Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 18:05

jacques a écrit:
robertG a écrit:


La pressurisation est le fait de maintenir à pression constante un milieu clos, indépendamment du milieu extérieur.

Le mot important ici est "milieu clos". Si le milieu n'est pas clos (dehors) on ne peut pas augmenter la pression par p...

S'il existe un vocable plus approprié, je promets de l'utiliser. S'il y en a pas, je suis ouvert trouvons une expression plus juste, tout en évitant l'extrémisme.

À mn avis, il y a confusion, je peux me tromper mais c'est assez clair dans mon esprit.

Les ondes sont supportées par le médium qui ici est l'air et la vibration s'exprime par un changement de pression .
citation de Bob McCarty "la moitié du cycle qui a une pression plus élevée que celle de l'air ambiant est nommée "pressurization" (anglais) et la demie qui est plus basse est la raréfaction."


On peut s'entendre que les deux s'annulent et qu'aucune augmentation globale n'est possible.

On ne crée pas de pression suplémentaire globale, à moins de prendre de l'air de l'extérieur et l'ajouter à celle de la pièce close.


On ne s'entend pas.

Il est exact de dire que l'onde sonore est faite d'une succession de pressions négatives et positives (la membrane bouge en va-et-vient), c'est ce qui défini l'onde en elle même. Cette pression est faite d'un transfert d'énergie de molécule d'air à molécule d'air. La molécule en elle même ne bouge pas - ce n'est pas du vent (elle bouge, mais elle ne part pas d'une enceinte pour se rendre à l'auditeur). Ce qui arrive à l'auditeur, c'est le transfert d'énergie d'une molécule à l'autre.

Est-ce qu'une molécule pourrait soumise simultanément à des forces contradictoires? Oui. Est-ce que deux forces peuvent se démultiplier? Oui.

Si votre explication était correcte, on ne pourrait pas augmenter le volume sonoire, puisqu'il y aurait annulation.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 18:42

robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:


La pressurisation est le fait de maintenir à pression constante un milieu clos, indépendamment du milieu extérieur.

Le mot important ici est "milieu clos". Si le milieu n'est pas clos (dehors) on ne peut pas augmenter la pression par p...

S'il existe un vocable plus approprié, je promets de l'utiliser. S'il y en a pas, je suis ouvert trouvons une expression plus juste, tout en évitant l'extrémisme.

À mn avis, il y a confusion, je peux me tromper mais c'est assez clair dans mon esprit.

Les ondes sont supportées par le médium qui ici est l'air et la vibration s'exprime par un changement de pression .
citation de Bob McCarty "la moitié du cycle qui a une pression plus élevée que celle de l'air ambiant est nommée "pressurization" (anglais) et la demie qui est plus basse est la raréfaction."


On peut s'entendre que les deux s'annulent et qu'aucune augmentation globale n'est possible.

On ne crée pas de pression suplémentaire globale, à moins de prendre de l'air de l'extérieur et l'ajouter à celle de la pièce close.


On ne s'entend pas.

Il est exact de dire que l'onde sonore est faite d'une succession de pressions négatives et positives (la membrane bouge en va-et-vient), c'est ce qui défini l'onde en elle même. Cette pression est faite d'un transfert d'énergie de molécule d'air à molécule d'air. La molécule en elle même ne bouge pas - ce n'est pas du vent (elle bouge, mais elle ne part pas d'une enceinte pour se rendre à l'auditeur). Ce qui arrive à l'auditeur, c'est le transfert d'énergie d'une molécule à l'autre.

Est-ce qu'une molécule pourrait soumise simultanément à des forces contradictoires? Oui. Est-ce que deux forces peuvent se démultiplier? Oui.
OUI, je n'ai pas dis le contraire
robertG a écrit:

Si votre explication était correcte, on ne pourrait pas augmenter le volume sonoire, puisqu'il y aurait annulation.
NON, c'est pas ça que je dis.
On augmente pas la pression globale de la pièce, mais sur les front d'onde, le SPL est élevé sur la demie positive. Sur l'onde directe, elles ne s'annulent pas puisque les bosses et creux allternent (vagues dans l'eau), et l'amplitude varie avec le volume.

En ajoutant les réflexions et celles des autres HPs, il y a superposition. Simplistement, Si deux parties négatives se rencontrent on a une sustraction et si deux positives c'est une addition. Ca devient très complexe mais gérable.

Si on fait un bilan des zones compressées et dépressées , en terme de pression globale de l'air ambiant, il est nul non? L'énergie elle est transmise. Le front d'énergie fournie est absorbée en chaleur par frottement ou mécaniquement.

De toute facon je me remet à l'étude et on s'en reparle. C'est pas moi qui donne les leçons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 19:21

jacques a écrit:
Torréfacteur a écrit:
jacques a écrit:


Grace au modérateur du forum, Audio Café est un endroit agréable pour discuter et un débat sur la sémentique peut être intéressant, enrichissant et agréable "ça c'est bien vrai!" tant qu'il ne franchi pas le seuil de rupture de la communication " HUM ??". Le seuil est atteint lorsqu'on impose sa vision. Le plaisir de la discussion est alors en péril. No Cela n'a jamais été mon intention.
J'espère ne pas offusquer notre ami et non moins modérateur Smile C'est ce que j'ai ressentis. Pas le moins du monde
jacques

Espérant pouvoir en parler bientôt.

Torréfacteur
Je comprend qu'on comprend bien selon nos sensibilités. Une chose est certaine, Richard, ton but est la discussion pour faire avancer la "fidélité" et tu as beaucoup d'expérience sur les fora.
Tu sais probablement mieux que moi où l'on doit s'arrêter pour ne pas détruire une discussion.
Je dois peut-être expliquer mon message. J'ai`été pris d'un sentiment plutôt négatif et j'ai réagis au fait que tu demandais de ne plus utiliser un mot sur Audio Café. Bon ça doit être des réminescence de mon enfance (y a-t'il un psy à l'écoute?), pas ci, pas ça dans ma maison.
C'est vrai que tu faisais une demande personnelle et amplement expliquée. Reste que j'ai pas aimé.
C'est tout en amitié que je le dis, et surtout pour montrer qu'on peut "ici" exprimer nos divergences.

Je peux vivre avec "Voldemor" à la place de "pressurisation" sont en anglais tous les deux. Laughing

La méprise vient du fait qu'on tente d'expliquer (avec un vocabulaire qui n'est pas totalement approprié) ce qui caractérise les différences entendues entre baffle plan et enceinte. Il suffit d'analyser la réponse polaire des deux principes pour constater que le baffle plan crée deux zones de court-circuit acoustique, situées à 90 degrés de part et d'autre du baffle. La réponse polaire d'une enceinte "normale" est quasiment omnidirectionnelle (sur 360 degrés dans tous les axes).

Pour finir de contredire respectueusement Richard, oui, il est possible de gonfler un pneu percé, et il est possible de pressuriser un espace qui n'est pas totalement étanche. La notion d'espace clos réfère à des conditions selon lesquelles les fuites du système sont minimes en comparaison de l'apport en pression.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 19:25

jacques a écrit:
robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:


La pressurisation est le fait de maintenir à pression constante un milieu clos, indépendamment du milieu extérieur.

Le mot important ici est "milieu clos". Si le milieu n'est pas clos (dehors) on ne peut pas augmenter la pression par p...

S'il existe un vocable plus approprié, je promets de l'utiliser. S'il y en a pas, je suis ouvert trouvons une expression plus juste, tout en évitant l'extrémisme.

À mn avis, il y a confusion, je peux me tromper mais c'est assez clair dans mon esprit.

Les ondes sont supportées par le médium qui ici est l'air et la vibration s'exprime par un changement de pression .
citation de Bob McCarty "la moitié du cycle qui a une pression plus élevée que celle de l'air ambiant est nommée "pressurization" (anglais) et la demie qui est plus basse est la raréfaction."


On peut s'entendre que les deux s'annulent et qu'aucune augmentation globale n'est possible.

On ne crée pas de pression suplémentaire globale, à moins de prendre de l'air de l'extérieur et l'ajouter à celle de la pièce close.


On ne s'entend pas.

Il est exact de dire que l'onde sonore est faite d'une succession de pressions négatives et positives (la membrane bouge en va-et-vient), c'est ce qui défini l'onde en elle même. Cette pression est faite d'un transfert d'énergie de molécule d'air à molécule d'air. La molécule en elle même ne bouge pas - ce n'est pas du vent (elle bouge, mais elle ne part pas d'une enceinte pour se rendre à l'auditeur). Ce qui arrive à l'auditeur, c'est le transfert d'énergie d'une molécule à l'autre.

Est-ce qu'une molécule pourrait soumise simultanément à des forces contradictoires? Oui. Est-ce que deux forces peuvent se démultiplier? Oui.
OUI, je n'ai pas dis le contraire
robertG a écrit:

Si votre explication était correcte, on ne pourrait pas augmenter le volume sonoire, puisqu'il y aurait annulation.
NON, c'est pas ça que je dis.
On augmente pas la pression globale de la pièce, mais sur les front d'onde, le SPL est élevé sur la demie positive. Sur l'onde directe, elles ne s'annulent pas puisque les bosses et creux allternent (vagues dans l'eau), et l'amplitude varie avec le volume.

En ajoutant les réflexions et celles des autres HPs, il y a superposition. Simplistement, Si deux parties négatives se rencontrent on a une sustraction et si deux positives c'est une addition. Ca devient très complexe mais gérable.

Si on fait un bilan des zones compressées et dépressées , en terme de pression globale de l'air ambiant, il est nul non? L'énergie elle est transmise. Le front d'énergie fournie est absorbée en chaleur par frottement ou mécaniquement.

De toute facon je me remet à l'étude et on s'en reparle. C'est pas moi qui donne les leçons.

Si toute l'énergie (positive et négative) s'annulait, personne n'aurait de problème acoustique, c'est à dire, des endroits de la pièces avec un surplus de basses et d'autres endroits en opposition, c'est à dire absence de basses).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 19:48

robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:


La pressurisation est le fait de maintenir à pression constante un milieu clos, indépendamment du milieu extérieur.

Le mot important ici est "milieu clos". Si le milieu n'est pas clos (dehors) on ne peut pas augmenter la pression par p...

S'il existe un vocable plus approprié, je promets de l'utiliser. S'il y en a pas, je suis ouvert trouvons une expression plus juste, tout en évitant l'extrémisme.

À mn avis, il y a confusion, je peux me tromper mais c'est assez clair dans mon esprit.

Les ondes sont supportées par le médium qui ici est l'air et la vibration s'exprime par un changement de pression .
citation de Bob McCarty "la moitié du cycle qui a une pression plus élevée que celle de l'air ambiant est nommée "pressurization" (anglais) et la demie qui est plus basse est la raréfaction."


On peut s'entendre que les deux s'annulent et qu'aucune augmentation globale n'est possible.

On ne crée pas de pression suplémentaire globale, à moins de prendre de l'air de l'extérieur et l'ajouter à celle de la pièce close.


On ne s'entend pas.

Il est exact de dire que l'onde sonore est faite d'une succession de pressions négatives et positives (la membrane bouge en va-et-vient), c'est ce qui défini l'onde en elle même. Cette pression est faite d'un transfert d'énergie de molécule d'air à molécule d'air. La molécule en elle même ne bouge pas - ce n'est pas du vent (elle bouge, mais elle ne part pas d'une enceinte pour se rendre à l'auditeur). Ce qui arrive à l'auditeur, c'est le transfert d'énergie d'une molécule à l'autre.

Est-ce qu'une molécule pourrait soumise simultanément à des forces contradictoires? Oui. Est-ce que deux forces peuvent se démultiplier? Oui.
OUI, je n'ai pas dis le contraire
robertG a écrit:

Si votre explication était correcte, on ne pourrait pas augmenter le volume sonoire, puisqu'il y aurait annulation.
NON, c'est pas ça que je dis.
On augmente pas la pression globale de la pièce, mais sur les front d'onde, le SPL est élevé sur la demie positive. Sur l'onde directe, elles ne s'annulent pas puisque les bosses et creux allternent (vagues dans l'eau), et l'amplitude varie avec le volume.

En ajoutant les réflexions et celles des autres HPs, il y a superposition. Simplistement, Si deux parties négatives se rencontrent on a une sustraction et si deux positives c'est une addition. Ca devient très complexe mais gérable.

Si on fait un bilan des zones compressées et dépressées , en terme de pression globale de l'air ambiant, il est nul non? L'énergie elle est transmise. Le front d'énergie fournie est absorbée en chaleur par frottement ou mécaniquement.

De toute facon je me remet à l'étude et on s'en reparle. C'est pas moi qui donne les leçons.

Si toute l'énergie (positive et négative) s'annulait, personne n'aurait de problème acoustique, c'est à dire, des endroits de la pièces avec un surplus de basses et d'autres endroits en opposition, c'est à dire absence de basses).
Ce n'est pas l'énrgie qui s'annule, c'est la pression du médium. L'énergie est transmise,

Prend les vagues de l'eau et fait la moyenne entre les hauts et les creux. Le résultat est comme une mer calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 20:14

Avez-vous déjà vu des gars qui font de la compétition de SPL (des petites autos avec des gros woofers). Qu'est-ce qui fait éclater les vitres?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 20:32

robertG a écrit:
Avez-vous déjà vu des gars qui font de la compétition de SPL (des petites autos avec des gros woofers). Qu'est-ce qui fait éclater les vitres?

Oui j'ai vu ces autos, il y a un vidéo qui traine ici je pense.

Les gars ont de la misère à avancer, tout va aux woofers.
À ta question ce pourrait-être le front de compression qui pette les vitres, il est suivi d'une décompression qui égalise le milieux, l'air, l'eau ect..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 21:46

jacques a écrit:
À ta question ce pourrait-être le front de compression qui pette les vitres, il est suivi d'une décompression qui égalise le milieux, l'air, l'eau ect..

À ce moment là, sommes nous d'accord pour dire qu'une fois les vitres pêtées il n'y aura plus de pressurisation (appelez ça comme vous voulez) de l'habitacle? CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Ven 23 Mar - 22:53

robertG a écrit:
jacques a écrit:
À ta question ce pourrait-être le front de compression qui pette les vitres, il est suivi d'une décompression qui égalise le milieux, l'air, l'eau ect..

À ce moment là, sommes nous d'accord pour dire qu'une fois les vitres pêtées il n'y aura plus de pressurisation (appelez ça comme vous voulez) de l'habitacle? CQFD
Tu veux dire qu'ils jouait ces woofers dans l'habitacle jusqu'à ce que ca pette?. C'est pas le même vidéo que j'ai vu.

Il on pettées pourquoi les vitres? Par accumulation de pression interne, et comment elle s'est construite cette pression?,En tirant l'air du dehors? les gars auraient subit la décompression aussi. Ou juste par l'onde audio assez violente sans pressurisation autre que celle du front d'onde?
C'est où que ça cloche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 1:22

Vous êtes rendu pas mal loin les gars!
L'air ambiant possède une certaine densité et les vibrations générées par le mouvement de la membranne d'un hp devraient en théorie énergiser la masse d'air à l'intérieur d'un espace clos ou ouvert. Je ne crois pas qu'il y ait augmentation ou diminution de la pression atmosphérique à proximité d'une enceinte car c'est un mouvement perpétuel de pression et de dépression. Maintenant, si je devais expliquer pourquoi nous pouvons ressentir physiquement dans la poitrine des coups de bass drum avec un système possédant des woofers de grand diamètre et un ampli conséquent, je dirais que cette masse d'air en vibration qui nous frappe possède assez d'énergie de par sa densité pour remuer notre propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 8:37

jacques a écrit:
robertG a écrit:
jacques a écrit:
À ta question ce pourrait-être le front de compression qui pette les vitres, il est suivi d'une décompression qui égalise le milieux, l'air, l'eau ect..

À ce moment là, sommes nous d'accord pour dire qu'une fois les vitres pêtées il n'y aura plus de pressurisation (appelez ça comme vous voulez) de l'habitacle? CQFD
Tu veux dire qu'ils jouait ces woofers dans l'habitacle jusqu'à ce que ca pette?. C'est pas le même vidéo que j'ai vu.

Il on pettées pourquoi les vitres? Par accumulation de pression interne, et comment elle s'est construite cette pression?,En tirant l'air du dehors? les gars auraient subit la décompression aussi. Ou juste par l'onde audio assez violente sans pressurisation autre que celle du front d'onde?
C'est où que ça cloche.

Pas besoin de tirer d'air du dehors. L'air se comporte comme un fluide et si tu peux brasser la même eau avec assez de force, tu peux arriver à créer une énergie importante. Ça n'a rien à voir avec la pression atmosphérique.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:01

Citation :
pas besoin de tirer l'air du dehors

Pour pressuriser un volume d'air, oui tu es obligé. C'est le principe qui veut ça.

Maintenant, est-ce toujours ce principe, celui de la pressurisation, associé à la FI que tu défends? Il me manque cette info. Si ce n'est pas le cas, d'accord avec toi l'air est une masse et tu as bien expliqué le principe.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:02

FI??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:07

Pressurisation dans un avenir pas si lointain....







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:08

Et voici ou tout à commencé....
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:14

Ouais! Ce n'est pas clair.

Je n'utilise de l'expression hifi que fi pour fidélité. Je sais, c'est tiré par les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:23

Pour fins de discussion:

Je prends une balloune gonflée d'air. Je la presse un peu avec mes main et l'air exerce une pression sur les parois de la dite balloune.

Pas d'apport d'air extérieur, augmentation de la pression à l'intérieur de la fameuse balloune.

Quid?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 9:24

Claude a écrit:
Et voici ou tout à commencé....

Ça c'est causé par un apport extérieur de binnes rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 10:06

robertG a écrit:
Pour fins de discussion:

Je prends une balloune gonflée d'air. Je la presse un peu avec mes main et l'air exerce une pression sur les parois de la dite balloune.

Pas d'apport d'air extérieur, augmentation de la pression à l'intérieur de la fameuse balloune.

Quid?
C'est sur, même quantité d'air mais moins de volume donc plus de pression
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 10:10

robertG a écrit:
Claude a écrit:
Et voici ou tout à commencé....

Ça c'est causé par un apport extérieur de binnes rabbit

Si l'air sent mauvais, le son a-t'il la même vitesse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 10:14

jacques a écrit:
robertG a écrit:
Pour fins de discussion:

Je prends une balloune gonflée d'air. Je la presse un peu avec mes main et l'air exerce une pression sur les parois de la dite balloune.

Pas d'apport d'air extérieur, augmentation de la pression à l'intérieur de la fameuse balloune.

Quid?
C'est sur, même quantité d'air mais moins de volume donc plus de pression

Très bien, allons un cran plus loin:

J'ai une enceinte acoustique. Mettons une Katana.

Sur une note grave soutenue, il y a pression acoustique à l'avant du cône, et, par inversion de phase, pression acoustique qui sort de l'évent situé derrière.

Les deux pressions sont en phase.

Possible? (je connais la réponse Cool, c'est oui)

Il n'y a pas d'apport d'air extérieur.

Possible?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 10:37

robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:
Pour fins de discussion:

Je prends une balloune gonflée d'air. Je la presse un peu avec mes main et l'air exerce une pression sur les parois de la dite balloune.

Pas d'apport d'air extérieur, augmentation de la pression à l'intérieur de la fameuse balloune.

Quid?
C'est sur, même quantité d'air mais moins de volume donc plus de pression

Très bien, allons un cran plus loin:

J'ai une enceinte acoustique. Mettons une Katana.

Sur une note grave soutenue, il y a pression acoustique à l'avant du cône, et, par inversion de phase, pression acoustique qui sort de l'évent situé derrière.

Les deux pressions sont en phase.

Possible? (je connais la réponse Cool, c'est oui)

Il n'y a pas d'apport d'air extérieur.

Possible?

Alors là mon vieux, c'est toi qui est le maître. Si je tente une réponse je m'aventure hors de mes connaissances en physique.

Je vois juste que le cône dans sa course sort vers l'extérieurs (pousse l'air externe à l'avant et augmente le volume interne qui lui demande une entrée d'air pour compenser? sinon il y a dépression interne) et fait du va et vient. Ça devient libidineux.

Si en phase? je te crois sur parole.

Une chose que je sais par contre. Si la note grave est soutenue, il se produit une série d'addition qui augmente le SPL.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 10:56

jacques a écrit:
robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:
Pour fins de discussion:

Je prends une balloune gonflée d'air. Je la presse un peu avec mes main et l'air exerce une pression sur les parois de la dite balloune.

Pas d'apport d'air extérieur, augmentation de la pression à l'intérieur de la fameuse balloune.

Quid?
C'est sur, même quantité d'air mais moins de volume donc plus de pression

Très bien, allons un cran plus loin:

J'ai une enceinte acoustique. Mettons une Katana.

Sur une note grave soutenue, il y a pression acoustique à l'avant du cône, et, par inversion de phase, pression acoustique qui sort de l'évent situé derrière.

Les deux pressions sont en phase.

Possible? (je connais la réponse Cool, c'est oui)

Il n'y a pas d'apport d'air extérieur.

Possible?

Alors là mon vieux, c'est toi qui est le maître. Si je tente une réponse je m'aventure hors de mes connaissances en physique.

Je vois juste que le cône dans sa course sort vers l'extérieurs (pousse l'air externe à l'avant et augmente le volume interne qui lui demande une entrée d'air pour compenser? sinon il y a dépression interne) et fait du va et vient. Ça devient libidineux.

Si en phase? je te crois sur parole.

Une chose que je sais par contre. Si la note grave est soutenue, il se produit une série d'addition qui augmente le SPL.

Exact. Les molécules d'air qui touchent directement au cone transmettent de l'énergie aux autres molécules et le son (les ondes) se répand dans la pièce. Au même moment, une énergie beaucoup plus grande transmet son énergie aux molécules situées DANS le port arrière.

L'énergie est en phase, c'est à dire que ça pousse en avant et en arrière, au même moment.

À l'intérieur de l'enceinte: un vacuum qui se promène à l'intérieur d'un transformateur acoustique. Ce que ça signifie, c'est qu'il est possible d'augmenter la pression dans la pièce sans apport d'air extérieur, tout simplement en jouant sur les masses en mouvement.



Un cran plus loin (toujours pour discussion):

Je mets 150 enceintes semblables dans un tout petit local fermé. Serait-il possible d'augmenter la pression exercée sur l'air sans apport d'air extérieur?

Attention, c'est un piège!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 11:13

robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:
jacques a écrit:
robertG a écrit:
Pour fins de discussion:

Je prends une balloune gonflée d'air. Je la presse un peu avec mes main et l'air exerce une pression sur les parois de la dite balloune.

Pas d'apport d'air extérieur, augmentation de la pression à l'intérieur de la fameuse balloune.

Quid?
C'est sur, même quantité d'air mais moins de volume donc plus de pression

Très bien, allons un cran plus loin:

J'ai une enceinte acoustique. Mettons une Katana.

Sur une note grave soutenue, il y a pression acoustique à l'avant du cône, et, par inversion de phase, pression acoustique qui sort de l'évent situé derrière.

Les deux pressions sont en phase.

Possible? (je connais la réponse Cool, c'est oui)

Il n'y a pas d'apport d'air extérieur.

Possible?

Alors là mon vieux, c'est toi qui est le maître. Si je tente une réponse je m'aventure hors de mes connaissances en physique.

Je vois juste que le cône dans sa course sort vers l'extérieurs (pousse l'air externe à l'avant et augmente le volume interne qui lui demande une entrée d'air pour compenser? sinon il y a dépression interne) et fait du va et vient. Ça devient libidineux.

Si en phase? je te crois sur parole.

Une chose que je sais par contre. Si la note grave est soutenue, il se produit une série d'addition qui augmente le SPL.

Exact. Les molécules d'air qui touchent directement au cone transmettent de l'énergie aux autres molécules et le son (les ondes) se répand dans la pièce. Au même moment, une énergie beaucoup plus grande transmet son énergie aux molécules situées DANS le port arrière.

L'énergie est en phase, c'est à dire que ça pousse en avant et en arrière, au même moment.

À l'intérieur de l'enceinte: un vacuum qui se promène à l'intérieur d'un transformateur acoustique. Ce que ça signifie, c'est qu'il est possible d'augmenter la pression dans la pièce sans apport d'air extérieur, tout simplement en jouant sur les masses en mouvement.



Un cran plus loin (toujours pour discussion):

Je mets 150 enceintes semblables dans un tout petit local fermé. Serait-il possible d'augmenter la pression exercée sur l'air sans apport d'air extérieur?

Attention, c'est un piège!
Je risque.
L'air est un gaz qui peut se comprimer et se dilater. S'il est comprimer, la pression augmente.
Un local infime avec 150 enceintes pourra peut-être jouer sur le temps nécessaire au rétablissement de l'équilibre entre l'intérieur et extérieur des enceintes. ` Donc si tu enlève l'air des enceintes et le place dans la pièce tu pressurise selon le volume tiré des enceintes sans apport d'air extérieur. C'est réalisable?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 16:59

Je lis votre discussion les gars et ma question va à Robert, que tentes-tu de nous démontrer ? Est-ce que cela a un rapport avec la définition de pressurisation en audio ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   Sam 24 Mar - 17:09

RicharD a écrit:
Je lis votre discussion les gars et ma question va à Robert, que tentes-tu de nous démontrer ? Est-ce que cela a un rapport avec la définition de pressurisation en audio ?

La question de départ s'orientait autour de la différence entre baffle plan et enceinte "normale".

J'ai avancé qu'une des différence était qu'une enceinte normale pouvait pressuriser une pièce, ce qui n'arrive pas avec un baffle plan.

La démonstration est à l'effet que l'air contenu dans une enceinte est similaire à l'air situé en dehors de la pièce d'écoute (normal!) et qu'il est possible de pressuriser une pièce par une mauvaise adaptation des enceintes au local.

Avec un baffle plan, c'est impossible à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma prochaine cible, la puissance des instruments de musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» (Vends) Instruments de musique
» Instruments de musique. (Prix tout doux!)
» [Evénement musique électronique] ZEMIXX 300 à Caen
» Besoin d'une musique d'échauffement pour le moderne jazz
» [CO] Fleches voilées en arrivant en cible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Sauter vers: