Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La neutralité en audio, pourquoi pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
RicharD



Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 13 Déc - 6:47

Seigneur Pompon, serais-tu bionique ? Après les oreilles qui te permettent d'entendre des choses que je n'entend pas, voilà que tu vois des trucs que je ne vois pas.

L'image d'une plasma frétille ? Peux-tu expliquer s'il te plaît ?

J'ai une plasma et je n'ai rien remarqué de scintillement ou de frétillement. Note que je conçois la notion de choix entre le plasma et le LED et je ne veux faire la promotion du plasma mais j'ai toujours vu l'image LED comme plus éclatante que le plasma, ce qui pour moi n'est pas loin d'un synonyme de scintillement. Nous devons ne pas nous entendre sur la définition de scintillement. Qu'en est-il ?

De toute façon, le plasma ne se fait plus, les compagnies qui en faisaient retire le plasma de leurs chaine de montage.

Là la place va au 4K et éventuellement aux chics écrans courbés. Les constructeurs de télé vont vite. Plus vite que l'industrie de la télé qui propose plus souvent qu'autrement et dans le meilleur des cas du 720P et l'industrie du cinéma qui en est au 1080P, 3D.

Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 13 Déc - 10:47

Approche toi du téléviseur et regarde un ciel ... Tu vas voir u frissonnement.

Çe truc, je le vois des que je pose mes yeux sur une plasma.

Je necoute pas la TV a 12 pieds mais a 7-9 pieds.

Cest le gros problème qui a été causė à cause du marquage de la dalle. Ils ont mis un circuit qui fait ouvrir et fermer les points d'image et ca donne un pattern de bruit, scintillement ou frissonnement qu'importe comme tu l'appelles.

Bonne tv doit avoir u bon signal. Si tu as pas un bon signal, il faut prendre une TV qui pardonne.
Je ne loue pas de bluray donc je n'ai pas un bon signal. Mon prochain téléviseur devra pardonner le plus possible ar autrement, je vais avoir dans ma face tous les défauts dun signal compressė
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 14 Déc - 7:51

Je te crois sur parole. Chacun des principes, plasma et DEL, ont leurs particularités, défauts avantages. Pour moi, l'image d'une télé DEL est plus spectaculaire qu'une image plasma qui est plus réaliste. C'est une question de choix personnel. Le spectaculaire l'a emporté sur le réalisme.

J'ai vu une présentation de télé 4K à écran courbé,3D. Est-ce ce que tu entends par télé qui pardonne ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 14 Déc - 10:24

une tv qui pardonne est une tv qui ne te met pas au premier plan les defauts de la compression.

les projecteurs professionnels ont un processeur qui travaille ces défauts pour les rendres pratiquement invisibles. Les tv n'ont pas un processeur d'image aussi bien fait que les projecteurs et c'est le probleme.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 15 Déc - 9:52

J'ai écrit

Code:
En parlant d'arnaqueur, pour avoir TVAsport à Val d'Or, il faut payer 3.50$ de plus que le forfait choisi. J'en ai parlé m'semble. J'ai demandé à TVA de me dire si c'est eux ou Cablevision qui exige cette surtaxe. J'ai envoyé le courriel dimanche, nous sommes mercredi et toujours pas de réponse.

J'ouvre un pari, 2$ que je n'ai pas de réponse. Qui relève le pari ?

Bin j'ai perdu mon pari.

Voici ce que j'ai écrit à TVA : Pour TVA Sport, Cablevision charge un supplément de 3.50$ de plus. J'ai un forfait (15 selections HD) et nous dit que la commande vient de TVA. Est-ce le cas ?

Je me suis désabonné !

Richard Dufour


Voici la réponse de TVA : Bonjour,

Nous sommes désolés d'apprendre votre désabonnement à TVA Sports. Toutefois, suite à nos vérifications, nous vous confirmons que la décision de demander un surplus de 3 $ pour TVA Sports et TVA Sports 2 appartient à Cablevision car ce sont les télédistributeurs qui fixent les prix et les types de forfaits offerts.

Meilleures salutations.

Relations avec l'auditoire


Alors toutes mes excuses à TVA et honte à Cablevision. J'espère quand même que TVA réagira en faveur de leurs clients, c'est à dire nous et fera pression auprès de Cablevision.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Ven 19 Déc - 7:47

J'étais chez mon fils Olivier hier, nous terminions l'installation de son cinéma maison et la télé était ouverte, une télé DEL.

J'ai une plasma, je l'ai écrit ici. Honnêtement, si je suis très satisfait de ce que j'ai, j'aurais dû acheter une DEL. Dans les boutiques, l'image est "boostée" pour l’esbroufe, pour impressionner. Une DEL à l'image équilibrée, c'est vraiment bien.

Cette mise au point faite, je vous propose une discussion sur mon forum français favori. http://www.forum-audiophile.fr/le-club/la-course-a-l-armement-t56825.html

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 20 Déc - 8:02

Avez-vous lu la discussion proposée ?

Serez-vous d'accord avec la notion de changements d'attitudes et de réflexions des audiophiles sur la question audio ?  Il n'y a pas longtemps, ce sujet de discussion sur un forum, que qu'il soit, aurai soulevé l'ire des participants.  Ici tout le monde semble d'accord et porte un regard réfléchi sur l'audio et ce sans interventions réductrices de certains audiophiles refusant l'évolution.

Les choses changent, maintenant est-il trop tard ?

________________________

Quelqu'un a des nouvelles de RobertG et Arteluthe ?  Les dernières nouvelles que j'ai eu par la bande ne sont pas jojo.  Ennuis de santé ?  Fermeture d'Arteluthe ?  

Qu'en est-il exactement ?

________________________

Le concept de la sélection naturelle, ça vous dit quelque chose ?  Les plus forts demeurent et les plus faibles s'en vont, inéluctablement !

J'ai bien l'impression que c'est parti et pas seulement qu'en audio.  Tous les domaines seront touchés.  Les derniers rapports sur notre consommation pour Noel ne va pas dans le sens d'une grande prospérité pour les commerçants.  Avec toute l'incertitude sociale, c'est compréhensible qu'il y ait ralentissement.

Hier, avec Carole, nous avons fait un constat qui nous oblige à revoir nos positions sur Noel et de notre budget de cadeaux.  Depuis 3 ans, nous avons opté, les familles Morin et Dufour, pour un échange de cadeau.  L'idée est de coupé dans les dépenses de cadeaux. Croyait-on ?

Avant l'idée de l'échange, nous faisions X cadeaux.  En faisant le compte maintenant, nous nous sommes aperçus que nous faisions le même nombre de cadeaux qu'avant.  Nous étions si convaincus d'économiser que nous n'avons jamais fait l"exercice.

Je ne sais pas dans vos familles mais de notre coté, nous nous en allons vers "pas de cadeaux" pour les adultes et seulement pour les enfants et pas n'importe comment.

Le temps des fêtes est une agréable période mais est-ce normal de s'endetter ?  Notre consommation dans nos familles immédiates sera repensé en 2015.  

_________________________

Loin de l'audio, cette dernière réflexion ?  Pas si sur !  

Les impacts de la rationalisation sociale que le gouvernement actuel fait vivre aux québécois, n'est pas réjouissante et laisse entrevoir une réorganisation des finances personnelles de l'ensemble des citoyens et cela ne toucherait pas le budget audio ?

La sélection naturelle va opérer.  

Je ne veux pas paraître cynique mais il est temps !  Lorsque même les passionnés audio commencent à remettre en question leur passion, faut être aveugle ou sourd pour ne pas comprendre que vient de s'amorcer un changement dans les mœurs audio.

On verra bien !

Pi, y'arrive quoi avec RobertG et Arteluthe?
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 20 Déc - 10:08

RicharD a écrit:


Pi, y'arrive quoi avec RobertG et Arteluthe?

Il écrit régulièrement ici:

http://www.quebecdiy.net

Par les temps qui courent, il trippe sur les pavillons puis il ne donne pas l'impression d'un gars qui est dans la misère.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Sam 20 Déc - 11:46

J'ai mis beaucoup de choses dans le même texte, ce qui peut laisser penser que j'inclus Arteluthe dans le tordeur de la sélection naturelle.  

Crois bien que je ne souhaite de malheur à quiconque.

Je veux juste savoir si il a eu des ennuis de santé comme prétend la rumeur qui m'est parvenue et qu'advient-il d'Arteluthe ?

Le forum DIY que tu nous proposes est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 21 Déc - 7:47

Réflexion du jour,

je préfère pleins de cd différents à pleins de câbles qui rendent mon CD différent.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 21 Déc - 8:03

J'ai retiré la pensée du jour de cette discussion sur mon forum français préféré. http://www.forum-audiophile.fr/le-club/les-pros-exagerent-a-peine-t56322.html

Pas mal dans le même sens que l'autre discussion proposée la semaine dernière. Voilà une discussion qui n'aurait pu avoir lieu il y a peu sans déclencher la bagarre. Maintenant si ! Veut veut pas, les temps changent.

Remarquez, j'écris ces lignes après la lecture de 2 pages seulement, il y en a 15, j'y retourne.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 21 Déc - 10:52

Autre jolie phrase,

«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

J'aime bien ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Dim 21 Déc - 13:50

Il est vrai que le changement provoque des résistances.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 22 Déc - 8:43

Exact et ces résistances affûtent, lorsque compris la patience.

En passant, il y a une rumeur qui vent que RobertG aurait fermé Arteluthe ? Es-tu au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mar 23 Déc - 8:35

Aucune idée pour arteluthe.
Revenir en haut Aller en bas
legarem

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 60
Localisation : Neuville

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mar 23 Déc - 20:17

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 24 Déc - 7:03

Legarem,

Je pensais aux enceintes Arteluthe. http://www.arteluthe.com/Arteluthe/Home.html

Je me demande si Robert va continuer à fabriquer et distribuer les Arteluthe ou si l'aventure est finie ?

Merci quand même pour l'info.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 29 Déc - 8:06

Revenons à la neutralité en hifi !

Je me balade sur le forum des Audiophiles par épisodes plus ou moins long.  Ce ne sont pas tous les sujet, sur ce forum audio français, qui m'intéressent, tout étant question d'intérêts personnels.

Par exemple, les sujets sur la câblerie ne m'intéressent pas trop ou les demandes d'audiophiles novices demandant si tel modèle d'ampli irait bien avec cette sélection d'enceintes, généralement 3 modèles envisagés.
Si ces sujets ne m'intéressent  pas, cela ne veut pas dire que les sujets manquent de pertinence, au contraire.

Mais faire 110 pages sur les câbles VOVOX ou 99 pages sur les AUDIOPRANA ou mieux 275 pages sur les Cables secteurs Zavfino (Legion, Fina, Majestic) !!! faut bien admettre qu'il y a quelque chose en hifi qui..................................... quoi au fait ?

Nous avons en présence essentiellement 2 groupes dans ces discussions, ceux qui croient et ceux qui ne croient pas.  Ce n'est pas un jugement sur les audiophiles français, ici même au Québec nous avons les mêmes débats/discussions avec les mêmes arguments, croyances.

Le phénomène m'intéresse et parfois je me demande si en hifi, la câblerie n'est pas le dernier sujet ayant encore un intérêt pour l'audiophile ?

Anyway, ce n'est pas ce matin que l'on va tirer cette histoire au clair.

_______________________

Toujours sur le même forum, je ressort souvent, lors d'un compte rendu d'écoute d'un câble, ampli ou enceinte, une flopée de qualificatifs incluant souvent la neutralité.

Comment arrive t'on à associer un quelconque qualificatif à neutralité ?  Incohérence ?  Lancer une discussion en demandant une explication sur cette pratique commande un courage que je n'ai peut être pas.  

Ne riez pas, ne fait-on pas pareil ici au Québec ?

Autre incongruité audiophile, la musicalité.  Combien de fois ai-je lu, tel ampli est musical ou tel câble l'est plus que l'autre essayé !  J'aimerais bien que l'on m'explique la musicalité d'un appareil ou câble.  Je ne la comprend pas celle là.  Affirmer la musicalité n'implique t'elle pas des critères objectifs, quels sont-ils ?

Ce qui m'agace dans la musicalité, c'est son affirmation alors que la musique n'est jamais un critère.  C'est quand même formidable, de plus si on acceptait, tout le monde, qu'il y ait des appareils/enceintes/câbles musicaux, il coule de source qu'il y aurait des appareils/enceintes/câbles qui ne le sont pas.  Pourrait-on avoir des noms ?

Ce qui est non musical pour certains l'est pour d'autres.  Imaginez la saga.

Je ne comprend pas que les audiophiles, pourtant intelligents, dit-on, se placent volontairement dans une telle situation d'incohérence.  

Remarquez, que dire de l'écoute d'un nouvel ampli ?  Celui qui entend des changements entre son ampli et le nouvel ampli à quoi comme alternative ?  N'y aurait-il pas lieu de trouver des formules plus justes, plus précises, plus objectives aussi, que des seuls qualificatifs basés sur des impressions et des émotions souvent différentes entre participants ?

Curieux quand même, alors que l'audio est une science de la précision, nous ayons tant de difficultés à exprimer clairement cette précision.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 29 Déc - 17:09

Quand on dit que c'est musical, c'est que ça coule bien (son riche et bonne liaison entres les notes). On entend la musique avant les notes individuelles.

Quand un pianiste est bon, c'est la même chose, on entend la musique avant les notes individuelles. Le musicien va bien contrôler ses attaques, la puissance, la relâche des notes et le tempo. Il va appliquer de la personnalité à son jeu afin de l’humaniser. Jouer avec un métronome et tout devient plus mécanique.

Chaque composant d’un appareil a une signature sonore. EX : Deux pianos ne donneront pas exactement le même son. Lequel sonne le plus vrai ? Aucun … Ce sont juste des variantes.

J’ai également vu une vidéo ou un orchestre complet joue live et ensuite le tout est rejoué par un système très haut de gamme. Le microphone était au centre de l’auditorium. Encore ici, on entend que ça n’a pas la même richesse car le son n’est pas rendu avec le même dispersement et ça fait un son plus canny. Sans écouter l’original, on peut dire que l’effet est quand même bluffant. De même que les petites vidéo de RealTraps ou le gars joue d’un instrument et refait jouer la même chose par de petites caisses monitoring Makkie c’est très semblable. Plus le son est vaste et riche harmoniquement, plus les caisses s’éloigneront de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Lun 29 Déc - 19:48

Leffet est bluffant en ecoutant l'enregistrement ... Sur plaçe on doit entendre tôut de suite la difference jimagine
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mar 30 Déc - 12:03

son riche et bonne liaison entres les notes

Par rapport à quoi Pompon ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mar 30 Déc - 17:19

Richesse : Un piano de concert vs un piano électrique.
Analytique c'est justement trop de contraste entres les notes ou tu perds de vue la notion du tout.

Vinly vs cd
lampes vs transistor

L'ambiance et la richesse est ce qui procure le plaisir d'écoute le plus fort. Les détails, la transparence, la rapidité donnent une impression de vide et on peut perdre la notion du tout.

Il y a un équilibre à trouver ... quand on écoute, on ne doit pas avoir d'impression de flou et de manque de détails. Le système qui surprend avec des détails plus vrais que nature peut vite devenir problématique.

La solution n'a jamais été de baisser le piton des aigues ... on perd également l'ambiance ce qui n'est pas ce qui est recherché.

Ceux qui ont réussis à trouver un super équilibre avec les appareils et accessoires ... c'est assez formidable.

Avec les dernières modifications de mon dac, je suis passé tout droit comme on dit ... il n'est plus assez musical pour moi. Par contre, je sais ce qui a été fait alors je peux revenir en arrière pour trouver l'équilibre qui va me convenir.

Avec le DIY, on voit qu'il suffit d'une simple pièce pour faire une grosse différence dans le résultat final.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 31 Déc - 9:31

Dans ce que tu écris, il y a une chose sur laquelle nous nous entendons, l'équilibre de la chaine audio dans son environnement.  Ça j'y crois.

L'équilibre ce n'est ni trop de ci et pas assez de ça, c'est le milieu entre ci et ça.  C'est finalement la définition de la neutralité.  Y a t'il une autre définition pour équilibre ?

Vois-tu, lorsque tu emploies, comme exemple, un piano de concert et un piano électrique pour définir "richesse"  je comprend ton intention en privilégiant le piano de concert comme ayant un son plus riche.  Le but de l'audiophilie n'est-il pas de faire ressortir ces différences..........fidèlement ?

Dans mon approche audio, ce que je recherche c'est la reproduction de la richesse propre à chacun de ces instruments de musique.  Est-ce que ma chaine audio est apte à reproduire fidèlement ces 2 instruments et c'est à ce prix que j'aurai de la musique chez moi car j'aurai respecté au mieux les caractéristiques obligatoires de la reproduction de la musique, ce qui inclut la fidélité de sons et harmoniques, la richesse propre aux instruments, la dynamique, la rythmique etc..  

Un solo de synthétiseur, instrument sans grande richesse harmonique s'il en est, peut faire vivre aux auditeurs de grands moments de plénitudes. C'est la magie de la musique, c'est la magie du musicien et de son instrument.

Le MP3, qui joue de la musique, tue tout ce que tu n'entends pas avec une chaine équilibrée mais que tu ressens avec cette dernière.  Il en va de même avec la compression, toutes les formes de compressions qui amputent la musique d'éléments essentiels è la musique.  Que dire des bidouillages de studio.  La musique s'entend et se ressent.

Comme audiophile, ma compréhension de la hifi n'est pas de redéfinir la musique par des colorations qui me plaisent mais de la reproduire fidèlement dans son intégralité, c'est à dire la fidélité des sons, de l'environnement s'il y a lieu, les non dits de la musique dans le grand respect de la technique obligatoire pour faire de la musique.  Voilà ma définition qui caractérise et différencie l'audiophile des mélomanes ou des jeunes et moins jeunes qui tripent sur leur musique MP3 car ne nous trompons pas, ils écoutent de la musique aussi.

C'est je dirais le coté sournois de la musique qui est partout, de l'ascenseur à l'aéroport à la salle de son haut de gamme.  Selon les paradigmes audiophiles, il sera question de réunir en un endroit, la salle de son, le plus d'aspects propre à la musique, celle qui est jouée et enregistrée partout, en toutes circonstances et lieux, en respectant le senti et ressenti, le respect des silences, la dynamique et la rythmique.  Négligé un de ces aspects c'est s'éloigné de la musique mais surtout s'éloigné de l'objectif de l'audiophile, la reproduction fidèle de la musique.

Tout ça pour dire que tous ces qualificatifs, musical, analytique, transparence etc. sont le reflet de la dilution de la définition même de l'audiophilie par l'audiophile lui même.  L'audiophilie est une passion extrême liée à la musique par la technique.  Misère, qu'avons nous fait de cette si belle passion ?


__________________

Comme passionnés audiophiles, que savons-nous de la musique ?  Que savons-nous des enregistrements ?  Que savons-nous des intentions des musiciens ?  Des preneurs de sons et réalisateurs ?  

Est-ce bien utile de répondre à ces questions ?  

__________________

Instrument :  Outil, machine servant à exécuter quelque chose.  C'est la définition du Petit Larousse. On parle d'instruments de musique, d'outils qui servent aux musiciens pour créer et jouer leurs oeuvres. Sans les musiciens le meilleur des instruments sera inerte et sans vie.

Et ces outils peuvent prendre des formes inusités comme une boîte de bois pour les percussions, des "drums de 45 gallons" abandonnés par l'armée américaine, coupé et martelé qui ont ouvert sur les "steels drums" et sur une formidable musique des îles et combien d'autres exemples comme celui là.  

Il y a des musiciens qui nous touchent personnellement alors que pour d'autres ces derniers ne les touchent pas.  On dirait que l'audiophile recherche à être toucher par tous les musiciens.  Cet audiophile qui recherche coûte que coûte l'émotion en est réduit à la rechercher au travers de sa chaine audio en oubliant la musique.  Je comprend mieux pourquoi le concept de la neutralité dérange tant !

Alors un piano c'est musical ?  Un ampli c'est musical ?  Un câble c'est musical ?  La musique c'est musical ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Mer 31 Déc - 12:00

Etre musical est d'avoir autre chose que le son principal. La richesse dun aon est dans ses harmoniques et dans les vibrations de l'instrument qui fait une chorale de différents sons.

Il manque des choses dans des appareils qui ne sont pas capable de faire bien jouer çes harmoniques et différents sons.

Le devialet numerisė toute la musique a lentrė, la traite avec un dsp, la nettoie et la rejoue. Il perd quelque chose dans çette opération et çe qui sort nest plus aussi vrai et riche. Cest artificiellement nettoyé et ca me laisse froid.

Le CD vs vinyl cest pareil ... Cest plus vide quun vinyl malgrė ses bien meilleure spécifications.

alors, oui un piano cest musical, un ampli, CD, dac et meme filage aussi. ce qui passe dans un fil est toujôurs deformė malgre çe que les mesures peuvent indiquer.

J'aime mes fils LAQ et mes argent. Son completement different.

Il faut utiliser le bon matériel si on veut une réussite et tester càr deux bons ensembles peuvent travailler l'un contre l'autre et s'annuler.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 1 Jan - 7:13

Du Petit Larousse :  

Musical : adjectif, propre à la musique, art musical.  Qui comporte de la musique, soirée musicale, film musical, comédie musicale.  Qui a les caractères de la musique, harmonieux, voix musicales.

Voilà la définition de musical.  Chacun peut se faire une idée de musical et de l'appliquer là où il veut, ne vivons-nous pas dans un pays libre ?

Pour toi un ampli ou un câble c'est musical ou pas, c'est selon.  Pour moi ça ne l'est pas, en aucune circonstance.  Un piano pour toi c'est musical, pour moi ça ne l'est pas.  Vois-tu, pour moi les qualités et caractéristiques musicales sont relatives à une oeuvre, pas à un instruments de musique, bêtement inerte lorsque pas utilisé.

La musicalité d'un ampli, un joli mot employé à la mauvaise place.  Musical est une coloration mal nommée.  Les audiophiles acceptent en masse les colorations.  Bon bin coudonc !  Vivent la coloration.

Une question tout de même, avec cette propension à détourner les définitions des mots et les incorporer au dictionnaire audiophile sans l'assurance que tous en donnions le même sens, es-tu certain que nous nous comprenions entre audiophiles ?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   Jeu 1 Jan - 10:40

Le term musical, les gens comprennent ca.
Un ampli qui sonne comme un devialet, tu qualifies ca comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La neutralité en audio, pourquoi pas ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La neutralité en audio, pourquoi pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» pourquoi mon GPz tourne sur trois pattes
» qui censure ??? et pourquoi???
» Promo MTX audio pendant le mois de Juin
» Cuillère : Pourquoi mes brochets et mes sandres se décrochent ?
» Bornier Audio connexion box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: