Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le futur de l'audio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Le futur de l'audio   Jeu 19 Déc - 8:44

Le futur de l'audio, y croyez-vous encore ?

Je dis ça parce que les signaux envoyés par nous, les audiophiles, à une industrie audio, aveuglé par de vieux succès commerciaux, ne semblent pas passer.

Achetez vous une voiture aujourd'hui.  La moindre bagnole se branche à n'importe quel ordinateur prévu à cet effet.  Technologiquement, une bagnole c'est poussée, qu'en est-il de nos jolis bibelots.  Essayer ça de brancher facilement un ordi à une chaine audio.  Des trésors d'imagination.  Coudonc c'est qui qui a le problème ?  

Franchement les gars, ça va durer encore combien de temps ces bêtises inflationnistes des prix, vous croyez ?  Je ne parle pas de tous les convaincus des bébelles audio, câbles, artifices audio à prix d'or, vous êtes irrécupérables et participez simplement à la mort de la passion audio.  La majorité des audiophiles ne sont pas capable de suivre.  Pire, l'industrie avec son outil de prédilection, le marketing, ne s'enfonce t'elle pas en discréditant, le mot est faible, du matériel honnête en nous faisant croire que ce n'est pas de niveau, de par un faible prix ?

Cette industrie audio, qui nous vend à gros prix des appareils/enceintes et autres artifices qui ne valent qu'une fraction des prix exigés, qui laisse aller dans la médiocrité l'autre industrie, celle des enregistrements.  

Que dire de nous autres, les audiophiles.  Nous qui sommes prêt à tous les sacrifices pour une paire d'enceintes à 15000$ voire plus.  À monter aux barricades pour sauver le tubes et le vinyle alors que nous sommes à peine capable de faire la différence entre la dynamique le nom et dynamique l'adjectif.  Notre incapacité à comprendre la musique laisse la place au bonheur de posséder un beau câble ou autre chose.  En autant que cela soit beau, une grosse réputation et surtout que ça coûte cher.

Vous trouvez que j'exagère, j'en suis certain.  Iriez-vous écouté avec un bonheur anticipé une chaine composée d'un NAD 3020 et de JBL d'une autre époque avec pour finir un vieux lecteur Pioneer ?  Oui ou non !  Je vais répondre pour vous, non, soyez honnête.  Prestige serait ce que l'on cherche avant la reproduction de la musique.  

Y serait pas temps de changer ça .  Que les bébéleux restent avec leurs bébelles, ceux là je suis prêt à les abandonner.  Mais est-il trop tard pour redevenir ce que nous avons déjà été, des passionnés de musique et de belles reproductions, avant de glisser doucement dans la bêtise de produits très chers qui ne valent qu'un faible % de ce qui est exigé pour en faire l'acquisition ?

Constat !  Les fora sont devenus aussi drôle qu'une porte de prison.  Pourquoi ?  Entre autre parce que trop de gars ont la conviction ne pas être intéressant.  Trop, ont peur de se faire planter.  Trop, ont du matériel audio qui n'a pas le prestige, selon eux, pour participer aux discussions sur les fora.  Combien de fois un gars s'est fait dire sur des fora québécois qu'une Cerwin Véga, JBL et autres Klipsch, ce n'est pas HIFI ?  Vous avez pas honte ma gang de morons qui évalue la qualité d'un audiophile au seul prestige de ses possessions.  Si tu n'as pas payé tant, tu ne fais pas partie de la gang, n'est-ce pas ce qui es véhiculé sur les fora, encouragé par des admin et modo, aux intérêts qui dépassent largement la capacité de payer de ces passionnés dit de seconde zone, c'est épouvantable.  Le scandale audio commence dret là, de l'autorité que se donne quelques snobinards que se donnent le droit de vie ou de mort sur nous, les audiophiles, les vrais passionnés.  

Dites moi, croyez-vous encore au futur de la HIFI ?  Tant qu'à moi, c'est fini s'il n'y a pas un sérieux coup de barre venant en premier de nous.  Peu importe la somme d'argent investie ou à investir, nous sommes la pierre angulaire de la vie de ces entreprises audio et enregistrements.  D'ailleurs, en parlant des enregistrements, cette industrie n'est-elle pas en train de payer pour son incompétence à réaliser le minimum.  Si nous n'achetons plus, parce qu'à force de se faire écoeurer, ça nous tente plus, ils vont mourir.  Alors on peux-tu s'épauler, se parler, ne pas se juger entre nous et de comprendre que peu importe le matériel, celui que nous avons acquis à force d'économie, il y va avant tout de la musique.  

Revenir à notre passion première, la reproduction fidèle des enregistrements selon nos moyens, sans préjugés.

C'est mon souhait de Noël

Richard.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1495
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Jeu 19 Déc - 22:08

Yé faché le monsieur! ;-)

J'ai été flâner chez Audiolight ce soir et j'ai écouté les Martin Logan CLX à 25k$ la paire et les Focal Aria 948 (6k$).

Les CLX donnent un mid range d'une rapidité et transparence hors du commun. Le look, ya rien à redire, c'est impressionnant à regarder et c'est beau !

Les Focal sont superbes et d'un look classique. J'ai l'impression d'avoir de la qualité et ce qui sort de la est très intéressant.

J'ai également écouté les 2 subwoofers Martin Logan Balanced Force 210 (sur les CLX) et les 212 sur les Aria.

C'est impressionnant comment ca descend et que ca s'intègre bien malgré l'intégration faite très grossièrement.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Ven 20 Déc - 7:06

Non Pompon, je ne suis pas fâché, je suis déçu.

Déçu par le manque de vision des audiophiles et de cette fâcheuse certitude qu'ont ces derniers de ne pouvoir changer les choses.  C'est faux !

Pour l'industrie, l'audiophile n'est qu'une occasion d'affaire et à venir jusqu'à maintenant nous les avons fait vivre en payant ce qu'ils nous demandaient. On nous fait croire qu'il faut payer 15% en câblerie de la somme d'argent totale de la chaine fraîchement acheté. Justifie moi ça mon Pompon.

Une chaine payé 20000$ représente la coquette somme de 3000$ en câble. Ce n'est pas une invention de l'industrie mais des vendeurs audio. Relis ça, des vendeurs audio.

Combien valait ton cher Audiophileo il y a deux ans, 500$ autour ? Aujourd'hui ne parle t'on pas de 1500$, c'est vrai qu'il ont foutu une batterie dans la patente mais 1000$ en 2 ans, franchement, n'est-ce pas un peu cher payer pour une batterie.

Oui je suis déçu parce que l'audiophile ne cherche pas à se sortir du piège commercial dans lequel il est embourbé depuis des années. Il y a les prix élevés au rang d'oeuvre d'art sans en avoir la rentabilité de l'investissement. Imagine une équipe de Formule 1 qui met de l'essence de qualité ordinaire dans sa F1, est-il imaginable de gagner une course ? Bien sur que non pourtant c'est à peu près le même scénario que vivent les audiophiles avec les enregistrements actuels et qui s'en plaint.

C'est ton droit de t'acheter une paire d'enceintes de 25000$ si tu veux mais pour écouter quoi, des trames de films, du Rock and Roll, de la pop, toutes compressées, de l'anti musique non pas par la qualité des oeuvres Pompon mais par le non respect de la musique elle même. La compression tue la musique. Tu paies le gros prix pour une chaine audio pour reproduire des enregistrements qui sont construits pour être reproduit facilement par des chaines genre WAVE 3 de Bose, chaine audio de voiture ou en MP3 et des baladeurs.

Je suis découragé parce que toi, et combien d'autres, embarquent la dedans en toute connaissance de cause sans poser de question, sans réflexion. Pourquoi l'industrie audio changerait alors qu'on lui facilite la tâche en exigeant presque de ne rien changer. On est encore en train de s'obstiner entre nous pour déterminer lequel est meilleur, les tubes ou transistors, vinyles ou cd, analogique ou numérique.

Pendant ce temps, l'industrie du cinéma maison évolue vitesse grand V alors que l'audio stagne. Faut pas trop en parler de peur de déranger ?

Alors non Pompon je ne suis pas fâché. Je suis déçu que toi et les autres ne portent pas un regard un poil objectif sur cet industrie audio qui l'a facile et qui se tire dans le pied en s'entêtant à poursuivre dans cette voie sans issue qu'est l'inflation des prix sur des produits qui n'en valent qu'une fraction.



Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1495
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Ven 20 Déc - 9:07

Audiophilleo 2 a pris 100$ en 3 ans ... moi j'ai changé pour la 1 qui est plus pratique pour moi (vaut le double).

La musique compressée, j'en achète pas et je ne vais pas aux concerts. C'est ce qu'il faut faire.
Ce sont les clients qui demandent cette compression pour que ca joue plus fort que le voisin. S'Ils se rendent compte qu'ils ne vendent plus de musique, ils vont se réveiller.

Le matériel fait une différence gigantesque à mon avis.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Ven 20 Déc - 10:45

Pompon,

Malgré toutes les raisons que nous donnent l'industrie audio pour justifier les prix de leurs produits, cela demeure des justificatifs au statu quo. La solution à trouver à ce problème fondamental des prix astronomiques est systématiquement mise de coté parce que tu paies, comme tant d'autres, les sommes exigées. Pourquoi changer ? Cela s'explique par une courte vue de l'audiophile et de l'industrie, qui profite de la crédulité du premier mais pour combien de temps encore ?

Bien sur qu'il y a des différences gigantesques d'un appareil à l'autre, ce n'est pas mon propos. Ce que j'écris, ce que je cri c'est que l'on paie trop cher notre matériel audio pour ce que cela vaut. Le meilleur indicateur est le prix d'achat, au sortir de la boutique, qui est littéralement coupé en deux. 50% de perte sur ton investissement à la signature. M'semble que cela devrait te sonner des cloches.

De toute façon, je le répète, tu as le droit de t'acheter ce que bon te semble, que cela soit un Audiophileo à 1500$ ou une Martin Logan à 25000$, c'est ton fric pas le mien.

Il y a certainement un paquet de gars qui pensent comme toi, à la lecture de ce billet. Il est juste de penser qu'il y a aussi des gars, qui nous lisent et qui se demandent si je n'ai pas raison. L'inconnue est la proportion des pour et des contre. Mais ça on peut bien ergoter sur la question, les chiffres de vente audio ne mentent pas. Les fora se vident. Les blogs disparaissent.

Y a t'il encore quelqu'un pour nous annoncer que cela va bien dans le monde de l'audio ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Sam 21 Déc - 8:18

Pompon,

Je comprend ce que tu veux dire mais est-ce réaliste ?

Les artistes se réveiller ?   Ça fait déjà un moment qu'il ne vendent plus beaucoup de musique et pourtant, la qualité des enregistrements n'a pas augmenté, au contraire.  Tu as raison, il faut jouer plus fort que l'autre.  Aujourd'hui, pour gagner leur vie, ce n'est plus sur la musique vendue mais sur les spectacles qu'ils donnent pour espérer faire de l'argent.  Leurs musiques, ils l'a donnent sur internet, format MP3 bas de gamme.  Les amateurs sont ravis, de la musique légale qui ne coûte pas un sou.

Nous pendant ce temps là nous on se balade dans toutes les foires audio, dans les belles boutiques audio de Montréal et Québec, à rêver d'enceintes à 25000$, d'amplis à 15000$ etc..  

Voilà de mon point de vue une des plus grandes incohérence du monde audio.  Cela s'ajoute à la confusion sur la dynamique.  Si tu aimes un tant soit peu la langue française, tu vas saisir la nuance, la dynamique de la musique et la musique dynamique, les mêmes mots, 2 mondes.  Remarque que je dis ça plus pour les autres alors que je sais que tu connais la subtile différence linguistique mais aussi et surtout la différence à l'écoute.

Ce que j'écris sur la dynamique est pris à la légère mais pourtant, De mon point de vue, c'est une des conditions essentielles pour faire de la musique émotives.  J'ajouterais la rythmique, c'est une autre affaire essentielle, on y reviendra.  Actuellement, cela ne prend pas une chaine particulièrement évoluée pour reproduire l'essentiel de la dynamique.  Une chaine performante reproduira toute la dynamique c'est certain mais ce n'est pas mon point.  

La grosses majorité des enregistrements est compressée, plus ou moins.  il se trouve aujourd'hui même des audiophiles de renoms pour défendre la compression, quelle qu'elle soit.  Que quelqu'un m'explique cette histoire là.  Techniquement cela se comprend, cela s'explique mais jamais la musique est prise en compte JA-MAIS !  Avant le milieu des années 60, la compression et autres limiteurs ça n'existait pas.  Si vous avez la chance d'écouter un de ces enregistrements non compressé, dans tous les styles de musique, vous allez comprendre ce que je dis.  D'autant que ces pièces d’anthologies sont la preuve par 4 qu'il est possible de faire des enregistrements non compressés et que ça marche.  Dans ce cas précis, on tient compte de la musique.  Pas dans l'explication de nos savants audiophiles. La plus part de nos chaines audio sont à ce point performantes qu'elles sont sous exploitées.

Tu me demanderas quel est le lien avec ce que je vous chantes depuis le début de cette réflexion ?

Le lien se trouve dans l'incohérence que le peu de réflexion de nous tous provoque.  Le gars qui achète un Audiophileo à 1500$, le même peut-être ou un autre qui s'offre le rêve, une enceinte à 25000$,  ce qui est son droit, n'a t'il pas le droit d'alimenter son achat avec ce qu'il y a de mieux, des enregistrements, dans le style de musique qui lui plaît, sans compression pour mettre en valeur son achat.  

Pompon, tout s'imbrique et c'est compliqué de démêler tout ça.

Toute cette réflexion découle d'une discussion, possiblement fermée maintenant, avec mon ami français sur le thème des prix faramineux de l'audio moderne.  Sur ce point on s'entend, cela n'a pas de bons sens.  Son argumentaire tient dans l'explication et surtout la justification de ces prix élevés, il me ramène ses arguments systématiquement.  Tout aussi systématiquement je lui redis que ce qu'il avance est du monde connu et que le répéter ne fait rien avancer.  Il faut lâcher la justification et réfléchir sur le moyen de régler la situation.  

Lorsque tu lâches le morceau, que tu réfléchis c'est drôle mais des pistes de solutions arrivent, réalisable ou pas, elle sont là.  Mais il doit bien y avoir des moyens de commercer, à partir des outils moderne de la mondialisation.  

Les conséquences Pompon, seraient de rendre possible l'acquisition d'un Audiophileo, au plus grand nombre, parce qu'à un juste prix.  Tous avons droit à cette enceinte à 25000$.  Elle est juste 3 fois trop chère dû aux justifications, la mise en marché, l'entreposage, la distribution, les revendeurs etc. qui se graissent à chaque passage.  Je veux payer pour la conception et le transport.  Là on aura la certitude de payer le juste prix sur un produit qui, de facto, deviendra honnête.

Ce qui m'échappe c'est que les audiophiles ne sont pas prêts à se battre pour cette évidence.  Est-ce que le fait de payer trop cher est valorisant, rassurez-moi, j'ai du manquer un ti-bout.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1495
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Sam 21 Déc - 10:02

Ils sont la pour faire de l'argent et ça s'arrête la.

N'achète pas et tu règles le problème.

Tu dis avoir droit aux hop de 25000$. Bien non. Ce n'est pas le but que tout le monde en aient. Ça fait parti du prestige ou seulement 400 paires seront vendues mondialement.

Pareil pour les auto, certains modèles sont faits qu'en quantité limite pour garder le prestige. Si trop en ont, tu ne peux plus faire ton show of.

J'écris tout croche c'est a cause du iPad qui change les mots...
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Sam 21 Déc - 10:23

Ça te prendrait une ASUS Transformer.  LOL.

Mon premier problème est que je suis prêt à acheter.  Mon second problème est que si je suis la logique audio je devrai débourser une quinzaine de milles pour mon futur ampli.  Je ne peux tout simplement pas me plier à cette logique de consommation débridée.

Sur le fond tu as raison, le prestige est une notion exploitée à fond par les marketeux.  Dans la mesure où on demeure sur la base du statu quo, où rien ne changera, c'est jouable mais c'est là où le bas blesse, cette façon de faire de l'audio est contestable et je l'espère., contestée de plus en plus.  Visiblement pas par toi mais par moi oui.  Comme je te disais hier, il y a des audiophiles qui vont finir par passer de ce coté ci de la clôture.

Ce que tu définis c'est la société de consommation dans tous ces états.  Cela fait des décennies que cela marche comme ça et c'est comme ça que cela devra marcher.  Est-ce cette position que tu défends.  J'aimerais bien t'entendre la dessus.

Remarque j'accepte le concept du prestige mais sous la barre des 10000$, nous est-il possible d'avoir une chaine audio qui reproduira fidèlement la musique ? Réponse simple est demandée, oui ou non.  

Si je peux comprendre la notion prestige en automobile, il nous faut admettre qu'il est possible de conduire une bagnole excitante, moderne dans sa conception, fiable à une fraction du prix de la voiture de prestige.  

En est-il de même en audio ?  Si tu réponds oui à cette question, j'aimerais bien avoir des exemples, c'est ce que je cherche, pas des justificatifs.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1495
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Mar 31 Déc - 11:33

Mes achats se font en fonction d'une écoute quand j'en ai l'occasion. Sinon, je prends des chances calculées comme les gens font.

Nous n'avons pas beaucoup de choix pour écouter. Les produits pas cher, petits miracles, seront tenus sous silence par les publications une fois la revue obligée faite.

Tout ce que j'ai comme éléments principaux ne coûte pas très cher. Pour dépasser ça, ça devient un problème car on tombe rapidement dans une escalade de prix à moins de faire un achat à l'aveugle et se baser sur des gens qui partaient d'un cinéma maison banal et se sont payé un appareil qui avait du sens.

Ou je suis, je veux quelque chose qui soit raisonnablement beau et fonctionnel.

Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Ven 23 Mai - 2:04

J'adoore la tonalité sincère et réaliste de vos échanges.

Pour moi les choses sont d'une extreme simplicité=

1 Je ne vibre que si le son provoque chez moi l'illusion du vrai

2 Je ne mets du pognon que si j'ai vérifié que j'achète vraiment un réel progrès

3 L'image, la réputation, le plaisir de posséder un objet ésotérique ou gratifiant vis à vis des visiteurs ne me touche pas le moins du monde, ca me laisse complètement indifférent

4 J'aime utiliser la technique pour éviter de me faire arnaquer et aussi pour (un peu) comprendre ce que je fais et ce que j'entends (la technique n'est donc pour moi qu'un moyen et pas un but)

5 Je me méfie terriblement des arnaques.Car j'ai horreur du gaspi et de me faire prendre pour un couillon.
Première déclinaison:j'ai écouté récemment les boules cabasse Océan a 100000Euros (150000 canD),c'est du pipeau, ca marche moins bien que chez moi avec mon ampli classdaudio qui coute 600usd..Idem pour l'essai chez moi du Devialet D Premier, mon classdaudio, bien tweaké, marche aussi bien mais le Devialet coute 12000Euros soit 160000usd..
Deuxième décilnaison= je me suis résolu peu a peu a faire mes cables moi-meme, c'est très facile!!une fois organisé pour le faire, j'emmerde les camelots du cable et j'optimise en n'ayant besoin de personne, c'est devenu un hobby et les économies d'argent et de temps en conneries est incommensurable!

6 Je ne vois donc, pour mon cas personnel, plus aucun dilemne sinon celui de l'incompréhension souvent totale des Forumers quand j'écris,et je peux donc me consacrer a mon dada beaucoup, beaucoup, et écouter des tas de musiques dans des conditions de plus en plus agréables..

7 Ca devient un discours égocentrique..;excusez moi les gars, je suis aussi très ouvert aux autres,mes bons amis audiophiles viennent régulièrement faire des essais chez moi, c'est l'occasion d'un barbeucq dans le jardin et de tests de rosés de st tropez dans une bonne ambiance ou aucun de nous ne prétend détenir la moindre vérité sacralisée..
Dernier mot:vive le quebec, j'adooore le naturel de ses artistes!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3823
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Ven 23 Mai - 8:05

J'ai relu une partie de cette discussion.

Disons que je n'y ai pas été de main morte. Si je me suis fait plaisir, cela demeure du court terme. Quelle stratégie pour du moyen et long terme ? Certainement pas le ton employé ici.

On attire pas des mouches avec du vinaigre.

Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   Sam 24 Mai - 12:53

L'expression vive de ton "coup de gueule " est assez amusante je trouve.

Il s'y mélange une indignation pour des niveaux de prix exagérés qui, selon toi, correspond a une arnaque bien organisée.

Il s'y rajoute une indignation pour le snobisme élitiste de nombreux soit-disant audiophiles,on pourrait aussi le présenter différemment, en disant, par exemple, que pour certains,l'apologie de son propre égo revet une importance bien plus grande que l'amour du "bon son".

Le défaut de ta position, c'est qu'elle est finalement moralisatrice dans la mesure ou elle voudrait changer la nature humaine alors qu'il semble plus adapté de l'accepter telle qu'elle est.

Un Forum qui aurait pour ambition de concilier toutes les natures humaines si différentes serait bien sur voué inexorablement a l'échec.
Peut etre est-il plus réaliste de chercher a rassembler une partie seulement des audiophiles, par exemple ceux qui cherchent à améliorer leur écoute et n'ont aucun problème ni d'égo ni de snobisme... Qu'en penses tu?????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le futur de l'audio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le futur de l'audio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construction du futur VOYAGEENMOG
» Promo MTX audio pendant le mois de Juin
» Bornier Audio connexion box
» [Le Havre] Le futur Centre de la mer
» Futur achat R17 TS en vue de restauration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: