Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chaîne de Sephiroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Chaîne de Sephiroth   Jeu 18 Juin - 21:23

Bon, je vais déverser ici quelques-unes de mes expériences "audiophiles".

Je ne suis pas un "vrai" audiophile. Par contre, je suis maintenant prêt à reconnaître que j'ai disons...essayé beaucoup d'appareils, dans différentes configurations, au gré de mes fantaisies et de mes angoisses.

Alors il y a quelques semaines ma salle ressemblait à ceci:



J'ai vendu mon Audiomat et je n'avais pas envie de m'acheter ni d'essayer autre chose, mais je suis tombé sur un truc que j'ai voulu essayer, ceci:



Je sais, c'est monstrueux.

Ça me semble bien assemblé et de qualité, les pièces sont impressionnantes.



Il y a un peu de tout: des condensateurs, des cannes, des bobines, des transformateurs à palettes, bref du consumérisme poussé à l'extrême.

Oh, ils sont deux les monstres, bien-entendu:



Côté caisses, j'essaie encore autre chose, des Tonsil



C'est cheapo, mais le bas-mid est le fun, et la sensibilité intéressante.

Bref, tout est normal ici, j'écoute encore du vinyle, personne ne sait où je m'en vais, même pas moi. Mais j'avoue, j'avoue que j'ai eu des secondes de bonheur depuis un mois que je n'avais pas eu depuis sept ans, alors je les vais les prendre, car le bonheur, on veut mourir quand on le sent, tellement il dure peu longtemps.

Je me suis aussi fait un petit coin de bonheur, justement, et je vais l'équiper d'un système alternatif, vu que j'ai assez d'appareils pour cela.


Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1421
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Jeu 18 Juin - 22:18

Ca semble confo ton nouveau coin.
Les Amplis ca sonne bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Jeu 18 Juin - 22:43

C'est tôt pour les évaluer, mais ils sonnent bien c'est certain. Beaucoup de douceur et de différentiation dans les profondeurs sonores. Grande réserve de puissance.

C'est avec le temps que je vais pouvoir en dire plus, mais ils sont assurément intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Ven 19 Juin - 7:02

J'ai eu en main 2 paires de ces amplis démentiels. Ils avaient été bâtis par une de mes connaissances pour quelqu'un de décédé maintenant. Ils faisaient partie d'un système quadramplifié. En fait ces amplis, c'est des clones de Hiraga classe A mais montés avec 2 alimentations séparées. Ils ne chauffent pas énormément parce la polarisation de la façon qu'ils les a montés fait du classe AB. J'ai refilé une paire à Hartsfield et l'autre paire, je l'ai mise en pure classe A comme à l'origine. Ça fait une bonne différence mais la puissance atteint 22W. Mais comme Seph mentionne, ils ont de la réserve car les alimentations sont surdimensionnées de façon démentielle. La construction et la qualité des pièces sont impeccables. Une paire s'est ramassée aux USA et j'ai vendu ma dernière paire à un gars de Qc.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Ven 19 Juin - 9:26

Merci Marc d'apporter un peu de lumière sur ces amplis. Je savais que tu les connaissais sans connaître l'ampleur de ton implication avec eux.

Ils sont en effet démentiels. Le son est filtré, purifié, avec une réserve de puissance qui semble infinie. Le préamplificateur ne semble pas avoir de limite au niveau du gain et les Ushers avalent tout sans distortion. Bref le match est très bien, il semble. Sérieux ces Ushers semblent capables de beaucoup: elles ont de grandes capacités à toujours en donner plus selon ce qu'on leur envoie. Excellents caissons, rapport qualité/prix impressionnant pour un produit assemblé en Chine.

Très belle écoute avec eux hier, jusque tard dans la nuit. Ils possèdent de grandes qualités, en plus de leur évidente qualité de montage et de construction. Je n'ai pas honte d'écouter ma musique à travers eux. Très musicaux, capables de très bien différentier les sons: on a l'impression que le son de l'instrument reproduit est plus "réel".

Puisque je peux profiter de tes lumières, il y a une "switch" sur chaque amplificateur, peux-tu me dire à quoi elle sert? Regarde, elle est ici:



En effet, ils chauffent peu. D'après-moi ils tournent autour de 40-45 watts/chaque. Quelle amplification toroïdale!

De mémoire, ça me semble sonner un peu comme un Classé DR-3, mais je peux me tromper. En tout cas ils semblent faits pour durer. Ils sont admirables et écoutables.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Ven 19 Juin - 22:11

Je n'avais pas cette plaquette supplémentaire avec le commutateur dans les miens. On dirait une étage préamplificatrice de rajoutée. Je vais contacter le gars qui les a fabriqués pour savoir de quoi il s'agit et je te reviens là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Ven 19 Juin - 22:46

Merci Marc, c'est chic de ta part.

Ne te gêne pas non plus pour venir les entendre si jamais le coeur t'en dit. Ça peut donner une belle soirée.

Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Sam 20 Juin - 7:53

On est dû pour se rencontrer depuis belle lurette Smile
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Sam 20 Juin - 14:45

Nous sommes rendus là dans cette vie il semble, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Sam 20 Juin - 20:04

Salut Raph.

Voici la réponse concernant ce commutateur:

Ce circuit est un indicateur d'écrêtage dur (hard clipping)

L'interrupteur sert simplement à activer ou désactiver ce circuit pour observer si celui-ci a une effet sur la sonorité de l'amplificateur.

********

C'est en effet une des dernières paires que j'ai fabriquées.
La toute dernière paire d'Hiraga était la plus avancée et la plus folle (voir photos en fichiers attachés).

En tout, j'ai fabriqué environ 20 paires d'Hiraga avant de passer à autre chose Smile
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Sam 20 Juin - 21:33

Eh bien!

Merci de cette réponse rapide et précise. Je vais porter une grande attention auditive à l'utilisation de cette "switch". Vite de même, je n'ai pas entendu de différence notable sur le rendu sonore, mais je n'ai pas essayé toutes les possibilités qui s'offrent à moi. Il me reste deux paires d'enceintes à écouter pour les questions de "match".

Intéressant aussi de savoir que j'ai un des derniers modèles, et que ton ami en a fait près de 20 paires. J'ai observé attentivement le montage et plus je le regarde plus je le trouve bien pensé. Les pièces sont bonnes! Et la fabrication est franchement du luxe. Je ne dis pas que je vais les garder, car j'aime le changement et l'expérimentation, mais ce sont des amplificateurs que pour le moment je découvre avec plaisir.

Je reviendrai avec un compte-rendu plus élaboré plus tard, mais ce sera poétique.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mar 23 Juin - 15:11

Bon, il pleut et j'ai deux minutes pour vous faire le compte-rendu attendu par personne de mes amplificateurs Hiraga.

J'ai décidé de le faire de manière très succinct, sans fioritures et poésie.

Au plan de l'utilisation, rien à dire, sinon que tout est très simple et solide. Stabilité totale, construction de qualité exemplaire.

Au plan sonore, la facilité avec laquelle les instruments sont différenciés est ce qui se démarque en premier et dernier lieu. Ensuite vient la réserve, qui se sent et améliore grandement les spectacles enregistrés live et les enregistrements qui nécessitent une basse soutenue ou encore des demandes soudaines d'énergie, comme avec le SACD et les enregistrements classiques.

Le son est linéaire sur le spectre, aucune impression qu'un ensemble de fréquences soit favorisé au profit d'un autre. Encore une fois j'y reviens: c'est la clarté qui est la grande force de ces machines. Le son est filtré, sans que la musicalité n'en soit trop affectée: au contraire, les instruments ont une texture et une résonance qui est douce et semble réelle.

J'ai même essayé d'écouter des CD avec les Hiraga, et ce ne fut que pénible, ce qui est un très beau compliment à leur endroit.

Je ne les garderai pas, car il y a bien d'autres choses qui existent et qui veulent que je les essaie, mon salon étant un lieu de rassemblement la nuit venue pour toutes sortes de gens qui aiment m'utiliser comme outil d'expérimentation gratuit.

Cependant, que je ne garde pas un appareil ne veut rien dire sur sa qualité, et je donne la note: très bien à ces monstres.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1421
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mar 23 Juin - 17:16

Merci pour ce CR Sephiroth.

Au fond, tu aimes découvrir des affaires, ca te force à renouer avec ta librairie de vinyl à chaque fois et vivre un nouveau concert à chaque fois.

Le son de l'amplificateur peut changer pas mal de choses dans le son.
Il te faudrait essayer mon petit class-d-audio ... 1 pied carré de class-d! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mar 23 Juin - 23:43

Oui, je n'ai jamais essayé la classe D, tu vois, j'aimerais bien.

Et l'amplificateur change le son grandement et peut faire une différence très importante, c'est un gros maîllon. Je m'en suis encore rendu-compte avec ma dernière expérience.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mer 24 Juin - 7:38

http://vimeo.com/44523294

Voici un lien vers une entrevue qu'a accordée Yves Cochet, un concepteur d'ampli à tubes français. Les amplis Yves Cochet sont plus connus en Europe. On dit de ces amplis qu'ils sont très "hifi".

Bien que le sujet de son entrevue ne porte pas sur le choix d'un ampli, dans la première minute, il parle de ses recherches sur le son acoustique. Il est préoccupé par la réalité et sa reproduction. Il admet volontiers que ce n'est pas de la tarte mais c'est son objectif.

Cet objectif, la réalité en hifi, n'est pas obligatoire, convenons-en mais cela m'apparaît cohérent avec cette passion qu'est l'audio.

Je t'invite à réfléchir sur cet aspect, la réalité en hifi, cela pourrait aider et orienter ta recherche d'un nouvel ampli.

Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mer 24 Juin - 11:45

Bonjour,

J'ai été surpris de constater à quel point mon sujet, que je voulais simple au départ, a suscité beaucoup de questions et d'intérêt de la part de membres ici.

C'est suite à une visite chez Pompon que ce dernier m'a suggéré de partager un peu plus mes expériences sur le forum, et que je pourrais être un acteur plus impliqué. Je me suis mis à écrire un peu plus, et j'en arrivais à ce moment où je changeais d'amplification, que je venais de tomber sur ces monstres, alors j'ai commencé mon chemin là où j'étais, ici et maintenant. C'est de toute manière le seul moment sur lequel je peux avoir du contrôle, le ici et maintenant.

C'est pourquoi mon point de vue n'est pas celui de quelqu'un qui est actuellement "à la recherche d'une amplification". Il m'est arrivé par le biais de la nature qui a horreur du vide ces amplificateurs, et le vide qu'ils vont eux-même créer lors de leur départ va se remplir d'une manière que j'ignore totalement et que je ne peux pas prédire. Il n'y a pas de plan chez-moi. Ma prochaine amplification ne sera pas le résultat d'une réflexion, mais d'un contact humain provenant du fait que nous sommes tous reliés ensemble. Quel fil sera sollicité, je ne sais pas.

Je sais que je suis un peu contradictoire, ou plutôt à contre-courant de quelqu'un qui réfléchit et s'oriente de manière consciente vers un but précis, défini, clair.

De plus, on pourrait croire que tous les objets que j'ai essayés auraient fini par me donner une expérience magnétique et orientée, mais ce n'est pas le cas chez-moi. Donc, pour comprendre comment j'évolue dans l'audio, il ne faut pas projeter sa psyché sur la mienne, mais plutôt observer sans juger. Je suis, bien-entendu, ouvert à toutes les suggestions et formes de réflexion dont je peux bénéficier, comme nous devrions tous être, je crois.

Ces amplificateurs vont demeurer "dans la famille", c'est le cas de le dire, et ils ne seront pas loin de mon salon, au risque qu'ils y réapparaissent un jour où l'autre, ou pas. Je n'ai pas non plus de limite budgétaire, puisque l'argent n'est qu'un facteur relatif pour moi devant la puissance des contacts humains. Le verbe être est plus fort chez-moi que le verbe avoir, du moins en ce moment.





Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Jeu 25 Juin - 8:42

Concernant l'entrevue d'Yves Cochet.

Il est dommage que nous n'ayons pas une entrevue plus longue, car le monsieur survole le sujet sans nous expliquer comment il s'y prend vraiment. Mais toutes ces questions concernant la reproduction sonore sont plus grandes que les réponses.

Concernant cette fameuse réalité sonore réelle, que j'ai abordée moi-même en qualifiant les Hiragas (on va les appeler ainsi, sachant que ce sont des êtres uniques qui ne sont basés que sur le schéma de base de M. Hiraga) de "plus proches d'un son réel qu'autre chose".

Bon, qu'en penser maintenant. Ceci:

Une acceptation aveugle ne conduit jamais à la solution; elle conduit tout au plus à un arrêt, à une stagnation. Et il y a des acceptations aveugles dans son discours.

De même dans cette phrase qui est de toi Richard:

Cet objectif, la réalité en hifi, n'est pas obligatoire, convenons-en mais cela m'apparaît cohérent avec cette passion qu'est l'audio.

Cet objectif (ce que l'on va nommer réalité) est en fait un dogme. Une branche. Une ramification. Un courant de pensée. Un point de vue. Une philosophie.

La preuve en est que quiconque qui adopte un point de vue durant un certain temps finit par enfermer toutes ses routines de vie dans ce dernier. C'est à cela qu'on reconnaît une pensée figée. Nous faisons tous cela; je suis aussi coupable qu'un autre.

C'est que pour mieux apprécier la réalité, il faut l'aborder sans aucun jugement. Nos pensées sont comme des bulles de savon qui s'échappent de nous, et nous devons observer ces pensées, et non pas se laisser envahir par elles. Bref, nous devons nous regarder aller et c'est ainsi que nous allons nous différencier de ces pensées. En ce faisant, nous en reprenons le contrôle, en se posant comme observateur extérieur.

Pour revenir un peu (un peu seulement, promis) dans le concret, j'ai déjà insisté sur le fait que les Hiragas produisent ce qui est selon ma conception des choses (plus celle de la communauté audiophile je dirais) un son qui s'approche de ce que l'on va nommer la réalité. Mais de quelle réalité parles-je?

La réalité est la chose suivante: Les Hiragas ne produisent pas la même sonorité que mon Audiomat. Le piano reproduit par l'Audiomat est tronqué par rapport au son d'un piano réel que j'écoute et que j'entends à un moment fixe du temps. Le son est enveloppé d'une goutte de miel au point qu'on peut presque le goûter, car écouter la musique est affaire d'oreilles, mais aussi de sens. Combien d'audiophiles n'ont jamais ressenti le goût d'un aliment en écoutant de la musique? Beaucoup, beaucoup. Peut-on ressentir un goût en écoutant tel ou tel morceau? Oui. Est-ce difficile? Non, pas beaucoup. Deux ou trois semaines de travail guidé permet au cerveau de débloquer cette capacité. Mais je divague.

Les Hiragas reproduisent le piano de manière plus réelle, réelle dans le sens où le son du piano me semble nettement moins trafiqué, déformé, enveloppé de miel qu'avec l'audiomat. Les deux réalités se valent. Le fou qui succombe à sa passion n'est pas mieux que le sage qui la refuse. Il faut constater quelle(s) émotion(s) est produite par notre cerveau lors de l'écoute des deux appareils, et observer, de manière extérieure, ces émotions sans les juger. Que l'Audiomat produise un son déformé par rapport aux Hiragas n'est qu'une petite donnée sans grande importance autre qu'elle doit exister, car la nature est multiple.

De poursuivre un idéal en audio est dogmatique. C'est refuser quelque chose, plutôt que d'accepter quelque chose.

Ne nous le cachons pas, il n'y a pas d'idéal en audio. Pire: de poursuivre un idéal implique la fermeture pour la conscience de portes. Et une fois la porte fermée, il n'y a plus rien. Plus de possibilité de discussion, plus d'avancement, plus de vie. C'est l'athéisme dans sa forme la plus radicale.

L'agnostisme possède déjà une dualité et propose donc une alternative, qui elle permet une vie intérieure foisonnante et plus proche de nos racines mythologiques. Mais de passer du monothéisme au duothéisme est en fait rester dans les chiffres, car la réalité est infinie et ne se calcule pas en chiffres. Lorsque nous étions polythéistes, nous expliquions le monde en personnalisant nos émotions. Avec l'arrivée du monothéisme, c'est l'arrivée du un, ou du zéro. C'est l'arrivée du numérique. Et si le monde du numérique me permet en ce moment de communiquer mes pensées, le monde de l'analogique me le permettait avec un papier, de l'encre et une plume, toutes des choses que je pouvais sentir, respirer, ordonner, donc différencier, ce qui implique un avant, un après, un haut, un bas.

Concernant l'affirmation du monsieur selon laquelle il est "désolé que des gens dépensent des fortunes sur des platines qui reproduisent le son d'une manière déformée" (je cite un peu mal, mais j'ai peu de temps), c'est une affirmation relative et approximative au mieux. Ma table tournante Thorens 320 mkII m'a coûté 350 $, avec sa cartouche Grado noire, et j'y ai ajouté une aiguille. J'ai déjà possédé des lecteurs numériques dont les coûts allaient jusqu'à 5500$, et j'ai toujours préféré les sons qui sortaient de ma table tournante. Pour ajouter du poids à mon affirmation, même si cela signifie peu de choses, c'est l'avis unanime de tous ceux qui sont des habitués de mon salon. Les émotions du ciel immense qui sont produites par le cerveau lors de l'écoute de sons ne se qualifient pas en argent, qui est une entité inerte et neutre, donc incapable de générer une émotion. Si l'argent vous produit des émotions, vous vous trompez de formulation: vos pensées produisent des émotions.

Maintenant, que le son soit déformé lors de l'écoute en vinyle est une affirmation évidente et vraie. Rien de "vrai" dans une écoute vinyle, même si parfois cela peut être surprenant de réalisme, car toutes les platines ne sont pas créées égales. La réalité n'est pas respectée, mais elle ne l'est pas plus avec du numérique. C'est là où le débat numérique/analogique vient s'échouer sur le récif du réalisme des lumières. Les deux choses ne servent qu'à nous transmettre de la musique enregistrée, et produisent des émotions chez-nous. Quelles émotions préférons-nous? Voilà la question qu'il faut se poser. Et pour y répondre, un faut un paysage composé d'un tapis de verdure fraîche, d'un ciel bleu où le vent termine de pousser au loin les derniers nuages qui représentent nos peurs et nos appréhensions.

À partir de ce vide imaginé, on peut enfin identifier sans blocage ses émotions et aller au fond de ses mensonges.

Maintenant, je sens que je suis un peu dur avec Richard, car ce dernier m'invite simplement à réfléchir, et c'est ce que je fais. Pour cela je l'en remercie. Il n'a pas tord et je n'ai pas raison. Nous partageons des points de vue. En passant, je conserve les Hiragas jusqu'à ce que la personne qui me les prends ait accumulé la fortune nécessaire à leur achat, donc si quelqu'un veut passer les écouter, je les aurai un certain temps encore ici.

Maintenant, imaginez le/la psychologue qui m'a comme patient, et comprenez qu'il/elle mérite son salaire quand je lui balance trente pages par semaine.

Bon, c'est une femme. Elle va prendre des vacances là, elle m'a dit qu'elle avait besoin de méditer.

Je lui ai dit, lors de cette annonce: "mais que vais-je faire pendant vos vacances?". Elle m'a répondu: "voyons M. X, vous savez très bien ce que vous allez faire.".

Vous avez raison madame. La même chose que vous. C'est une très bonne psychologue.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Ven 26 Juin - 7:22

Les propos de Yves Cochet lui appartiennent. Je partage son point de vue de la réalité. En ce qui concerne le vinyle, je le trouve malheureux dans la mesure ou il provoque plus que convainc.

Seph,

Ton argumentation au sujet de la réalité n'est pas dénué de bon sens. J'ai tout de même un brin de difficulté à l'assimiler complètement à mon audio, voici pourquoi.

Ce n'est pas la réalité le problème mais la liberté de choix, de réflexion et de faire. C'est ce que je comprend de ce que tu écris.

Il est évident que chercher la réalité est une contrainte car elle oblige à faire des choix, à orienter ses réflexions, à chercher des réponses à ses questions ainsi qu'à limiter ses options.

Écoute, je ne passerai pas de temps à te convaincre qu'une contrebasse est une contrebasse, une guitare une guitare et un piano un piano. C'est instruments et tous les autres sont réels et ont leur son. Ce sont ces sons que je veux reproduire, c'est l'essence même de la passion.

S'accorder toute la liberté moi je veux bien mais le danger est de partir ailleurs. Je comprend le droit à cette option, je ne comprend tout simplement pas la démarche. D'autant que ma définition de la liberté n'est pas de faire ce que je veux en excluant tout ce qui m'entoure (loi, objectif, réflexion etc.) mais de faire ce que je veux dans l'acceptation des contraintes existantes.

Je sais, ce n'est pas une définition "winner" mais elle tient compte de paramètres sur lesquels je n'ai pas de contrôle comme l'audio de vous tous, les lois de la physique, de l'acoustique, de ma blonde, du jugement des autres etc. Lorsque j'écoute ma chaine je suis libre car cela ça m'appartient sans partage. Est-elle meilleure ? Améliorable ?

Peut être que réalité, qui a une vaste définition je te l'accorde, pourrait être remplacé par référence. Je ne sais pas si cela aiderait à mieux nous comprendre. Le son du piano est ma référence.

Tu écris

Code:
Maintenant, je sens que je suis un peu dur avec Richard

Je ne vois pas. Nous ne sommes pas d'accord sur ce point, nous partageons nos idées, c'est l'essentiel. Tant qu'on ne s'attaque pas au messager, de part et d'autre, il n'y a pas de raison de se désoler.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mer 1 Juil - 19:51

Bon, la personne à qui je destinais les soi-disant Hiragas ne les aime pas. Ils vont revenir chez-moi.

Comme c'est un membre de la famille, je lui avais permis de les essayer en toute quiétude sans qu'il n'ait les fonds nécessaires à leur acquisition, et aussi parce qu'il est vitalement en relation avec sa musique.

À chacun ses oreilles et à chacun son univers sonore privilégié. Il n'a pas aimé leur son "trop linéaire, dénué de caractéristiques propres, qui l'a rendu insensible à ce qu'il écoutait." Il trouvait aussi que cela manquait de vie et de rythme. Il va conserver son Quad 405, qu'il ne cesse d'essayer de changer depuis une trentaine d'années sans trouver mieux.

Mon plan depuis le début était d'essayer ces amplis rapidement et de les lui refiler, étant presque certain qu'il les aimerait. Il a convenu avec moi des mêmes qualités précédemment mentionnées: pureté sonore, réserve, qualité de composantes et de fabrication. Mais leur manque de ce qu'il nomme "vie" l'a empêché de les garder.

Je vais donc les utiliser jusqu'à ce que je trouve mon prochain amplificateur. Ce que j'ai entendu de mieux comme amplification était un Audiomat Solfège, et cette machine est grossièrement dispendieuse, en plus de ne pas convenir à ma philosophie du moment. Après quatre ou cinq ans à écouter du tube, je veux changer.

J'avais à une certaine époque beaucoup aimé un Sugden A21SE, peut-être qu'un masterclass me plaîrait. Je ne sais pas si ça a le même type de son.

Bref on verra.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mer 1 Juil - 22:15

Le QUAD 405 est pourtant le pire ampli que QUAD a fait. C'est incisif et peu musical. Lorsqu'il est sorti, le vieux 303 lui donnait toute une leçon de savoir vivre. Le 405 brasse mais il n'est pas difficile de voir les commentaires peu élogieux sur ce modèle. Il est possible de grandement l'améliorer juste en changeant l'op amp de l'étage d'entrée. C'est quoi ses h-p ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mer 1 Juil - 22:51

Je partage tes impressions sur le Quad 405. Je rajouterais à ses défauts une lenteur morbide et une molesse criarde. J'en ai déjà possédé un: je pense l'avoir écouté une demie-journée: je n'en revenais simplement pas.

Ses hauts-parleurs sont...je ne sais pas trop. Ils les a fabriqués lui-même dans les années 70. Des caissons fermés avec des Altec comme soi-disant mids sur lesquels il a vissé des tweeters dont je ne me souviens plus la marque et qui sonnent comme des scies à chaîne. Il a rajouté un caisson de basses récemment, mais oublions ça, ce n'est pas descriptible. Il manque les voix dans les chansons alors il écoute seulement des orchestrations.

Comme je disais, à chacun ses oreilles. Il écoute la même chaîne depuis 35 ans et n'a jamais changé une seule composante, prétextant qu'il ne trouve jamais rien de mieux. Le problème n'est pas toujours les appareils dans la chaîne d'un audiophile; il y a d'autres problèmes.

Je pense que nous sommes mieux de le laisser écouter sa chaîne et de passer à autre chose.







Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Jeu 2 Juil - 16:06

Ce qui compte c'est qu'il soit heureux avec ce qu'il a. Et tant mieux, il ne se cassera pas la tête comme on fait parfois.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Jeu 2 Juil - 16:27

Exactement ce que je pense aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Ven 3 Juil - 10:46

Tabarnouche qu'il en arrive des affaires dans la vie. Il suffit que je mentionne distraitement la compagnie Sugden avant-hier pour que j'entre dans un magasin discuter un peu avec le propriétaire de tout un chacun pour que je tombe sur ceci:



J'aurais dû écrire Audiomat solfège référence 20 tant qu'à y être, mais bon. Que vais-je faire avec ces beaux Sugdens?
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   Mar 7 Juil - 10:42

Vous vous demandez sûrement: "Voyons Sephiroth, il nous semble que cela fait deux semaines que tu n'as pas essayé une nouvelle bébelle audio dans ta chaîne, es-tu malade?".

Ne soyez pas inquiets. Je ne me suis jamais senti aussi bien de ma vie.

Et j'essaie ceci:



Ça c'est super! Des Tannoy chépakoi avec un crossover magniquement non posé en photo. Wow.



Lui il se nomme David et est honnête. Faisons-lui confiance.



Dans le cadre de mon programme "tentons d'écouter du numérique encore et encore", j'essaie des DAC, un Forte, un Monarchy audio et un signal enhancer à tubes, un 12au7 je crois.

Un ampli!



Il risque de se retrouver dans mon coin numéro deux lui.

Un musical fidelity A1, donc un son naturel, sans coloration.

Et pour finir, une patente à gosse qui marche en coax et qui a un beau led bleu.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaîne de Sephiroth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaîne de Sephiroth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chaîne qui saute
» Tension de chaîne
» Kit chaîne...
» Usure de la chaîne
» Nettoyage de la chaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Place à l'audiophile et sa chaîne audio-
Sauter vers: