Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La commercialisation de la HiFi en 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La commercialisation de la HiFi en 2012   Ven 17 Fév - 9:28

Lors d'un échange avec des gens de l'industrie, nous avons tous convenu qu'il existait maintenant plus de marques HiFi qu'il n'y a de détaillants, et ceci, à l'échelle mondiale. La multitude de manufacturiers, tous avares d'espace en magasin, on contribué à l'escalade de prix de détail, vers des prix totalement sans rapport avec la valeur des biens vendus.

C'est ainsi que les manufacturiers ce sont mis à consentir des marges démesurées aux détaillants, simplement pour s'assurer une place en magasin. Lorsque vous faites l'achat de câbles audio à 100$, dites-vous que 60$ va directement dans la poche du détaillant, ce qui laisse un maigre 40$ pour assumer le transport, la marge du distributeur, la marge du manufacturier et ... le prix de fabrication du câble.

Pour les morceaux plus gros (amplis, DAC, enceintes, etc.), c'est la moitié du prix qui reste chez le détaillant. Évidemment, les manufacturiers commencent à se questionner sur la pertinence d'offrir des marges aussi importantes, surtout que dans bien des cas, le détaillant n'offre pas de valeur ajoutée, comme la livraison, l'installation, etc. En fait, certains détaillants facturent ces "services".

Que va t-il arriver? Lorsque tous les manufacturiers se rendent compte que malgré les marges, la marchandise ne bouge pas, c'est que le serpent est en train de bouffer sa queue. Un nouveau modèle d'affaires va voir le jour, celui de la vente directe, par internet. C'est exactement le même principe que le catalogue "Sears". Une table tournante, vendue 2000$ chez le détaillant, sera offerte à 1200$ par internet. Elle sera livrée chez vous, ou chez le dépositaire local.

Vous n'aimez pas la table? vous la retournez, exactement comme vous le feriez chez Sears.

Si un manufacturier pense qu'il peut augmenter le nombre d'unité vendues par un système semblable, le système va se répandre comme une traînée de poudre. Déjà, en Suède, la société XTZ utilise le principe de la vente directe par dépositaires. Ça permet d'offrir des produits avec une valeur élevée, et des clients heureux de ne pas avoir à payer la prime du détaillant.

Bien sûr, il existe encore de bons détaillants, mais si vous avez à faire 50kM pour le trouver, et que celui-ci doit commander l'item qui vous intéresse, avouez que ça n'a rien d'intéressant. Inversement, si l'item vous intéresse vraiment, commandez le chez le manufacturier ou le dépositaire et faites le livrer chez vous sans frais.

À l'autre bout, voyons les produits Apple qui se vendaient jadis par l'intermédiaires des boutiques d'informatique. Maintenant, vous pouvez essayer l'appareil chez Apple ou le commander en ligne, avec livraison gratuite.

Je crois que ça va être une bonne nouvelle pour l'audiophile, qui pourra sauver 30 ou 40 ou 50%.
Revenir en haut Aller en bas
pompon



Messages : 1399
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Ven 17 Fév - 18:49

Je n'ai pas plus de services en boutique que sur internet.
En plus, j'ai mon produit plus vite en commandant moi-même car la boutique vont attendre d'autres commandes chez ce distributeur avant de traiter ta commande fort probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Sam 18 Fév - 9:41

Ce modèle d'affaires risque de s'accroître dans l'avenir car presque tout leurs clients peuvent maintenant lire des compte-rendu de leurs produits et ont la possibilité de commander directement en ligne.

Mais il faudrait avant tout que les manufacturiers choisissent clairement comment ils veulent écouler leurs produits car quelque-uns offrent leurs produits en ligne et en magasin au même prix. Si je me mets à la place du commerçant ce n'est pas vraiment honnête de la part du manufacturier.

Comme exemple, j'ai téléphoné à trois dépositaires de Magnum Dynalab pour essayer les nouveaux tuners internet de cette compagnie mais aucun magasin ne les propose en démonstration. C'est pas étonnant qu'ils ne veulent pas en commander car n'importe qui peut en acheter directement de MD. au même prix. À la fin, je crois que ça prive le manufacturier d'une vente car je ne voudrais pas me donner le trouble d'en commander un directement et d'avoir à le retourner si ça ne fait pas l'affaire. De plus, je ne peux pas comparer directement ce produit avec autre chose qui serait en magasin.

Je crois qu'il y a une limite au type de produits qui peuvent être vendus directement et sans intermédiaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Sam 18 Fév - 11:20

CAT345 a écrit:
Ce modèle d'affaires risque de s'accroître dans l'avenir car presque tout leurs clients peuvent maintenant lire des compte-rendu de leurs produits et ont la possibilité de commander directement en ligne.

Mais il faudrait avant tout que les manufacturiers choisissent clairement comment ils veulent écouler leurs produits car quelque-uns offrent leurs produits en ligne et en magasin au même prix. Si je me mets à la place du commerçant ce n'est pas vraiment honnête de la part du manufacturier.

Comme exemple, j'ai téléphoné à trois dépositaires de Magnum Dynalab pour essayer les nouveaux tuners internet de cette compagnie mais aucun magasin ne les propose en démonstration. C'est pas étonnant qu'ils ne veulent pas en commander car n'importe qui peut en acheter directement de MD. au même prix. À la fin, je crois que ça prive le manufacturier d'une vente car je ne voudrais pas me donner le trouble d'en commander un directement et d'avoir à le retourner si ça ne fait pas l'affaire. De plus, je ne peux pas comparer directement ce produit avec autre chose qui serait en magasin.

Je crois qu'il y a une limite au type de produits qui peuvent être vendus directement et sans intermédiaire.

Si Magnum Dynalab offre les appareils en ligne, c'est parce que les détaillants ne tiennent plus de stock et fort probablement que Dynalab a cessé de financer les détaillants. Je crois que l'approche est un peu maladroite. Si Dynalab vend au même prix, ce n'est pas par malhonnêteté, mais c'est pour respecter les détaillants. Je suis d'accord avec toi que le manufacturier devrait jouer franc jeu, mais c'est toujours au risque de perdre sa chemise... Ce qui se passe, c'est que l'acheteur potentiel va en magasin faire l'écoute, puis, tente d'obtenir l'appareil pour moins cher, sur internet.

Un bon exemple de la tendance: http://audioscape.ca/showroom-lobby/

Audioscape est distributeur de PrimaLuna / Mystère / Usher, etc. Lorsqu'ils ont débuté, c'était en tant que distributeur. Un peu plus tard, ils se sont mis à vendre en ligne, au même prix que chez le détaillant - tout comme Dynalab. Maintenant, ils commencent à escompter un peu. Ce que ça signifie, c'est que AudioScape a pris le pari que la meilleure formule était de se passer de détaillants et d'approcher directement le consommateur, ce qui autorise de meilleurs prix.

L'internet est particulièrement bien adapté à la vente d'items de 1000$ et moins - préférablement quelques centaines de dollars. Toutefois, il y a des exceptions, et je crois que l'audio haut-de-gamme est un bon exemple, tout simplement parce que les prix sont gonflés artificiellement (le double!!). Vous avez probablement vécu un cas où vous vous êtes rendus chez un détaillant pour essayer un modèle "X" - et que le détaillant n'avait pas le modèle "X" en magasin. On ne peut pas blâmer le détaillant de ne pas tout avoir en stock, mais la situation peut être frustrante.

Si vous pouviez vous faire livrer à domicile, sans frais, le modèle "X" en question, pour un essai de 2 ou 3 semaines, sans avoir de vendeur dans le dos, ça serait peut-être tentant...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Lun 19 Mar - 14:57

Très belle initiative de Verity Audio qui offre les Finn, livraison incluse, à 4000$ (rég. 6500$) avec possibilité de retourner à 30 jours.

Je pense que le concept est excellent. Un très bon prix, un bon produit, de bonnes conditions. Est-ce qu'il existe des revendeurs qui accepteraient d'offrir les mêmes conditions? Pas sûr!

http://iget.it/cnd/fr/details/107/VERITYAUDIOFINN/
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Lun 19 Mar - 19:40

Salut Robert,

C'est bien de relancer ce sujet. Au moment où tu l'avais initié, nous part ions en vacances et je m'étais promis d'y revenir mais les turpitudes de la vie me l'ont fit oublier.

Seulement sur les Finn? Si les prix en général sont en baisse, personne ne va s'en plaindre. As-tu des prévisions du genre en vue?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Lun 19 Mar - 20:11

RicharD a écrit:
Salut Robert,

C'est bien de relancer ce sujet. Au moment où tu l'avais initié, nous part ions en vacances et je m'étais promis d'y revenir mais les turpitudes de la vie me l'ont fit oublier.

Seulement sur les Finn? Si les prix en général sont en baisse, personne ne va s'en plaindre. As-tu des prévisions du genre en vue?


Je ne sais pas pour Verity. À vrai dire, je crois que c'est un essai destiné à évaluer le médium sans - trop - se mettre à dos les détaillants. Ce sont eux qui vont se plaindre! D'autre part, je ne crois pas que Filtronique (le détaillant Verity) travaille très fort à promouvoir la marque, mais il faudrait leur demander à eux.

Pour ma part, je regarde la mise en marché sur internet depuis longtemps. Il faut juste trouver un terrain d'entente entre ventes directes et ventes par détaillants. La très grande majorité des détaillants exigent une marge élevée qui pousse les prix à la hausse, sans vraiment offrir de valeur ajoutée (certains détaillants facturent en plus la livraison alors qu'elle devrait être incluse dans le prix).

Je vois la vente directe comme une façon d'offrir des produits à meilleur prix, avec un meilleur service en prime. Le manufacturier connaît bien son produit et peut offrir un bon support.

Actuellement, je vois que tous les manufacturiers regardent ça avec intérêt, mais d'un autre coté, ne veulent pas encore s'aliéner les détaillants. Je dis "encore" parce que les jours des détaillants sont comptés, surtout pour les produits technologiques. Ce n'est qu'une question de temps.

Qu'en pensez-vous?

Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Lun 19 Mar - 21:24

J'ai de la difficulté avec une compagnie qui tenterait de jouer sur les deux tableaux. Pour moi, la meilleure efficacité commerciale réside dans l'adoption de l'une ou l'autre des méthodes de mise en marché. Je peux comprendre l'hésitation de se lancer dans l'aventure. Disons qu' assis confortablement dans son salon sans contrainte, sans injection de capitaux, la décision est assez facile à prendre mais dans la chaise de l'industriel, c'est différent.

Si les fabricants d'appareils audio croient que les prix au détail explosent et que dans leur évaluation la cause est le détaillant, ça devient urgent de chercher et trouver une solution.

Neko a une approche intéressante. Il fait tourner un dac chez ceux qui le demande. La période d'essai sauf erreur est de 3 semaines. Tu aimes, tu achètes. Tu n'aimes pas, tu fais passer au suivant.

Internet ouvre des possibilités encore inconnues. L'idée géniale est là, quelque part et généralement elle est simple. Faut oser mais comme je le disais plus haut, plus facile à dire qu'à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 8:14

RicharD a écrit:
L'idée géniale est là, quelque part et généralement elle est simple.

Il faut être créatif.

Que diriez-vous d'un "club d'achat" pour audiophile. Un genre de magasin qui n'est pas vraiment un magasin, composé de membres audiophiles, qui exprimeraient un désir. Par exemple, à la question "qui veut un DAC de marque X", si 8 membres sont intéressés, le "club d'achat" négocie le meilleur prix pour 8 appareils (par exemple, 30 ou 40% de rabais), et la roue continue avec un achat de câbles, de cartouche, d'amplis, etc.

Ce genre de "club d'audiophile" pourrait s'articuler autour d'une communauté, et le pouvoir d'achat de la communauté fait que le système fonctionne.

Qui veut faire partie du club?


Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 8:30

Moi ! Je veux en faire partie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 9:57

Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 9:59

Nous sommes trois!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 10:24

Le succès d'une telle opération repose sur le plus grand nombre de participants.

IL faut trouver un bassin plus grand d'audiophiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 10:40

L'internet est un lieu communautaire qu'il ne faut pas négliger.

Comme dans toute chose, si on offre de la valeur (du support, des échanges, du confort, du plaisir), on peut créer une communauté.

On part de 4 ou 5 personnes. Chaque personnes en parle à 4 ou 5, et chacune de ces personnes en parle à 4 ou 5 et on arrive à 150. C'est assez pour que ça fonctionne, seulement, et seulement si, on offre de la valeur; seulement et seulement si nous avons un intérêt commun et sommes ouverts à de nouvelles idées.

Imaginez un club de dégustation de vins - mais en audio.

Le fameux Reader's Digest (ma première job...) était à un moment donné, la revue ayant le tirage le plus important de tous les périodiques (quelques dizaines de millions). Au départ, le Reader's Digest n'offrait une seule chose: des résumés de livres. C'est ce qui en a fait un succès. Tout d'un coup, des millions d'amateurs de lecture recevaient des recommandations d'autres amateurs...

Revenir en haut Aller en bas
RicharD



Messages : 3757
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 10:44

D'accord sur la façon de faire. Pour intéresser le plus grand nombre, j'ajouterais à l'audio un volet informatique.

Maintenant pour intéresser des gens il faut une proposition. On offre quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 10:53

Ouvrons un sujet "ACHATS GROUPÉS" comme disent
les Français.... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 11:02

Claude a écrit:
Ouvrons un sujet "ACHATS GROUPÉS" comme disent
les Français.... Cool

C'est à peu près ça.

Si 5 personnes veulent une Rega P3, le club achète 5 Rega P3.

Si 8 personnes veulent des câbles AC spéciaux, on fait un achat de groupe.

L'idée est de toujours garder le club en mouvement et d'élargir le territoire. Par exemple, si des gens veulent un DAC "Metrum" on peut l'offrir.

Pour conserver la notion de valeur, il faut s'assurer que le produit est BON, qu'il répond à un besoin, etc. Il ne faut pas se mettre à "peddler" de la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 11:07

Moi j'embarque pour l'achat d'un BGW 750G. Par contre il faut en commander 20 au minimum Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 11:18



Pour conserver la notion de valeur, il faut s'assurer que le produit est BON, qu'il répond à un besoin, etc. Il ne faut pas se mettre à "peddler" de la merde.[/quote]


Merde ou pas , il faudra bien "peddler" ce que les gens veulent bien acheter....le
consommateur est roi.
queen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 11:33

Claude a écrit:


Pour conserver la notion de valeur, il faut s'assurer que le produit est BON, qu'il répond à un besoin, etc. Il ne faut pas se mettre à "peddler" de la merde.


Merde ou pas , il faudra bien "peddler" ce que les gens veulent bien acheter....le
consommateur est roi.
queen [/quote]

La merde de l'un est le caviar de l'autre!

Sérieusement, si le club souhaite offrir une cellule phono à 200$, en principe, elle devrait choisir celle qui offre le meilleur rapport qualité/prix/musicalité. En partant ça exclue toutes les cellules à 5000$.

Si on parle de bras de lecture, bien sûr, il en existe plusieurs, mais l'offre pourrait porter sur un Rega RB300 par exemple, qui risque de rejoindre plus de gens qu'un Dynavector à 6000$. Ça ne veut pas dire que le Dynavector n'est pas bon.

L'essentiel je crois, est de considérer que ce qui est musical ou intéressant n'est pas forcément plus cher. Ça veut aussi dire qu'un club d'achat ne rejoindra pas tout le monde tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 13:10

Oup pelaye .... Je veux bien comprendre :

Le Club D'achat offrirait des produits pré-sélectionnés ou il serait uniquement l'engrenage
pour se procurés à rabais l'équipement choisi par un nombre suffisant de membres ?

Je veux sawouère ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 14:45

Claude a écrit:
Oup pelaye .... Je veux bien comprendre :

Le Club D'achat offrirait des produits pré-sélectionnés ou il serait uniquement l'engrenage
pour se procurés à rabais l'équipement choisi par un nombre suffisant de membres ?

Je veux sawouère ! Shocked


Pour fins de discussion... un mélange des deux. Il faut un nombre suffisant pour accéder au produit en question et... il faut que le produit suscite de l'intérêt au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 16:34

www.leclubaudio.com

vient de voir le jour!

Bon, il reste à faire le site et recruter des membres, mais ça y est, c'est lancé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 16:54

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Mar 20 Mar - 19:25

EXCELLENT !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La commercialisation de la HiFi en 2012   Aujourd'hui à 0:39

Revenir en haut Aller en bas
 
La commercialisation de la HiFi en 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (Mars 2012) La Clio White Racer
» 2012 - [Lexus] LS V
» 2012 - [BMW] 7GT / Série 8 coupé 4 portes
» 2012 - [Ford] Ecosport
» 2012 - [Porsche] Boxster III [981]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: