Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cd a t'il une dynamique de 96db ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Dim 18 Nov - 9:06

Je vous ai déjà parlé du blog Jipihorn.

Bon il a un point de vue assez catégorique sur l'audio moderne. On l'aime ou pas selon notre niveau de croyance. Je conseille de fouiner sur ce blog, ne serait-ce que pour y constater à quel point l'écart est grand entre tous les audiophiles. Ça va loin dans les deux sens soit celui qui accepte tout jusqu'à celui qui refuse tout. Entre les deux, la chaine audio.

Je vous invite à regarder le film, plus d'1 heure quand même, sur la dynamique d'un cd. Il aborde les différences entre l'analogique et le numérique. J'y ai appris plein de choses surtout dans les 20 premières minutes alors que le reste est très technique avec formule et mots savants.

http://jipihorn.wordpress.com/2012/11/05/le-cd-a-t-il-une-dynamique-de-96-db/#comments

Il y a des informations autant pour le tenant du numérique et de l'analogique. L'idée ici est d'être mieux informé.

Bonne écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Dim 25 Nov - 11:29

Bonjour

Oui, sans doute mais cela ne sert à rien puisque ce qui est mis sur CD est d'abord enregistré. Le lieu d'enregistrement à du bruit de fond, du bruit de salle, du bruit électronique, du bruit électrique pollué, du bruit d'aération tout cela est dans l'enregistrement..... et donc sur le CD. En théorie 96 dB c'est bien possible, en pratique il n'a que la dynamique de l'enregistrement qui est parfois compressé.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Lun 26 Nov - 8:52

RCGV, permet moi de te souhaiter la bienvenue sur Audio Café.

Les capacités de l'audio moderne n'ont plus grand chose à voir avec ce qui nous était proposé dans les années 70/80 disons. Les connaissances approfondies des audiophiles repoussent constamment les limites de la reproduction audio. Les enregistrements demeurent la pierre angulaire de l'audio. C'est du moins ma conviction.

J'aimerais connaître ton opinion sur cette question, est-ce qu'une chaine moderne peut reproduire sans coloration (neutralité) un enregistrement quel qu'il soit ?

Je considère ce point important car si on convient tous que la neutralité d'une chaine est possible lors de la reproduction d'un enregistrement, il vient de s'ouvrir des pistes de réflexions nouvelles ne trouves-tu pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Lun 26 Nov - 14:26

Bonjour

"est-ce qu'une chaine moderne peut reproduire sans coloration (neutralité) un enregistrement quel qu'il soit ?"

Je pense que la réponse est non. Il faudrait comparer la prise de son dans le lieu et la chaine dans ce même lieu. Cela s'est très souvent fait en général, les résultats sont confondants...Mais il reste toujours quelque chose. Cela dit toute question par définition mérite que l'on réponde mais je crois qu'en reproduction une seule chose régit tout cela c'est à la fois la qualité de ses oreilles et le contenu de son porte monnaie.
Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Lun 26 Nov - 17:03

Contrairement à toi, je dirais oui à la question.

Pourquoi ? Parce que lors de la dernière touche à un enregistrement, lors du OK final, ce OK est donné par rapport à ce que tu as chez toi. Un ampli, une source, une paire d'enceinte.

C'est certain que ce n'est pas le même matériel, la même salle etc mais la question est : est-ce possible ? À partir du moment où il y a du matériel de reproduction similaire en studio et à domicile, je ne vois plus ce qui empêche la reproduction fidèle de l'enregistrement.

Bon maintenant on joue sur les mots ici et la question demeurera hypothétique. Si cette hypothèse est acceptée, cela nous amènera à pousser la réflexion sur l'audio moderne et on pourra dire que les différences entre la réalité et l'écoute chez soi sont provoquées à la prise de son.

Me suis-tu ?





Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Mer 28 Nov - 9:43

J'aimerais amener dans cette discussion un angle différent.

L'ingrédient nouveau est le regard global de la situation audio actuelle.

Les spécialiste en résolution de problèmes vous le diront, si vous avez à régler efficacement et définitivement un problème, quel qu'il soit, il vous faut le connaître dans son ensemble. Considérer un élément seul, risque de générer une solution partielle ou s'il y a des personnes impliquées, des injustices. Pas moi qui invente ça là !

Pourquoi en serait-il autrement avec l'audio ?

À fréquenter d'autres fora, il est facile de conclure que l'audiophile moderne n'en a que pour les appareils composant sa chaine audio. Est-ce le cas ? Est-ce que l'audio ce n'est que ça ?

Lorsque je pose la question "qu'est-ce que la musique ?", ça dérange alors que celle qui concerne le choix d'enceintes dans telle ou telle chaine sont récurrentes et populaires. Je ne demande pas mieux que de saisir le pourquoi de ce fait.

Mon audio à moi est beaucoup plus large que la simple chaine audio. Cela va de l'intérêt de l'artiste à enregistrer convenablement, du type de musique écoutée par l'audiophile, de la qualité des enregistrements, de l'arrivée du numérique, de ces conséquences et avancées, de l'acoustique et du genre de pièce et/ou salle de son. Tous ces aspects sont inclus et je ne vous ai même pas parlé de ma chaine car dans mon approche, si les appareils ont leur importance, ils ne le sont certainement pas plus que le résultat d'écoute.

Je ne vous dis pas ça pour faire chic mais pour soulever un fait, que règle t'on à se demander quel est le maillon le plus important de la chaine audio ? Que cela soit l'enceinte, l'ampli ou autre, je repose la question, que règle t'on ? Où diable je m'en vais avec ça, jouez le jeu !

Imaginons-nous toute la gang à la case départ. C'est à dire que nous avons dans les prochains mois à renouveler notre chaine audio. Un nouveau départ mais avec les connaissances et expertise acquises. Honnêtement, quelle est la première question que vous vous poserez pour choisir l'ensemble audio qui trônera dans votre salle ?

Le défi que je vous lancerais, faire de l'achat de votre chaine audio un investissement plutôt qu'une dépense. Nous savons tous qu'un appareil acheté neuf perd au moins la moitié de sa valeur d'origine en cas de revente. Ce qui m'intéresse de connaître n'est pas la composition de votre future chaine audio mais le questionnement pour la concevoir.

On s'en reparle demain.



Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Jeu 29 Nov - 9:12

Salut,

Un mot sur le lien entre le 96 db de dynamique du cd et ce qui suit. Si vous avez écouté le reportage proposé, vous connaissez maintenant les différences entre le numérique et l'analogique. C'est un point de vue qui informe mais informer ou pas, le tenant de l'analogique va trouver toutes les raisons pour préférer l'analogique, idem pour le tenant du numérique, c'est OK pour moi. Ce qui m'agace c'est le coté "ça prend un champion entre le numérique et l'analogique". Ne nous éternisons-nous pas sur un débat stérile ?

Revenons à notre sujet, le questionnement de départ en vue de l'achat d'une chaine audio. J'imagine que vous avez votre question bien en main, j'ai aussi la mienne. Voyons si nous avons le même cheminement ?

Pour moi la première question serait "quel est le type de musique j'écoute le plus ?" Est-ce que nous naviguons sur la même vague ? Remarquez, ce n'est qu'une opinion et je vous rassure, votre questionnement est aussi bon que le mien. C'est au niveau des conséquences inévitables qu'il y aura le plus de différences et c'est sur différences que je porte votre réflexion.

Une autre question viendra renforcer la première, la salle dans laquelle la chaine sera installée. Une salle familiale ? Une salle de son dédiée ? Et là il faut se demander, si c'est une salle familiale, y a t'il un bébé, de jeunes enfants, des ados ? Si c'est une salle de son dédiée, l'acoustique est-elle viable ? Dans les 2 cas, quel est le format de la pièce ?

Remarquez que je n'ai pas encore parler d'appareils/enceintes. Le choix et les sommes consenties sont à ce point importants qu'il m'apparaît judicieux de procéder par un questionnement. Il peut différer du mien.

Prenons un audiophile qui se pose la question "qu'est-ce que j'écoute le plus comme musique ?". Il conclu que c'est du rock. Qu'il a la chance d'avoir une salle de son de format moyen disons 12 X 15. Le gars a fait ses devoirs et s'en va sur un forum. Par tradition, la première question qu'on lui posera, "quel est ton budget ?" .

Vous qui participez activement sur les fora à ce genre d'exercice, soit proposer du matériel audio à des gars qui ne savent pas trop et fort des informations fournies, que lui proposeriez-vous ? Une amplification fine et détaillée ou la puissance explosive ? Des enceintes basse efficacité ou la haute efficacité ?

Je vous ai parlé de conséquences plus haut. Bin c'est du choix et inévitablement du coût des appareils qui sont les conséquences. Le simple fait de se poser des questions avant la prise de décision d'achat, permettra à notre audiophile de comprendre que sa chaine idéale pour lui n'est peut être pas dans les revues ou une salle de son d'un autre audiophile. Que les sommes d'argent anticipées peuvent être investies judicieusement en rapport étroit avec ce qu'il écoute. Je vous rappelle que notre bonhomme écoute du rock'n roll.

Le même questionnement va pour celui qui écoute du jazz ou du classique etc.

Pi une fois que tu as ton stock audio, c'est fini ? Je me dois de vous parler du positionnement des enceintes, de l'équilibre sonore de cette même chaine, de l'acoustique, selon les croyances les câbles, pointes et autres tablettes.

Ce dernier point ne s'adresse plus à tous les audiophiles. Je parle ici d'intérêts personnels. Ce n'est pas tous les gars qui se rendront là mais au moins il auront des appareils qui combleront leurs besoins parce qu'il y aura eu un travail de conscientisation.

C'est très personnel ce que je vais vous dire là mais lorsque je lis sur un forum ce genre de question "quel est le maillon le plus important d'une chaine audio ?" je suis perplexe. S'il est intéressant de connaître l'opinion de chacun sur la question je me demande toujours "est-ce que l'on fait avancer la cause audio avec cette question ?"

Vit-on sur la même planète ?

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Ven 30 Nov - 9:29

L'audio est un vaste sujet, de plus en plus vaste je dirais si tant est que l'on veuille bien explorer cette vastitude.

Les fora sont représentatifs d'une certaine catégorie d'audiophiles, n'y voyez rien de négatif la dedans. C'est certain que les plus expérimentés, dans une forte proportion, ont décroché. J'oserai avancer qu'ils n'ont pas leur place sur les fora d'aujourd'hui. Il n'y a tout simplement pas de fora pour audiophiles avancés. Je parlerai des fora québécois, ceux que je connais le mieux.

Les audiophiles qui ont à coeur de faire avancer leur audio ne parleront pas de ce qui se jase sur les fora. Leurs intérêts sont ailleurs. Je précise ma pensée sur ce qui se discute sur les fora actuellement, il n'y a rien de bête ou ridicule la dedans. Simplement que c'est assez basique comme sujets. Certains sujets sont aussi teintés de démagogie. C'est ce que je crois.

Aimer les tubes, la TT, l'ordi et ses fichiers est un droit inaliénable. La démagogie c'est affirmer sur les fora, sans ouverture possible, qu'il n'y a rien de mieux que ce que l'on a choisi. C'est à partir d'ici que l'évolution stagne. C'est ce que je dénonce.

Sur Audio Café on parle beaucoup des avantages de l'EQ numérique. Égaliser c'est équilibré, c'est l'idée de base. L'ennui c'est que nous sommes encore trop peu à l'utiliser pour affirmer que c'est la meilleure évolution ces 30 dernières années. Il est possible que cela le soit comme inversement. Qui peut affirmer que l'EQ numérique, tel que nous le connaissons est la "Patente "? Aujourd'hui personne.

Est-ce que je me trompe pour dire qu'il y a la moitié des audiophiles qui sont anti-numériques. L'autre moitié est composée d'audiophiles prêt à l'exploration de l'EQ mais quelle est la proportion de ces passionnés ? Cela n'est certainement pas la majorité, loin de là. De plus ils ne sont plus sur les fora pour les raisons mentionnées plus haut. C'est dommage parce que le sujet n'est pas de faire la promotion de l'EQ mais de l'évolution. Cette évolution ne peut se faire sans changement.

Ne pas vouloir de changement relève du choix personnel mais pourquoi, sans la favoriser, la bloquer ? Hein pourquoi ?

Je pousserai le bouchon plus loin en disant que l'anti-numérique, comme celui qui y croit au numérique, devrait baser son jugement non pas sur la technique et ses théories mais sur l'écoute. Quelle que soit la chaine, s'il y a une certitude, c'est le déséquilibre de puissance sonore entre les groupes de fréquences. Ça prendrait une chance du tonnerre pour tomber sur une courbe plate sans EQ. Et cette courbe plate n'est pas pour tout le monde, ce qui n'a rien pour simplifier sa compréhension. Notre amateur de rock par exemple s'ennuierait solide.

Voyez-vous, j'ai posé la question, "est-ce qu'une chaine moderne peut reproduire sans coloration (neutralité) un enregistrement quel qu'il soit ?" . Personnellement je crois qu'une chaine, orientée neutralité, peut reproduire fidèlement l'enregistrement. Il y a 2 façons d'aborder le sujet. Démontrer que je me trompe ou, partir de cette théorie et l'explorer tout le monde ensemble. La différence des approches résident dans l'évaluation obligatoire des enregistrements que l'on nous vend. On y échappe pas, l'enregistrement est la pierre angulaire de l'audio.

L'amateur de rock écoute t'il sa musique avec un peu, pas du tout ou avec beaucoup de réalisme ? Que j'ai raison ou pas, m'semble que c'est important de répondre à cette question. Et vouloir y répondre, quel qu'en soit le résultat, relèvera de l'évolution.

C'est ce que je défend.










Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Sam 1 Déc - 9:37

Hypothèse, la suite.

Complément d'information sur ceci.

Citation :
Je pousserai le bouchon plus loin en disant que l'anti-numérique, comme celui qui y croit au numérique, devrait baser son jugement non pas sur la technique et ses théories mais sur l'écoute.

Si à l'écoute d'un piano, j'ai la conviction que c'en est un, que la source soit analogique ou numérique, j'écoute alors un piano. C'était l'angle de compréhension souhaitée. Tirez vos propres conclusions.

Revenons le temps d'un instant au début de cette hypothèse et rappelons-nous que la base de la résolution de problème c'est voir le problème dans son ensemble.

Mais quel est ce problème ? Pour vous se résume t'il à la chaine audio seul ? L'enregistrement y est-il inclus ? La mise au point ? L'acoustique et la salle de son et ses dimensions ? C'est important de répondre à cette question pour clarifier votre position. J'insiste sur ce que je considère une nécessité, se définir. J'insisterai aussi sur ce fait, il n'y a pas de mauvaise façon de faire de l'audio. Tant que cet audio ne sort pas de chez-vous, vous avez tous les droits. Si vous en sortez, là le droit devient global et on peut jaser.

J'aimerais vous parler des enregistrements aujourd'hui. Dans l'esprit de mon hypothèse audio, les enregistrements représentent un aspect crucial et déterminant sur le court des choses. Pour moi, l'enregistrement déterminera le choix des appareils/enceintes de même que les sommes d'argent consenties. Nous en avons parlé et le questionnement ne s'arrête pas là.

La compression tue la musique. Ce n'est pas moi qui le dit et il suffit d'écouter les podcasts Qobuz des grands preneurs de son que sont Nicolas Bartholomée, Christian Huguenot et les autres. Bien que nous puissions donner une grande importance à leurs propos, nous pouvons être plus critique. Nous devons, je dirais, nous poser nos propres questions.

Bien que je n'en écoute pas beaucoup, j'aime la musique rock. Une question qui revient sans cesse, pourquoi la compression sur une musique qui n'est pas dynamique ? Je l'ai posé sur de nombreux fora et jamais je n'ai eu de réponse.

Sur de bons enregistrements, remarquez la position de l'instrument par rapport à vous. Tantôt loin, tantôt proche, il y a nécessairement un choix déjà à la prise de son. La position de l'auditeur dans la salle virtuelle. Arrêtons-nous à ça deux minutes.

Prenons 2 bons enregistrements d'un piano solo. Clara Ponty, album éponyme et Paris Concert de Keith Jarrett. Formidables enregistrements aux univers différents. Avec Clara Ponty, nous sommes sur scène près du piano. Les moindres bruits de pédales sont bien sonore. Mieux que ça, le jeu même de la pianiste est reproduit avec toutes les nuances de micro dynamique. Les notes ne sont pas frappées avec la même force et ces intimes nuances de jeu sont reproduites avec bonheur. Le choix d'être près de la dame rend l'enregistrement des plus vivant mais la perspective de la salle de concert est nulle. C'est un choix, c'est un compromis.

Tout le contraire avec Keith Jarrett. La micro dynamique, telle que perçue avec Clara Ponty, oubliez ça avec Jarrett. Nous sommes au milieu d'une grande salle de concert. Nous voyons la scène dans son entier avec cet immense piano de concert et ce tout aussi immense pianiste qu'est Jarrett. Quel bonheur de l'écouter comme dans un vrai spectacle, dans une vraie salle avec les plus et les moins. C'est un choix, c'est un compromis.

Combien d'autres questions en rapport avec les enregistrements nous pouvons nous poser. Mieux comprendre le défi de l'enregistrement, c'est de mon point de vue, mieux comprendre l'audio dans son ensemble, c'est à dire l'écoute de notre chaine audio et par ce fait, se rapprocher d'une solution puis de l'évolution.

Vous aurez compris que le matériel audio, appareils/enceintes, ne représentent plus pour moi le seul maillon viable pour la reproduction de la musique. L'idée de cette hypothèse est de remettre en perspective la chaine audio dans un ensemble. La chaine audio n'étant qu'un des éléments.

Tout ceci n'est qu'hypothèse et ma conclusion n'est peut être pas la vôtre. Elle n'a qu'un but, c'est de provoquer la réflexion sur une passion commune. Où cela va t'il nous mener ? Aucune idée !

À demain !

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Dim 2 Déc - 10:20

Suite de mon hypothèse audio.

Le cheminement et questionnement du gars qui veut s'acheter une chaine audio n'est pas encore complété. Je sais aussi que le rêve audio n'est pas dans l'enregistrement et dans ce qui va suivre mais dans les appareils/enceintes eux mêmes. On en a même pas parlé ! Au fond, cela ne me regarde pas.

Donc selon le scénario imaginé, j'écoute du rock, je me suis posé des questions sur la qualité des enregistrements de ma musique préférée. Disons que j'ai éliminé toute une gamme d'appareils et enceintes de ma liste d'achat. Évidemment dans la vraie vie, cette élimination naturelle ne tient pas compte des rêves de notre audiophile mais partons du principe que notre bonhomme se veut un bon consommateur.

Maintenant cette chaine anticipée va jouer de la musique dans quel genre de pièce. Une salle de son dédiée ou pas ? De quel format est cette salle de son ? Quel type d'acoustique aussi ? Encore que l'acoustique dans une salle de son dédiée ça se travaille, ça se planifie. Si c'est le cas, cela influencera l'achat des enceintes par exemple.

Je vous entend penser, pourquoi nous dis-tu ça ? N'est-ce pas l'évidence tout ce que tu as écrit ? Oui c'est l'évidence alors pourquoi, lorsqu'un gars qui se présente sur un forum, la seule question posée est, quel est ton budget ? C'est une raison pas pire pour faire un rappel je trouve.

Si on ne peut parler de révolution en audio, on peut parler d'évolution. Bien que j'ai écrit le contraire je ne me considère pas trop incohérent. Voici pourquoi !

Qu'est-ce qu'il y a de nouveau venant de l'industrie audio ? Je vous le demande. Objectivement rien ! Pourtant ça bouge dans la vie de l'audiophile. Curieusement tous ces changements viennent de l'informatique et encore plus curieux, ces changements viennent de l'initiative personnelle des audiophiles. Un des fora planétaire le plus sérieux demeure Computer Audio. Je crie B-R-A-V-O !

Ce n'est pas l'industrie audio qui a pensé mettre 3 dac sur une chaine en multi amplification. Avant cette illumination de fou qui a été réalisée et qui fonctionne comme vous avez pas idée, la démocratisation de l'EQ dans les chaines de tant d'audiophiles, une meilleure compréhension des mesures ouvre des possibilités trop retenues jusqu'ici et me prouve que ce dernier a dépassé les prétentions de l'industrie audio.

Évidemment tous ces outils, pas nouveau mais aujourd'hui de niveau audiophile, ne font pas partis du bagage de tous les audiophiles. Si j'aimerais qu'il en soit autrement, je me raisonne en me disant que tout le monde à droit à son audio et que ce n'est qu'une question de temps avant que l'industrie audio réagisse. Si ce n'est pas cette industrie de l'audio qui réagira, l'industrie informatique le fera et c'est déjà commencé. Pourquoi ? Parce que les audiophiles représentent une occasion supplémentaire de faire des affaires. Les sommes d'argent consenties par les audiophiles sont à ce point importantes que l'industrie parallèle qu'est l'informatique va faire son entrée dans le monde audio.

Voici quelques articles qui traitent de la percée informatique :

http://www.qobuz.com/info/MAGAZINE-ACTUALITES/HI-FI-PRATIQUE/Les-nouveaux-DAC-ou-la-course-aux173060

http://www.qobuz.com/info/MAGAZINE-ACTUALITES/HI-FI-BANCS-D-ESSAI/Asus-Xonar-Essence-One173025

http://www.qobuz.com/info/MAGAZINE-ACTUALITES/HI-FI-BANCS-D-ESSAI/Lecteur-reseau-Atoll-ST200168077

http://www.qobuz.com/info/MAGAZINE-ACTUALITES/HI-FI-NEWS/La-dematerialisation-fait-son163450

Aimer le numérique ou pas est un choix personnel mais en audio, plus que jamais, il faudra faire avec. Le point le plus important que je veux faire ressortir par mon hypothèse audio est l'influence des audiophiles dans leur milieu. Malheureusement, je ne suis pas certain que les audiophiles en soient conscient. Pourtant, les audiophiles qui s'accrochent aux tubes, TT, à l'analogique en général, ne nous prouvent-ils pas le contraire ? N'y a t'il pas toute une activité d'affaires autour de ce qui a été annoncé comme moribond il y a des décennies ?

Pensez à ça les gars ? La compréhension de l'influence, notre influence audiophile, sur l'industrie audio, ne représente t'elle pas la véritable révolution ?

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   Lun 3 Déc - 8:29

Salut,

J'ai eu l'impression de clore le dossier hier. Un dernier point, promis !

La mise au point d'un audiophile à l'autre traîne son lots de différences, suffisamment pour en discuter. Juste le positionnement des enceintes est un travail de tous les instants alors que cela demande de la patience, une bonne connaissance de son environnement et du matériel à mettre au point. Je rajoute de pif aussi.

Encore là, il y a plusieurs philosophies. La mienne veut que je travaille le positionnement des enceintes pour une image maximum et 3D. Que je détermine aussi cette image comme audiophile ou réaliste, c'est une question de choix personnel. Une fois l'image trouvée, la question, qu'est-ce qui manque ? D'après mon expérience personnelle, pour avoir une image large, profonde haute et 3D et rendre invisible les enceintes, cela demande de les éloigner pas mal du mur arrière.

C'est ici qu'une décision importante doit être prise ? Sacrifier de l'image pour le son ou l'inverse, travailler ce qui manque sans toucher au positionnement favorable à une image max.

Souvent l'ajout d'un sub ou deux règle les problèmes du manque de basse. Ceci dans l'hypothèse de conserver une image max. Mais il faut accepter d'avoir les enceintes assez loin du mur dans la salle de son, ce qui peut énerver.

Mais si vous avez une salle de son dédiée, c'est plus facile de ne pas faire de compromis d'ordre esthétique disons. Encore là, cela demeure une question de philosophie, c'est personnel et indiscutable. Ce que je veux faire ressortir c'est qu'il y a beaucoup d'approches audio et que s'il y en a de meilleures, il faut attraper celle qui convient et d'en faire une base de travail perfectible.

Bon voilà j'ai fini.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cd a t'il une dynamique de 96db ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cd a t'il une dynamique de 96db ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [greglag3dci] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150
» [olivero54] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150
» [Julien] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150
» [max3202] Laguna III.1 Dynamique 2.0 dCi 150 FAP (LA FIN)
» [martini] Laguna III.1 Luxe Dynamique 2.0 dCi 150 FAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Sauter vers: