Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Lun 5 Mai - 8:44

Le jitter est une plaie dans la reproduction de la musique, s'entend-on tous la dessus ?

Qu'en est-il de l'écoute du jitter car si on prétend qu'il existe, ça doit bien s'entendre. Je ne sais pas vous autres mais moi je ne sais pas trop ce qu'est le jitter à l'écoute.

Étant assez orgueilleux, pas facile d'admettre ce fait. D'autant plus difficile que si je ne reconnais pas le jitter à l'écoute, comment le régler, ce problème de jitter ?

Alors une écoute de musique où il y a du jitter se caractérise par quoi ? Peut être avez-vous des infos complémentaires, des lectures aussi, n'hésitez pas à les partager car le jitter touche tout le monde.

Voici se qui s'écrit un peu partout sur internet à propos du jitter :

http://fr.audiofanzine.com/techniques-du-son/editorial/dossiers/le-jitter.html

On apprend qu'il y a plusieurs types de jitter, qu'il y a plusieurs ................... bref, un article à lire pour en savoir plus sur le jitter ses causes et effets.

On en reparle



Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Lun 5 Mai - 9:01

Le jitter ne s'élimine pas, il ne peut qu'être réduit.
Tout fait du jitter.
Ta puce dac elle même en fait.
Avec mon audiophilleo, j'ai un simulateur de jitter. Je n'ai jamais pris le temps de l'essayer.
Je peux même simuler un fil USB plus ou moins long
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Lun 5 Mai - 9:38

Ouais, simuler du jitter c'est pas mal pour reconnaître les effets de ce dernier.

J'ai lu le dossier Audiofanzine et c'est pas mal intéressant alors que j'ai appris les différents types de jitter et leurs sources.

Ce qui me laisse perplexe est leur finale. Le choix de la solution revient encore à l'audiophile car il semble que l'industrie ne soit pas en moyen de régler et s'entendre sur une démarche à suivre pour enrayer le jitter à partir des appareils. l'industrie sait ce que sait, le définit bien, cible les sources de jitter mais il y a tellement de facteurs qu'elle laisse le soin aux audiophiles de régler ça, ceux qui sont en toute fin de parcours. C'est du moins l'impression que j'ai.

J'ai, entre autres infos, retenu l'accumulation du jitter par l'addition des appareils et horloges. Ce n'est pas un absolu et les solutions adoptées peuvent changer positivement comme négativement d'un ordi à l'autre. Toutefois qu'elles seraient les conséquences possible de changer l'horloge directement sur la carte mère ? Est-ce qu'en SPDIF ça changerait quelque chose ou non ? C'est une solution pas trop chère surtout si ça marche.

http://ppaproduct.blogspot.tw/2014/02/clock-upgrade-module-for-main-board.html



Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Mar 6 Mai - 8:18

Pompon,

As-tu la réponse à ma question ?  Je me dis que si cela influence un "set up" comme le mien, qui passe par le SPDIF, ne serais-je pas gagnant en abaissant le jitter directement dans la machine, au lieu d'intercaler une horloge entre l'ordi et le dac comme l'Audiophileo?

On parle de 119$ US, pas de 1000$.  

Je ne te demande pas de commenter ou prédire le résultat, seulement de me dire honnêtement si cela influencera le SPDIF ?  Ou seulement le USB ?

Il y a une carte USB aussi avec la même horloge pour 129$ US.  Je comprend que le câble est une source de problème mais il l'est tout autant avec l'audiophileo alors puis-je brancher ce câble de la carte à l'horloge de course directement dans le dac et espérer une écoute similaire à l'audiophileo ?  
http://ppaproduct.blogspot.tw/2013/07/audio-grade-usb-30-pcie-card.html

Il est possible d,alimenter la carte USB avec sa propre alimentation (79$ US), genre celle de l'audiophileo
http://ppaproduct.blogspot.tw/2014/01/linear-dc-adapter-for-battery-supply.html

Il y a même des câbles USB http://ppaproduct.blogspot.tw/2013/07/usb-cable.html

Mais là on fait décoller les prix vers ce qui n'est pas l'objectif, réduire le jitter pour une meilleure écoute à un prix honnête et accessible au plus grand nombre.

Peux-tu me donner ton avis ?

Je termine avec la conclusion du reportage d'Audiofanzine sur le jitter : Le jitter, ami ou ennemi ?
Le jitter est partout et vouloir s’en débarrasser, même s’il s’agit d’un noble objectif, semble peine perdue. Si les fabricants communiquent souvent sur la stabilité de leurs horloges internes, il est plus rare de trouver les performances des circuits de régénération en cas de synchronisation externe, généralement parce que leurs performances sont relativement mauvaises.

Une règle voudrait qu’il faille au maximum éviter les synchronisations externes (forcément bien plus mauvaises que le plus mauvais oscillateur à quartz moderne). Mais ce n’est pas toujours possible, en particulier dans le cas de systèmes d’acquisition audio à sources numériques multiples ; idem pour la diffusion.

Nous avons vu qu’il est extrêmement difficile d’anticiper l’audibilité d’un phénomène de jitter, et c’est la base de toute la complexité de conception d’un système audionumérique complet, à machines interconnectées.

Si de nombreux articles ont étudié tel ou tel aspect audible de tel ou tel type de jitter, il reste que l’humble installateur, ingénieur du son ou auditeur audiophile n’a non seulement pas accès à ces mesures sur son système, mais surtout rien, et c’est le plus troublant, ne garantit qu’un niveau de jitter bas « sonnera » mieux qu’un certain type de jitter dont l’effet s’entend à une fréquence donnée !

Ainsi, il est évident et reconnu que plusieurs types de jitters aux effets conséquents et audibles apparaissent dans le cadre de l’utilisation d’une horloge externe, là ou une horloge interne même médiocre fera bien mieux. Mais l’utilisateur, vous, moi, pourra parfaitement préférer le son avec cette horloge « techniquement mauvaise ».

Nous touchons là à la psychoacoustique et il est plus difficile dans ce cas d’apprécier, selon des critères techniques, ce qui fait réellement la qualité d’écoute ou d’enregistrement d’un système. L’alchimie, née de l’interconnexion d’appareils, résiste encore à une simple mesure de jitter...
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Mer 7 Mai - 7:53

Youhou ! Pompon,

Je répète que l'objectif est de trouver un moyen efficace et peu dispendieux qui abaissera le jitter.

Clairement, si on y arrive, il sera vrai que l'intérêt d'acheter un Audiophileo ou l'équivalent au prix exigé n'aura plus autant de charme ? Je peux comprendre ton peu d'enthousiasme à ce propos mais admet que tout le monde serait gagnant. Un Audiophileo à un prix abordable et plus prêt de sa valeur réelle ferait de moi un preneur et combien d'autres embarqueraient ?

Il ne s'agit pas de dire que l'audiophileo n'est pas un bon produit mais de cesser de cautionner cette politique de prix élevé et d'apprendre, comme audiophile, que "plus tu paie, plus tu es hifi" est une notion fausse et sans avenir, les difficultés de l'industrie audio le démontrent assez clairement. Les équipes marketing jouent à fond sur cette notion.

Malheureusement, le temps a fait croire que l'audiophilie n'est qu'élitiste. Crois bien que je ne suis pas contre le rêve, loin de là mais je suis aussi pour le réalisme et pas seulement le réalaisme de la musique. La question qui me chicote, est-ce que reproduire de la musique avec bonheur sans se ruiner est un objectif réaliste ? Je répond oui et toi ?

Alors, la solution de cette carte USB avec horloge de course, selon toi, c'est bon ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 8 Mai - 7:18

OK !

Qui ne dit mot consent !

Je vais demander au concepteur de cette carte USB. On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 8 Mai - 8:15

Voici dans mon anglais approximatif ce que j'ai demandé à Paul Pang : Hi Paul,
Could I replace an Audiophileo by the V2 card ans to obtain a same or better result ? If not, have you an economic solution for me ?


Évidemment il a un équivalent à l'Audiophileo à 600$ http://ppaproduct.blogspot.tw/2013/08/usb-to-spdif-converter.html qui est loin de la solution que je recherche. J'imagine qu'il a aussi une alimentation externe qui doit faire osciller la balance autour du prix de l'Audiophileo finalement. Je me demande combien coûterait son interface USB/SPDIF débarrassée de ce bel emballage ?

Attendons sa réponse, on verra bien.

Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 8 Mai - 8:50

Je ne comprends pas ce que tu vas faire d'une carte USB puisque tu n'as pas de dac usb
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 8 Mai - 10:37

Le bel Canto a une entrée USB.

Voici la réponse de Paul pang : i, V2 card is design for the high end DDC or USB DAC.
Thanks!


C'est fou comme il y a du détail ! Si je lis entre les lignes, ça devrait faire l'affaire. Voilà qui commence à être intéressant.

La carte V2 est alimentée par l'ordi et le modèle alimenté par batterie est discontinué ce qui simplifie, pour moi, l'opération.

À suivre.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 8 Mai - 13:37

Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 8 Mai - 18:56

Ton dac est vieux, les prises USB étaient pour rites dans ce temps.
Tu as beau avoir un bon USB du côté de l'ordinateur mais faut t'il que le dac le fasse bien à l'autre bout.

S'il t'offre une période d'essais, tu pourrais essayer pour voir ce que ça donne.
On aura beau faire des suppositions mais rien de mieux que d'essayer et voir si c'est un gain par rapport à ce que tu as.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Ven 9 Mai - 7:46

C'est vrai, rien de mieux qu'un essai.

Maintenant ma situation est celle ci, j'ai de la difficulté à envisager de changer d'ordi, c'est à dire permuter le nouvel ordi à la musique et le vieux aux tâches courantes.  À tord ou raison, je me suis gâté avec le nouveau et admet qu'un écran de 24" pour consulter Audio Café c'est pas mal.

Mon vieil ordi, appelons le "l'vieux", a une carte de son de qualité satisfaisante mais qui a un contrôle moyen sur le jitter.  La câblerie est aussi moyenne ce qui cause du jitter et j'ai une réelle révulsion à débourser 1000$ pour un audiophileo.  Pas que je doute de ses qualités sonores mais c'est le prix que je trouve trop élevé.  Toujours sur le vieux, je n'ai pas de "slot" PCIe ce qui élimine d'office la carte USB3 de PPA, à moins, encore une fois de permuter les ordi. M'tente pas !

Si je décidais de bouger, c'est l'interface présenté hier qui serait logique : http://www.diyinhk.com/shop/audio-kits/54-xmos-192khz-high-quality-usb-to-spdif-with-ultralow-noise-65uv-regulator-wauto-power-switch.html
Admet une possible amélioration de mon écoute et une moins probable détérioration.  Une amélioration possible oui, comparable à l'audiophileo ?  Faudra comparer.  Je ne me fais pas d'illusion sur une certaine supériorité de l'audiophileo.  Avec 900$ d'écart, ce n'est pas souhaitable, c'est obligatoire !

Alors, si la guerre au jitter n'est pas envisageable pour moi juste pour une question de principe (combien sont dans ce cas), il y a quelque chose de pas net ne trouves-tu pas ?  


Aparthé :

Ne me croit pas naïf au point de m'imaginer faire de l'audio à rabais, il y a un prix à payer.  Je te  rappellerai ma conviction profonde, "plus tu paies cher, plus tu es hifi" est une approche trop répandue et une grave erreur qui n'améliore pas l'audio dans de justes proportions et nous éloignent surtout de solutions audio performantes et abordables.  Il y a de la place pour cet audio de luxe, je n'ai pas de problème avec ça mais cessons de cautionner qu'il n'y a que le luxe pour reproduire fidèlement la musique.  Cela n'empêche personne de vouloir acquérir un bel objet de luxe mais posons-nous la question, est-ce une opération exclusivement audio ?  Honnêtement ?
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Mer 21 Mai - 3:23

@Richard=Quand on entend des anomalies, notemment quand ses anomalies se révèlent surtout à l'écoute d'une source digitale (et non une platine analogique ou un bon tuner),on ne peut pas savoir exactement quelle est la cause de ces anomalies, jitter ou pas jitter(autre chose)..en effet il y a dans ce qu'on entend de pas très "catholique" des distorsions de nature=1 DH harmonique,(création d'harmoniques indésirables surtout de rang élevé),2 non-linéaire (colorations du fait d'une courbe de réponse dynamique mettant artificiellement en avant(ou en arrière) certaines bandes de fréquence, sans nécessairement que cette mise en avant (ou en arrière), localisée, soit simultanée avec la production d'autres distorsions) 3 DI Intermodulation, avec création de bandes de fréquence inventées qui viennent polluer le spectre et qui sont le résultat d'intermodulation d'autres fréquences.

Le jitter ,s'il existe, est un CONTRIBUTEUR à la DH et à la DI,mais il ne signe pas ses méfaits, c'est à dire que si l'on produit de la DH ou de la DI personne ne peut dire si c'est monsieur jitter qui est responsable ou "quelqu'un d'autre"..
Mais JE RAJOUTE qu'en plus, l'horloge maitre de la retransmission et sa retransmission cablée peuvent etre lergement responsables de la troisième distorsion,la distorsion de non-linéarité,en provoquant des perturbations de l'équilibre graves-aigus ou la mise en avant du médium ou le tassement des extreme-aigus, ou aussi des sensations de son cotonneux.

VOILA POURQUOI personne ne sait rien prouver sur l'audibilité de monsieur jitter, car ses effets prennent l'apparence de distorsions, qui ne peuvent pas se différencier d'autres causes des memes distorsions.
Ses effets sont ils audibles?
Une réponse est certaine= quand on modifie par un moyen connu un signal digital AES ou encore SPDIF,tout en conservant le meme DAC et ce qui le suit inchangé, eh bien le son final change, il peut etre très largement modifié, en tout cas sur le plan subjectif.

Je m'arrete là pour l'instant!!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Mer 21 Mai - 7:47

Mais est-ce que ces distorsions existent ? J'imagine puisqu'on en parle. On fait quoi avec ces distorsions ? Que doit-on ou peut-on faire ?

Après avoir parcouru le net sur le sujet du jitter, je retiens qu'avec le numérique, la moindre action pour remédier à une situation comme le jitter entraîne souvent un autre effet négatif.

J'ai conclu que, pour amener la musique dématérialisée au niveau anticipé de performances et de fidélité, nous avons encore quelques découvertes à faire. Tout comme nous avons travaillé et amené très loin l'analogique parce qu'au début, c'était perfectible pas rien qu'un peu.

Le sens de mes questions t'indiquent que je ne m'y connais pas du tout dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Mer 21 Mai - 8:54

Dans un test d'écoute de lecteurs cd, le epmeilleur était celui avec le plus de jitter d'un facteur 50.
Le jitter est qu'un des éléments.

J'ai écouté un vidéo français d'un technicien qui parlait du jitter et dans des tests à l'aveugle, îles gens distinguent le jitter mais à des taux près de mille fois supérieur à ce qu'on a maintenant avec la pire des guenilles. 2ns à 100ns u groupe d'auditeurs entendent la différence. C'est à la position 29min dans le vidéo de ce message.

Il prêtant que le jitter n'affecte pas les dac de manière similaire. Tout dépend de la techno de la puce.

Pour lui, ces chiffres n'ont aucun intérêt puisqu'ils sont largement sous le seuil de perception.
Je viens de le retrouver, ça dure 45 min et c'est très intéressant.

http://youtu.be/_VMxcqtBZA0

Le problème dans tout ça, je n'explique pas les énormes différences de sons que je perçois avec un logiciel à l'autre qui sont bit perfect. Le changement d'un fil numérique fait des différences stratosphériques dans certains cas.

Écoutez le vidéo et voilà une base intéressante de discussion.
Ce professeur à une série de vidéos très intéressants sur youtube.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 22 Mai - 1:06

@Richard & Pompon:

Lire "Is the aes spdif digital interface flawed?" du Pr Malcolm Hawksford, présentée à l'AES en 92 je crois.
Il explique les diverses formes de jitter et qu'on peut en entendre les effets meme a des taux bas car le jitter peut créer des "bandes" artificielles dans la zone de sensibilité de l'oreille entre 3 et 7khz, à condition d'écouter en stereo et non en mono (car en stereo on entend une différence de signaux)

Je crois bien que le jitter créee donc essentiellement des bandes d'intermodulation qui viennent "polluer" le message,MAIS que ces bandes peuvent etre génantes ou non, audibles ou non selon le cas,donc que le taux de jitter en lui meme n'est pas très significatif,les désagréments dépendant du cas-par-cas.( Par ailleurs,la D.Harmonique créee par le jitter est probablement d'un niveau faible et je crois qu'elle n'est surement pas prédominante devant les autres causes d'imperfection du système, un faible taux de DH étant peu agressif et génant, comme le confirme l'emploi d'amplis à tubes qui créent souvent de l'ordre du pour cent de DH)

J'ai donc abandonné l'espoir d'identifier "l'audition du jitter" mais PAR CONTRE Pompon a tout a fait raison,on entend beaucoup d'anomalies quand on écoute du digital avec soin,et je rajoute que la MOINDRE MODIF faite sur le signal digital (AES,SPDIF, et meme par extension..USB) s'entend très facilement!!!! est ce le jitter qui s'entend, ou autrechose?
J'essaie d'établir des preuves avec mes essais très nombreux..
Je m'apercois que le signal d'horloge est d'une importance extreme!!
En modifiant l'horloge utilisée ou meme avec la meme horloge mais en changeant-de borne de sortie bnc -de cable d'horloge pourtant très court (25cm), on modifie beaucoup le niveau des médium, la pureté des aigus, le niveau de l'extreme graves, enfin l'équilibre global du son entre graves et aigus.
Le plus "inquiétant" c'est qu'on modifie la pureté du message , et il m'est impossible de savoir si celà est relié exclusivement au jitter (son spectre) ou si celà est relié a un effet d'un autre type.
En toute logique, les changements dus à un cadencement (le signal d'horloge ne contient que celà et rien d'autre!)devraient d'expliquer par une mesure des errements de ce signa, est ce que la notion de "jitter" est suffisante pour caractériser ce signal? ne met on pas "dans le meme sac" des jitters très différents? un jitter basse fréquence n'aurait il pas des effets radicalement différents d'un jitter hf? peut etre bien que le TAUX de jitter n'est pas du tout le paramètre essentiel!! Quid du jitter relié au signal lui meme, bien décrit par Hawksford??? En tout cas passer les signaux à l'oscillo, on ne voit rien .
J'en suis là mais je confirme tous les jours ces différences et anomalies dues au signal digital, avec le meme dac qui, donc, n'intervient pas dans mes essais.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 22 Mai - 7:53

Si je comprend bien, avec le jitter, tout reste à découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 22 Mai - 9:08

On aime probablement une certaine forme de jitter. Quand on enlevé du bruit à une place, on se retrouve à ne plus aimer ce qu'on entend. C'est le cas des filtres.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 22 Mai - 9:26

pompon a écrit:
On aime probablement une certaine forme de jitter. Quand on enlevé du bruit à une place, on se retrouve à ne plus aimer ce qu'on entend. C'est le cas des filtres.

Attention Pompon,

Il ne faut pas négliger le coté habitude d'écoute qui est composé de bonnes et de mauvaises choses.   Je suis de ceux qui croient qu'il faut se référer constamment à ce que l'on a à reproduire, c'est à dire la musique telle qu'on l'entend.  Et je le dis en étant conscient de l'énorme difficulté que cela engendre.  

Souviens-toi de la courbe que nous avons fait chez toi, l'automne dernier.  C'était moins bon  que sans courbe, pourquoi ?  Ta référence sonore se rapprochait de la coloration ou de la neutralité ? C'est une question, pas un jugement.

Dans cette perspective, il m'apparaît essentiel de déterminer l'orientation que l'on veut donner à son audio.  Une écoute colorée ou neutre ?  Dans le cas où tu penches pour la neutralité, il est bien possible que tu dois faire le deuil d'une certaine sonorité chatoyante et plaisante mais qui n'est pas réelle.  Un son qui dans la vraie vie, tu ne retrouveras jamais.

Maintenant c'est bien beau en théorie mais la charge des décisions est grande car la tâche de reproduire de la musique est immense.

Cela ajoute au drame audio, perdre une écoute que l'on aime au profit de la réalité.  Je dirais que cette perte, si elle paraît importante de prime abord, laisse, dans le temps, toute la place à une reproduction vivante, dynamique, rythmée, la musique quoi !   Mais faut ce qui faut !

Après la chaine, le tour des enregistrements suivra ce qui tu en conviendras, n'est pas de la tarte à envisager.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 22 Mai - 10:04

@Richard & Pompon=

-pour moi le SEUL objectif général sans aucune exception= une écoute qui ressemble comme deux gouttes d'eau à l'écoute "live".
Je ne sais pas si vous appelez ca "neutralité " ou autrement mais je n'ai aucun autre moyen d' exprimer mon seul objectif prioritaire.
C'est d'ailleurs facile à vérifier: je peux écouter mon groupe brésilien en direct en réel quand nous jouons, puis passer un enregistrement,ou c'est presque pareil, ou pas.

Jitter= pour moi il faut se dire qu'il y a plusieurs types de jitter(cf Hawksford) et donc que le SEUL mot de jitter ne dit rien de précis sur les défauts que l'on entend réellement!!
Il me semble plus positif de parler de "son digital" à l'opposé de son analogique, expression qui regroupe tous les défauts bien connus d'une source digitale qui ne marche pas très bien.
Les défauts du son digital sont =médium souvent agressif et trop en avant qui fatigue les oreilles/extreme aigus coupés/son plutot "bouché" manquant d'air/bandes de fréquence plutot "cotonneuses"/graves pas très naturels/métallisations/sibillances/ sons CCHHH (chheuu) qui tordent l'oreille/insuffisance de profondeur de la scène sonore/ insuffisance d'air dans l'espace stéréo gauche droite/ dynamique quelquefois tassée.
Le problème GLOBAL est de faire disparaitre les défauts ou presque, on s'en FOUT d'attribuer ces défauts au "jitter" ou non, seul le résultat compte.(à mon point de vue bien sur)
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Jeu 22 Mai - 17:05

Le concept de la neutralité c'est rien ajouter, rien enlever à la reproduction de l'enregistrement.
Évidemment, concevons que l'enregistrement est la pierre angulaire du succès de l'opération.  Si tu as un son similaire sur scène que devant ta chaine audio, c'est que tu dois avoir de très bons enregistrements.  

Quelles sont les qualités du numériques ?  Je pose la question car à la lumières des défauts que tu énumères, m'semble qu'il ne reste plus grand chose ?
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Ven 23 Mai - 2:13

@R=
Eh bien quand on arrive a faire bien marcher un système de lecture de CD, le son ressemble à s'y tromper a celui d'une bande master de studio,il est précis, non agressif,on a l'impression d'écouter l'enregistrement lui meme et non son pressage en CD.

Je rajoute que quand ca marche bien, meme les enregistrements imparfaits passent correctement,bien sur leur bande passante peut etre un peu limitée,, dans certains cas l'origine est en mono, l'effet d'espace est réduit mais c'est néammoins très écoutable! en écrivant ca je pense beaucoup a "ELLA & LOUIS" (fitzgerald et armstrong) avec oscar peterson au piano dans le fonds, des enregistrements des années 50, je pense aussi à Chet Baker qui chante en plus de sa trompette, années 50..Eh bien ca sort correctement, on ne se pose pas de questions..alors qu'avec un mauvais système de lecture qui a un son "digital" on s'arrache les oreilles c'est fatigant on a envie d'éteindre au bout de 5 mn (enfin voilà mon avis, rien de plus)
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Ven 23 Mai - 7:19

Un des points sur lequel nous sommes d'accord est seul le résultat compte.

Une des caractéristiques des années 50 est l'absence de compression ajoutée et contrôlée. Le magnétophone avait 60 de dynamique et le microsillon 5 de moins. Je dis ça de mémoire alors qu'il est possible que cela soit 55 db pour le magneto avec toujours 5 db de moins pour le vinyle. Ce coté live compense des techniques d'enregistrements moins peaufinées qu'aujourd'hui. C'est une preuve par 4 que la compression tue la musique.

Comment imaginer une seule seconde que l'on puisse bidouiller la musique impunément avec la compression, limiteurs et autres saloperies de studio pour sauver du temps et croire encore
la fidélité ? Tous les défenseurs de la compression sont ceux qui baissent les yeux en soupirant lorsqu'ils se font poser cette toute petite question, qu'est-ce que la musique ? Ils démontrent par cette attitude un manque de respect envers leur travail et nous prouvant qu'ils ne savent pas ce qu'est la musique.

Je m'arrête car les habitués connaissent par coeur mon point de vue sur la chose.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Ven 23 Mai - 7:23

Si j'ai posé la question sur les qualités du numérique, c'était dans le but de démontrer que ces qualités sont quasiment devenus un objectif à atteindre.

Les découvertes que nous faisons nous démontrent que le potentiel est là mais que nous ne sommes pas au bout du développement du numérique comme reproducteur fidèle d'une oeuvre de musique.

Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   Ven 23 Mai - 11:02

Au sujet de la compression,il faut avoir, je pense, un point de vue plus nuancé!!
Nous écoutons en effet dans un environnement assez bruyant, meme si nous ne nous en rendons pas vraiment compte car nous sommes habitués au bruit de fonds..
Ce bruit de fonds est loin d'etre négligeable, surtout dans un immeuble et encore plus s'il s'agit d'un immeuble sur rue.
Je ne parle pas de la "cabane au canada " de Line Renaud, au fonds de la foret...
Eh bien, sans compression,si nous fixons a un niveau plutot fort pour nos oreilles les forte d'un orchestre, nou n'entendrons meme pas les passages les plus faibles, car ils seront fondus dans le bruit de fonds...
L'ingénieur de mastering le sait, et il rehausse les mini pour qu'on les entende, et pour celà il utilise un compresseur.

Les morceaux non compressés du tout sont bien souvent inexploitables car on n'entend pas les passages faibles.

C'est la compression EXCESSIVE qu'il faut éviter,il faut donc, je pense nuancer nos opinions..un exemple de CD insuffisamment compressé ou on n'entend guère les passages faibles est= ELTON JOHN Good Bye Yellow brick road, un exemple de CD compressé mais très agréable a écouter est=SERGIO MENDES Timeless...
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mystérieux jitter, qu'est-ce que ça fait à l'écoute ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haute Loire un mystérieux félin aperçu
» Information sur un étang mystérieux
» GROS bruit mystérieux
» Le frottement mystérieux de mon Agenda
» Quoi est-ce que ce bouton mysterieux?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: