Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les enregistrements, l'art du compromis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Les enregistrements, l'art du compromis   Dim 2 Aoû - 9:20

J'ai écouté les deux enregistrements de The Touré-Raichel Collective hier.  

Le même groupe, j'imagine les mêmes musiciens, la même sonorité mais il y avait une différence dans le rendu de la musique.  Sur ma chaine audio, The Paris Session passait comme lorsque j'écoute de la musique live, sans me poser de question alors que le second, plus cru, plus dur m'amenait toujours à me demander ce qui clochait.

J'espère avoir trouver et trouver les bons mots et expressions pour vous faire comprendre ce que je veux dire.

Lorsque j'écoute de la musique live, je prend ce que j'entend sans me poser de question même si le son n'est pas idéal.  Il y a quelque chose qui dépasse la qualité du son.  Peu importe que la musique soit amplifiée ou non, je ne m'interroge pas sur la musique que j'entend.

Sans parler de réalité ni de totale fidélité, cette situation m'arrive lorsque j'écoute de la musique sur ma chaine audio comme sur The Paris Session.  La musique est là, je ne me pose pas de question, je prend, je savoure et c'est plaisant.

The Tel Aviv Session c'est le contraire qui arrive.  J'ai beau être attentif, j'ai beau aimer ce que j'entend, j'ai perpétuellement cette question à l'esprit, qu'est-ce qui cloche ?  Est-ce qu'un tel son peut exister ?  

J'ai découvert récemment Allison Kraus et the Union Station.  Vous dire que j'aime relève de l'euphémisme.  Un même enregistrement, j'en possède 3, tourne en boucle mais voilà, je me pose des questions à l'écoute de cette musique et ça me fatigue.

J'ai un peak de haute sur la voix d'allison et ma petite voix de gauche, celle qui aime bien le changement, me susurre, refait ta courbe avec une pente légèrement descendante, ton problème Allison Kraus sera réglé.  Bonne idée !  Mais à droite, il y a ma voix conservatrice qui me dit, ouais l'thaon, conservatrice oui ! mais un peu trop familière je trouve, si tu corriges la courbe pour Allison, que va t'il arriver sur les enregistrement qui sont mieux équilibrés ?

Avouer que, même sur un ton trop familier, la boutade se tient.

C'est mon dilemme du moment.  J'ai en permanence un câble SPDIF et Optique de brancher et je me suis promené de un à l'autre au point où je ne savais plus quel était lequel.  Ce questionnement demeure, peu importe le câble, car ce peak est là sur Allison et pas, en général sur les autres musiques que j'écoute.  Je pointe dès lors l'enregistrement et je n'y peux rien.

Il me faudra essayer une courbe descendante, ce qui en passant devrait être la norme, mais je me dis que la moyenne devrait avoir la priorité.

Peut-être avez-vous une opinion sur ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1494
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   Dim 2 Aoû - 10:18

Dans le tag dsp, entres le nom de l,eq que tu auras fait et oublie. Tu peux faire un eq par chanson si ça te dit.

Prend rew et fait une mesure. Ensuit es tu ne fais que jouer sur la Target et tu auras quelques eq avec des variantes que tu pourras appliquer selon les albums ou meme chansons.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   Dim 2 Aoû - 10:25

Intéressant !

Serais-tu prêt, lors de ma prochaine visite à Québec, de me montrer ? J'ai franchement besoin d'un cours sur REW.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1494
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   Dim 2 Aoû - 11:49

Installe Skype ... On peut faire tôut ca à distance.
Avec Skype, je peux voir ton écran et te guider.

Cest tellement simple ...
http://fr.audiofanzine.com/sono/forums/t.549032,tutoriels-video-pour-room-eq-wizard-rew.html

https://m.youtube.com/watch?v=e4uSR3cUUSY
Un petit vidéo qui montre comment faire une mesure

Tu trouveras les suites sur le côté, Cest français ...
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   Dim 2 Aoû - 18:00

J'ai survolé les tutoriels en français, un outil qui va me servir à coup sûr.

Je jette un oeil demain et je te reviens la dessus.

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   Dim 2 Aoû - 18:54

Sur une note plus globale, je crois qu'il ne faut pas chercher à "tweeker" sa chaîne pour qu'elle reproduise bien un enregistrement en particulier.

Ce n'est pas que c'est un mauvais but en soi, c'est juste que chaque enregistrement est tellement différent (sur une chaîne référentielle on ressent le travail de studio) qu'il faut un moment donné parvenir à un équilibre.

Simon and Garfunkel, Alison Kraus et Métallica, peu de chaînes vont rendre le meilleur de chaque enregistrement.

Une simple enceinte peut s'écraser devant un enregistrement et exceller sur un autre.

Pendant des années, j'ai voulu reproduire Selling england by the pound de la meilleure manière possible, et c'est avec un système simple, pas trop révélateur que j'y suis parvenu. Dès que j'ai changé d'endroit, je n'avais plus la même qualité que mon cerveau réclamait et pensait avoir déjà entendue.

Quand en plus on parle d'Alison Kraus, une musique très travaillée et "audiophile", on se risque à trouver sa chaîne difficile à écouter, alors qu'un Black Magic Women va sonner comme une tonne de briques. Moi aussi, lorsque j'écoutais cette dame, je me suis pris les pieds dans des interconnects, des enceintes et des changements. Maintenant, lorsque j'en écoute, je préfère découvrir comment son enregistrement sonne à ce moment, puisque j'ai de toute manière changé des choses dans mon système.

Juste mon opinion.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   Lun 3 Aoû - 8:45

Bien d'accord avec toi.

Depuis ma récente découverte de Roger Waters, le bassiste, je vadrouillais hier ma banque de musique pour arrêter mon choix sur Foxtrot de Genesis. Super's ready fût pour moi une révélation à l'époque.

Selling England aurait pu être mon choix aussi, Genesis a réalisé de grandes musiques qui ont peuplé et souvent bouleversé mon existence. Comme Supertramp, YES, Mike Oldfield et tant d'autres.

J'ai écouté et je me suis rendu jusqu'au bout de la pièce pour les souvenirs, la musique elle même, certainement pas pour ses qualités d'enregistrement.

Cette discussion me fait réaliser qu'effectivement, au sortir d'un spectacle musical, ce qui me reste est le bonheur, ou pas, d'avoir écouter de la musique. La qualité du son m'importe peu. Ce n'est sûrement pas vrai ce que je vous dis alors que je ne me souviens pas d'avoir écouté un spectacle au son vraiment mauvais. Pas toujours top mais jamais inécoutable. Et je ne dis pas que cela n'arrive pas un son pourri, remarquez et j'imagine que dans ce cas !

Ceci dit, la qualité sonore est souvent meilleure chez moi mais s'il est important ce n'est pas le seul aspect pour une reproduction soignée d'une oeuvre.

Si tu as la chance de mettre la main sur cet enregistrement, Ophéllie Gaillard, Boccherini Madrid sur étiquette Ambroisie - AM 126. J'aimerais bien avoir votre avis. Il y a je trouve, en plus de la beauté de la musique, une somme d'aspects pour une reproduction fidèle, plus élevée que d'habitude. J'ai la version cd 16/44.

Cet enregistrement je l'écoute pour me faire plaisir mais aussi pour recentrer mon audio lorsque je suis en mode audiophile et que je me perd dans mes réglages.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les enregistrements, l'art du compromis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les enregistrements, l'art du compromis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compromis de vente...
» Compromis pneu route / chemins
» le bon compromis !
» [Technique] LES COMPROMIS MYTHIQUES
» Question: quel meilleur compromis pour des petits trajets?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: