampleur du piano, l'archet sur les cordes du violoncelle sont des détails qui ne sont pas apparus chez tous les participants de ce comparatif. L'écart de la capacité dynamique des hp a complété mon constat. Ces différences, pour ma part, je les ai comparé à ce que je connais du sons des instruments de musique.

Le lien est que le support, quel qu'il soit, se doit de retransmettre mes/nos connaissances des instruments de musique, si tant est qu'elles soient vos références.

Je n'ai aucun doute de la qualité d'écoute du vinyle et sur certains aspects, je dirais qu'il est plus près de la réalité que le même enregistrement lu sur un cd. Le bruit de fond, même ténu, s'approche du bruit de la réalité alors que le silence numérique, s'il est idéal, n'est pas représentatif de cette réalité. Bon ce que je dis ici est possiblement fantaisiste mais cette idée du bruit de fond revient systématiquement dans mon analyse.

Une salle de spectacle silencieuse ou un studio d'enregistrement, bien que tranquilles, ne sont pas totalement silencieux, est-ce que ce détail ne serait pas la clé pour humaniser les enregistrements tous numériques mais reproduit par des supports de natures différentes ? Que reproche t'on au cd si ce n'est le coté incisif et froid alors que le vinyle.............

En passant, dans les années 80, cette idée du bruit de fond avait été envisagée et documentée par la presse spécialisée. Apparemment il n'y a pas eu de suite, alors il est bien possible que je sois à coté de mes souliers aussi.

Toujours avec Pompon et Michel, chez moi cette fois, nous nous sommes aperçus que l'accumulation de bruits, autres que la musique, interférait suffisamment pour modifier, voire cacher certaines petites informations, qui sont bien présentes sur l'enregistrement et qui sont perdues dans les bruits de la chaine.

L'idéal serait une chaine parfaitement silencieuse dans une salle de son équilibrée et des enregistrements, reproduit sur support numérique, qui laissent passer les bruits de salles et autres tintements de clés. Je suis curieux d'écouter une telle installation avec de tels enregistrements.







Revenir en haut Aller en bas
 
Le vinyle, le cd, la musique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'une musique d'échauffement pour le moderne jazz
» Format d'une musique
» Problème d'ouverture de musique avec audacity
» [Musique - JAZZ] Ray Charles, the Genius
» Réginald en musique (à écouter absolument)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: