Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'évolution et la hifi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: L'évolution et la hifi   Mar 20 Avr - 14:48

L'automobile évolue, les technique de construction de maisons évoluent, le cinéma maison évolue, la télé 3d est en boutique. Y a pas de doute le monde évolue.

J'imagine que la hifi évolue? Comment? Dans quelle direction? Qu'est-ce qui pourrait évoluer dans une chaine hifi?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 21 Avr - 8:51

Cette question sur l'évolution de la hifi me tarabuste depuis un moment. Ce qui vous vous en doutez, amène son lot de questions.

Est-ce vrai que la hifi n'évolue pas au même rythme que le cinéma maison par exemple? Il y a bien les serveurs qui prennent leur place doucement. Il ne reste plus que les compagnies distribuent leurs musique sur des formats plus performants comme le 24/96 ou 24/192 voire 32/384. Massiv Attack en 24/192, HUM! Je serais curieux d'écouter ça.

Une tendance qui risque de bouleverser le paysage de la distribution de la musique "en nuage". http://technaute.cyb...ns-lacheter.php
Aller lire cet article. L'idée est fantastique, ma crainte, un hifiste ou audiophile trouvera t'il son compte? La musique distribuée en nuage sera de quelle qualité? MP3, qualité studio? Il y a un nuage sur l'évolution et je ne demande pas mieux qu'on me rassure.

Le numérique et son corollaire l'informatique, font une percée en audio et en hifi, c'est clair. De ce que j'ai entendu, il y a là un potentiel immense. De ce coté il y a évolution.

Comme certain d'entre vous, j'ai une expertise de la hifi acquise sur de nombreuses années, plus de 40 ans à écouter et aimer des sons, à les améliorer, à leur faire du mal probablement, à tenter de les comprendre et puis à un moment donné, cela s'est mis à changer. Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez pris conscience du "soundstage"?

C'est en tout cas à partir de ce moment que l'audio a pris un tournant dans ma vie et est devenu hifi. C'est du moins ma perception. C'est à partir de ce moment que j'ai conclu que moi aussi j'évoluais.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 21 Avr - 17:05

Ce matin, sur mon vélo stationnaire, je me suis demandé si le problème était l'évolution. C'est certain que cela fait parti de l'équation mais.....

Chez vous, lorsque vous écoutez de la musique, quel est le % que vous donneriez à votre chaine par rapport à la réalité? 20, 40, 75% ou plus, peu importe, m'semble que c'est un bon début pour envisager une évolution, ne trouvez-vous pas?

J'aimerais bien avoir votre avis et % la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Ven 23 Avr - 9:31

Je me jette à l'eau avec un %. 75% près de la réalité. Oui je trouve que ma chaine se rapproche beaucoup de la réalité. N'eut été de ma récente visite chez Ti Lou, j'aurais un % plus élevé encore.

Voici pourquoi. J'ai compris il y a un moment déjà que la réalité c'est le "target". C'est la cible. Pour moi la source c'est le musicien, pas le lecteur. Je ne repartirai pas la dessus ne vous en faites pas mais c'est bon de le rappeler pour la suite de mon explication.

Quand j'écoute un pianiste chez moi, si à brule pour point vous arrivez et que vous me dites que ce que vous entendez se rapproche d'un clavecin, je serai inquiet, très inquiet même car pour moi, je fais jouer un pianiste. À partir du moment ou instantanément vous reconnaissez des la première note un piano lorsque c'est un pianiste qui joue, quel % donnez-vous à votre chaine? À la maison, je peux vous dire qu'un piano est un piano, une guitare est une guitare, une flûte etc etc.

Mais alors c'est quoi qui cloche? Qu'est-ce qui fait dire à la totalité des audiophiles qu'on est encore loin de la réalité? Ce n'est pas que les audiophiles ont tord, c'est vraie la réalité à 100% n'est pas atteinte mais ces audiophiles ne sont-ils pas un peu trop sévère envers leur chaine?

C'est un peu sur cette prémisse que j'aimerais lancer la discussion.

Autre chose aussi, récemment je me suis rendu chez Ti Lou. Cette écoute m'a fait ajouter un facteur qui a éclairé un peu plus ma compréhension de la hifi. La puissance de la musique. Attention, je ne parle pas de la puissance de la chaine mais de la capacité de cette dernière à faire passer la puissance d'un instrument de musique. Voilà une nuance qui m'échappait jusqu'alors et que je devrai maîtriser dans ma quête hifiste.

Question à Ti Lou, peu importe la chaine, j'aimerais que tu joues le jeu de mon point de vue et que tu me donnes un % de la chaine hifi par rapport à la réalité? Ou dit autrement, où est rendu la hifi en général par rapport à la réalité? Je pose la question à Ti Lou mais aussi à vous tous évidemment. Spécialement à Ti Lou parce qu'il a l'occasion d'écouter une chaine qui est capable et des instruments de musique, pas toujours acoustique je le souligne.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Sam 24 Avr - 9:19

Oh boy! Suite à une discussion avec mon ami Claude hier, je me rend compte que l'idée de mettre un % sur la chaine ne plaît pas. À lui du moins et il est possible que ce soit difficile de faire passer un tel concept via un clavier. En fait non, Claude n'a rien compris de ce que j'ai voulu dire même en se regardant dans le blanc des yeux. C'est pas parce qu'il est con mon ami, au contraire alors le doute s'est installé en moi.

Alors j'ai réfléchi. Voilà un effet pervers lorsque le doute s'installe. Ça me fait penser le doute. Est-ce que ma blonde m'aime? AAAAARRRRGHHHHH!!!!!! J'en ai pour des jours.

Soyons sérieux tongue

Tout le monde le dit une chaine audio c'est loin de la réalité. Je suis d'accord qu'on y est pas encore mais sommes-nous si loin de la réalité? C'est mon propos et pour y arriver, il faut se donner des moyens, des trucs, avoir une vision réaliste, c'est le moins que l'on puisse faire lorsque l'on parle de la réalité hein! Donc c'est une ligne que je lance à l'eau, peut être pas la meilleure idée mais c'est ce que j'ai trouvé de mieux et pour améliorer ou même carrément changé cette idée, il faut en parler, vive Audio Café.

Un constat, une chaine à l'écoute, ça des qualités ça! Quelles sont-elles? Quand je dis 75% près de la réalité pour ma chaine, voilà une note purement subjective. C'est probablement plus ou moins près ou loin de la réalité, ce n'est pas vraiment important. Ce qui l'est, c'est que l'on croit ce que la chaine est, c'est à dire un sacré bon reproducteur de moments musicaux captés en studio ou sur le vif. Et ce reproducteur il se situe où par rapport à la réalité, me suivez-vous?

Il nous faut mieux évaluer les améliorations que l'on apporte à notre chaine en premier lieu. D'en venir à faire des améliorations qui dépasseront le simple changement d'appareil et finalement portez un regard positif sur la chaine audio moderne, celle que vous possédez chez vous. Sommes-nous près ou loin de la situation que je décris?

Regardons ça autrement. Etes-vous content du genre de hifi que nous avons aujourd'hui? Ma question est très large et inclus les appareils, la mise au point et toutes les nouvelles connaissances et découvertes qui lui sont associées, les discussions sur les fora, les blogs, l'industrie audio qui est beaucoup plus à l'écoute que l'on imagine etc, etc. Plus que jamais, l'information est là, disponible, concrète et réelle. Cette hifi, c'est la nôtre et je me permet de reposer ma question, quelle note lui donnons-nous?

Les gars, ce n'est qu'un jeu. À long terme, c'est un jeu qui peu rapporté. De ça j'en suis convaincu.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Dim 25 Avr - 11:48

J'ai toujours eu un peu de difficulté avec le concept de la Hi-Fi qui se défini comme la restitution la plus exacte de la réalité... quelle réalité?

Je suis d'accord lorsqu'on parle de reconnaître un piano lorsqu'il s'agit d'un piano. J'ajouterais que c'est encore mieux lorsqu'on peut reconnaître quel type de piano. Les artistes jouent souvent sur le même type d'instrument et souvent ces instruments sont "tuner" ou même "colorés" à leurs goût. C'est ainsi qu'on peut reconnaître le piano de Diana Krall à celui d'Oscar Peterson.

J'aime aussi lorsqu'on entend les détails, les doigts qui glissent sur les cordes de guitare, la respiration du violoncelliste, la pédale du piano etc. Tous ces détails aident à faire passer l'émotion. Sans avoir (encore) écouter la chaîne à Ti-Lou j'ai quand même réaliser qu'une chose importante dans un système est justement la puissance, la puissance de réserve et l'alimentation. C'est probablement une des choses les plus importantes afin de restituer l'ensemble des instruments avec leur clarté et définition individuelle, les placer dans l'espace et ensuite obtenir un tout cohérent se rapprochant de la réalité.

Ceci étant dit je reviens à mon concept de ce qu'est la réalité. Je vais m'avancer ici (car je suis loin d'être un expert) mais j'ai l'impression qu'il est plus facile de rendre la réalité d'une Patricia Barber seule au piano dans un petit bar que de rendre la réalité d'un ensemble symphonique complet dans une salle immense. Donc, en écoutant Patricia Barber j'ai "l'impression" que ma chaîne est à 75-80% fidèle et réaliste alors que si j'écoute l'ouverture 1812 de Tchaïkovski peut-être que ma chaîne est à 60-70% fidèle? Est-ce simplement une question de puissance? Peut-être mais c'est probablement une des limites de mon système. En fait, je ne sais pas trop, je n'ai pas encore écouté assez de systèmes différents mais ça va venir. Une chose que je semble comprendre c'est que plus on désire s'approcher du 100% dans toutes les situations (autant un Bob Dylan chantant une balade, qu'un Porcupine Tree, Patricia Barber ou une symphonie) il faut alors posséder l'amplification adéquate (puissance et réserve de puissance) ainsi que le reste et chaque petite avancée à se niveau coûte de plus en plus cher et c'est pour cela que je crois que je n'arriverai jamais à obtenir ce 100% (car je n'ai pas les moyens) et donc je ne le recherche pas nécessairement.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Dim 25 Avr - 13:42

Très intéressant et je ne puis qu'être d'accord avec toi,

Le défi avec l'orchestre symphonique c'est de rendre plausible les 100 musiciens et plus, dans notre petite salle d'écoute alors que Pat Barber en solo.

Un des représentant chez Audio Club m'a dit un jour que l'audio c'est avant tout une illusion. Quand on y pense c'est très vrai. Même dans une voiture, lieu hautement infidèle, tu reconnais instantanément un violon. il est mal tridimensionné, si je puis dire mais c'est le son d'un violon d'où l,illusion.

Avec les appareils hifi, nous avons affaire avec des éléments reproducteur, comme un photocopieur par exemple. Bien que le meilleur photocopieur soit très bon, un spécialiste va probablement reconnaitre la copie. La hifi c'est une cible à atteindre tout en sachant comme avec un photocopieur, qu'on ne l'atteindra jamais. C'est ingrat la hifi.

En éliminant des facteurs de biais, on se donne la chance d'avoir une écoute plus réelle. Plus plausible serait plus juste. Le % que je donne à ma chaine à des buts. Apprendre à aimer et connaitre ma chaine. De quantifier les qualités d'écoute de ma chaine et de cerner les défauts, si je procède à un changement, j'améliore ou je détériore?

La passion audiophile se complexifie avec l,accumulation de nos expériences personnelles, c'est normal. Alors on a à décidé si on persévère ou on profite de ce que l'on a sans se poser de questions.

Quelle est ta définition de haute fidélité?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Dim 25 Avr - 14:47

RicharD a écrit:
Quelle est ta définition de haute fidélité?

J'ai toujours lu qu'on définissait la "Haute-Fidélité" comme étant la restitution la plus "fidèle" possible. Évidemment ce terme a été galvaudé librement depuis son introduction. Il n'y a qu'à lire ce que Wikipédia en "pense" pour comprendre: Wikipédia: Chaîne Haute-Fidélité. La photo également mise sur ce site fait peur!

Bref, chacun a sa propre définition et c'est probablement pour cela que tu me demandes la mienne. N'ayant pas penser vraiment beaucoup plus loin sur ce sujet je suis confortable avec la "restitution la plus fidèle possible". C'est pour cela, par exemple, que j'ai "accepté" que sur la plupart des systèmes dits "audiophiles" ou "Hi-Fi" qu'il n'y a pas de commutateurs pour ajuster les hautes fréquences (treble) ou les basses fréquences (loudness).

Ceci étant dit un système n'a pas le choix (selon moi) d'avoir sa propre "couleur" sonore. C'est le résultat du choix des composantes, de leur assemblage, de la philosophie de construction. Si ce n'était pas le cas alors il n'y aurait qu'une seule recette électronique pour restituer fidèlement un enregistrement et alors tous les amplificateurs (par exemple) seraient construit sur ce principe avec les mêmes pièces et il n'y aurait pas de marché.

Pour ma part, je recherche un son "clean", surtout un son de qualité sans distortion. Où je peux monter le volume sans rien perdre et écouter à bas volume sans rien perdre. C'est à ce moment qu'on réalise qu'il faut des systèmes de qualité et que le ghetto blaster acheté chez Futur ne fait plus la job.

.... et c'est dommage que n'importe quel marchand peu apposer l'étiquette Hi-Fi sur n'importe quoi sans discernement et surtout sans que le consommateur puisse savoir de quoi il s'agit.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Lun 26 Avr - 9:49

Martin tu écris : Ceci étant dit un système n'a pas le choix (selon moi) d'avoir sa propre "couleur" sonore. C'est le résultat du choix des composantes, de leur assemblage, de la philosophie de construction. Si ce n'était pas le cas alors il n'y aurait qu'une seule recette électronique pour restituer fidèlement un enregistrement et alors tous les amplificateurs (par exemple) seraient construit sur ce principe avec les mêmes pièces et il n'y aurait pas de marché.

Si je te disais que la philosophie d'Audio Café repose sur ce que tu as écrit. Voilà qui fait ressortir le caractère du hifiste alors qu'il ne doit pas, en théorie, y avoir de différences générées par les appareils.

Ta définition est la musique la plus fidèle possible, la mienne, musique hautement fidèle. C'est mon point de départ et il se peut qu'il ne soit pas bon, c'est possible. Je demeure toutefois profondément convaincu que la coloration, bien qu'agréable dans bien des cas, éloigne l'audiophile de la réalité. Je ne prétend pas y arriver, je prétend tendre vers.

Ce qui est intéressant à tendre vers la réalité, c'est d'apprendre à connaître le rythme de la musique à partir des musiciens, ce qui permet de déterminer si les appareils sont en mesure de suivre, le PRaT comme tu en a si bien parlé dans un autre post. Qui fait ça chez l'audiophile? Toute cette partie est éludée, effacée. Ça c'est la partie relative à l'audiophile, sa responsabilité.

Alors chacun voulant se composer un son, jouer à l'artiste finalement, l'industrie audio exécute ce souhait. Voilà une preuve supplémentaire que l'industrie audio est à l'écoute des audiophiles.

Tout ça pour dire que s'il n'y avait qu'une compagnie qui fait de la hifi, qu'il n'y ait sur le marché qu'un ampli, qu'une paire d'enceinte etc, et que les enregistrements suivent une philosophie réaliste, je me demande si je ne serais pas plus heureux.

Les différences à l'écoute se joueraient dans les salles d'écoute, l'acoustique alors serait déterminante et chaque salle aurait sa signature. Ça serait tellement plus simple la hifi et tellement plus près de ce que vivent les musiciens aussi. Le même musicien et groupe de musique changent de salle et changent de son. Aujourd'hui en plus, les audiophiles ont des appareils colorés ce qui ajoute à la confusion.

Voilà l'importance d'en parler. Pas d'accepter bêtement ce que je viens de dire, d'en parler pour prendre conscience de ce fait. En parler pour avancer en hifi, maximiser son investissement audio et cesser de se raconter des histoires.

Est-ce mieux de ne pas en parler du tout, possible pour la majorité mais moi je ne pense pas ça. La hifi est pleine de tabous. Les prix des appareils hifi, les tubes, les tables tournantes, voilà des sujets qu'il est difficile de mettre en perspective. Le cinéma maison est en 3D cette année, nous audiophiles on est encore pogné avec des amplis à tubes, des tables tournantes aux prix ridicules pi en plus faut pas en parler. Pourquoi?

Je ne tiens pas à tout prix à avoir raison mais Audio Café est un endroit pour parler de choses corsées, librement sans pression avec un but, faire éclater cette mentalité de courte vue qu'à développer le monde audiophile depuis des décennies. Je n'ai rien contre le microsillon ou les tubes, mais le retour de ce microsillon ne s'inscrit pas dans une démarche évolutive et ça, ça me fait profondément chier. Nous nous devons, en tant qu'investisseur dans cette industrie audio, être en mesure de donner notre point de vue et nous avons les outils pour le faire, ce forum en est un et il y en d'autres. Nous devons changer ça.

L'industrie a poussé nos rêves vers l'inaccessible et souvent vers la bêtise. Une table tournante à 50K$, comment peux-t'on justifier ça? C'est vrai, les pros de ces bêtises me qualifient de frustré, éludant d'un coup de balais le sens critique que nous devons tous posséder, c'est tellement pratique. Va gratter un peu chez ces personnalités de la hifi, qu'ont-ils à gagner ou qu'ont-ils à perdre? Ça doit faire mal alors que l'on me censure encore ce week end. Cela m'indique la pauvreté de leur argumentaire.

Crois-tu sincèrement que ces bonzes de la hifi vont venir défendre leur point de vue sur Audio Café? Le concept de la secte commence avec cette gang là. La porte leur est ouverte, on verra bien.

Je m'emporte mais c'est ce que je crois et je me suis donné un outil pour pousser sur la hifi. Je serai peut être tout seul, je prend le risque, et si ça ne marche pas je me foutrai à la porte d'Audio Café LOL.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Lun 26 Avr - 20:28

Pour ma part je préfère être positif. Je recherche ce que j'aime et je passe outre lorsque quelque chose ne concorde pas avec ma philosophie. Comme je l'ai expliqué ailleurs, il existe des appareils hors de prix simplement parce qu'il y a des gens pour les acheter. Si il n'y avait pas de marché ces composantes n'existeraient pas. Est-ce que les gens les achètent pour les bonnes raisons? Peu importe pour moi. Il y a peut-être des pièces d'équipements qui valent ce prix et il y en a d'autres qui ne le valent pas. Les acheteurs doivent être averti ou bien simplement riches et n'achètent pas pour les mêmes raisons. Je ne suis pas là pour les justifier.

Alors, pour ma part, de voir une TT de $50,000 ne me fait pas chier. En fait elle pourrait me faire rêver et n'est-ce pas là déjà quelque chose de formidable? Est-ce que je l'achèterais? Certainement non avec mes moyens. Si j'étais millionnaire? Je commencerais probablement par le bas et je changerais mes équipements tranquillement un à un et je paierais le prix demandé seulement si l'amélioration est significative pour moi et vaut le prix. Point à la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mar 27 Avr - 8:52

Joualvert Martin, parle t'on de la même chose?

La ligne entre ce que tu dis et ce que je dis est mince j'en conviens. Ce n'est pas la table à 50$ qui me fait suer, je n'ai rien contre les tables tournantes, ou les amplis à tubes (je le répète), peu importe leur prix sinon que ce sont des freins à l'évolution de la . Si j'étais millionnaire, je ne peux t'affirmer qu'une chose j'aurais tout un ampli. Le problème n'est pas là.

Si la avait évoluer au même rythme que le cinéma maison, qu'aurions nous comme hifi aujourd'hui? Des tubes bioniques peut être, des TT nucléaires mais sans aucun doute que ça serait différent. C'est ça qui me met de mauvaise humeur, le cinéma maison est rendu avec le 3D aujourd'hui, comment ça ce fait? On peux-tu espérer une ou deux petites nouveautés aussi? Entre toi et moi, le dernier brevet sur un ampli à tube remonte à quand? Même question pour les TT? Si j'étais dans les bottines de l'industrie audio, je ferais la même chose, c'est humain, on fait dans le facile. Mon énergie je la mettrais sur le marketing et design pas sur les recherches et développements. Un fou, pourquoi? Parce que ça marche et à tous les prix.

Je digresserai un peu et ce n'est que pure spéculation de ma part.

J'ai toujours lu avec intérêt les résumé des FSI de Montréal et leurs équivalents de Los Angeles, Végas etc. Remontons de 5, 6, 7 ans, au moment ou les TT avaient quasiment disparues. Il y avait comme une espèce de grogne généralisée. Le stock présenté ne sonnait pas bien, ce n'était pas "musical" jusqu'au jour où est arrivée la TT. Là curieusement tout le monde s'est mis à chanter les vertus de la reproduction sonore et on a assisté au grand retour de la TT. En n'oubliant pas de conclure que le numérique était responsable de la piètre performance des appareils présentés.

Te souviens-tu de cette période? On a assisté au jugement, que dis-je, à la condamnation du cd et du numérique. On a fermé les livres sur ce constat. Tout en éludant le fait que les microsillons sont gravés à partir d'une matrice numérique. C'est pas grave, nous n'en sommes pas à une contradiction près.

Et tout d'un coup? Tout d'un coup qu'on se serait trompé? Personne a pensé à ça!

Tout d'un coup que ce soit la TT qui est si limitée par ses performances, qu'elle cache les défauts qu'un bon lecteur cd dévoile? Tout d'un coup que la majorité des appareils présentés ne sont tout simplement pas bons? Tout d'un coup que les studios d'enregistrements n'aient pas les compétences, les contraintes ou les deux pour nous proposer des bons enregistrements pas compressés? Tout d'un coup que nous sommes tellement aveuglé par les seuls appareils qu'on en oublie l'acoustique? Il est possible que je me trompe, mais tout d'un coup? La réponse est 50/50 mais actuellement les gourous en éludent au moins un 50%.

La technologie permet des enregistrement en 32/384, c'est là. On parle d'informatique ici, la hifi n'a pas grand chose à voir avec ça, c'est parallèle. Il y a les fichiers 24/96 et 192. Martin pourrais-tu, m'expliquer pourquoi la diffusion de ces fichiers est timide? Pourquoi Céline ou Massive Attack ne sortent pas dans ces formats. Crois-tu franchement que si c'était le cas, je gueulerais sur toutes les tribunes? Voyons donc, on aurait du choix, il y en aurait pour tout le monde, tous les goûts. Studio master, qualité cd, MP3 et vinyles offert sur tous les catalogues, dans tous les styles. Malheureusement ce n'est pas le cas.

Malgré tout, il y a évolution en hifi. Étonnant car elle vient de l'audiophile qui se bidouille un serveur informatique, s'informe sur l'acoustique, figure une mise au point par un positionnement fin des enceintes. Pour y avoir goûter au positionnement des enceintes, reviendrais-tu en arrière? Je te rappelle le ton de la discussion lorsque j'en parlais, ce n'étais pas agréable alors que ça aurait dû l'être, pourquoi? J'ai jamais compris. Résultat, tu es le seul à avoir essayé le positionnement fin des enceintes. Tu avais rapporté en avoir parlé sur QAV. L'expérience n'avait pas été très agréable si ma mémoire est bonne, tu as goûté à leur médecine, as-tu aimé ça? Voilà à quoi je me buttais avant Audio Café.

Comprends-tu mieux le pourquoi d'Audio Café? Il y a des trucs que j'ai écrit qui doivent scandaliser certains audiophiles. Ce qui me scandalise moi, c'est le silence de ces audiophiles. Audio Café est là pour ça. Parler, discuter, échanger, pas d'être d'accord avec moi joualvert! Pour moi la discussion que nous avons est passionnante. Elle nous sort de notre zone de confort. Ça va nous mener où, sais pas mais une telle discussion me fait avancer, c'est ce que je veux.

Tout ça pour te dire que lorsque l'on te fait rêver sur des appareils vintage (TT et tube) disons, il est moins question pour l'industrie de lancer l'ampli du futur. Avec en prime une gang de gourous qui en profitent pour te vanter les mérites d'un câble AC Furutech à 4500$. Le sens critique, tu te souviens?

Est-ce que c'est plus éclairant comme ça?

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mar 27 Avr - 20:14

RicharD a écrit:

Si la Hi-Fi avait évoluer au même rythme que le cinéma maison, qu'aurions nous comme hifi aujourd'hui? Des tubes bioniques peut être, des TT nucléaires mais sans aucun doute que ça serait différent. C'est ça qui me met de mauvaise humeur, le cinéma maison est rendu avec le 3D aujourd'hui, comment ça ce fait?

Pourquoi la Hi-Fi a évolué moins que le cinéma-maison? Parce que le cinéma-maison (et le cocooning) est aux années 2000 ce que la stéréophonie était aux années 50-60. Tout simplement, selon moi, parce qu'il y un marché de masse pour cela contrairement à la Hi-Fi. Il y a eu l'avènement de l'audio au début des années 1900 et son évolution a perduré jusqu'au milieu-fin du même siècle. Au milieu de ce siècle c'est l'image qui a prit le dessus. L'avènement de la télévision et ensuite la possibilité d'avoir son cinéma chez soi. Bref, c'est simplement l'évolution des technologies dans le temps et plus il y a de gens qui achètent plus il y a de développements.

RicharD a écrit:

La technologie permet des enregistrement en 32/384, c'est là. On parle d'informatique ici, la hifi n'a pas grand chose à voir avec ça, c'est parallèle. Il y a les fichiers 24/96 et 192. Martin pourrais-tu, m'expliquer pourquoi la diffusion de ces fichiers est timide? Pourquoi Céline ou Massive Attack ne sortent pas dans ces formats

Je pense que la raison est simplement le fait que pour le moment c'est compliqué et ce n'est pas accessible à tout le monde. Pour qu'une percée technologique devienne universelle il faut qu'elle puisse être adoptée par le plus de gens possible et pour cela il faut que ça ne coûte pas trop cher et surtout que ça soit simple (plug n play).

Le mp3 a été adopté rapidement par les jeunes: pas cher et facile à utiliser. Pour ce qui est des 24/96 et autres mêmes les audiophiles les plus chevronnés ne s'entendent pas encore et de toute façon le format "final" n'est même pas encore décidé (comme VHS vs Beta).

Céline a fait son argent en vendant le plus de disque possible au plus grand nombre de gens possible. Un artiste aujourd'hui qui n'offrirait son produit que sur format 32/384 ne survivrait pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 28 Avr - 7:42

Salut Martin,

Pour la technologie des années 2000, tu as raison et c'est un bon point. Doit admettre que tous les efforts sont concentrés à l'image encore que le 5.1 et plus touche le son. La grande différence entre le cinéma maison et l'audio, c'est que les premiers ont mis au rancart les vieux téléviseurs CRT, les télé à projection, pas les projo qui marchent bien alors que les audiophiles semble avoir de la difficulté à passer à autre chose.

Les artistes qui ne sortent que dans un format ne s'aident pas, tu as raison. Juste en vinyle ce n'est pas viable. Le vinyle, les fichiers, le cd, tous en même temps offriraient une sélection de supports. Un peu comme LINN tiens. Ils offrent le même enregistrement en trois, voire 4 formats différents avec un prix différents évidemment.

Une telle pratique permettrait à celui qui veut aller de l'avant de le faire. Celui qui préfère les tubes et les vinyles serait comblé et surtout assuré d'avoir un approvisionnement large et constant de microsillons.

Connais-tu les amplis Devialet? Un ampli français hybrides qui promet beaucoup et c'est nouveau cette idée de mixer le numérique et l'analogique, si j'ai bien compris, ce qui n'est pas certain du tout. http://fr.cinenow.com/articles/21480-devialet-d-premier-amplificateur-hybride-numerique-analogique-tres-haut-de-gamme

Il y a de la place pour les nouveautés. L'informatique avec les serveurs, les EQ numériques vont transformer le paysage hifi. Une autre chose qui transforme une chaine c'est l'intégration de la chaine dans sa pièce et son acoustique. Il y a l'approche moins traditionnelle du positionnement des enceintes aussi, ça ouvre, tous ces aspects, des horizons nouveaux. C'est y assez long de passer à autre chose? Ça doit être ça, je ne suis pas patient.

En tout cas, c'est bon d'en parler et d'avoir d'autres points de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mar 28 Sep - 21:43

Salut Richard. Il y a RobertG (le patron de Gemme Audio) qui vient de partir une discussion sur QAV sur les orientations de recherche dans le haut de gamme. Je trouvais que ce sujet allait très bien avec notre discussion ici. Voici ce qu'il en dit:

Quelqu'un demandait quelles étaient les grandes orientations de recherche en audio haut de gamme.

La réponse - curieusement - est que la recherche n'est plus l'apanage du haut de gamme, mais bien du bas de gamme. Auparavant, un manufacturier dépensait beaucoup d'argent pour produire quelques exemplaires de produits exceptionnels, puis, au fil du temps, la technologie était démocratisée et descendait dans la gamme. Du "trickle-down".

Ce n'est plus le cas. Par exemple, la firme Arda de Californie avec qui on travaille depuis un petit bout, qui produit le meilleur DAC actuellement disponible, à -125dB de rapport signal bruit en 24 bits. Ou encore, une puce ADC / DAC à 240 canaux (!!!). Ça, c'est le haut de gamme en audio. Ou encore, une autre firme (je ne la nomme pas), qui intègre 3 DAC à 24 bits 192 mHz sur une puce avec DSP. Peu d'appareils de haut de gamme démontrent des specs aussi bonnes, pourtant, ce sont des produits destinés au milieu-bas de gamme, parce que le haut de gamme ne peut pas les utiliser, simplement parce que le facteur économique impose un certain volume de production.
Nommez n'importe quel chip DAC et son coût se situe entre 1 et 12$... n'importe quel, que ce soit Analog Device, Arda, Wolfson, PCM, etc.

Certaines des firmes les plus avancées dans le domaine des signaux numériques sont québécoises, et travaillent avant tout pour des applications cellulaires. Ces mêmes applications seront utilisées en audio haut-de-gamme, mais avant tout, elle seront utilisées sur nos petits cells à 20$...

Avec la prolifération des signaux numériques (dont l'audio haut de gamme), les applications DSP seront appliquées aux enceintes acoustiques. Ce n'est qu'une question de temps, et tout ce que nous prenons pour acquis sera totalement transformé. Un exemple? Une autre petite firme en Ontario travaille avec au moins un manufacturier québécois d'enceintes acoustiques (que je ne nommerai pas - encore) afin de produire des enceintes avec DAC multicanaux 24/192 avec processeur DSP, qui théoriquement permet d'atteindre des performances inouïes et mesurables, avec des enceintes acoustiques abordables de petit format. Votre petit iPod ou iPad est capable, tout de suite, de gérer des fichiers 24/96 et de les faire voyager vers les enceintes, sans fil, et que le signal sera traité numériquement et bi ou tri amplifié, pour une réponse en fréquence et une phase acoustique absolument parfaite. De la science-fiction? non, ça s'en vient, et ça pourrait arriver demain matin.

Évidemment, si je dis aux audiophiles qu'ils n'ont plus besoin de lecteur CD, d'interconnects, de préamplis, d'amplis, de fils de haut-parleurs,... et qu'en plus le résultat musical sera supérieur, je risque de me faire jeter aux lions! Pour cette raison, le haut-de-gamme va évoluer à partir du bas de g
amme. C'est dommage et cynique, mais c'est malheureusement une question de perception...
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mar 28 Sep - 22:09

Salut Martin,

Oui j'ai lu aussi cette discussion sur QAV. Entre toi et moi, il est temps qu'il se passe quelque chose dans le joyeux monde de la hifi.

Que la recherche passe par le bas/moyen de gamme est rafraîchissant. Je vais suivre cette discussion de prêt.

Merci de porter cette discussion à notre attention.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mar 28 Sep - 22:32

Pas très compliqué, la hi-fi est à la remorque du pro.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 29 Sep - 7:05


Ce n'est pas grave. Ce qui l'est toutefois c'est l'inertie de la hifi. Ça ne bouge pas vite si on compare au cinéma maison, à l'informatique.

Et si ça prend le pro pour faire bouger la hifi, GO!

Avec l'informatique que nous avons maintenant, serait-il possible de décompresser un enregistrement? J'imagine une machine qui prendrait le contrôle de la matrice et qui nous permettrait de jouer au réalisateurs, c'est à dire de mixer partiellement ou en totalité l'enregistrement et avec des "preset" pour le autres.

Je rêve tout haut là!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 29 Sep - 13:31

Citation :
Avec l'informatique que nous avons maintenant, serait-il possible de décompresser un enregistrement?

Oui ça existe en hardware et software. Fait une recherche sur "expander"

Principe:

http://www.doctorproaudio.com/doctor/temas/dynamics-processors-noisegates_en.shtml
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 29 Sep - 21:28

Cette page est un gros contrat pour moi n'étant pas bilingue mais j'ai commencé à lire et je vais me rendre jusqu'au bout.

Est-ce à dire que l'on pourrait prendre un enregistrement du commerce, mettons le dernier Paul Piché qui est compressé au coton et qu'avec cet chose là, je pourrais éliminer la compression et redonner la musique à Ti-Paul?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 29 Sep - 23:07

RicharD a écrit:
Cette page est un gros contrat pour moi n'étant pas bilingue mais j'ai commencé à lire et je vais me rendre jusqu'au bout.

Est-ce à dire que l'on pourrait prendre un enregistrement du commerce, mettons le dernier Paul Piché qui est compressé au coton et qu'avec cet chose là, je pourrais éliminer la compression et redonner la musique à Ti-Paul?

Probablement améliorer et compenser mais sûrement pas éliminer. La meilleure approche serait par software avec le fichier lossless pour éviter les conversions AD-DA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Mer 29 Sep - 23:15

tomahack a écrit:
RicharD a écrit:
Cette page est un gros contrat pour moi n'étant pas bilingue mais j'ai commencé à lire et je vais me rendre jusqu'au bout.

Est-ce à dire que l'on pourrait prendre un enregistrement du commerce, mettons le dernier Paul Piché qui est compressé au coton et qu'avec cet chose là, je pourrais éliminer la compression et redonner la musique à Ti-Paul?

Probablement améliorer et compenser mais sûrement pas éliminer. La meilleure approche serait par software avec le fichier lossless pour éviter les conversions AD-DA.

Si tu as un fichier, j'ai le logiciel pour le traitement.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3779
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   Jeu 30 Sep - 8:33

Salut,

Je ne suis pas encore rendu à l'ordinateur dédié (OD) donc je n'ai pas ces fichiers, pas encore.

Est-ce qu'un cd peut faire l'affaire? Le cd non mais si on le ripe, est-ce ce que tu veux dire?

Je ne suis pas très familier avec tout ce langage informatique.

Ceci dit, c'est très intéressant et probablement un début dans cette voie d'éliminer les irritants comme la compression et limiter.

Lorsqu'on y pense, c'est pas si bête! Avec les fichiers, la possibilité de mixer les enregistrements chez soi. En contrepartie, imagine les aberrations sonores créées par certains. Il faudra être plus près de la réalité sinon!!!!!

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évolution et la hifi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évolution et la hifi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club sono , S.P.L , hifi .....
» VTC 500 : évolution du modèle ?
» [Story] Révolution du Cyclisme !!
» pêche-leurre-évolution
» Révolution Y'A PAS QUE PANAM [Week du 12/13/14 juin 2009]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: