Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les câbles, le doute !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Les câbles, le doute !    Dim 2 Nov - 11:39

Au cours de dernières semaines, il s'est écrit ici sur Audio Café, plein de choses qui favorisent une réflexion d'où en découle un questionnement.

Je pourrais aborder de nombreux sujets mais un retient mon attention, la câblerie.  Encore, diront certains !  Je dirai toujours !  

Je dis toujours parce que ce sujet n'est pas réglé.  Personne ne sait trop comment ça marche.  Si ça marche.  Et si c'était vrai.  C'est le flou total.  Entre les croyances et la réalité, pas grand chose car objectivement sur quoi s'appui le tenant des câbles ?  Si vous voulez répondre à cette question, libre à vous mais n'oubliez pas ce mot, objectivement.  Ce qui dépasse largement vos seules impressions.  Cela dépasse la réponse que l'ont me fait systématiquement, j'entend des changements, donc il y a des changements.  Vraiment !

Avant de vous précipiter à la défense de la câblerie, y a t'il ici quelqu'un qui comme moi, remet en question la valeur de la câblerie ?  Pas que la câblerie ce n'est pas bon et qu'il ne faut pas apporter notre attention mais de là à imaginer faire une mise au point fine de sa chaine audio. N'y aurait-il pas intérêt, de la part de ces audiophiles de s'intéresser à cette discussion qui n'a qu'un but, tenter d'y voir clair.

Sur Wikipedia, voici ce qui est entendu sur le doute cartésien. http://fr.wikipedia.org/wiki/Doute_cart%C3%A9sien

Permettez moi 2 extraits sortie de cette pas si longue définition du doute : Pour s'assurer de la solidité de nos connaissances, il nous faut trouver une bonne fois pour toutes un fondement inébranlable à partir duquel nous pourrions déduire tout le reste. Ainsi peut-on dire que la méthode cartésienne commence en réalité par la mise en doute de toutes les connaissances qui nous semblent assurées.

Et la conclusion : Dans la deuxième Méditation métaphysique, Descartes montre, par l'exemple du morceau de cire, que ce ne sont pas nos sens qui nous trompent, mais le jugement que nous formulons sur leurs témoignages. C'est l'entendement qui conçoit le morceau de cire en tant que substance étendue, au-delà des formes, des couleurs, des odeurs, etc. que nous pouvons lui prêter. Ainsi, s'il y a erreur, elle ne peut venir que de la précipitation à juger de ce que nous recevons par le moyen de la perception ; c'est pour nous une marque d'imperfection et une source intarissable d'erreurs.

Bon d'accord, c'est de la philosophie.  Vous n'aimez pas la philosophie c'est assez clair,  pourquoi ?  Se pourrait-il que le fondement de la philosophie, soit l'art d'expliquer les choses va à l'encontre de toutes ces croyances audiophiles ?  C'est tellement facile de se laisser entraîner dans des croyances qui plaisent.  Mais une fois pour toute, au delà de nos préjugés, favorables ou non, cela ne serait pas une idée payante, à plusieurs point de vue, de faire le point ?

Qu'en dites-vous ?  

_______________________


Maintenant que vous avez réfléchi sur les avantages de faire le point, partons du principe que vous avez l'esprit ouvert sur la câblerie.  Prêt que vous êtes, comme moi, à accepter le constat inévitable que nous allons faire bientôt, j'aimerais vous poser une première question, vous vous apprêtez à changer un câble, choisissez le genre, AC, enceinte ou interconnect, est-ce que la dynamique sera influencée ?  Juste ça oui ou non !

Répondez à cette simple question.  On va procéder par élimination.

À suivre
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Lun 3 Nov - 8:53

Personne n'ose une réponse ?

Quel est le problème ?  Est-ce si grave d'établir que ce qui est crû, ici l'influence des câbles, soit finalement qu'une simple erreur de jugement ?  Et encore faut-il le démontrer objectivement, ce qui n'est pas si simple.

Vous ne croyez pas qu'établir objectivement ce qu'il en est réellement à propos de la câblerie ne serait pas avantageux pour nous audiophiles ?  De mettre un brin d'objectivité dans cette activité hautement subjective qu'est la câblerie.  

Ne serait-il pas possible d'établir des critères objectifs qui nous permettraient de comprendre de mieux en mieux les enjeux de la reproduction fidèle de la musique.

Je discutais avec un ami pour qui la HIFI est morte, purement et simplement.  Vous trouvez peut être que cet ami exagère ?  Combien d'audiophiles ont l'âge de recevoir leur carte de l'âge d'or par rapport à la relève ?  Pompon qui est probablement le plus jeune parmi nous, fait-il parti du plus grand nombre vous croyez ?

La relève, qui est de l'école MP3 et iPod, nous regarde aller avec notre audio, quelle image croyez-vous que ces jeunes ont de nous ?  Attention de confondre le bonheur d'écouter de la musique et l'audio.  Les jeunes sont friands de musique mais l'audio, rien à faire avec ce qui apparaît, à leurs yeux selon toute vraisemblance, comme............... comme quoi au fait !

Je me demande, qui de mes 2 fils, serait heureux de recevoir ma chaine audio en héritage ?  Je n'ai pas de réponse à cette question.  

__________________________

Alors j'ai tenté de répondre à la question de l'influence des câbles sur la dynamique.  J'ai interverti les interconnects LINN Silver (500$) au câble LINN régulier (50$).  J'ai écouté 3 pièces de musique et comparé.  Honnêtement, je croyais que ce test serait simple.  Je prend une mesure de chaque pièce sur les Silver et idem pour les réguliers et je compare.  Pas aussi simple qu'il n'y paraît.

Si la note la plus forte est évidente à déterminer, il en va autrement avec la note la plus faible.  L'application est bonne pour donner l'allure générale de la dynamique que peut offrir la chaine audio.  Aller plus loin fait ressortir l'imprécision de l'application.

Le résultat est que le Silver serait moins dynamique de quelques db sur les 3 pièces écoutées.  

Ce matin je vais reprendre le test.  Je veux établir si les niveaux sonores, grâce au bruit rose, sont identiques d'un interconnect à l'autre.  Puis je reprendrai les écoutes des 3 pièces en ne retenant que les notes les plus fortes car dû à l'imprécision de l'application, la note la plus forte est la donnée la plus objective.

Et encore !  Il restera un doute.  Est-ce que l'application, pour ce test de précision, prend la mesure à intervalle régulier ou à la note ?  Si la frappe de la note se trouve entre 2 intervalles, il y aura une mauvaise lecture, pas de beaucoup mais quand même.  De façon arbitraire, j'accepterais +/- 1 db d'écart mais ce seul écart invalide totalement le test.  À mois d'écouter 4 ou 5 fois le même passage, prendre la mesure et de faire la moyenne.  

Quand je vous disais que ce n'étais pas si simple.

J'aimerais aussi faire des courbes et comparer.  

__________________________

Pourquoi faire ces tests ?  Pour tenter d'objectiviser nos perceptions sur les câbles.  Peut être aussi pour faire passer des messages à une relève frileuse et démontrer que l'audio peut être réfléchie et pas que subjective, amenant ce que nous avons et leur proposons comme audio aujourd'hui.  

Il faudra bien finir par comprendre qu'il y a un large le fossé entre les 2 camps tant les croyances sont aux antipodes. Pour un groupe, s'il suffit de ne pas y croire pour ne pas entendre de différence, ce qui est mon cas, l'inverse est aussi vrai et c'est le cas d'une bonne partie des audiophiles, croire amène des différences à l'écoute.  Et c'est sur ces croyances opposées, absolument pas objectives, que nous arrachons la tête depuis des années !  

Rien d'objectif la dedans et cela ne changera pas si nous demeurons chacun sur nos positions.


Dernière édition par RicharD le Lun 3 Nov - 9:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Lun 3 Nov - 9:07

Questions du jour,

Selon vous, est-ce que posséder de bons éléments, ampli, source, enceintes suffit ? À l'inverse posséder des bons câbles, interconnects, AC et enceintes, sont suffisamment influents pour permettre d'abaisser la qualité générale des éléments constituants votre chaine audio ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Lun 3 Nov - 12:12

Voici la prise de données que je viens de réaliser.

Je n'ai touché ni au volume, ni à la tablette qui est demeurée à la même place d'un essai à l'autre.

LINN Silver.

Bruit de fond de salle : 37.7
Bruit rose : 67.6
Pièce Jeux d'oiseaux 4 prises de mesure : 89.1, 87.6, 88, 88.


LINN régulier.

Bruit de fond de salle : 37.6
Bruit rose : 66.4
Pièce Jeux d'oiseaux 4 prises de mesure : 86.8, 86.4, 87.7, 87.2.

__________________________

Que conclure, l'application n'est pas suffisamment précise pour un tel test. Bon je veux bien mais comment expliquer la différence de 1.2 db lors de la prise de mesure du bruit rose ?

Cette mesure me chicote plus que les taux de la pièce musicale elle même. Pourquoi ? Parce que je suis convaincu que la prise de mesure se fait à tous les tiers, voire demie seconde et que l'application enregistre le son du moment, pas la percussion originale de la note, pas tout le temps en tout cas, d'où les différentes mesures.

Sur le bruit rose toutefois, le bruit la mesure, à la même intensité tout le temps du test, nous donne 1.2 db de différence.

Pour être certain de ces différences ou non, il faudrait de meilleurs instruments que l'application DB Noise Meter. À la décharge de l'application, convenons que pour se donner une idée globale des capacités dynamiques de sa chaine, elle fait le travail.

Je vais faire le même exercice avec 4 câbles AC en suivant les mêmes paramètres.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 0:29

Interessant tiens nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 9:09

Voilà, j'ai fait le test des 4 câbles AC. Le même volume sonore, la même application ajustée selon les mêmes paramètres, bref, à l'identique.

Je ne crois pas que l'on puisse tirer quoique ce soit de positif/négatif de ce test. L'application Noise Meter n'est pas conçu pour ce genre de test, c'est trop demandé. J'y suis allé avec les moyens que j'ai à ma disposition et ces moyens sont insuffisants.

Je crois tout de même à la pertinence de ce test, c'est à dire démontrer avec des moyens objectifs et obtenir des résultats objectifs, qu'un câble AC peut modifier ou non la dynamique.

Voici les résultats,
Des 4 câbles essayés, le bruit de fond de la salle varie de 1 dixième de db et le bruit rose de 2.
J'ai pris les mesures du test des interconnects LINN régulier car le câble AC était celui d'origine du sub. : 86.8, 86.4, 87.7, 87.2.
Le Gros Orange : 89.4, 89.7, 89.8, 89.5.
Câble AC tressé :90.5, 90.2, 90.4, 91.2.
AC d'origine vraiment de base : 92.3, 91.6, 91.9, 91.5
retour sur le premier : 92.1, 92.8.

Sur ces 2 dernières mesures, la première a été prise hier alors que tout était bien chaud. Vu la différence de mesure prise sur exactement le même matériel, je me suis demandé si l'ampli par exemple changeait en se réchauffant. La dernière mesure vient d'être faite sur un ampli froid.

Que penser de tout ces résultats ? Ni les "pour" et les "contre" la câblerie peuvent se servir de ces résultats je dirais. Le fait d'obtenir une régularité des 4 câbles sur le bruit de fond et bruit rose, permet-il de conclure à la véracité des autres mesures ? Encore une fois, je ne crois pas ces résultats fiables.

Je conclurai sur la pertinence de ce test et de tous les autres qui pourraient suivre. Cela demande des appareils et un protocole reconnu pour que les audiophiles qui seraient tentés par le test fasse le même pour des résultats que l'on puisse comparer.

Je répète que le but n'est pas "d'écoeurer" personne ni de discréditer quiconque mais de mettre un solide % d'objectivité dans une branche de la passion audio qui est totalement subjective, qui déchaîne les passions et surtout qui n'amènent aucune réponse valable.

Réflexion personnelle,

Il y a de nombreuses années, je me suis acheté des câbles interconnect LINN Silver. J'étais convaincu de la valeur ajoutée à ma chaine par rapport aux interconnects fourni par LINN à l'achat de tous leurs appareils. J'étais convaincu jusqu'à hier de cette supériorité.

J'ai toujours hésité à replacer les LINN d'origine, n'étais-je pas convaincu ? Mais franchement, je crois que j'avais un doute suffisant pour craindre l'opération.

Encore une fois ce que je vais vous dire est très personnel et n'engage que moi. Je ne crois pas qu'il y ait de réel changement entre câbles, quels qu'ils soient. Je crois à l'autosuggestion à propos des changements apportés par les câbles. De plus, lorsque le phénomène de l'autosuggestion joue chez un audiophile, le dernier changement est généralement le meilleur et celui qui est retenu.

Pour celui qui croit au changement, faites un test simple, revenez à un câble d'origine, celui que vous voulez. Il y aura un changement, il le faut. Analysez ce changement et honnêtement, qui est une condition sine qua non, quelle conclusion en ferez-vous ? Intéressant de le faire car si j'ai raison à propos du dernier changement effectué, ne venons-nous pas de démontrer que l'autosuggestion à bel et bien un rôle à jouer dans l'équation ?

Je comprend très bien une réticence de votre part à ne pas vouloir faire ce test, j'y ai résisté jusqu'à hier. l'occasion faisant le larron, je l'ai fait mais ce n'est pas par courage. Je crois que le résultat de l'évaluation de ce genre de test peut changer d'un audiophile à l'autre. Je crois aussi que cela demande une certaine dose de courage pour remettre en question ces a priori. Il y a un danger de faire exploser ce que l'on croit.

Ce que je vous dis est sujet à caution bien sûr. Cela commande une participation du plus grand nombre d'audiophiles, c'est là où le bas blesse. Je ne crois pas que vous lecteurs aller faire le test. Dommage ! Si vous me faites mentir, ce que j'espère au fond, venez-nous le dire. Personne va vous sauter dessus parce que vous êtes ou non d'accord avec la pensée générale, voyons !

Si on pouvait faire le point ensemble sur ce qui est considéré aujourd'hui comme un gros a priori, je crois sincèrement à la pérennité de la hifi et de son évolution. Tant et aussi longtemps que nous n'aurons pas fait le point sur la câblerie, entre autre, nous jouerons le jeu d'une industrie moribonde car tournée sur elle au point d'être aveuglée par une réalité commerciale qui la surprend. Surtout, comment attirer ceux là qui assurerons l'avenir de la passion audio.

Posez-vous la question est-ce que mes enfants seraient intéressés à recevoir ma précieuse chaine audio en héritage ? Honnêtement, ne croyez-vous pas que celui qui recevra la tondeuse fera un jaloux ?

Étonnant !
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 9:15

Un appareil mis hors tension met du temps pour se rentabiliser après allumage. Laissė au moins une minute avant de prendre ta mesurė. L'ampli dit etre chaud et le dac aussi avant meme de commencer.

Un transistor a froid et a chaud ca ne fait pas du tout la meme courbe de freqUences.
Il suffit de souffler dessus pour voir la courbe complètement changer.

Si tu varies de 3db alors ton instrument est loin d'être suffisamment précis pour fair des tests.

Pourquoi tu ne prends oas ton miçro calibrė avec lequel tu fais tes courbes de tes hp ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 10:41

Une minute et plus était donnée par nécessité. Fallait toujours bien que je me réinstalle et relance le test. Encore une fois, je suis surpris par la constance des données sur le bruit de salle et le bruit rose, prise de données qui étaient faites systématiquement en premier.

Les écarts de données sur les 4 prises indiquent des différences qui s'expliquent par le fonctionnement même de l'application, c'est du moins ce que je crois mais les différences entre les différents câble m'étonnent. Je doute de leurs valeurs.

3 db, m'est en ! La valeur la plus basse est de 86.4 et la plus haute 92.8. Cette dernière mesure je l'ai prise ce matin alors que la chaine audio était en pause depuis hier. À noter que ces 2 mesures ont été enregistrées sur le même ensemble, interconnect et AC. C'est ce qui déboulonne le test.

Le micro de mesures, oui bien sur. Je vais voir ce que je peux et envie de faire.

En passant, pourquoi ne remets-tu pas un AC d'origine dans ta chaine audio, l'exercice est simple, gratuit et facile. Tout d'un coup !

Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 14:24

La tension de courant change pas mal dépendant de la température et de l'heure de la journée.
Il faudrait que tu mesures ta prise de courant pour voir ce que ca donne le matin et le soir ... tu pourrais y voir une explication!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 18:51

L'aspect câblerie est substantiellement subjectif avec peu de place à l'objectivité.

Que connaissons-nous objectivement des câbles ? La longueur, la couleur, le type de prise, le prix et quoi d'autres. Des mesures, cela n'existe pas. Pourtant la câblerie fait partie de la mise au point des chaines audio. Dans tous les autres aspects de l'audio, les mesures, spécifications sont possibles. Chacun d'entre nous pouvons travailler l'acoustique, faire des courbes, c'est de l'objectivité ça mais lorsqu'il s'agit des câbles, on est tu assez lousse.

Je trouve ça étonnant.

_______________________

Ce midi, Pompon me dit que les différences de mesures peuvent s'expliquer par le courant. C'est une explication qui peut être juste mais alors, serait-il possible de faire le genre de test que j'ai fait même avec des outils fiables et performants alors que le courant n'est pas stable ? C'est assez compliqué faire des tests sur la câblerie. L'objectivité dans ce monde de subjectivité ça se gagne.

_______________________

Depuis ce matin, à la lueur de la mise au rancart de mes Silver (pour un moment du moins) et remplacé par les interconnects LINN d'origine, je me suis dit pourquoi pas essayer un câble AC ordinaire. J'ai cherché et trouvé le plus fin, le plus ordinaire des câbles AC que je possédais et je l'ai mis sur mon ampli.

Pas de surprise, ça marche. Depuis ce matin donc, j'écoute de la musique, comme hier et je ne serai pas étonné d'écouter de la musique demain.

Demain, je vais faire des courbes, il faut que je travaille celle que j'ai présentement.

_______________________

Pompon, vas-tu essayer un câbles ordinaire sur ta chaine audio ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mar 4 Nov - 20:43

Jai deja fait tous ces tests Richard.
Si on veut faire un test scientifique, je n'ai pas les instruments et les moyens de pouvoir le faire.

Je te suggère de tester la corde ac sur le dac et non oas sur lordi ou l'ampli.
je vais te paraître plat ... Mais ton fil ac tressė, jr l'ai entendu sur ma chaine et ca ne vaut oas un clou. Je n'ai pas trouvė ca mieux en gamme qu'un fil stock alors je ne suis pas étonné wue tu n'aimes rien remarqué.

T'es chums a val d'or non rien de particulier en filage ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 8:43

Pompon,

De quels tests parles-tu ?  Quelles étaient tes conclusions ?

Tous les changements possibles et imaginables ont été faits sur l'ensemble de mes appareils.  Le dac est celui qui s'est avéré le moins perturbé par tous ces changements.

Le câble tressé ?  Tu ne me choques pas au contraire, je me demande, face à ta certitude que ce câble fait main n'est pas bon, quelles sont les raisons de ce jugement ?  Sur quoi te bases-tu, objectivement, pour affirmer que ce câble ne vaut pas mieux que le câble AC d'origine ?  Intéressant comme développement.

Maintenant, peu importe le câble, si il est accepté, par une large catégorie d'audiophiles, que des câbles amènent des changements positifs dans une chaine audio, il doit donc être accepté le contraire, c'est à dire que certains câbles, comme mon tressé, induisent des changements négatifs.    

Le travail d'un câble AC est de transporter le courant.  Si une conception X influence l'ampli de telle sorte qu'il change la facture sonore, nous devons accepter que ces changements soient positifs ou négatifs et que la base en performance n'est pas un quelconque câble AC acheté à un quelconque prix mais simplement le câble AC d'origine.  Curieusement, le câble d'origine serait peut être le moins connu de tous les câbles.  Ne s'empressent-on pas de le changer sans en connaître les qualités et défauts ?  

Dit autrement, quelqu'un qui croit aux changements apportés par les câbles, AC dans ce cas ci, devrait être en mesure, à l'écoute de plusieurs modèles de dire que tel câble est meilleur ou moins bon que le câble d'origine qui doit être la référence, c'est le même câble AC fourni par l'ensemble des constructeurs.  Voilà qui le désigne par défaut comme référence de base de tous les tests de câble AC, non !

Pompon, je constate que le seul fait de croire aux câbles fait entendre des changements.  Aucun moyen objectif permet de démontrer le contraire pour toutes sortes de raisons comme le courant change, nous n'avons pas les appareils suffisamment performants, j'entend des changements donc ces changements existent et quoi encore ?

Ce manque d'objectivité encourage l'incohérence d'un aspect important de notre audio mais comme je le disais hier, abordé avec une totale subjectivité, sans recul devant l'absence de toutes formes de spécifications et qui a comme critère ultime chez trop d'audiophiles le seul prix.  

Maintenant, ce qui est le plus facile dans ce genre de discussion, c'est de demeurer sur ses positions.  Je n'y crois pas, tu y crois.  Est-il possible de rallier nos positions ?  Peut-on ensemble, établir des règles, donc un fondement commun qui aiderait l'ensemble des audiophiles à y voir clair ?

Pourquoi, toi qui est un farouche partisan de la câblerie ne prends-tu pas ton micro pour faire la démonstration qu'un câble AC ou autre induit des changements ou pas ?  

C'est facile de critiquer, de contester, de prétendre que tel test ne vaut rien.  J'accepte ce droit mais mon droit n'est-il pas de savoir sur quoi repose la contestation de tel ou tel test ?  

Voilà un sujet, la câblerie, qui irrite, met mal à l'aise et trop souvent enrage, pourquoi ?  Un câble AC à 1000$, si vous avez l'argent, quel bon câble.  Vous n'avez pas l'argent, pas si bon que ça sur ma chaine.  Se pourrait-il que la qualité d'un câble soit proportionnelle à sa capacité de payer ?

Bon Pompon, je te repose la question, sur quoi te bases-tu, objectivement, pour affirmer que mon câble tressé ne vaut pas mieux que le câble AC d'origine ? Je te rassure, je n'ai pas d'orgueil à propos de ce câble AC, tes commentaires ne me choqueront pas, sois en certain alors GO ! Sur quoi te bases-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 9:52

Le son n'avait pas autant d'ampleur, pas autant de recul, pas autant de details et pas autant d'impacts. La basse sonnait plus molle.

Cest pas mal ca.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 10:38

Pompon, c'est ça ta réponse ?

Je te la reposerai donc avec en gras l'élément qui manque et soulignerai l'oubli important que tu fais dans la réponse que tu viens de me donner.

Sur quoi te bases-tu, objectivement, pour affirmer que mon câble tressé ne vaut pas mieux que le câble AC d'origine ?

Connais-tu les caractéristiques sonores du câble d'origine ?

Vas-tu essayer un retour au câble AC d'origine ?  Tu as le droit de dire non tu sais.  Cela aura aussi l'avantage de ne plus te la faire poser.
Revenir en haut Aller en bas
Depassage
Invité



MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 11:40

Personne ne peut démontrer de façon objective les différences sonores entre deux câbles AC répondants aux normes spécifique pour l'usage dont il est dédié ( capacité en courant et en voltage ) pour une raison très simple, elles sont inexistantes. Ce n'est pas une opinion, c'est un fait.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 12:18

C'est ce que je prétend.

Malheureusement, ce fait, comme tu dis, n'est pas pris en compte par la majorité des audiophiles qui croient à la câblerie. J'entend un changement, donc il y a un changement. Le questionnement s'arrête là.

Ce que j'aimerais faire ressortir de cette discussion, c'est que toute cette histoire de câble n'est basée aujourd'hui que sur des impressions. Ce n'est ni bien ni mal, mais qu'il y a beaucoup d'aspects de la réalité qui sont mis de coté dans le cadre d'une mise au point de la chaine audio, juste pour protéger ses impressions.

Bien comprendre cela c'est un premier pas vers un débroussaillage de ce qui est un élément diviseur entre nous les audiophiles, la câblerie.

Fondamentalement, l'audiophile qui veut entendre des changements, c'est son droit, tout comme payer 1000$ pour un câble AC ou autre. Là où ça coince, c'est sur les fora. De laisser croire que le nirvana est atteint, sans aucune forme de preuve, de spécifications, de démonstration, cela ne fait pas progresser l'audio et personnellement ça me bogue solidement.

Maintenant, ce que je propose, c'est de travailler ensemble pour démêler cet écheveau. Il doit bien y avoir des test valables et fiables si non concevons-en. Vous savez, tenter une démonstration, c'est se mettre en danger, que l'on soit pour ou contre la câblerie, c'est à dire que si les exercices étaient fait, ce que nous découvririons pourrait étonner et obliger, moi comme d'autres, à revoir sa position.

_________________________

Si j'avais dit à Pompon que le câble tressé était un prototype de Nordost disons, est-ce que le jugement aurait été le même ? Que mes relations avec Nordost était telles que j'avais même un éventuel prix de vente, si les tests étaient concluant, 1000$ mettons ?

Mais attendons de lire les commentaires de Pompon sur l'objectivité de sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Depassage
Invité



MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 20:57

Un changement sonore implique un changement mesurable. Or, il n'existe aucunes variables dans un cordon d'alimentation qui pourraient faire varier de façon significative le courant ou le voltage si celui-ci est construit avec des spécifications répondant aux normes.

Pour preuve, n'importe quel instrument de mesure ci précis soit-il comme un oscilloscope ne présente pas de variations de performances lorsque le cordon d'alimentation est substitué...heureusement.

Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 22:23

Tant qu'à moi, une PARTIE du mystère s'il y en a un, réside dans l'inductance et la capacité entre les fils qui composent un câble. L et C agiraient comme filtres RF à différentes fréquences. Se concentrer sur V et I c'est passer à côté de la coche.
Revenir en haut Aller en bas
Depassage
Invité



MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Mer 5 Nov - 22:57

Tant qu'à moi, une PARTIE du mystère s'il y en a un, réside dans l'inductance et la capacité entre les fils qui composent un câble. L et C agiraient comme filtres RF à différentes fréquences. Se concentrer sur V et I c'est passer à côté de la coche. a écrit:

Si la valeur de l'inductance ou de la capacitance est suffisamment élevé pour influencer le courant ou la tension dans la bande passante, c'est que le câble en question est très mal conçu. La concepteur a alors passé à côté de la coche.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Jeu 6 Nov - 7:56

Je ne parle pas de bande passante mais au-dessus de celle-ci soit le contrôle de RF etc.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Jeu 6 Nov - 8:32

Le concepteur d'un câble AC ????

N'y voyez aucune critique de ma part mais j'ai de la difficulté à accepter le terme.  Concevoir un objet c'est inventer, rechercher des éléments nouveaux, développer des avenues d'applications nouvelles ?  Fabriquer un câble AC, oui mais le concevoir ?  N'est-ce pas accorder une importance démesurée à une simple activité commerciale lucrative ne jouant que sur les impressions des crédules audiophiles ?

_________________________

Ce que je veux faire ressortir, c'est la force des impressions.  Une impression est une valeur subjective, j'ajouterais privée de toute objectivité.  Lorsque Pompon a critiqué mon câble AC tressé, il l'a jugé subjectivement sur les renseignements que je lui ai fourni, le prix et la provenance des matériaux utilisés etc.

Est embarqué alors toute une série de croyances, d'a priori qui ont fait tombé, dans ce cas précis, un jugement défavorable.  Si j'avais traité positivement  la présentation du câble à Pompon, est-ce que son jugement aurait été le même ?  Je n'ai pas la réponse précise et bien que je n'ai pas de doute sur un jugement différent de sa part, il me faut le prouver.

Idéalement, je dirais qu'il nous faut le prouver.  Together, ensemble car il devient urgent de comprendre qu'on s'en fait passer des vertes et des pas mûres.

_________________________

Je suis heureux que la discussion intéresse des gars qui s'y connaissent en technique.  Je vous laisse cette partie de la discussion.  Pour ma part ce qui m'intéresse c'est l'aspect philosophico/social de l'audio.  

Vous savez, nous sommes des machines à écouter.  Depuis notre naissance, nous tous, écoutons des sons et en 3D à part ça.  Nous avons développé des aptitudes à cibler un son, le placer dans l'espace, mesurer le volume du son, la profondeur, la hauteur des sons qui nous entourent et que sais-je encore ?  Tout d'un coup, il y a des gens qui entendent des trucs en audio que personnes entend et nous v'là t'y pas embarqué dans l'aventure de la différence.  Un entend une différence, comment ça se fait que je ne l'entend pas ? Difficile admettre ne pas entendre de différence alors que les amis en entendent eux mais..........

Étonnamment, les audiophiles ne remettent pas en question les différences que l'autre entend, préférant se dire qu'avec un peu d'expérience d'écoute, il vont finir par les entendre, eux aussi, ces différences perçues par un vendeur ou un ami audiophile bien plus éclairé que lui.  

Je décris ce que la majorité, à un moment ou un autre, a vécu dans sa vie d'audiophile, si tant est que l'on soit honnête vis à vis soi même. Sur les fora audio, c'est rempli de ces vendeurs d'impressions, les audiophiles, convaincus que les différences existent.  Le plus beau tour de passe passe de l'industrie n'est pas d'avoir convaincu que des différences existent mais que les audiophiles, sont de bonne foi en soutenant entendre ces différences.  L'industrie n'a t'elle pas mis en place un formidable réseau de promoteurs de la différence, gratuit comme coût d'exploitation et payant au max.

Je répète, nous sommes tous des machines à écouter les sons.  Écouter de la musique ce n'est pas différent de l'écoute des sons de la rue ou de la nature ou tous les autres sons.  Cela ne demande aucune expertise ou qualité particulière.  Pourquoi cela serait différent devant une chaine audio ?  Pourquoi cela serait différent à l'écoute d'une des plus belle chose au monde, la musique ?  Je vous le demande !

La câblerie, qui est à date une obligation,  les pointes, supports pour tout et rien, boîtes magiques etc nous sont présentés comme des éléments perfectionnant notre écoute de la musique.  Moi je veux bien mais je demande des preuves objectives, ce qui est tout à fait mon droit en opposition à votre droit de tabler votre audio sur des impressions.  Je n'accepte plus le jugement basé sur des impressions car c'est la voie de la fausseté, de la coloration.

Si je ne m'y connais pas vraiment en technique, je suis prêt à aider à la hauteur de mes compétences et écouter les instructions de ceux qui s'y connaissent pour établir un protocole d'écoute, faire des tests etc.

C'est plat à dire mais les audiophiles sont des faussaires.  Haute fidélité, aujourd'hui dans l'état actuel des choses, qui peut prétendre à ça ?  Personne alors que nous sommes guidés par nos impressions.  La belle affaire !
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Jeu 6 Nov - 9:58

RicharD a écrit:

Je suis heureux que la discussion intéresse des gars qui s'y connaissent en technique.  Je vous laisse cette partie de la discussion.  Pour ma part ce qui m'intéresse c'est l'aspect philosophico/social de l'audio.  

Et pour ma part, avec grand plaisir, je te laisse tout l'aspect philosophico/social Smile
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Jeu 6 Nov - 10:34

Ha ! Ha ! Ha !

C'est vrai que ce n'est pas un aspect populaire. Si on veut résoudre la situation de la câblerie, il faudra en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Jeu 6 Nov - 11:23

Résoudre quelle situation ?

Voici ma position sur le sujet.

Pour moi, oui les câbles font une différence et parfois une très bonne différence. Que ce soit AC, interconnects, digital, USB etc, oui tant qu'à moi c'est parfois facilement audible.

Partant de ce fait et malgré que je crois que ça fonctionne vraiment, je trouve qu'au prix que ça se vend, c'est la plus belle 'crosse' existentielle. Y goûter, peut te rendre captif au même point qu'un alcoolique dépend de l'alcool.

Si tu essayes disons un câble X dans ta chaine et que tu vis avec pendant un bout de temps, il peut être difficile de revenir en arrière. C'est là que l'audiophile peut être amené à dépenser une somme qui 'peut' être ridicule considérant la valeur réelle du produit. Il ne peut pas revenir en arrière s'il juge que l'amélioration de sa chaine est importante.

Je fais la plupart de mes câbles. J'achète parfois certains qui sont sur le marché dont ma recette ne ma pas permis d'arriver à des résultats intéressants. Dans ce cas, j'achète usagé pour éviter la crosse du prix total du neuf. J'achète aussi des produits reconnus comme étant les meilleurs POUR LE PRIX. Je reste aussi dans une gamme de prix disons en partant raisonnable.

Dans ma chaîne, je refuse d'essayer le nec plus ultra avec un prix débile car cela atteint un point qui dépasse ce que je considère comme raisonnable. J'ai un blocage face à l'objet même s'il peut apporter de quoi de tangible. Ne pas essayer évite aussi carrément la tentation. Quand j'achète un appareil, il faut que je sois au moins capable d'obtenir le prix payé si je décide de le revendre. Acheter un fil haut de gamme neuf à plein prix veut dire automatiquement que c'est impossible à réaliser. On ne verra jamais un fil devenir un objet vintage recherché comme certains amplis etc car la valeur à neuf est TOUJOURS trop élevée pour ce qu'on obtient.

Un jour, de toute façon, faut se contenter de ce qu'on a car ça ne finira jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Depassage
Invité



MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    Jeu 6 Nov - 11:43

Le contrôle du RF, c'est la job du power supply. Le meilleur câble AC serait la continuité du fil 14-2 de la maison soudé directement au borne d'entrée de l'appareil.

Un oscilloscope de précision à 100,000$ n'a pas besoin de câble AC ésothérique pour respecter ses normes de performances.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les câbles, le doute !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les câbles, le doute !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Big interrogation aero / meteo (le doute m'habite)
» Vous avez sans doute
» passage du permis de conduire, gros doute, besoin d'aide!!!
» un mirage, sans aucun doute ...
» Petit nouveau avec un doute sur les km de mon VITO .......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Sauter vers: