Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critères de choix des enceintes acoustiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Critères de choix des enceintes acoustiques   Lun 16 Juin - 3:51

Je me borne à donner mon avis, beaucoup ne seront pas d'accord..

Mes enceintes DUNTECH CROWN PRINCE ont été concues par John Dunlavy, qui a ensuite créé la marque DUNLAVY aux USA, il décéda vers 2007 après avoir été reconnu comme un précurseur en acoustique,il a toujours ses fans inconditionnels aujourd'hui...
On trouve toujours sur le marché le gros modèle DUNTECH SOVEREIGN, an australie sur le site Duntech, mais il est très cher..

Elles se caractérisent techniquement par quelques particularités vraiment spécifiques:
1 Emploi de hp's DYNAUDIO, à mon avis il n'y a pas que Dynaudio, mais la qualité de fabrication de ces hp's est exceptionnelle et on peut les remplacer..quand on achète une enceinte il faut penser a trouver des hp's de remplacement si nécessaire car la colle des spiders ne dure que quelques années..et les membranes vieillissent..

2 Disposition en d'APPOLLITO, à mon avis c'est très favorable aux lobes de directivité hors axe.

3 décalage des hp's pour rattaper physiquement le décalage des bobines, mais, EN PLUS intégration dans le filtre d'un "all pass" filter pour ajuster exactement ce décalage.

4Filtres sphistiqués et ajustés exactement, à 6dB/oct assurant une totale linéarité de phase en fonction de la fréquence tenant compte des caractéristiques des hp's utilisés

5 Résultats=les impulsions sont impeccables et les enceintes passent assez correctement les signaux carrés, micro au point d'écoute.
La courbe de phase acoustique en fonction de la fréquence est une des plus linéaires et la courbe d'amplitude est également impressionnante de linéarité, tant en écoute stéréo enceinte par enceinte, qu'en écoute MONO, deux enceintes ensemble recevant le meme signal (tests faits avec OMNIMIC V2)

Que faut il en tirer pour la selection d'enceintes à acheter??Il faut etre exigeant sur les résultats de mesures et ne pas se suffire de courbes de réponse en amplitude mesurées n'importe comment, le micro n'étant pas positionné au point d'écoute, c a d hors axe, car au point d'écoute réel on est toujours hors axe des enceintes...
Stereophile donne les résultats de mesure :réponse a un échelon UNITE, ce résultat me parait très important,quand le résultat est erratique, l'enceinte est incohérente temporellement.
Peu d'enceintes ont bien passé ce test..Quand le résultat est cohérent, on peut alors regarder les autres résultats..
Désolé de ne pas donner de recettes de cuisine très faciles..mais il faut bien comprendre que les fabricants d'enceintes ont tout interet à CACHER les informations primordiales en se basant sur l'incompétence des audiophiles.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Lun 16 Juin - 8:50

Je connais quelqu'un qui a des grosses dunlavy, modèle avec des hp de 10po.
Depuis qu'il a entendu des caisses LAQ, les mêmes modèles que les miens, il ne touche qu'aux dunlavy que pour son cinéma maison.

L'important pour lui est que la musique ne vienne pas des deux boîtes et que la musique se passe en arrière des boîtes avec de la profondeur ce que les dunlavy ne lui donnaient pas suffisamment.

J'ai également eu des Tyler acoustics qui sont du même genre et je n'ai garde que le temps de l'essai de 20 jrs ... Deux boîtes devant moi sans profondeur, ça ne m'a pas trop excité. Pour groover, ça groove car 8 drivers ça bouge une masse ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mar 17 Juin - 7:03

Ce que tu dis est parfaitement possible, et je le crois car je n'ai aucune raison de ne pas te faire confiance!!.
Il faut rappeler le principe inaliénable ="Un bon ouvrier fait du bon travail meme avec un mauvais outil, un mauvais ouvrier obtient un mauvais résultat meme avec un bon outil".
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mar 17 Juin - 7:20

Max, paroles pleines de sagesse.

Je me suis demandé si cette absence d'image ne venait tout simplement d'un mauvais positionnement d'enceintes.

il suffit de bouger le micro, ne serait-ce que de quelques pouces et on change la courbe complètement, imaginez un changement de position d'une, voire les deux enceintes.

Connaissez-vous un modèle d'enceintes qui ne fait pas d'image ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mar 17 Juin - 8:30

Je me suis promène avec mes tyler ... Et les dunlavy étaient à 8-9 pieds du mur arrière et à une position très logique des murs de côté sans arriver à disparaître.

J'ai souvent déplacé mes LAQ et l'image me paraît bonne en autant que la position soit logique, il pas flanque à 1 pied du mur ou tellement large que c'est rendu un casque d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mar 17 Juin - 14:23

Je n'ai jamais écouté les Dunlavy, je les connais que de réputation.

Quelle est la démarche de mise au point de ton ami ? Es-tu certain que le positionnement, même s'il paraît logique, est le bon ? C'est gros des Dunlavy et ça doit être lourd, ce n'est pas évident mais bon c'est possible après tout.

Je repose ma question, connaissez-vous une enceinte qui ne fait pas d'image ? Perso, je n'en connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mar 17 Juin - 19:01

Pas tes dur a replacer, on a qua les faire dandiner et ca fini par Bouger.

Out, jai engender pleins de hp qui ne donning pas damage. Gros mur de son sans profounder, cest ce quon extend partout en général.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mer 18 Juin - 2:10

@R & Pompon=
La question de l'image est essentielle..
La présence d'une image en profondeur et en largeur est un phénomène très complexe qui ne dépend pas que des enceintes et/ou de leur placement.

J'ai donné un exemple, et j'y reviens: Un CD bien lu en travaillant beaucoup sur la qualité du signal AES entant peut donner une image extraordinaire...On passe alors sur le meme morceau, mais avec un fichier FLAC 96k enregistré sur DD et l'image en profondeur devient imprécise, les plans sont confondus,rien ne va plus...D'une facon générale, tout ce qui passe par un DD a des chances de détruire l'image en profondeur, ceci etant du aux traitements informatiques subis par le fichier, et a l'effet délétère de l'ordi sur le jitter du aux commutations, pbs d'alim, de masse, (multitaches)

Une enceinte qui respecte la phase acoustique ne peut pas etre responsable d'un défaut d'image en profondeur du fait qu'elle respecte les temps de propagation des sons enregistrés de facon précise c'est a dire que l'erreur qu'elle introduit dans les temps ne peut guère dépasser quelquechose comme 20cm..
Si une telle enceinte ne donne pas une bonne reproduction de la profondeur, ca ne peut pas venir d'elle mais du reste du système, si ca ne vient pas d'erreurs temporelles sur l'enregistrement, qui ,bien entendu, sont certaines si les micros sont multiples et mal placés.

L'image est trompeuse!!!Une enceinte introduisant des distorsions temporelles importantes peut "faire illusion" car ses propres défauts peuvent créer une image sensationnelle en apparence mais qui ne correspond en rien a ce qui est enregistré.L'illusion de profondeur peut permettre de décaler une voie en touchant un égaliseur a phase minimale et donc en reculant virtuellement la phase correspondant a la zone de fréquences de la voix reproduite.

Les égaliseurs a phase minimale, c'est a dire tous les égaliseurs sauf les rares a phase linéaire,introduisent d'énormes distorsions de phase, proportionnellement aux corrections d'amplitude choisies.
L'emploi d'un égaliseur c'est un remède palliatif avec des effets pervers,croire que c'est un bon médicament c'est penser que la chimie est indispensable au corps humain, dans certains cas de très mauvaise santé, ca l'est effectivement..
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mer 18 Juin - 7:17

Coudonc Pompon, écris-tu tes réponses en anglais puis tu les fais traduire par Google ? Pas facile de suivre ton raisonnement vu les tournures de phrases et les fautes. Ceci dit sans offense.

Max,

Petite mise au point entre nous. Je ne parlerai pas pour les autres mais pour moi. J'ai décidé d'abandonner la table tournante au profit d'un lecteur cd dès le début des années 80 puis il y a quelques années, d'abandonner cette fois le lecteur cd pour l'ordi et par le fait même, le DD. Dans les 2 cas, il y a eu de profonds changements d'habitudes, techniques et philosophiques, repartir à 0 question musique etc. Le but a toujours été d'améliorer mon installation audio.

Ai-je eu raison de faire ces changements ? Étant défenseur de la reproduction fidèle et l'esprit de la musique, je crois que l'ordi est ce qui peut le plus faire avancer la cause audio, bien que l'outil soit conçu initialement pour l'informatique, pas pour la reproduction de la musique. C'est à nous de le comprendre, de le transformer en un élément de reproduction performant et hautement fidèle. Si je conviens avec toi qu'il reste du travail à faire, des notions à comprendre, l'ordi demeure ce qui nous rapproche le plus de ce qu'il y a sur l'enregistrement. Nous rapproche t'il de l'esprit de la musique ?

Comme tu le dis dans ta dernière réponse, une enceinte ne peut être responsable de tous les malheurs de l'audiophile. Les éléments d'une chaine audio moderne, incluant la salle de son et l'ordi, nous amène si près de l'enregistrement qu'on ne peut ignorer ce dernier, comme on l'a fait pendant si longtemps.

L'enregistrement, de qui on ne connait rien, est la pierre angulaire du succès audio. Tu as souligné l'importance d'un bon enregistrement pour la qualité sonore mais aussi pour l'image, etc. Quelle est la volonté de l'équipe de production ? Quels sont les taux de compression ? De limiteur ? Quelles sont les manipulations qui ont torturé le fragile signal stéréo ? Et tant d'autres questions sans jamais de réponses.

Se pourrait-il que le DD et l'ordi, soient des éléments transparents naturels et que les défauts ne soient pas générés par ces derniers mais nous viennent directement de ce qui est enregistré ? Attention, je ne dis pas que c'est le seul élément mais c'en est un qu'il faut prendre en considération.

Où vais-je avec ça ? Je veux éviter qu'on se lance dans des discussions stériles, comme celles des tubes/transistors, TT/lecteurs cd ou analogique/numérique. J'ajouterais que c'est plus préventif qu'accusateur.

Se comprend t'on ?

Alors tu écris : Les égaliseurs a phase minimale, c'est a dire tous les égaliseurs sauf les rares a phase linéaire,introduisent d'énormes distorsions de phase, proportionnellement aux corrections d'amplitude choisies.
L'emploi d'un égaliseur c'est un remède palliatif avec des effets pervers,croire que c'est un bon médicament c'est penser que la chimie est indispensable au corps humain, dans certains cas de très mauvaise santé, ca l'est effectivement..


Max, si j'apprécie ton avertissement, convenons que peu d'outils audio, mis à la disposition des audiophiles, soient aussi révélateur des performances et capacités d'une chaine audio. Nous avons toujours été à la merci d'une industrie sur laquelle nous n'avions peu d'ascendant. Grâce à l'ordi et ses outills, on peut mettre de la pression pour obtenir ce que l'on cherche des industries audio et enregistrements, la reproduction fidèle. Si l'EQ génère des problèmes, ce sur quoi je suis tout à fait d’accord avec toi en passant, les bonds en avant qu'il m'a permis de faire sont significatifs. Des bonds à l'écoute mais surtout des bonds me permettant d'entrevoir les capacités d'une chaine audio qui vont au delà de ce que je croyais.

Est-il l'outil idéal ? Le reproducteur fidèle de l'esprit de la musique qui nous a toujours manqué ? Je ne peux répondre à cette question mais ce dont dont je suis certain, ce n'est pas avec un lecteur cd ou une TT que l'on va y arriver. Ce sont des trucs aboutis, sur lesquels nous avons misé beaucoup et que nous avons amené à leur maximum de ce qu'ils pouvaient offrir et ce n'est pas ça ! Ces outils de reproduction ne sont tout simplement pas universels.

Ce que je souhaite est de faire évoluer l'ordi, ensemble autant que faire se peut.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   Mer 18 Juin - 8:30

@R=
Je n'ai rien contre l'Ordi, j'utilise mon mcbook air en usb,c'est très bon en streaming mp3, y compris la profondeur..Mais les fichiers que mes copains m'ont envoyé par internet en wave,flac, avec diverses définitions,sonnent moins bien.La profondeur n'est pas au rendez vous.
J'ai essayé de comprendre les pbs de jitter usb,en lisant lavry eng. et benchmark et eux meme disent que l'ordi génère des problèmes parce qu'il est multitaches et donc que le taux de jitter du signal usb peut etre très élevé et difficile a réduire par le premier étage du dac.
Il y aura forcément des progrès peu à peu,je ne défends aucune doctrine!!si qqun me fait entendre un fichier DD qui a une excellente profondeur et transparence, je changerai évidemment d'avis dans le cas concerné.

J'ai beaucoup pratiqué les égaliseurs, soit Klark Teknik analogiques, soit numériques..Ca peut corriger des gros défauts, évidemment, mais mon système marche sans égaliseur et si j'en rajoute un je vais perdre en transparence du fait du rajout d'éléments actifs et passifs sur le trajet du signal.
Je n'ai rien contre les égaliseurs mais uniquement si on ne peut pas faire autrement.
Je n'oublie pas que mon objectif c'est la plus grande simplicité ,transparence,amplitude et phase linéaire..possible,donc quand un appareil trafique le signal il vaut mieux maitriser ce qu'il fait.
Si on maitrise,pourquoi pas!!

Quant à l'enregistrement, mon objectif est de rendre les enregistrements "mauvais"....acceptables..
Mon expérience perso c'est que l'on croit souvent que l'enregistrement est très mauvais alors que c'est la reproduction qui le rend très désagréable.
Bien sur j'ai des CD (de Haydn, par ex,"prince de galles") qui sont vraiment pas terribles,pas très marrants à écouter ,surtout un orchestre synphonique avec violons pas bien enregistré, ca "la fout mal"..mais bon, avec un système lineaire qui ne tort pas, c'est quand meme écoutable alors qu'avec un système mal réglé, le son devient métallique, caverneux, ronflant,antinaturel..BEURK DEGUEULASSE, on arrete!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critères de choix des enceintes acoustiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critères de choix des enceintes acoustiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jyvago]Choix d'un Trike
» Choix d'un vélo couché
» Vos critères de choix pour l'achat d'une moto
» Demande d'avis sur mes critères de choix
» Couverture de pré - critères de choix et réparation...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Place à l'audiophile et sa chaîne audio-
Sauter vers: