Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions audiophiles du vendredi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Réflexions audiophiles du vendredi   Ven 4 Juin - 17:23

Hier avec Jacquesland, nous avons eu une bonne discussion sur l'intégration de l'informatique dans la hifi côtoyant l'acoustique, des câbles et de leur impact sur une écoute.

En y pensant bien, j'ai comme l'impression que l'on revient un peu en arrière avec les réglages que permet l'informatique. Souvenons-nous, toutes les enceintes dans les années 70 et avant aussi, étaient équipées de correcteurs de tonalité. Dans ma gang, personne ne savait trop trop comment ajuster ça. Ce constat et les coûts de fabrication ont fait que les enceintes n'ont plus ces correcteurs. Avec l'informatique, l'EQ par exemple est un exemple de correction de la courbe assez performant merci.

Seriez-vous tenté par un EQ? L'informatique en hifi, c'est un + ou un - ?
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Ven 4 Juin - 19:09

J'en ai un Eq. C'est fou comme les gens tournent le dos à des trucs qui existent déjà pour se tourner vers d'autres plus nouveaux mais qui font la même chose.

L'autre jour je reçois un courriel de facebook. Une personne m'envoie un courriel par le biais du site. Je lui réponds que j'ai déjà une adresse email, qu'il n'a qu'à m'envoyer son courriel là.

Il a paru surpris de ma réaction. Depuis il m'envoie ses messages par mon email, et il se demande lui aussi pourquoi les gens passent par une étape de plus pour faire ce qu'avant on faisait. Évidemment c'est un idiot, c'est moi qui le lui ai fait réaliser.

Je me suis empressé de me déconnecter de Facebook, bien-entendu, à cause de ça. J'ai été obligé de me reconnecter l'autre jour, pour aller voir des photos d'une personne qui les avait mises là. Je lui ai dit: pourquoi ne les mets-tu pas sur un site de partage de photos en ligne?

Les gens sont cinglés. Pas grand monde que je côtoie ne sont pas totalement fous sans s'en rendre compte.

Généralement parlant l'informatique est un moins. Elle vient interposer une complexité qui n'apporte pas le retour de temps que l'on lui consacre. C'est vrai, j'ai un serveur musical. En fait ce n'est qu'une sale boîte noire qui affiche les sales pochettes de mes albums et qui fait que je ne les manipule plus. C'est le maximum que je tolère.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Ven 4 Juin - 20:20

Intéressant!

Les EQ que j'ai connu faisait le même travail que les numériques mais avec des défauts haute infidélité. J'ajouterais aussi une méconnaissance du produit à l'époque. On ne savait même pas ce qu'était le soundstage alors une courbe de fréquence. La hifi des années 70 était simple. Là où je te rejoins c'est qu'on complique avec l'informatique.

Actuellement l'informatique n'est pas audiophile, c'est l'audiophile qui est informatique et n'est pas loin le jour où apparaîtront des ordi pour audiophiles sans flafla juste une carte son branché sur un disque dur avec un petit écran et interface et en avant la musique.

Pour ma part l'informatique est un + . Elle ne remplacera pas l'acoustique mais la complètera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Sam 5 Juin - 8:50

informatique - contraction d´information et automatique
- est le domaine d'activité scientifique,
technique
et industriel
en rapport avec le traitement automatique
de l'information
par des machines telles que les ordinateurs,
les consoles de jeux, les robots, etc.

ton lecteur CD fait partie du lot...Libre à toi de ne pas le considérer audiophile.
Je crois plutôt que l'informatique est la plus grande avancée en haute-fidélité
depuis la galette de bitume et le transistor.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Dim 6 Juin - 8:07

C'est évident qu'il y a une gamme d'appareils qui utilise l'informatique. Ce sont des appareils qui font oublier l'informatique par leur constance. Ils ne plantent jamais, sont fidèles dans leur rendu. J'imagine que les DSP, les streamers conçus par les compagnies comme LINN, NAIM, elles en font quasiment toutes maintenant, ça ne plante pas comme les lecteurs cds.

Il y a l'informatique en hifi via l'ordinateur, ici l'aventure peut être différente, parlez s'en à Sylbeaul. Michel en France me disait que si c'était à recommencer, il opterait pour une autre solution. Dans son cas toutefois, il a combiné l'audio et le vidéo. La partie audio va bien quoique s'il bouscule un peu trop par des demandes répétées, ça plante. Coté vidéo, il s'est offert une usine à gaz, complexe et demandant des compétences de pro.

Je suis pas mal du même avis que Cbrien, l'informatique est une belle avancée en hifi. Je crois que le truc c'est de ne pas vouloir compliqué trop les choses et d'y aller selon ses connaissances. Ce qui dans mon cas veut dire des appels à l'aide à mes amis.

Dans mes recherches pour un dac, je regardais le Bel Canto dac3. Par un simple bouton, tu peux contrôler le volume par un petit pré passif, le Wyred 4 sound fait la même chose en USB. Y aurait-il là un moyen de contourner la carte son et de se brancher directement en SPDIF sur la carte mère?

Un souhait pour 2010, que les informaticiens écoutent les besoins des audiophiles, s'y intéressent et leurs montent une carte son avec des options audiophiles seulement, avec un prix conséquent. Actuellement, si tu veux faire de la multi amplification par exemple, il faut acheter une carte son aux options inutiles pour l'audiophile, genre studio d'enregistrement portatif complet pour amateur et pro avec un prix qui va avec.

Quelle serait la carte son audiophile parfaite selon vous? Quelle serait les options que vous aimeriez voir sur une carte son audiophile?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: dac Bel Canto dac3   Dim 6 Juin - 8:21

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Dim 6 Juin - 8:51

Intéressant comme site, j'ai recopié l'adresse dans les bonnes adresses, dans la section génie
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Dim 6 Juin - 9:58

J'ai vadrouillé sur le site proposé par Cbrien. Il y a là une somme d'informations utiles et je vous invite à le parcourir mais.......

Bon avec ce que je vais écrire, je suis bien conscient que je vais vous tomber sur les nerfs. De ce site, nous pouvons chacun d'entre nous en retirer un enseignement mais comment savoir où ce gars est rendu par rapport à nous? Quel est son type d'écoute? Sur quels critères pouvons-nous nous baser pour faire une bonne évaluation de ce qui nous tente?

Regardons ça autrement, certains d'entre vous m'avez parlé du dac de Legarem. Il lui a apporté au fil du temps de nombreuses améliorations et je n'ai aucun doute sur la valeur de ce dac et encore moins sur la valeur de Legarem, que j'ai en haute estime bien que je ne l'ai jamais rencontré. Quand vous me parlez de détails, êtes-vous certains que je suis rendu là? Idem pour la dynamique, les transitoires, la liberté de la musique, les enregistrements, le soundstage etc.? Écoutons-nous de la musique sur les mêmes critères? De ces critères, sur quoi insistons-nous? Avons-nous les mêmes exigences sur le soundstage par exemple?

Comprenez bien où je veux aller, il n'est pas question de prétendre que l'un est meilleur que l'autre mais de tenter de comprendre exactement ce qui est exprimé de part et d'autre. D'avoir la certitude que si j'évoque le soundstage, j'aurai le sentiment d'être compris. Je sais, vous avez tous du soundstage chez vous mais que savez-vous du mien mon soundstage? Tout est là! Chacun dans son monde à s'exprimer comme si tout le monde en était conscient.

Est-ce que l'on se connait bien pour commencer?

Bon OK c'est dimanche, j'arrête ici. Si quand même le sujet vous intéresse, je suis curieux de vous lire la dessus.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Dim 6 Juin - 10:40

Juste compléter mon idée.

Lorsque vous lisez une revue sur les dacs mettons, il n'y en a aucun qui est mauvais!!!!!! Comment départager, comment être certain que celui que je vais acheter sera le bon? Une écoute me direz-vous, c'est l'idéal mais je suis en région ce qui complique l'affaire.

Et si nous parlions tous le même langage? Que nous accordions à une expression, à un mot, la même signification?Ou encore, que nous repensions notre façon de "forumer", de communiquer.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   Sam 26 Juin - 9:24

Suite à une discussion sur la neutralité que j'ai amorcée sur Audiophile.fr, la question des qualificatifs en hifi est ressorti de même que la notion nécessaire à mes yeux de la neutralité.

Musiq, un des participants à écrit ceci : De la même façon le terme hifi est fort peu utilisé sur le forum du fait que j'imagine qu'il ne veut en fait pas dire grand chose à part décrire de manière commerciale pour le grand public, un état de technologie stéréo censé donner une image réaliste du réel par un enregistrement.

Est-ce à dire que pour conserver des qualificatifs comme rondeur, douceur, musical etc, les audiophiles seraient prêt à abandonner la dénomination haute fidélité?

Est-ce à dire qu'il y a implicitement une acceptation non avouée que rondeur, musical, douceur ne sont pas haute fidélité?

Est-ce à dire que plus on avance dans la réflexion hifiste, ce constat nous oblige à prendre ou bien le virage audiophile, qui autorise les qualificatifs mentionnés, ou bien le virage hifiste qui lui est plus chiche de ce coté?

Si tant est que nous soyons cohérent avec nos propos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions audiophiles du vendredi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions audiophiles du vendredi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
» Rasso pour ceux qui arrivent le vendredi au cap d'agde!!!
» Alors c'était qui sur l'autoroute vendredi soir ???
» [Tous les 2° Vendredi du mois] Rassemblement - Vichy (03)
» 15ème journée - matches du vendredi 3 au lundi 6 décembre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: