Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexion audio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Réflexion audio   Mer 7 Nov - 11:36

Voilà c'est dit !

Se définir, je ne sais pas pourquoi nous sommes si réfractaires à se définir en audio alors que nous nous définissons partout. Au travail, en famille, avec nos amis, partout on nous demande, pas toujours clairement, où t'en vas-tu ? C'est quoi tes buts dans la vie ? Téquitoé ?

Un peu comme la publicité de l'Autorité des Marchés Financiers qui nous donne des exemples de notre sérieux sur des choses futiles de la vie et que l'on donne les yeux fermés notre porte feuille au premier Jo Blo venu. N'est-ce pas ce que l'on fait en audio ? Juste ça donne du poids à l'idée de se définir non ?

Trop c'est comme pas assez. Ici au Québec, combien y a t'il de compagnies différentes, toutes nationalités confondues, qui proposent LE modèle d'amplificateur, le préampli absolu ou l'enceinte révolutionnaire, rien de moins. Rien que pour le fun, combien ? Histoire de mieux situer l'action, on vous part avec du Cambridge, NAD, voyez le genre, ça devrait nous situer pour commencer le décompte jusqu'à l'infini. Combien de compagnie audio au Québec ?

En attendant que vous me donniez "THE NUMBER" on compte combien de compagnies planétaires qui nous offrent des télé au Québec ? Des voitures ?

Pas pire comme comparaison quand même. Pour un bassin d'acheteurs commun, faut pas perdre ça de vue. C'est quoi que l'audio a compris que les autres n'ont pas compris ? Est-ce que cela pourrait être l'inverse ?

Commencez-vous à voir l'importance de savoir où on s'en va ? NON ! Pas convaincu alors je continu.

En oubliant la salle de son, quel est le maillon le plus important d'une chaine audio ? Là, je vais me référer à ce que j'ai lu ailleurs. Certains diront l'ampli, d'autres c'est la TT ou l'enceinte etc. . Question de culture j'imagine. Très peu, voire personne, n'a la bonne idée de dire l'enregistrement et le style de musique. Voulez-vous m'expliquer pourquoi vous ne tenez pas compte de l'enregistrement et du style de musique ? Vous trouvez pas ça capital vous autres l'enregistrement et le style de musique ? Moi si, j'aimerais ça qu'on soit un ti peu plus que 1.

Si j'écoute du rock and roll, qu'est-ce que je fais avec une paire de Sonus Faber, nom d'une pipe. Ce que j'écoute c'est brutal, c'est la force incarnée pi je m'en vais me payer la subtilité, la finesse de la Sonus Faber. Je ne vous parlerai pas de l'ampli, je vais faire de l'urticaire. Pensez-vous que je me suis défini ? C'est sans compter le prix exigé pour la Sonus alors que pour une fraction de ce prix, je trouverais chaussures à mon pied. On parle d'investissement costaud en audio. Soutenez-vous que j'ai fait le bon choix ? Si c'est le cas, je veux vous entendre.

Dans ce que je viens d'écrire, il y a quelque chose qui m'agace quand même, le droit d'acheter ce que bon me semble. C'est vrai, quiconque à le droit d'écouter du métal sur une Sonus. Ce n'est pas de mes affaires.

Ce n'est pas de mes affaires tant et aussi longtemps que notre audiophile demeure à domicile, dans son univers. S'il en sort, comme la tentation de venir nous présenter sa chaine sur Audio Café ou sur un autre forum, cela devient alors publique. Il s'en remet au bon jugement des autres audiophiles.

C'est à la lueur de ce qui est écrit sur les fora que j'exprime cette opinion. Je réfléchi souvent sur ce que nous avons fait de la "haute fidélité". Franchement il n'y a pas de quoi pavoiser.

Je vous vois venir avec vos grands sabots, pi toé le smatt, t'es tu défini ? Bonne question, je m'exécuterai donc illico. Je me définirai comme étant contre le statu quo, contre l'immobilisme de l'industrie et de l'audiophile. Je suis pour l'enregistrement/style de musique comme élément #1 dans l'élaboration d'une chaine audio. Que la salle de son et l'acoustique sont tout aussi capital. Que les DSP , l'EQ, les mesures, l'asservissement des enceintes devraient faire partie des possibilités en vue d'un achat d'appareil/enceinte et surtout, surtout cesser de croire que rien ne peut changer.

Ça c'est moi. Vous pouvez vous définir autrement vous savez, il n'y a pas de mal à ça, c'est même le contraire je vous dirais. Même si vous n'êtes pas en accord avec ce que je suis, vous saurez au moins à qui vous vous adressez. C'est un gros avantage pour celui qui n'a pas de temps à perdre.



Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Dim 25 Mai - 2:58

Je relance ce post, car tu l'as initié de facon très intéressante!!et, hélas, personne n'a encore réagi!!!

Je ne retiendrai que deux points,l'un plutot blabla, l'autre plutot audiophilesque...

-Se définir.. en te lisant, l'impression que j'ai n'est pas que tu te définis, mais que tu te cherches.
Tu cherches comment faire pour un vrai retour a l'authenticité,et tu trouves que les fabricants ou vendeurs font des tas de propositions mais laissent de coté la recherche de cette authenticité,notemment, à ton point de vue, l'aspect important de la qualité de l'enregistrement comme de la réaction du local d'écoute.

Est ce que tu as raison?
Quand on se rend le dimanche au "marché aux puces",on peut trouver de tout, mais c'est à soi-meme qu'on est confronté,c'est à soi-meme de se définir et de savoir si on va ou non acquérir un objet ou un autre pour correspondre a la réalisation de nos fantasmes personnels..personne ne peut le faire à notre place...Je crois bien qu'en matière de hifi c'est pareil.

DE GAULLE, qui aimait tant le Quebec, a écrit cette phase magnifique que je retranscris à peu près: "Dans l'adversité, c'est à soi-meme qu'a recours l'homme de caractère".
Eh bien faisons pareil pour notre passion, peu importe l'offre éparse et plus ou moins sincère ou adaptée ou authentique..

-Selon moi, un bon système passe bien complètement indifféremment = du heavy métal,des voix baroques, une symphonie de Haydn,Stevie Wonder,Chicago,un solo de violon dans Beethoven....
Je ne pense donc pas qu'il faille élaborer un système en fonction du style de la musique qu'on écoute, BIEN AU CONTRAIRE les tests que je pratique pour tester si un système est effectivement bien réglé et équilibré, c'est d'alterner des styles de musique complètement différents, car certains défauts ,par ex la profondeur de scène, ou encore les nuances,ou encore la bonne réponse impulsionnelle dans l'extreme grave,n'apparaissent pas dans certains types de musique car ils sont "cachés" par "effet de masque" alors qu'on va les voir apparaitre dans d'autres, le résultat correct est "quand tout passe à peu près bien de facon réaliste"

Bien sur ce n'est que mon avis personnel..

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Dim 25 Mai - 7:32

C'est évident que se définir est la clé et que c'est à nous de se définir mais ce n'est tellement pas à la mode.  Je t'ai parlé de mon leader de fora qui m'avait dit qu'il était contre se définir parce qu'il était contre le sectarisme !!!???

C'est un exemple dans le meilleur des cas de quelqu'un qui a compris mais qui ne veut pas comprendre.  Comme ça je demeure poli.

Se définir est une action nouvelle, alors convenons qu'il y a place à amélioration.  Il s'agit d'essayer, ce qui avec le temps améliore la précision de sa définition propre.

Concernant l'universalité de la chaine, je n'ai pas toujours été d'accord avec ta position mais depuis l'arrivée de la courbe plate, j'y suis favorable.  Toutefois je demeure sur ma position lorsqu'il s'agit d'achat versus le type de musique écouté.  C'est le point que je défend.  Ce n'est pas un point audiophile mais un point de bon consommateur.

Si j'écoutais du rock et métal exclusivement, je n'aurais pas la chaine que j'ai actuellement.  Pas parce que ma chaine n'est pas en mesure de reproduire ces styles de musique correctement mais parce que la performance de la chaine est supérieure à ce que propose le défi de reproduire ces musiques.  Le coût de la chaine est hors proportion.  Dans ce cas je n'ai pas besoin de finesse et de capacité dynamique, j'ai besoin de puissance et d'un environnement qui s'y prête.  Une enceinte de sonorisation  et un ampli brutal serait mon choix.  Les coûts d'acquisition sont inférieurs à la Sonus Faber et ampli LINN mettons.

Attention, je ne juge pas la qualité des oeuvres.

Tu te définierais comment ?
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Lun 26 Mai - 3:02

@R=Je me définis comme un pragmatique cartésien,qui met longtemps pour se faire son opinion sur un point précis.. et, quand cette opinion est faite, s'y tient jusqu'à ce qu'un évènement nouveau vienne remettre en question ladite opinion.Tant que ce n'est pas le cas, j'écoute les critiques, je discute, j'échange,je respecte les opinions contraires,il m'arrive de procéder à des vérifications si qqun a mis le doute en moi, mais ma conviction n'est pas ébranlée..seuls des faits peuvent la remettre en question.

Je fonctionne un peu comme l'histoire bien connue en sciences des "théories"..Je suis pour Newton est sa pomme jusqu'à ce qu'Einstein ait montré que Newton avait fait une approximation et que la réalité était différente.

Au sujet de l'universalité de la chaine ,pour moi c'est très simple=un SON est une onde.
Cette onde a reproduire n'a strictement aucune spécificité liée au type musical, ca peut meme etre un bruit désagréable, c'est toujours une onde.
Une chaine qui reproduit bien l'onde, reproduit évidemment bien tous les bruits ignobles, tous les cris ,toutes les imperfections d'un enregistrement, toutes les "musiques" hindoues ou hard métal.

Il est bien sur certain que si tu veux reproduire à 115dB dans ton grand séjour les coups de grosse caisse d'un drummer californien Rock,il vaut mieux que tu n'achète po des enceintes avec des petits hp's de grave de 12cm.... celà va de soi!!!
MAIS DU COUP ces memes enceintes ne reproduiront pas mieux les coups de timbales dans du Malher,ou est explosions violentes et impressionnantes de la musique viennoise(concert du 1° de l'an)
Inversement, les colorations abominables audibles avec du chant baroque, par ex Haendel,passeront évidemment assez inapercues en écoutant du Chicago plein pot, mais elles sont là quand meme!!!
Ma conclusion= chaine unique pour toutes les musiques et ce n'est pas une question de PRIX à mon avis,c'est plutot une question audiophile intelligente: comment faire une bonne chaine pour pas trop cher, en ne dépassant pas le prix d'une voiture moyenne???
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Lun 26 Mai - 8:17

OK !  

Je suis mélomane, ascendant audiophile à tendance philosophique.

Je précise que j'écoute beaucoup plus que je me pose des questions et quand je suis audiophile, je n'aime pas beaucoup le compromis et favorise le changement alors que le statu quo me donne de l'urticaire................ philosophique, bien entendu.

Je pourrais copier/coller le reste de ta définition alors que je me dis ouvert aux changements avec preuve à l'appui.

Tu écris :  Au sujet de l'universalité de la chaine ,pour moi c'est très simple=un SON est une onde.
Cette onde a reproduire n'a strictement aucune spécificité liée au type musical, ca peut meme etre un bruit désagréable, c'est toujours une onde.
Une chaine qui reproduit bien l'onde, reproduit évidemment bien tous les bruits ignobles, tous les cris ,toutes les imperfections d'un enregistrement, toutes les "musiques" hindoues ou hard métal.


C'est très théorique ça.  Un son est une onde !  Même pour l'audiophile ?  L'onde, n'en fait-il pas ce qu'il veut.  Le moindre changement de câble change la signature de l'onde ce qui amène un lot de variables tel qu'il est difficile de s'y retrouver.  

De toute façon ce n'est pas mon propos.  Ce que je dis est qu'il n'est pas justifié de s'équiper en matériel de haute précision pour écouter de la musique qui n'est pas raffinée, où le détail n'est pas le point dominant, où la dynamique est inexistante, l'image centrée et sans profondeur.  Il y a des musiques qui ne sont pas enregistrée dans l'esprit audiophile.  Je ne discute pas de droit ici mais de pertinence.  

Ce qui unirait nos points de vue, si j'ai bien interprété ce que tu écris, serait de ne pas forcer le gros bon sens.  L'équilibre encore ici.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Lun 26 Mai - 11:32

@R=Dans la théorie, ta phrase "il n'est pas justifié de s'équiper en matériel de haute précision pour écouter de l musique qui n'est pas raffinée" parait frappée du bon sens.

Jusqu'au jour ou on écoute les Beatles, Chicago,Toto,et meme les Stones sur une chaine qui décoiffe vraiment... et c'est une révélation!!!!
Je pense a "Maxwell silver hammer" écouté sur mon système alors que je n'avais plus écouté ca depuis au moins ..25 ans...
Ca change tout!!une quantité de détails qu'on n'entendait pas, des nuances qu'on n'avait pas remarquées,une douceur qui remplace une écoute métallique,de l'extreme grave pas envahissant,les voix réalistes...

Alors tu me diras "mais il s'agit de musique raffinée"....OK, alors c'est quoi la musique pas raffinée??? hihihihi Cordialement à toi
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Lun 26 Mai - 14:09

Ne confondons pas l'oeuvre et l'enregistrement. C'est ce que j'ai fait et je m'en excuse auprès de tous les amateurs de rock.

Je maintiens cependant mon affirmation. Les points je les ai énoncés et à un amateur de rock je ne suggérerais pas une Sonus Faber. Comme je l'ai mentionné, je ne discute pas de droit mais de pertinence d'achat et c'est dans le pro que je l'orienterais. À chacun sa vision.

C'est vrai que les enregistrements mentionnés sont tous vieux mais bons. Ça me donne des idées d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Mar 27 Mai - 0:46

A mon point de vue perso, si tu ne conseilles pas une Sonus Faber à un amateur de Rock, c'est que -sans l'exprimer très clairement toutefois-, tu veux dire que cette enceinte a des défauts ,et qu'ils sont assez incompatibles avec une écoute de Rock à niveau réaliste,et je te fais confiance, tu dois avoir raison, sans doute as tu essayé..

Par exemple, peut etre n'est elle pas trop compatible avec des basses survitaminées, ou peut etre que son tweeter serait saturé si on écoute du rock très fort avec une guitare au son métallique distordu?

Mais avec des enceintes capables d'encaisser et pourtant très sensibles et performantes,il me semble qu'il n'y a pas de raison pour que du Rock "passe mal".
Mon expérience avec mes Duntech est que indifféremment de Haydn au Rolling Stones, elles se fichent du type de musique elles retransmettent tout de la meme facon,si tu aimes, tu aimes pour tout ou pour rien...(!)
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Mar 27 Mai - 7:02

Au risque de te surprendre, je suis d'accord avec ce que tu dis. La différence est que tu écoutes Haydn et les Stones.

J'ai écrit : Si j'écoutais du rock et métal exclusivement, je n'aurais pas la chaine que j'ai actuellement.

C'est mon opinion et cela se traduirait par des achats différents de ce que j'ai actuellement. Certainement pas du matériel haut de gamme mais du matériel adapté à ce genre de musique. Spécialement du pro.

Pour l'universalité de la chaine, oui dans la mesure ou il y a l'universalité des types de musiques. Voilà qui justifie ces achats audio HDG.

Une Sonus faber fait bien le travail sur tout mais c'est trop cher payé pour le seul rock.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Mar 27 Mai - 9:12

Tu as raison,celui qui n'écoute que du Rock très fort, par ex à 115dBSPL,et veut prendre des coups dans le ventre,et se croire à un concert délirant,il a effectivement tout interet à utiliser du matos genre JBL,ALTEC,ELECTRO VOICE,QSC,YAMAHA...il va s'éclater.
Tous les gouts sont dans la nature,mais néammoins nous nous éloignons qu'on le veuille ou non du domaine de la hifi audiophile,avec recherche d'un degré de perfection vis à vis du son live.
Je n'ai rien contre, j'ai pratiqué,ma sono est une OUTLINE amplifiée classe D, ce n'est pas mauvais du tout, mais bon... essaie de venir et d'y rester 4 heures..et nous en reparlons.. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Mer 28 Mai - 7:38

Tout à fait !

Le paradoxe dans cette histoire est que le rock est enregistré tellement compresser que pour avoir un coup dans le bas ventre, il n'y a qu'une façon d'écouter, c'est à fond et encore.  C'est bien dommage car il y a de belles choses rock qui se font.

Mais bon, personne ne se plaint de cette situation, alors pourquoi changer ?

J'aimerais bien Métalica chez LINN  ou ECM.  Ou Céline ou la GaGa.  J'aimerais bien entendre un enregistrement de ces artistes fait selon les règles de l'art avec un taux de compression et limiteur le plus bas possible.

Un des derniers Metalica est à ce point compresser qu'il a été déclaré dangereux de l'écouter trop fort avec des écouteurs, l'oreille ne bénéficiant pas de "repos dynamique".

De toute façon, la dynamique du rock et le rock dynamique est une des plus grandes confusions de l'ère audio.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Jeu 29 Mai - 2:23

L'écoute au casque est de toute facon destructrice pour les tympans (voir oto-rhinos!)
De plus,quand on regarde les courbes de réponse des casques, meme chers, la plupart d'entre eux sauf exception ont des écarts absolument terrifiants, par exemple des trous de -15dB et des max à +10dB d'ou des erreurs qui, avec ou sans compression sont d'elles-memes des aberrations dynamiques qui peuvent atteindre de l'ordre de20 à 25dB entre aigus et graves..
Si on veut s'attaquer à l'authenticité de ce qu'on entend, la compression abusive est effectivement un ennemi, mais attention aux casques qui la déforment aussi...!!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Jeu 29 Mai - 7:52

En 2012, il s'est acheté sur la planète audio pour plus 1 milliard 200 milions de $ d'écouteurs.  

Il est compté la dedans tous les frotte tympans pour i quelque chose.  Nous sommes en train de créer une génération entière de durs de la feuille.  

Je condamne les écouteurs non pas parce que c'est mauvais, quoi qu'un MP3 écouter via des écouteurs et sur une chaine audio est fort révélateur du pouvoir cachant des écouteurs et je suis d'accord avec Max, mais les habitudes d'écoutes à fond des usagés.  C'est toujours vraiment trop fort.

Un fait indéniable, l'accessibilité partout à la musique pas chère, faites à la va-vite et dans toutes sortes de conditions car les gens en général adorent écouter de la musique mais certainement pas à n'importe quel prix.  Pas aux prix exigés en audio en tout cas avec la conséquence qu'on est en train de faire mourir l'audio sous la forme que l'on connait.

En audio la bêtise n'est pas le prix, même le plus farfelu, mais ce que l'on idéalise de l'audio, c'est à dire de croire que l'objet cher est ce qu'il faut.  C'est devenu une généralité, ce qui va à l'encontre de la définition de luxe, l'exclusivité étant l'élément moteur du HDG.

D'un point de vue strictement audio, quelle est l'importance que vous accordez au beau ?  Quel est la valeur audio de ces beaux objets ?  Quel est la valeur monétaire accordée au beau ?  

Un beau gros ampli Mckintosh avec ses gros VU bleu, c'est vrai que c'est beau.  Une Vérity Audio Parsifal, fini "Maple Flame", impressionnant !  Qui s'est demandé si c'était bon ?
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Jeu 29 Mai - 9:27

@R=
Tu as raison de te poser la question de savoir si les nouvelles générations accepteront de payer pour entendre du son de bonne qualité..Je n'ai pas de réponse mais je suppose que la qualité du son , la qualité de la vision et la qualité de la bonne bouffe finissent toujours par avoir des adeptes qui acceptent de payer pour ce plaisir des sens.

Mais un autre pb se pose, c'est ce que j'appelle la "musique au kilomètre"...=Grace à la "démat",on peut compiler des milliers de morceaux sur un petit ipod..Ca sert a quoi de substituer la QUANTITE à la QUALITE??? A quoi ca sert de stocker 5000 morceaux de musique, alors que c'est tellement plus touchant de vibrer vraiment en écoutant une quinzaine de morceaux d'une sensibilité exceptionnelle,que de se farcir l'écoute en chaine de milliers de morceaux de qualité moyenne voire médiocre???

La société de consommation est à l'oeuvre meme pour la musique, consommer est il un plaisir quantitatif réel, ou la rareté est elle une source bien plus grande de plaisir, par ex l'impromptu n°1 de Chopin par José Iturbi qui à mon avis est la meilleure interprétation de tous les temps???

Voici qu'on en revient ENCORE a de vraies questions philosophiques pratiques touchant notre vécu journalier!!!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Jeu 29 Mai - 18:15

Avec les kilomètres de musique, j'ai kekchose comme 2.4 To de musique en WAV et FLAc en majorité, quelques supers fichiers. Veux-tu que je te dise, j'aurais 10 To que j'en voudrais d'autre.

Je ne peux comprendre celui qui s'astreint à un cota. Je ne comprend pas l'amoureux de musique, enfin celui qui prétend aimer la musique vouloir contingenter sa musique. Autre chose qui me dépasse et là c'est un sommet.

Sais-tu ce que mes amis me disent quand on parle de ce sujet, "ouais ! ça donne quoi d'avoir toute cette musique que tu n'écouteras probablement jamais. Pi qu'est-ce que ça peut bin te faire." J'ai en main de la musique que je n'aurais pas écouter si je ne l'avais pas eu. Je m'offre cette possibilité et si je n'écoute pas tout, ce n'est pas grave. Sais tu le plus drôle, c't'une façon d'parler, mes valeureux tôtons se plaignent d'écouter toujours la même chose.

Décidément il y a quelque chose de tout croche en audio, ne trouves-tu pas ?

La philosophie, si on en avait mis dans notre audio depuis les 50 dernières années, peux-tu imaginer où serait notre audio aujourd'hui ? À des années lumières de l'audio que l'on a aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Ven 30 Mai - 1:33

@R=
Ton message est une preuve supplémentaire qu'il faut absolument developper une grande tolérance, car les gouts sont très différents d'une personne à l'autre, et qu'il est rigoureusement inutile de chercher à identifier des grands principes de comportements meilleurs que d'autres, à la seule exception des comportements qui conduisent à des perceptions fausses et donc des actions ou décisions inadaptées.
Ce n'est pas le cas de gouts (de gustibus et coloribus non disputandum est), qui doivent rester, quelles que soient les circonstances,un droit absolu individuel lié à la personne.
En ce qui me concerne, la musique est pour moi d'une extreme rareté et en aucune facon d'une extreme diversité et quantité, je suis juste ton opposé!Je découvre certaines nouveautés très rares, par le hasard ou grace a mes amis très mélomanes qui m'indiquent des raretés incroyables que je considère comme des pierres précieuses!!Et je me limite donc a écouter ce que je considère comme des raretés, en éliminant l'écoute quantitative, je n'ai nul besoin d'un espace de stockage,car ce qui me branche se limite à disons peut etre une centaine de morceaux au maximum..c a d disons 400 à600 minutes de musique soit quelques heures seulement, ce qui représente une capacité de stockage complètement nulle!!! Ca ne veut pas dire que je n'ai pas de stock en mémoire morte,mais du stock que je n'écouterai -peut-etre- plus jamais dans ma vie car il ne me branche pas assez fort..
Parmi les pépites que j'ai découvertes récemment, de vraies pierres précieuses, eh bien je cite: Mumizinho "curto circuito" ,Maria gadu "ne me quitte pas" ,Maria Gadu& Jessica Brando "Camaleonte"(cameleao),Ed Mota & Flavio venturini "Nascente",Debora & Dani Gurgel "terra do sol"
Très grande musique, récente,qui touche le coeur,j'écoute en boucle comme un film culte...

J'avoue ne pas trop comprendre ce que tu veux dire par "la philo, si on en avait mis dans notre audio...", je ne comprends pas l'idée que tu veux exprimer,je ne vois pas d'inconvénient a ce que certains aiment écouter "au kilomètre", c'est entre parenthèse le cas de certains de mes enfants..,mais pour moi il n'y a guère de différence entre écouter au kilomètre et etre accroc de TV au point qu'on reste des heures et des heures collé devant la TV en avalant tout y compris les pubs..C'est un comportement qui ne me regarde pas, s'il procure du bonheur, tant mieux!!! mais à moi il n'en procure guère, ce qui me fait vibrer est pour moi une faible partie seulement de la production audio, video, cinémato,théatro,sculpturo,litératuro,...artistique en général, celle à laquelle mes neurones sont sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Ven 30 Mai - 7:51

Salut Max,

Je t'écris ce message sans avoir lu ton autre message sur l'autre discussion, il peut donc y avoir recoupe.

Tu écris : Ton message est une preuve supplémentaire qu'il faut absolument developper une grande tolérance, car les gouts sont très différents d'une personne à l'autre, et qu'il est rigoureusement inutile de chercher à identifier des grands principes de comportements meilleurs que d'autres, à la seule exception des comportements qui conduisent à des perceptions fausses et donc des actions ou décisions inadaptées.
Ce n'est pas le cas de gouts (de gustibus et coloribus non disputandum est), qui doivent rester, quelles que soient les circonstances,un droit absolu individuel lié à la personne.


De ce qui est en gras, tu as constaté que je suis d'accord avec les droits.  Je répéterai que les droits sont exclusif à l'individu.  Du moment où ce même individu n'est plus seul, les droits de ce dernier se mutent en devoirs face aux autres et inversement.  Si tu me parles de ta vision de l'audio, il est de mon devoir de respecter ce point de vue et inversement.  Lorsqu'il s'agit de l'audio en général, là c'est autre chose.  Une décision individuelle et une décision de groupe ce n'est carrément pas la même chose.  Tu emplois le mot tolérance, joli mot qui est à l'opposé des droits, c'est un devoir d'être tolérant et un droit à la tolérance.

Au fond, nous sommes pareil à une différence près, je m'accorde le moyen de découvrir un plus grand nombre de pépites musicales, comme tu les appelle.  Si je respecte ton approche, je ne comprend pas l'argument.

La philosophie c'est l'explication et la compréhension de la vie.  Je dis ça dans mes mots.  C'est aussi l'acceptation des droits et devoirs, de saisir les subtilités de la conscience, cette capacité d'être et comprendre les êtres qui nous entoure.  La philosophie c'est aussi une ligne à suivre, une ligne de vie malléable au gré des événements.  La philosophie est allergique au statu quo et elle favorise le libre arbitre.  

En audio, nous avons été dirigé, manipulé de telle sorte que notre libre arbitre est ni plus ni moins annihilé. C'est la réflexion et la prise de conscience qui fera de l'audio moderne une passion vivante, évolutive et.............. hifi.  Pas les équipes marketing !  Le résultat, l'audio d'aujourd'hui, que nous avons sous les yeux, n'est-il pas une preuve flagrante ?  Lorsque qu'à l'achat d'une enceinte à 20000 euro ou dollars, tu as la conviction que ça prend des supers câbles pour améliorer l'écoute, il FAUT se poser des questions et seul notre libre arbitre peut nous donner cette force de réaction.  Si c'est possible que cela soit vrai, il est possible aussi que cela soit faux.  Si c'est vrai, on a, les audiophiles, un solide problème car ce n'est pas normal qu'à ces prix, nous soyons obligés de compléter, de façon totalement aléatoire et sans aucune spécification, l'écoute de l'enceinte par des câbles.  

Qu'en est-il exactement ?  Imagine l'audio d'aujourd'hui si nous avions exercé notre libre arbitre en acceptant ET refusant ce que les industries audio et d'enregistrements nous proposaient ?  Crois-tu encore que la compression serait universellement utilisée ?  Ils auraient trouvé des moyens rapides et autrement efficaces pour enregistrer la musique. Malheureusement nous avons cru que c'étaient des amoureux de la musique.  Naïveté, quand tu nous tient.
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Ven 30 Mai - 8:34

@R=
-Argument= je n'ai AUCUN argument pour défendre que mon approche serait éventuellement meilleure que d'autres, la tienne par exemple..J'exprime des préférences qui ne sont pas "argumentables" car ces préférences sont proches à chaque individu, et là ce sont les miennes.
Je respecte totalement tes préférences,et le fait qu'elles ne correspondent pas aux miennes n'a aucune importance dans le respect que je porte à tes choix.

-Naiveté=je comprends mieux que tu reproches au milieu de l'audio de profiter de la "naiveté" de la cible qu'ils convoitent.
Mais je crois bien qu'un monde MORAL serait pire que le monde réel car la morale est restrictive de liberté et impose une facon de penser supposée meilleure que les autres ce qui est loin d'avoir été toujours vrai dans l'histoire...= c'est SOI-DISANT la morale qui a justifié la st barthelemy ou l'inquisition, c'est encore la soit-disant morale qui impose toujours de nos jours ce que nous appelons en Europe la "pensée unique" qui, -en réalité- n'est qu'un TOTALITARISME DEGUISE.
Dans ma facon de penser, ce n'est pas un mal de profiter de la naiveté,celà fait partie intégrante de la vie,et les progrès doivent provenir de la prise en compte toujours plus précise, réaliste, et pertinente des réalités, c'est à dire rien d'autre que la PERTE DE NOTRE NAIVETE...

Comme tu vois, ancore une fois l'audio nous fait dériver vers les principes philosophiques de base, et ceux auxquels nous rattachons notre personnalité propre,bien sur là encore chacun peut penser a sa guise et choisir sa propre déontologie!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Ven 30 Mai - 9:06

Premièrement, ton droit à une limite de musique, si je ne le comprend pas, je n'ai ni à le refuser ou accepter, c'est mon devoir.  Mais ne sommes-nous pas sur ce forum pour discuter, échanger, se provoquer aussi, selon un code basé sur le respect.  C'est un droit de s'attendre de l'autre le respect et c'est son devoir de respecter l'autre.

Tu écris : Mais je crois bien qu'un monde MORAL serait pire que le monde réel  Dans l'absolu, c'est évident.  L'absolu veut dire que le monde moral est aux antipodes du monde réel.  Ne doit-on pas viser l'équilibre ?  Cet équilibre ne pouvant être extrême, ne se retrouve t'il pas quelque part entre ces deux mondes ?  

À ta dernière phrase, je rajouterai : et le doute, comme remise en question, nous permet d'avancer.  

Max, peu importe tes décisions personnelles ou les miennes, celles de Pompon et les autres, le groupe d'audiophiles avance, que tu le veuilles ou non.  Ce que je réclame est le droit de participer à cette évolution.  C'est notre devoir de l'exiger.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3792
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Ven 30 Mai - 10:37

Complément d'information,

Où avons-nous mis notre capacité à s'indigner ? Je vais te dire qu'elle est loin dans les priorités parce que s'indigner c'est réveillé un solide malaise face à nos propres incohérences et mieux vaut cacher que d'affronter. Encore le concept des droits et devoirs.

Les plus grands emmerdeurs (Human right watch, Green Peace et tant d'autres) de la société sont ceux qui dénoncent les injustices, l'incohérence sociale de ceux qui n'en n'ont que pour leurs propres intérêts et on endosse par une attitude de laisser faire , n'est-ce pas étonnant ! Les politiciens, ces gestionnaires du bien commun, tous les magouilleurs et profiteurs, des spéculateurs jusqu'à nos patrons, généralement petits. Le véritable scandale ce n'est pas notre désaccord sur le sujet mais de laisser entendre qu'on ne peut rien faire, que le repli sur soi est la seule solution.

Y aurait-il une raison pour s'indigner de la part de mes concitoyens que je la cherche encore et toujours.

Cela m'exaspère vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
maxitonic



Messages : 289
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Réflexion audio   Ven 30 Mai - 12:25

Equilibre en matière morale, indignation, dénonciation des anomalies...
Ce sont les mots clé que j'ai retenus de ta position!.....

Ma position est influencée par mon caractère très libéral, responsable(mais considérant tj que l'individu doit influencer son propre destin et qu'il ne doit pas trop espérer de la société pour le faire à sa place),et assez cynique a l'égard de la nature humaine, que j'accepte COMME ELLE EST sans m'interesser vraiment à la changer, car je n'y crois pas!!D'ou ce qui en découle=

1 L'équilibre, une société morale, bon, pour moi c'est du bisounours;
2Indignation=c'est en grande partie,pour moi, du vent, ca n'est pas efficace...ne pas acheter ce qui n'est pas bon, c'est beaucoup plus efficace que de s'indigner
3 Dénoncer les anomalies=oui, mais etre très précis et viser une cible spécifique et non générale.

A défaut, se démerder par soi-meme!!
Ceci dit, je trouve ton Forum très interessant meme si à mon avis nous ne sommes pas obligés de constituer une secte d'indignés contre les mauvais ingénieurs du son ou contre les fabricants qui prennent les audiophiles pour des imbéciles!! LOL
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion audio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion audio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promo MTX audio pendant le mois de Juin
» Bornier Audio connexion box
» flexion de nuque monté
» besoin d'aide pour une installation audio
» (AUDIO) Comment provoquer l'obsession chez le chevreuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: