Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 SSI 2015, une première visite pour moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: SSI 2015, une première visite pour moi   Lun 30 Mar - 20:57

Le SSI était mon premier.

Honnêtement, je me suis demandé ce que j'allais faire là mais finalement je peux dire aujourd'hui en retirer plus de positif que de négatif.

Premièrement, j'aimerais vous parler de mes compères qui m'ont en quelque sorte initier au SSI, Michel, Mario et Éric, des maniaques audiophiles, des vrais avec qui j'ai débattu sur les vertus de la hifi moderne, la mise au point.  Merci les gars, ce fut vraiment apprécié.

J'ai fait dans ma vie, quelques salons, automobile, nautique notamment et ce qui frôlait l’indécence était de voir, toucher ces belles voitures ou bateaux sans pouvoir les essayer, difficile et je croyais que le SSi, alors que l'on va là pour voir mais aussi écouter, comblerait ce qui manquait dans les autres salons.  Je dirais que l'écoute a été ce qui est le talon d'achile de ce salon et peut être les autres salons de l'audio sur la planète, ce qui reste à confirmer.

Je ne peux croire que l'industrie audio, qui vient nous présenter les dernières nouveautés de leurs domaines, ne peut réaliser des écoutes de qualité.  Bon OK, le temps presse pour s'installer, j'en conviens mais j'ai parler avec de nombreux représentants.  Ils sillonnent la planète, de salon en salon, d’hôtel en hôtel, de palais des congrès en palais des congrès, ce sont des pros qui connaissent leur matériel.  

Après une douzaine de chambres, j'ai demandé à mes amis s'ils avaient entendus des cymbales correctement reproduites.  Bin non !  Je me suis senti soulagé, des fois.

La basse.  Coudonc, quelqu'un sait-il de quoi il retourne ?  Je me suis demandé si l'industrie ne riait pas de nous les audiophiles ?  Je ne sais plus combien de chambres nous avons vitité mais 95%, je suis conservateur, la basse n'avait aucun rapport avec la réalité de la musique jouée.  Une contrebasse, nada, personne ne connait.  Tous les pros me semblaient satisfaits.  En avait-il les moyens, c'est à dire, est-ce que l'industrie peut reproduire de la basse ?  Les audiophiles oui mais l'industrie ?  Je me le demande.

J'ai débuté ma visite avant tout le monde, le salon n'était même pas ouvert.  Je me suis accroché les pieds dans la salle Tenor et autres babioles comme des enceintes et tables tournantes, une chaine entièrement canadienne qui allégerait mon porte feuille de 400000$  Vous avez bien lu.  

Vous dire que je n'ai pas aimé serait le plus gros mensonge de ce texte.  J'ai aimé l'ambiance, les pros sur place, la beauté du matériel audio, l'écoute vinyle, exclusivement, le son en général et franchement je me suis demandé comment ces pros pouvait endurer cette basse de type tonneau.  Venant d'une chaine audio de 5000$, j'dis pas mais de ce prix, c'est inacceptable, de mon point de vue du moins.

Ceci dit j'invite les audiophiles à statuer sur ce qu'est la basse.  Joualvert, une trentaine de salles et pas une basse pareille.  Heu! non, ce n'est pas vrai, il n'y avait pas beaucoup de bonne basse à ce salon.

Même si je chiâle pas mal, ne croyez pas que je n'ai pas aimé.  J'ai été amené à réfléchir sur l'analogique.  Ces pros ont de bons arguments en faveur de l'analogique, comme les gars qui se baladent en Harley et qui regardent les autres de haut car ces derniers font-ils de la moto ?  Comme le tenants de Apple qui ne jurent que par la pomme.  Les pros de l'analogique ont réponse a tout, ils ne perdent rien, ils parent toutes les objections. Je peux me tromper remarquez mais je ne suis pas encore prêt à m'acheter une table tournante.

Disons que sur le lot, j'ai eu 4 belles surprises.  Je vous dis tout de suite que mes surprises n'ont pas nécessairement été les mêmes que pour mes compagnons.

La salle Harbeth.  C'était pour moi un premier contact avec cette gamme d'enceintes, que je connaissait de nom seulement.  J'ai beaucoup aimé d'autant qu'on nous a fait écouter une petite tablette au lieu de leur fer de lance.  Ça m'a plu tout de suite.  Peut-être que c'était de vrai pro qui ont su présenter la meilleure enceinte dans cette salle.  Je sais pas mais j'ai aimé.

La salle Sony.  Éric nous a dit qu'il avait été impressionné l'an dernier par l'écoute de la chaine Sony ES.  Je lui ai fait confiance et ma foi, j'ai aimé d'autant que c'est dans cette salle que j'ai découvert le dernier cd de Annie Lennox qui interprète des vieux tubes nostalgiques. WOW !  Je me demande si c'est Annie qui m'a séduit ou la chaine Sony mais ce fut pour moi un beau moment du salon.

La salle Tannoy.  En fait la vedette de cette salle était la grosse Westminster.  Je dis la grosse et cela frise l'euphémisme.  5 pieds de haut, 4 pieds de large par 3 de profond.  Un gros 15 pouces dual concentrique, 99 db d'efficacité et 300 livres de bonne humeur, pièce il va sans dire et 50000$, quand même.  Je fus le seul a aimer.  C'est vrai que la basse c'était pas fort,k c'était plein de défauts mais je me suis vu à en faire la mise au point.  Je me dis qu'il doit être possible de faire un petit miracle d'écoute avec ces grosses anglaises.  

La salle Bryston.  Michel et moi sommes d'accord sur un point, la meilleure écoute de tout le salon et de loin.  Rien d'extraordinaire comme écoute.  Une écoute qui en tant normal serait qualifiée de bonne, d'équilibrée avec des points j'imagine à améliorer mais cela tranchait à ce point sur toutes celles que nous avions écouté avant que cette écoute est devenu pour Michel et moi la meilleure.  Les amplis Bryston, y pas à dire, ça en a dedans.  Saviez-vous que Bryston fait des enceintes ?  Et franchement c'est très bien.

Des curiosités comme les baffle plan amincis avec de gros 15 pouces éminence.  Je me suis bien gardé de faire la promo des baffles plans après ces écoutes.  Des sacrées petites salles pour le type de baffle et franchement des éminence.  Bon je sais ce que c'est maintenant.

Nordost et toute une série de vendeurs de ces bout de fils.  Un interconnect à plus de 17000$  Simonac, quand j'ai vu le prix et pas seulement que sur ces modèles, j'ai tout d'un coup compris pourquoi il y avait un très fort pourcentage de têtes blanches au détriment des jeunes.  C'était la première journée, les choses ont peut être changé samedi et dimanche.  Je le souhaite pour la santé financière audio car la relève vendredi n'était pas là.

Finalement, je peux dire que j'aurai visité un salon de l'audio.  Ce que j'ai aimé le plus c'est d'être avec des maniaques de l'audio.  Sans eux, sais pas !
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Mar 31 Mar - 6:53

J'ai oublié ce détail, je me suis régulièrement informé sur l'efficacité des enceintes que l'on nous a présenté et la moyenne d'efficacité est de 92 db.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Mer 1 Avr - 15:54

Bonjour Richard,

Tu sais que je te voue un grand respect et que de toute façon je voue du respect à tout être humain. J'aime te lire, mais Richard, il y a des noeuds dans tes réflexions et tes manières de penser.

Bonjour en passant, j'espère que tu vas bien!

Bon, revenons aux noeuds. Sans vouloir pointer du doigt, tu écris:

Les pros de l'analogique ont réponse a tout, ils ne perdent rien, ils parent toutes les objections.


Le concept pro de l'analogique n'existe pas. Certains peuvent en effet être qualifiés de tel, mais ce n'est que ta perception, ou leur état du moment. Un état se change, de même qu'une idée et un point de vue.

Je comprends ce que tu veux dire. Mais tu peux très bien avoir une discussion avec moi sur l'analogique et je n'aurai réponse à rien, je n'essaierai pas de te convaincre, je ne ferai que t'écouter et communiquer avec toi. Je sens de la colère dans tes écrits. La colère est salutaire, mais une fois celle-ci passée, il ne reste qu'à ne plus être en colère.

Tu fais de grandes généralisations et oublie les simples principes de base.

Peut-on, avec une table tournante assez cheapo, une chaîne du même acabit, pleurer en écoutant un artiste chanter?

Bien-entendu.

Peut-on avoir du plaisir avec presque n'importe type d'amplification, de caisses, de sources?

Oui.

Doit-on dépenser beaucoup d'argent avant d'avoir un son de qualité?

Non. Et ce, même si on veut que la contre-basse sonne comme une contre-basse.

Que certains soient déplaisants dans leur approche de l'audio et déclarent des dogmes du genre: "le vinyle sonne mieux que tout le reste", qu'est-ce que cela change? Rien, ils pensent cela, c'est tout. Ils ne font qu'exprimer leur foi et leur manque d'ouverture d'esprit. Il ne faut pas s'arrêter à eux. Dans la vie, les fous, il vaut mieux les laisser faire, sinon on a des ennuis.

Il ne faut pas s'arrêter à tout ce que les gens disent et s'en faire avec ça. C'est juste une question de point de vue. Et de notre point de vue dépend bien des choses.

Aucun équipement, aucune chaîne ne pourra toucher l'esprit si l'auditeur n'est pas prêt à recevoir le message. L'autre jour, j'écoutais une chanson sur you tube, avec des hauts-parleurs de garage de 75 $, et les larmes m'ont coulé des yeux. L'artiste a vécu une expérience similaire à la mienne, et c'est tout. Notre état d'esprit face à la musique est beaucoup plus significatif et important que n'importe quel appareil.

Mon message peut paraître comme une charge contre l'audiophilie, mais ce n'est pas du tout ça. Je sais bien que tel ou tel appareil est mieux que tel autre, mais aussi que dans certaines circonstances de vie, un appareil peut émouvoir là où avant il a été jugé médiocre, ce qui est d'emblée un blocage.

En tout cas.





Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Mer 1 Avr - 16:59

Sephirot,

Oui, oui et re-oui.

C'est sur une base d'échange d'idées que l'on évolue. C'est sur ce précepte que j'ai ouvert Audio café.

Si je suis en accord avec l'essentiel de ton propos, il y a un point que j'aimerais éclaircir, je ne suis pas en colère et ce texte, je l'ai écrit sereinement. Faut croire que mon alignement de mots sonne la colère.

Du salon, j'avoue avoir été surpris par le son en général. Ce n'était pas souvent de bon niveau. Ce sont des vendeurs, des pros du son, qui n'ont pas offert à mes oreilles, les qualités maximales de leurs appareils. Lassitude des salons, impossibilité de mise au point efficace, sais pas.

Un mot sur l'analogique et le numérique. Ce qui m'attriste là dedans c'est le dialogue de sourd, des deux camps je dirais. C'est un ou l'autre, dommage !

Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 11:01

Tu as raison d'être fâché, même si tu ne l'étais peut-être pas lors de l'écriture de ton message.

C'est vrai que l'industrie est complètement sans dessus-dessous. Comme un peu tout le reste, je te dirais.

Beaucoup de gens ont refoulé des choses, ont avancé sans comprendre leur passé, et ils sont les proies de leurs évitements et de leurs blocages.

Dans l'audio comme dans d'autres milieux, il faut maintenant être chanceux (on a besoin de ça dans la vie), il faut rencontrer des personnes qui écoutent (!)...

D'ailleurs, comment se fait-il que la majorité des vendeurs ne nous écoutent pas alors qu'ils vendent des appareils destinés à l'écoute? Let's keep it simple, no? Return to basics.

C'est rendu une question de circonstances, d'ouverture d'esprit et de chance. Aucun amour, ou sinon une passion orientée vers eux-mêmes.




Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 11:42

Bien d'accord avec toi.

Tu sais, dire ce que l'on pense sur un évènement ou un mouvement, voire un concept, une idée, ne dégage pas de facto la colère même si c'est sous la forme d'une critique.

Personnellement, je crois qu'il est salutaire pour l'évolution d'aborder les sujets préférés comme les plus difficiles.

Ceci dit, nous avons les moyens de communiquer, ce forum est un bel exemple. Il reste à convaincre de communiquer, ce n'est pas une mince tâche.

__________________________

En revenant du salon, à l'écoute de toutes ces belles chaines mal exploitées, je me disais qu'il serait intéressant de mettre à la disposition d'audiophiles intéressés une salle ou deux avec le même matériel audio et d'en faire la mise au point, une sorte de compétition entre les audiophiles et les pros du salon.

Je ne me fais pas d'illusions sur la réception de cette idée mais il me semble que cela serait bigrement révélateur car de plus en plus, je crois que l'audiophile est devenu plus performant que l'industrie audio.

Cela demeure sujet à caution mais............
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 13:12

Oui, nous pouvons communiquer, et devons le faire. Et aussi peut-être les sujets les plus difficiles à aborder le sont parce que justement, ils demandent une introspection, une conscientisation du pourquoi on en est-là, et ça peut faire mal de le savoir, et on ne veut pas avoir mal.

Les gens évitent beaucoup de choses, je ne pense pas t'apprendre grand-chose en écrivant cela.

Si la communication est difficile pour un si grand nombre, c'est qu'un très grand nombre de gens s'évitent eux-mêmes. Il faut aller au fond de ses menteries.

Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 13:17

je crois que l'audiophile est devenu plus performant que l'industrie audio.

Je n'ai pas assez vu l'industrie (ou n'ai pas désiré la voir) pour avoir un point de vue là-dessus.

La notion "l'audiophile" et le concept "l'industrie" est trop large et globalisante ainsi exprimée pour que l'on puisse précisément en discuter, je crois.

L'audiophile...c'est une multitude d'êtres, avec une multiplicité de raisons d'être-là. En plus, songeons à ceux qui sont-là sans savoir eux-mêmes pourquoi...

Devenir quelqu'un (un audiophile, disons), c'est une réaction à un manque.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 13:29

Sephiroth a écrit:
Oui, nous pouvons communiquer, et devons le faire. Et aussi peut-être les sujets les plus difficiles à aborder le sont parce que justement, ils demandent une introspection, une conscientisation du pourquoi on en est-là, et ça peut faire mal de le savoir, et on ne veut pas avoir mal.

Les gens évitent beaucoup de choses, je ne pense pas t'apprendre grand-chose en écrivant cela.

Si la communication est difficile pour un si grand nombre, c'est qu'un très grand nombre de gens s'évitent eux-mêmes. Il faut aller au fond de ses menteries.


Tellement d'accord.

Je trouve dommage que ce très grand nombre ne donne pas son avis car un avis, quel qu'il soit c'est précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 13:32

Il ne faut pas en ressentir quelque chose. C'est leur propre perte. Ça devient la nôtre aussi, mais ils ne sont pas prêts, ou ne veulent pas se prêter à l'exercice.

Moi aussi je trouve dommage que les gens ne s'expriment pas. Mais c'est ainsi.

Nous sommes des audiophiles "conscients" et "expérimentés", avec une élocution écrite qui peut en rebuter beaucoup aussi.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 13:38

Sephiroth a écrit:


L'audiophile...c'est une multitude d'êtres, avec une multiplicité de raisons d'être-là. En plus, songeons à ceux qui sont-là sans savoir eux-mêmes pourquoi...


C'est vrai, j'ajouterais que pour que la multiplicité fonctionne, il faut des balises, des règles et dans le cas de cette passion qu'est l'audio, des références communes.

Aujourd'hui, c'est l'intérêt personnel qui prime alors ce qui est en commun émeut peu.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Jeu 2 Avr - 13:47

Tu as tout à fait raison, à la nuance qu'il existe encore une très très faible minorité de gens pour qui l'éducation demeure une valeur primordiale. Ils sont très difficiles à trouver, je te l'accorde.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Ven 3 Avr - 8:29

Nous sommes en harmonie à propos de l'éducation.

Au Québec, la situation de l'éducation tourne à la catastrophe. Cette faiblesse du peuple québécois nous relèguera à quoi, porteur d'eau ? Pire, porteur d'eau du peuple anglais ?

Écrire ces mots me choque car je sais que nous sommes capable de mieux mais c'est le reflet de mon impuissance devant ce fait.

Je me désole devant la dernière phrase de ma signature, le pouvoir de l'ignorance volontaire est démesuré

_________________________


Cette discussion aborde l'audio avec un fond de philosophie, ce qui n'est pas pour me déplaire. Encore là, est-ce que cette approche de la passion de l'audio va intéresser les audiophiles ? Pourtant !

J'aimerais beaucoup qu'il y ait de l'intérêt car je crois que l'évolution de l'audio doit passer, consciemment, par l'équilibre entre la technique et la philosophie. Je complète cette idée d'équilibre en disant qu'elle doit se faire à la hauteur des besoins de l'audiophile. Pas question de sortir les grands traités philosophiques et se mettre à la lecture de Schopenhauer ou Descartes.

Dès lors qu'un objectif est défini et que les moyens sont mis en oeuvre pour y arriver, c'est de la philosophie. Une discussion sur la neutralité de la chaine audio est, à sa base, plus philosophique que technique. Pour arriver à la neutralité, après son acceptation, cela demande de la technique.

Combien ici font de la philo sans le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Mer 8 Avr - 7:48

La situation est pire que tu peux l'imaginer Richard. Je n'ai pas envie d'élaborer, mais crois-moi. Je parle de l'Éducation ici.

Je fais tout le temps de la philo moi, je le sais. Tout le monde en fait dès qu'ils parlent. certains devraient d'ailleurs parler moins.

Un Doctorat en philo, est-ce que tu penses que ça m'irait bien?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Mer 8 Avr - 8:41

Tes propos me font froid dans le dos.

Une société comme la nôtre, qui facilite l'accessibilité à l'éducation et si peu d'intérêt, voire de l'insouciance, pour l'éducation.  

Mettre le doigt sur LE facteur est ardu alors que la situation, cette pauvreté dans l'éducation,  est le résultat d'une somme d'actions/inactions dont on pouvait prévoir l'issu et qui est devenu avec le temps un écheveau entremêlé.  

Toutes ces réformes, années après années, commencées dans les années 60 qui n'avaient qu'un objectif, faire gonfler l'égo ministériel au mépris des jeunes qui en ont fait les frais.  Ces jeunes barrouettés qui sont devenus parents avec la peur au ventre de faire de la peine à leurs jeunes et qui ont biffé le mot effort du vocabulaire de la famille.  

Les médias en général communiquent avec un français plus qu'approximatif.  Les profs, eux mêmes formés par des illettrés, ne peuvent donner ce qu'ils n'ont pas et nos vaillants politiciens qui décident du sort de la nation en nous jetant à la figure des discours écrits à la hâte, sans saveur ni âme alors qu'il suffirait d'un brin d'abnégation et d'imputabilité pour relancer l'opération "fierté d'un peuple".  Des leaders qui n'en sont pas, qui ne peuvent l'être car il n'en ont pas les qualités.  

La nature humaine est de suivre, quand ceux là même qui, élevés au rang de dirigeants, n'intéressent plus ceux qui naturellement sont prêt à suivre, ça donne une idée de l'étendue des dégâts !

_______________________________

Loin de l'audio ?

Lorsqu'on y regarde de près, entre notre société engoncée dans la médiocrité et l'audio, notre passion, où sont les différences ?  Cet audio qui se dit si près de la réalité, évolutive et fidèle et qui lors de la grand messe annuelle, le SSI 2015, réunissant les meilleurs de l'industrie audio et les plus passionnés d'entre tous, bin il n'y a eu qu'une contrebasse de bien reproduite, des cymbales à 5 sous sur l'ensemble des exposants, je me dis que le dénominateur commun entre notre société et l'audio est la médiocrité.

La médiocrité d'une industrie que la prétention rend aveugle et l'acceptation des audiophiles d'une situation du moindre effort.  

_______________________________

Tu as raison de dire que nous faisons tous de la philo.  Nous devrions le savoir et aimer cela.

Un doctorat en philo, ça t'ira bien pas de doute.  

Aimes-tu la solitude à ce point ?
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   Mer 8 Avr - 9:30

C'est que, vois-tu, je pourrais remplir la page de propos réels, de faits réels, d'histoires réelles, mais cela me ferait très mal et j'ai déjà mal ailleurs.

Pour faire très court, deux générations et bientôt trois (!!!) ne seront pas éduquées, et encore moins instruites. C'est un désastre dont je ne comprends pas comment l'on pourra bien se tirer.

C'est vraiment à étourdir, je te jure. Imagine le pire, bien c'est pire que ça.

Est-ce que cela a été planifié? Au fur et à mesure, comme cela se doit. Mais il est arrivé des choses imprévues qui ont fait pencher la balance totalement du côté du chaos. Même moi j'ai dû me saborder, ça n'avait juste plus de sens.

Ce qu'on a fait du monde...c'est épouvantable.

Aimes-tu la solitude à ce point ?

Tant qu'à être rendu seul de toute manière...mais je crois plus que je vais faire une deuxième maîtrise en philo pour ensuite avoir un choix plus vaste de recherches. J'ai une maîtrise en études historiques, avec la philo la conjugaison des deux ferait un bien bel assemblage pour de la sociologie.

J'ai aussi l'option de m'acheter une maison de campagne (encore plus que la mienne) et de ne plus y bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SSI 2015, une première visite pour moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
SSI 2015, une première visite pour moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cartes de visite pour le forum
» quel âge pour la première visite de dentiste ?
» contre-visite pour pollution, que faire ?
» Préparé un poulain à sa 1ère visite véto...
» choix première moto pour un vieux

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: