Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dynamique, relativisons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: La dynamique, relativisons.   Dim 18 Oct - 8:54

Je suis toujours étonné que des audiophiles acceptent la compression, quelle qu'elle soit.  

Les raisons évoquées tournent généralement autour du confort d'écoute.  Cela ne me rentre pas dans la tête.  Il y a peut être des éléments qui me manquent pour accepter ou continuer à rejeter la compression et autres formes de limiteurs.  

Dans ma compréhension de la haute fidélité, qui se veut près de la réalité, la reproduction chez soi doit être libre de ces artifices qui de mon point de vue polluent la musique.

Je ne vous demande pas d'être d'accord avec ce que je dis mais nous avons une autre occasion de réfléchir sur la pertinence de conserver intacte la dynamique naturelle de la musique.

Relativisons la dynamique voulez-vous ?  Voici un passage de JM Le Cléach à propos d'enceintes de sa conception et une autre paire, à propos de la dynamique, de la réalité d'un orchestre et de celle de l'audiophile.  Je vous laisserai l'adresse complète du sujet sur Mélaudio si vous voulez approfondir.

"système conçu par Thomas Mayer possède approximativement 110dB/1m/1W d'efficacité. Compte tenu de la puissance des amplificateurs on peut donc théoriquement obtenir un niveau d'environ 113 décibels avant écrêtage (c'est approximatif car différent depuis l'extrême grave jusqu'au médium-aigu) à un mètre des enceintes.

Prenons 113 décibels à 1 mètre des enceintes comme niveau maximal de référence à prendre en compte pour le réglage du volume maximal d'un système. Le niveau de bruit ambiant à ETF2004 est élevé à très élevé, probablement 60 décibels voire plus, alors que dans une salle de séjour calme le niveau est d'environ 25 à 35 décibels. Les salles assez réverbérantes utilisées comme auditorium ne sont pas de nature à arranger les choses. J'ai parfois eu l'impression d'avoir les oreilles bouchées.

L'intervalle de dynamique autorisé à ETF 2004 est donc de moins de 55 décibels (pour mémoire un CD permet plus de 90 décibels). Dans le médium aigu le système de la French Team, avec une chambre TAD TD2001+ pavillon délivrant 109 dB/1W/1m alimentée par un amplificateur de 19 watts (mon amplificateur Shabda) peut délivrer des niveaux de plus de 121 décibels. Pour un système comme celui de la French Team dont les amplificateurs ne produisent pas de compression de dynamique, si on règle le niveau de sorte que les pointes de modulation atteignent 113 décibels alors les plus petits signaux se retrouvent à environ 23 décibels c'est-à-dire à 37 décibels sous le niveau de bruit. Résultat : les microdétails qui font la vie de la musique disparaissent et un tel système qui en écoute domestique dans une salle bien isolée acoustiquement est formidable devient alors mauvais."

Voici l'adresse complète : http://www.melaudia.net/etf04frenchSystem.php

Voilà, expliqué par Le Cléach, un aspect mal compris de la dynamique.  Le son le plus fort d'un orchestre symphonique peut aller à 110 ou 120 db, je ne voudrais pas vous induire en erreur mais cela tourne dans ces eaux.  Toutefois le son le plus faible de l'orchestre devra être au moins plus fort de quelques db que le bruit de fond le plus fort de la salle de spectacle.  Alors si le son le plus fort de la salle de spectacle est 60 db, le triangle ou piccolo se devra d'être au moins de plus de 60 db.  

L'écart dynamique n'est plus 120 db mais bel et bien 60 db.  Cela explique, en partie du moins, les qualités dynamiques d'un vinyle et que de ce point de vue, le cd ou fichiers numériques n'ont pas cette supériorité sur la dynamique.  Sur ce point précis, un vinyle fait aussi bien que le cd ou fichier numérique.

Voilà qui relativise les grands écarts supposés en dynamique des orchestres symphoniques qui représente le top d'écarts entre les sons les plus faibles et plus forts.  Pourquoi alors compresser les enregistrements de musique qui ont une dynamique moins importante.  Je pense à de petits et moyens ensembles acoustiques.  C'est encore plus curieux de compresser des groupes amplifiés alors qu'ils sont le plus souvent à fond et que la dynamique est pour ainsi dire inexistante.

Ma conclusion, la compression et limiteur c'est une plaie pour l'audiophile et de formidables outils pour les preneurs de son et artistes qui sauve du temps de studio.  

Le hic, encore trop d'audiophiles sont convaincus de la nécessité de la compression.  La compression ne respecte pas dans son intégralité la musique.  La compression même minime, tue la musique.  Évidemment si la musique ce n'est que la qualité des sons, ce n'est pas demain la veille que l'on verra disparaître un des plus gros freins à l'accessibilité de la haute fidélité.

Maintenant si vous avez des arguments en faveur de la compression, vous avez une belle tribune pour les étaler.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La dynamique, relativisons.   Dim 18 Oct - 17:34

Qui ne dit mot consent !

Bon d'accord, si vous lisez qui sait ce qu'il va rester.

Anyway, la gang de Melaudia, y sont passionnés pas qu'un peu. Parcourir leur site est motivant et me confirme que si ce ne sont pas eux qui sont le plus près de la reproduction fidèle des enregistrements, ce sont bien eux qui sont le plus collés à la musique.



Revenir en haut Aller en bas
 
La dynamique, relativisons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finition Dynamique / Luxe Dynamique je suis perdu...
» [greglag3dci] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150
» [olivero54] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150
» [Julien] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150
» [max3202] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150 FAP (LA FIN)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Sauter vers: