Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La neutralité en audio, pourquoi pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 11 Mai - 8:20

Tu vas etre fiersde moi Richard.

Commande du fil mogami a 1.25 du pied et des connectors neutrix a 5$.

Ca sera ca mes fils de liaison. Cest pas mal juste ca qui entre dans les connecteurs Mini xlr de toute manière. Jai des adaptateurs xlr a Mini xlr en commande juste pour voir si un gros fil me donnerait bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 11 Mai - 13:20

Je suis moi aussi à regarder pour des XLR balancé entre le dac et l'ampli. Comme quoi les astres sont parfois allignés.

Ou en es-tu avec ton projet de multi amp ?

Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 11 Mai - 18:04

Dac arrive aujourd'hui.
Filage et connecteurs arrivent demain.
Ampli la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 13 Mai - 8:02

RicharD a écrit:
Pompon,

J'ai une question pour tes amis et toi.  Vous avez arpentez les SSI années après années, selon vous, est-ce que les présentations des produits dans chaque chambre ont toujours été de ce calibre ou il y a eu au fil du temps une dégradation des présentations ?  Y a t'il eu de meilleures années que d'autres ?

Y a t'il quelqu'un ici qui a déjà été dans un salon autre que celui de Montréal, n'importe lequel ?  Est-ce que cela se compare à celui de Montréal ?  Présentations (qualité d'écoute) meilleures, égales ou pire ?


Je repose la question à tous ceux qui fréquentent années après années les foire de l'audio.  

Ce que j'ai entendu de mes propres oreilles, cette année, est-ce la norme ?  Y a t'il eu de meilleures années que d'autres ?  C'est à dire des années ou les pro présentaient leurs appareils avec plus de sérieux et des écoutes plus convaincantes.  Je rappelle qu'il n'y avait pas de contrebasse cette année au SSI, que de la grosse basse palotte.

Si il y a eu de meilleures années, doit-on dénoncer ?  À qui dois-je envoyer mes commentaires ?
Y a t'il un bureau permanent de l'organisation du SSI ?  

Pour revenir à la question, les habitués du SSI, avez-vous déjà entendu une contrebasse lors d'un tel évènement ?

Y a t'il quelqu'un qui a visité le SSI de Montréal et celui de Toronto ?  Est-ce aussi pourri à Toronto qu'à Montréal ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 14 Mai - 7:55

Pas de réponse à mes questions sur le SSI de Montréal??????

Personne pour dire si un tel évènement n'est finalement que de l'esbroufe ou au contraire a une réelle valeur.

Au delà du plaisir de se retrouver entre audiophile, de cette ambiance festive unique, de voir (c'est bien là le problème car il ne s'agit que de voir le matériel alors que l'écouter n'est pas plaisant) du matériel audio, est-ce que le SSI de Montréal est d'égale valeur à celui de Toronto.

Je ne comprend pas alors qu'il me semble être le seul à critiquer la pauvreté des écoutes du salon.  Devrais-je comprendre que l'écoute ce n'est pas important ?

Le laxisme face à l'industrie audio est ce qui m'énerve le plus des audiophiles.  Coudons, avez-vous peur de leur faire de la peine à ces pros de l'audio ?  Vous payez, lors d'un tel évènement, pour de la basse qui n'en est pas, les hautes sont furtives, bref, à moins que chez vous l'écoute soit pire, je vais le dire en sioux, jevoustrouvebiendocilealorsquevousacceptezdevousfairefourrersansdireunmot.

Si vous aviez recours aux services d'un mécanicien, d'un plombier, dentiste, d'avocat ou d'un notaire, d'un opticien d'ordonnance etc, au prix payé, n'êtes-vous pas en droit d'exiger le meilleur de ces pros ?  Pourquoi serait-ce différent avec les pros de l'audio ?

J'ai fait une recherche pour rejoindre les dirigeants du SSI, je n'ai rien trouvé.  Je réitère ma demande, si vous connaissez l'adresse courriel d'un de ces dirigeants ou au moins son nom, donnez le moi, SVP !
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 14 Mai - 8:36

Bon j'ai cherché à la va vite hier et j'ai trouvé les adresses courriel des gens du salon et un peu plus. Voici le message que je viens d'envoyer à madame Sarah Tremblay, directrice des salons en Amérique du Nord.

Bonjour madame Tremblay.

Je me permet de vous écrire à propos du dernier salon son et image de Montréal tenu en mars dernier.

Étant audiophile depuis de nombreuses décennies, je confesse que ce SSI fut mon premier. Peut être pas mon dernier car l’ambiance festive que vous avez su donner à l’évènement est remarquable. Il faut ajouter le plaisir de retrouver des amis audiophiles vaut chaque dollars du coût d’entrée mais un tel évènement est la fête de l’audio et ma foi si j’ai vu de belles choses, je n’ai pas entendu de grandes choses.

Je suis déçu de la piètre qualité générale des écoutes proposées de chambre en chambre. Les pros audio, venus à ce salon pour nous présenter les fleurons des compagnies audio qu’ils représentent, ont failli à la tâche car les écoutes n’étaient pas de niveau audiophile. Aucune contrebasse lors du SSI, des hautes furtives, oubliez le 3D et autres effets de profondeur, bref, des chaines audio à l’installation bâclée. Vos clients, les audiophiles, méritent mieux.

Vous me direz que le temps pour s’installer est très court, que les chambres ne sont pas faites pour recevoir des installations audio, que la fréquentation intense, très souvent de ces chambres n’aide pas, c’est vrai mais…….

Après discussion avec une bonne partie de ces pros, j’ai réalisé que ces messieurs ne sont pas des occasionnels engagés pour l’évènement seulement. Ils parcourent le monde avec le même matériel, de ville en ville, de chambre en chambre. N’oubliez pas que ces chambres sont leur univers et que ces univers sont une représentation large des espaces dont disposent les audiophiles dans la vie de tous les jours et eux, les audiophiles, arrivent avec des écoutes réalistes alors que les pros, ces globes trotteurs de l’audio ne s’y approchent même pas.

Une suggestion, pourquoi ne pas donner la chance à un bon metteur au point audio non professionnel, en proposant l’an prochain une chambre, équipée de matériel audio, du matériel que l’on retrouve au salon et de démontrer, avec le même temps dont dispose les pros du salon pour s’installer, qu’il est possible ou non de faire sonner une contrebasse, piano et batterie et les autres instruments, avec de la profondeur et largeur, bref, une écoute qui est à la hauteur du type de matériel audio moderne. Une belle occasion de concours et que dire de l’intérêt que pourrait générer cette joute amicale entre amateur et pro .

Est-ce que tous les salons de l’audio à travers le monde sont affligés par ce genre d’écoute bas de gamme ? Je ne sais pas mais j’imagine mal de telles performances à Paris, New York, Las Vegas, voire même Toronto sans réactions fortes et négatives. Mais si c’est le cas, c'est-à-dire que les audiophiles ne réagissent pas d’un salon à l’autre, madame Tremblay, ce message ne s’adresse pas à vous mais aux audiophiles en général.

Bien à vous.

Richard Dufour
819-824-4404
rocsim@tlb.sympatico.ca


Si je m'attend à un retour, il sera poli mais certainement pas évolutif mais qui sait.

Histoire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 18 Mai - 6:23

Ce message est le 10000ième sur Audio Café, sur ce forum à contre courant.

10000 interventions sur ce tout petit forum, qui l'eut cru.





Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mar 19 Mai - 8:58

RicharD a écrit:
RicharD a écrit:
Pompon,

J'ai une question pour tes amis et toi.  Vous avez arpentez les SSI années après années, selon vous, est-ce que les présentations des produits dans chaque chambre ont toujours été de ce calibre ou il y a eu au fil du temps une dégradation des présentations ?  Y a t'il eu de meilleures années que d'autres ?

Y a t'il quelqu'un ici qui a déjà été dans un salon autre que celui de Montréal, n'importe lequel ?  Est-ce que cela se compare à celui de Montréal ?  Présentations (qualité d'écoute) meilleures, égales ou pire ?


Je repose la question à tous ceux qui fréquentent années après années les foire de l'audio.  

Ce que j'ai entendu de mes propres oreilles, cette année, est-ce la norme ?  Y a t'il eu de meilleures années que d'autres ?  C'est à dire des années ou les pro présentaient leurs appareils avec plus de sérieux et des écoutes plus convaincantes.  Je rappelle qu'il n'y avait pas de contrebasse cette année au SSI, que de la grosse basse palotte.

Si il y a eu de meilleures années, doit-on dénoncer ?  À qui dois-je envoyer mes commentaires ?
Y a t'il un bureau permanent de l'organisation du SSI ?  

Pour revenir à la question, les habitués du SSI, avez-vous déjà entendu une contrebasse lors d'un tel évènement ?

Y a t'il quelqu'un qui a visité le SSI de Montréal et celui de Toronto ?  Est-ce aussi pourri à Toronto qu'à Montréal ?

Je ne comprend pas le silence autour de cette question. Peut être que mes amis audiophiles, contrairement à moi, ont aimé le son des écoutes au salon. Tout est possible dans le joli monde audio.

Je n'ai pas de nouvelles de madame Treeeeeeemblay. Elle nous fait peut être une 'tite prière pour que je l'oublie.

Quand même des nouvelles d'un autre show audio, celui de Munich. Il semble que le phénomène de la basse palote soit généralisé. De nombreux pros, qui étaient au SSI de Montréal, ont reproduit les mêmes écoutes détestables qu'à Montréal. Si je suis quelque peu rassuré à propos de la perception des pros sur le show de Montréal, il n'en demeure pas moins que cette attitude nonchalante est inacceptable.

Cette fois, à la différence des autres années, il y a des audiophiles qui le disent, qui manifestent leur désapprobation de telles pratiques.

M'semble qu'il est temps qu'il se passe quelque chose de positif en audio et que ce quelque chose ne vienne pas des audiophiles, qu'en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 20 Mai - 8:41

Bon le point sur la situation des salons.

Si certains se permettent de critiquer la piètre qualité des écoutes, d'autres ne s'en formalisent pas et à la limite trouvent ça normal.

Ces derniers avancent que de tels évènements sont des opérations commerciales avant tout. Que l'audiophile en profite pour établir des liens avec les pros locaux et que cela l'incite à se rendre en boutique pour écouter dans de meilleures conditions.

Que pensez-vous de cette position ?

Pensez-vous que mon jugement des pros des salons, qui proposent des écoutes médiocres, est justifié ou non ?

Si, comme mes deux intervenants le disent, ce type d'évènement est une fête commerciale et non la fête du son, quel est l'intérêt de réaliser des écoutes ? Surtout si elles ne s'apparentent pas au véritable potentiel de ces produits audio ? N'y aurait-il pas intérêt à montrer seulement alors qu'une écoute dégradée peut avoir l'effet contraire sur l'auditeur qui se demanderait pourquoi se déplacer pour écouter une enceinte qui ne reproduit pas la basse correctement ? Ou les hautes ? Le stage etc. ?

___________________________________

Ma dernière remise à la terre, le SSI que je croyais la fête du son ne serait en réalité qu'une opération commerciale où la qualité des écoutes n'est pas à l'honneur !

Comment diable ai-je pu me tromper à ce point sur le véritable but du SSI ?





Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 21 Mai - 17:57

C'est juste stupide de payer un kiosque et des gens pour présenter une ligne de produits et de si mal le faire.

Quand je participais au salon de l'informatique dans les années folles de l'informatique, on préparait les présentations pour IMPRESSIONNER les gens.

L'année passée, un type présentait un "mur" acoustique qu'il installatait entres les 2 HP. Je lui demande de l'enlever pour entendre l'effet et il me dit qu'il ne peut pas le faire! Maudit ... il veut que je paye 1000$ pour un mur acoustique et il paye 3000-4000$ sa chambre d'hôlel et plus de se taper 3 jrs de 15 hrs de travail pour ne même pas être capable de mettre son "mur" sur un petit chariot à roulettes de manière à le rouler ailleurs pour démontrer l'efficacité de son produit ?

Écouter ainsi sans références, je ne saurais dire si ca faisait quelque chose ou pas ... alors je suis parti et c'est clair que je ne parlerai à personne de son produit.

Nordost ont quand même un setup pour démontrer l'efficacité de leurs produits. Les présentations sont longues mais une personne intéressée a une belle occasion d'entendre le résultat s'il le désire.

Comme le type qui présentait le "pied" pour des haut parleur tablette. Il présente avec et sans! Ca c'est correct.

L'autre type qui fabrique des diffuseurs ... aucun setup pour démontrer l'efficacité de son produit. Qui va vouloir payer 600$ du panneau ridiculement petit s'il ne peut même pas entendre le résultat.

DSPeaker l'autre année d'avant, présentait bien son produit mais il fallait questionner car les présentateurs étaient assez passifs. Après la présentation, en fin de soirée, je suis revenu pour en acheter un.

Au minimum dans ces expositions, tu veux que les gens en discutent sur les forums et également réaliser quelques ventes question de financer les frais encourus pour l'exposition.

Penses-tu que je vais courir écheter un Naim Statement à 250 000$ quand il n'est même pas branché et en démo ? L'année passée, c'était le cas et la présentation était de qualité. Ils ont très bien présenté le produit mais NADA cette année.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Ven 22 Mai - 7:37

Nous avons exactement le même raisonnement à propos de ces événements.

Je souligne qu'il n'est pas dans mes intentions de décrier ce genre d'activités audio, au contraire. S'il faut l'encourager, il faut aussi savoir dénoncer les points négatifs.

Le SSI est la fête annuelle du son, il m'apparaît logique de bien faire les choses. Peut être qu'un hôtel n'est pas la solution mais si ce n'est pas une excuse et ce n'est pas aux audiophiles d'en faire les frais.

C'est en parlant de la médiocrité des écoutes générales que la situation va s'améliorer.

Tiens une suggestion. Dans le fascicule de présentation du SSI, celui qui nous est remis à l'entrée, il y a le plan de toutes les chambres avec les représentants des compagnies. Il pourrait y avoir des cases à cocher suite à une question sur la qualité du son entendue, vous avez aimé, moyennement, pas aimé.

Il n'est pas question de provoquer les gens mais provoquons les choses. À moins que comme moi, Pompon, tu te trompes sur les véritables objectifs d'un tel salon !
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 3 Juin - 7:11

http://philosophia.forumactif.com/t2333-la-naissance-la-vie-et-la-mort-dun-forum

Allez lire ça, c'est pas mal bon.

Cela touche particulièrement les participants actifs des fora. Il y a une réflexion personnelle à faire.
Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 3 Juin - 8:27

Le pattern est connu de partout.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 3 Juin - 8:49

Ouais, j'imagine mais je ne l'avais jamais lu.

Personnellement cela m'a rappelé plein de souvenirs.

Je trouve que c'est une belle occasion d'introspection.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 4 Juin - 8:18

Un mot sur mes intentions de vous présenter ce scénario de vie et de mort des fora.

Je ne sais pas si vous serez d'accord avec moi mais je trouve que nous sommes à écrire un nouveau chapitre à ce scénario, l'évolution de l'audiophile.

Un des points important de cette évolution est la capacité que nous avons, sur ce forum en tous les cas, de discuter de sujets qui,il y a peu, soulevaient la lapidation, voire l'exécution radicale. Je ne dis pas que ça ne grince plus mais c'est plus ouvert qu'avant je trouve.

S'il n'y a pas beaucoup de nouveautés venant de l'industrie audio, ce n'est pas le cas dans nos salles d'écoute. Les concepts de neutralité, d'acoustique et informatique bouleversent les habitudes des audiophiles, ce qui relance la passion audiophile. La mise au point de la chaine audio est acquise et n'a pas finie de se développer. Ce ne sont pas tous les audiophiles qui sont atteints du virus de l'effervescence audio mais il faut bien un début à tout.

Pour réflexion,

Forum de discussions ou forum d'idées.

Je m'explique. Le forum est un bon moyen de passer des idées, d'élaborer des stratégies, de consolider une pensée, d'y écrire un principe, pas de doute la dessus mais comme moyen de discussion, ce n'est pas l'idéal. L'instantanéité faut oublier ça ! Et la discussion c'est l'instantanéité.

C'est important de continuer de lire alors que je ne suis pas en train de décrier le forum, au contraire.

On constate aujourd'hui une désaffection des fora en général, souvent au profit de Facebook et autres Tweeter. Il y a un moyen d'améliorer l'instantanéité, c'est le "tchat".

Bon OK, j'appelle à la nouveauté ! Ici, sur Audio Café c'est possible alors que le tchat est déjà opérationnel.

SVP, ne prenez pas votre clavier pour m'écrire que ce n'est pas possible parce que cela n'a jamais été essayé. C'est nouveau comme idée et comme toutes les idées nouvelles, il y a une somme d'interrogations inévitables mais je crois que nous aurions un moyen de stimuler la fréquentation du forum par cet ajout.

Dans ma réflexion, il n'est absolument pas question de remplacer le forum par le "tchat" mais de le compléter par ce dernier.

Pour réflexion et discussion
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 4 Juil - 8:05

Lors de ma dernière intervention sur ce sujet, je parlais d'évolution de l'audiophile.  

Je crois à cette évolution.  Lisez cette discussion : http://www.forum-audiophile.fr/impressions/cav-audio-t51779.html

La question n'est pas d'être d'accord ou pas sur la pertinence des produits CAV Audio mais de constater qu'il y a un questionnement sur  l'audio, ici sur les prix et la valeur réelle des produits audio.  Ce n'est qu'un début.

Nous avons eu, il y a peu, une discussion sur les câbles qui a tourné au vinaigre comme toutes les discussions où il y a remise en question de la câblerie.  Pourquoi ?  Que croyez-vous qu'il reste de cette discussion ?  

Il est difficile d'évaluer la réflexion que crée une telle discussion sur le lecteur.  D'une position comme de l'autre, le lecteur se fera une idée mais c'est fragile car un argument, pour ou contre, peut porter au delà des croyances.  Comme disait une lointaine connaissance, le ver est dans le fruit.  C'est mon élément de réflexion.

Tous n'avons pas le même bagage, les mêmes objectifs qui mène l'audiophile à adopter un des deux grands courants audio, celui qui veut reproduire fidèlement et celui qui veut reproduire selon un son qui lui plaît.  Entre ces grands pôles, toutes les déclinaisons d'audiophiles sont possible.

Les recettes audio sont personnelles, souvent intéressantes et pertinentes mais infinies ?  J'ai l'image du "tuning automobile" à la différence que l'audiophile "tune" le son au plus près de la réalité ou de ses goûts.

Je dirais que l'industrie a constaté ce fait et récupéré à son avantage en proposant des produits à l'inflation galopante des prix sans une véritable évolution.  C'est ce que je prétend.  Se pourrait-il que l'industrie de l'audio soit dépourvue d'intérêts pécuniaires et que ce qu'elle nous propose soit techniquement ce qui se fait de mieux, de plus évolué à ce jour, à juste prix ?  C'est possible mais je n'y crois pas.

Mon opinion sur la façon de faire de l'audio se forge autour de cette idée, l'angle avec lequel les audiophiles font leur audio amène à la différence de la réalité.  La réalité devant être le dénominateur commun chez les audiophiles.  Un peu comme une classe de peintres qui dessine un même modèle.  20 peintres donc 20 représentations différentes du même modèle.  La réalité étant le modèle.

De mon point de vue, la réalité est capitale dans l'équation audio.  La réalité se doit d'être respectée mais soutenir que le résultat d'écoute serait le même d'une chaine à l'autre relèverait de la fantaisie.  

Mon crédo n'est pas d'exclure les différences mais de s'assurer que la base de reproduction soit la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 16 Juil - 7:15

Voici un extrait d'une opinion d'amateur hifi : Le résultat n'est jamais immédiatement spectaculaire. La sensibilité au rodage et à la qualité des électroniques est accrue, mais si l'on entreprend la démarche, si l'on escalade le sentier l'on ne revient plus jamais en arrière, parce que quelque part, l'on a franchi une étape, touché de l'intérieur l'éclat et la subtilité du "rien en trop", l'infime séparation de la Densité... l'harmonie du silence.

Le vrai drame de la haute-fidélité, ce n'est pas tant qu'il manque des informations mais que l'on n'a jamais cessé d'en rajouter... avec un acharnement qui pue le catéchisme ombilical et l'auto-satisfaction de la grande bouffe. Là ou certains s'ingénient à inventer un coup de patte, je passe mon temps à balayer. L'anecdote, c'est que la conception du plumeau est incroyablement paradoxale et la subjectivité d'écoute prépondérante. Dans l'univers de la Hi-fi, le naturel est suspect, il déconcerte...voir plus, il incite à désapprendre. Et les oreilles vierges de cette culture sont souvent les plus affinées. Mes meilleures oreilles d'or sont des femmes. Et moins elles s'y connaissent...mieux elles entendent.


Voici l'adresse du site en question : http://www.thf.fr/uTheorie/MenuTheorie.htm

Ce n'est pas très récent (2006 de mémoire mais les tests d'appareils sont beaucoup plus récents) comme site mais il y a des réflexions, des constats personnels qui peuvent donner des idées, permettre une ouverture nouvelle et réfléchie sur cette passion qu'est l'audio.

Il y a un article sur la haute efficacité versus la basse. Intéressant point de vue même si selon moi, l'auteur ne se mouille pas et ménage les susceptibilités.

La question ici n'est pas d'être d'accord ou pas avant tout mais de réfléchir, ne serait-ce qu'un peu sur l'audio d'aujourd'hui.

___________________________________

En France, les audiophiles découvrent le Trinnov, un appareil de corrections de pièce, un Dirac de course en somme. À près de 10000 euros faut que ça change quelque chose.

Mais voilà, cela bouscule ce que j'ai appris, c'est à dire qu'il ne peut y avoir de corrections de pièce parfaites via ce genre d'appareils numériques et il faut un travail acoustique passif.

Je suis convaincu de la pertinence de ce genre d'appareil et je me demande si on peut s'y fier entièrement. Si oui, c'est se simplifier la vie considérablement alors que tout le travail sera effectuer par la machine. Plus de conception et confection de panneau de toutes sortes à accrocher un peu partout dans la salle d'écoute.

Je vais suivre les développement avec beaucoup d'attention espérant que la démocratisation des prix se fasse rapidement.........et qu'il y ait démocratisation des prix. Mais ici, je sens une forme de, comment dire, de snobisme alors qu'il faille, pour accéder au nirvana numérique, débourser une jolie somme d'argent. En dehors de cette condition, point de salut me semble t'il.

Actuellement, essayer de démocratiser l'EQ, la mise en phase etc via un ordinateur n'a pas la cote alors qu'il se fait la promotion seule du Trinnov. Peut être que c'est le coup du hasard mais lors de mon essai pour promouvoir les corrections numériques de la courbe par exemple, il n'y en avait que pour le Trinnov. Dommage !


Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 16 Juil - 20:51

Quand je te parle de prendre rew avec l'outil de auto eq, tu me dis que tu n'es pas rendu la, c'est la même affaire.

On ne fait pas notre audio a la même vitesse et dans le même temps.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Ven 17 Juil - 6:36

Ça c'est vrai !

Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Ven 17 Juil - 9:11

Les corrections proposées par rew sonnent naturel. Je n'ai jamais réussi à faire aussi bien avec synrta et huile de bras.

En plus ca prend que le temps de faire un sweep de 10 sec. Le reste est en diffėrė ben relax.
Expérimenter la Target en premier et tenir les corrections à cinq points question que ca ne prenne pas long a les saisir dans jriver.

J'aimerais bien voir ton rt30 et ton waterfall pour voir ton acoustique.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 18 Juil - 7:09

Avant de voir, ne serait-il pas préférable d'écouter ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 19 Juil - 21:13

Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 20 Juil - 6:53

Pompon,

Je vais écouter les vidéos.

Ce qui me turlupine avec la câblerie et artifices audio ce ne sont pas les différences que cela apporte, si je n'entend pas de différence, cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas, mais ce qui en ait fait en audio moderne.

La philosophie autour du câble, adoptée par une majorité d'audiophiles, c'est ce qui me dérange.


Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Ven 24 Juil - 12:26

Même si ca te dérange, tu ne pourras rien y faire.

Si on dit qu'on l'entend, tu auras beau t'obstiner, tu n'arriveras pas à nous faire changer d'avis facilement.

C'est comme on dit un combat inutile de toute manière. Tu mets ce que tu veux pour brancher ton système et on mettra ce qu'on veut en bout de ligne.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 25 Juil - 8:03

Pompon,

Relis ce que j'ai écrit : Si je n'entend pas de différence, cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas, mais ce qui en ait fait en audio moderne.

La philosophie autour du câble, adoptée par une majorité d'audiophiles, c'est ce qui me dérange.


Tu écris

Code:
C'est comme on dit un combat inutile de toute manière. Tu mets ce que tu veux pour brancher ton système et on mettra ce qu'on veut en bout de ligne.

Dans mon esprit, il en a toujours été ainsi.  C'est ton droit inaliénable.

C'est la volonté de tenir fermer le dossier "câbles et accessoires audio", que je ne comprend pas, d'autant que vous y croyez dur comme fer.  

Mon intention est de nous faire comprendre le phénomène de la câblerie, pas de vous faire changer d'idée.  Il doit bien avoir des raisons à ces différences sonores entre câbles, entre nous ?

Que craignez-vous ?  Que j'ai raison ?  Il est aussi possible que ce soit vous qui ayez raison ne l'oubliez pas et de toute façon, je me répète, ce n'est pas mon objectif d'avoir raison mais de porter, autant que faire se peut, un éclairage objectif sur le phénomène de la câblerie et accessoires audio et pour y arriver, cela demande la participation de tous.

Honnêtement, au delà de ces différences audibles que vous entendez, il y a tout le phénomène commercial qui, de mon point de vue, nuit à la hifi mais peut-on en parler librement ?  

Que vous ne vouliez y participer, c'est votre droit.  Le mien est d'avoir une participation positive, c'est à dire  démontrer son point de vue pour ou contre, certainement pas de tentatives pour fermer le sujet.

Le sujet est vaste et complexe.  Les ramifications du sujet sont comme l'arrière d'un processeur cinéma maison 7.1, ce qui rend difficile un suivi objectif de la discussion entre nous je trouve.  Je demeure convaincu qu'à terme, l'exercice, bien que difficile, serait profitable pour les audiophiles.
Revenir en haut Aller en bas
legarem



Messages : 167
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 25 Juil - 8:37

RicharD a écrit:


 Il doit bien avoir des raisons à ces différences sonores entre câbles, entre nous ?


Pourtant, je me suis déjà évertué à t'expliquer tout cela. Richard, comment se fait-il que tu te bouches les yeux et que tu reviens encore sur le fait que cela ne t'a pas été expliqué ?  

Oui ou non, il a été question de métaux, isolants tressage, mémoire des isolants etc.  Considérant encore cela, c'est quoi le MAUDIT problème ?

Puis viens pas encore me dire que je monte encore sur les barricades pour défendre les câbles. C'est que tout le temps, cette discussion reste à sens unique parce que tu ne veut rien savoir de ce qu'on écrit ou bien tu ne voies même pas ce qu'on écrit tant tu as une idée directrice sur le sujet. Pourtant tu prends le soin de répondre aux messages tout en évitant ce qui ne fait pas ton affaire.

Désolé mais puis-je être plus clair ?

Vas tu enfin répondre à ce qui est en gras ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Aujourd'hui à 15:04

Revenir en haut Aller en bas
 
La neutralité en audio, pourquoi pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» pourquoi mon GPz tourne sur trois pattes
» qui censure ??? et pourquoi???
» Promo MTX audio pendant le mois de Juin
» Cuillère : Pourquoi mes brochets et mes sandres se décrochent ?
» Bornier Audio connexion box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: