Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Neutralité, qualité ou défaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 15:42

RicharD a écrit:
La réponse de Levinson serait-elle motivée par la crainte de perte d'intérêt pécuniaire?


Dans notre monde audio, ce qui fait ou défait une vente c'est le fameux "WAF" (Wife Acceptance Factor) - ou plus correctement SOAF (Significant Other Acceptance Factor). Un traitement acoustique n'est pas forcément laid, mais pas forcément beau non plus, donc je suspecte Levinson de ménager la chèvre et le chou. Une enceinte acoustique n'est pas un piano... Il n'y a pas un seul endroit où un piano ne sonne pas bien, mais il y a une multitude de façon de détruire le son d'une enceinte... bizarre non?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 15:48

Citation :
Il n'y a pas un seul endroit où un piano ne sonne pas bien, mais il y a une multitude de façon de détruire le son d'une enceinte... bizarre non?

Tellement vrai!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 16:01

En reproduction musicale , si je devais avoir qu'une préoccupation, ce serait
la plausibilité de ce que j'entends de ma chaine.....

LAROUSSE : Plausible : qui peut être considéré comme vrai Que l'on peut admettre comme valable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 18:55

RicharD a écrit:
La réponse de Levinson serait-elle motivée par la crainte de perte d'intérêt pécuniaire?

Je me surprend de constater que souvent l'équilibre fait peur. Il y a quelque chose de malsain dans la compréhension de l'équilibre dirait-on. Ce qui est inconnu fait peur. Les concepteurs de streamers n'intègrent pas de DSP dans leurs machines, pourquoi? L'acoustique n'a la cote que chez certains audiophiles et ça va comme ça dans tant de domaines audio.

Richard, est-tu certain que tous les systèmes devraient avoir un DSP pour corriger la réponse en fréquence dans un local donné? As-tu pensé aux freaks de l'analogique qui écoutent des enregistrements AAA et dont tu détruirait le signal original en le digitalisant? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 19:21

C'est comme offrir du blé d'inde à un édenté.... pig
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 19:59

CAT345 a écrit:
RicharD a écrit:
La réponse de Levinson serait-elle motivée par la crainte de perte d'intérêt pécuniaire?

Je me surprend de constater que souvent l'équilibre fait peur. Il y a quelque chose de malsain dans la compréhension de l'équilibre dirait-on. Ce qui est inconnu fait peur. Les concepteurs de streamers n'intègrent pas de DSP dans leurs machines, pourquoi? L'acoustique n'a la cote que chez certains audiophiles et ça va comme ça dans tant de domaines audio.

Richard, est-tu certain que tous les systèmes devraient avoir un DSP pour corriger la réponse en fréquence dans un local donné? As-tu pensé aux freaks de l'analogique qui écoutent des enregistrements AAA et dont tu détruirait le signal original en le digitalisant? Sad

Cat,

Pour répondre à ta question, oui je crois qu'un DSP apporte l'équilibre qui manque à une chaine audio dans son environnement, c'est à dire la salle de son.

Comment peut on imaginer qu'une enceinte en sortant de l'usine où elle a été conçue garde le même équilibre dans une salle de son. C'est un défi immense pour le concepteur d'enceinte. Conserver les spec de son enceinte dans un endroit aussi hostile ou inapproprié qu'une salle de son! Là où les règles élémentaires de conception ne tiennent plus ou très peu. Le défi est formidable.

Robert confirmera où infirmera ce que je dis alors que l'on a la chance d'avoir un fabriquant/concepteur d'enceintes sur Audio Café.

Allons jusqu'au bout de ma pensée. Peu importe l'enceinte, sa marque, son prix, la salle de son, où elle aura à reproduire la musique, influencera positivement ou négativement et très rarement de manière neutre (pour demeurer dans le sujet) l'écoute. C'est ce que nous avons remarqué lors de nos travaux de mise au point avec l'EQ. Je précise que nous n'avons pas de prétention d'ordre professionnel, que ce que je t'écris est sujet à correction et que cela représente ce que nous croyons. Je continue la précision en ajoutant qu'un EQ est un élément d'un DSP. Un élément important mais ne peut être considéré comme un DSP à part entière. Peut-on dire qu'un DSP sans EQ, il n'y a plus grand chose qui se passe. C'est assez complémentaire. Encore une fois, corrigez moi si je me trompe.

L'EQ et son corollaire ne corrige pas un problème intrinsèque de l'enceinte, c'est sopuhaitable mais équilibre cette enceinte qui se retrouve dans une salle qui ne lui est pas idéale ou destinée ou quoi encore. Comprends-tu la patente.

Je t'ai expliqué le rôle de l'EQ dans la chaine qui elle est dans une salle acoustiquement viable ou pas. On peut faire abstraction d'un de ses éléments mais ici, sur Audio Café, on en tient compte. La salle et son acoustique, la chaine et l'EQ font partie désormais de nos univers audio.

Là je ne sais plus trop comment l'appelé, j'ai encore le réflexe d'appeler ça haute fidélité, alors pour fin de discussion et faciliter l'échange, je continuerai avec haute fidélité si tu le permet. La haute fidélité fonctionne depuis des décennies sans EQ, sans DSP. L'émotion est là, la dynamique, la puissance, l'amplitude, le soundstage bref tout ce que l'audiophile connait. L'audiophile n'a pas besoin, si c'est son souhait, d'un EQ ou d'un DSP. C'est un outil complémentaire qui fait réaliser un bond formidable à son univers audio. Tu n'es pas obligé de me croire.

Il n'est pas question sur Audio Café de dicter à quiconque une marche à suivre, une espèce de recette infaillible et si tu ne la suit pas tu ne seras regardé de haut quand ce n'est carrément pas traité d'imbécile. L'objectif ici est bien différent.

Prenons cette histoire de neutralité, on peut tu dire que c'était musclé et passionnant. Les différents intervenants ont échangé des points de vue avec pertinence souvent en regard de leurs croyances. On a attaqué l'idée jamais le porteur de l'idée. Je ne partage toujours pas ton point de vue mais la discussion m'a aidé à mieux comprendre et à saisir qu'il y a un groupe au Québec qui est aux antipodes de ce que je crois. Maintenant y a t'il moyen de se parler quand même? Y a t'il moyen de parler de la grande confusion qui règne en haute fidélité aujourd'hui. Y a t'il moyen d'utiliser des mots à la compréhension commune? Haute fidélité, on a un problème avec ça moi qui a toujours cru que c'était la base de la passion, l'identification ultime de ma passion. Si ma passion n'est plu la haute fidélité, elle s'appelle comment ma passion? Me suis-tu? On peut l'appeler autrement mais il serait bien qu'on finisse par s'entendre.

Je ne correspond pas à ta définition d'audiophile, je suis quoi alors? J'ai risqué hifiste, si haute fidélité n'est pas accepté, j'ai l'air fou avec mon hifiste alors que c'en est directement inspiré. Je suis quoi alors, un "No Name", un "Choix du Président".

C'est personnel ce que je vais te dire mais la discussion sur la compression et celle sur la neutralité me fait dire que nous avons à travailler la qualité de notre communication en commençant par la mienne. Dialogues de sourd, on dit la même chose avec des mots différents quand ce n'est pas avec des mots à la signification ésotérique incomprise de la majorité.

Il n'y a pas que du mauvais, peu de fora discutent de la compression, on l'a fait ici, la neutralité c'est à peu près la même chose, c'est positif en diable ça surtout qu'il ne nous manque aucun morceau, nous sommes entier physiquement et à ce que je sache mentalement aussi alors que personne ne s'est fait traiter de n'importe quoi parce qu'il n'est pas d'accord avec la majorité. Dieu sait que c'est un sujet chaud.

Je sais pas vous autre mais je suis fier de ça. Nous sommes en train d'apprendre tranquillement à communiquer, à échanger via un clavier, voilà ce que je pense au fond.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 21:25

Je t'avoue que je trouve ça très intéressant moi aussi et ça m'oblige à réfléchir et à remettre en question mes croyances et perceptions. Je respecte les opinions de tous car même si je crois avoir raison quelquefois, je SAIS surtout que je peux me tromper.

Ceci dit, c'est quoi la différence entre un EQ à partir d'un programme DSP et un equalizer graphique à ligne? Il y en a un qui est digital et l'autre qui est analogique et les deux modifient le signal original.

La haute fidélité est le reflet d'une image musicale et dont l'oreille a la tâche ingrate d'interpréter!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Lun 30 Jan - 21:58

Il y a toutes sortes d'EQ. Les analogiques sont de types graphiques, je n'en ai jamais vu de paramétriques. Si vous avez l'information que ça existe, j'aimerais savoir. C'est le genre d'appareil qui a laissé un goût curieux dans la bouche de ceux qui l'ont essayé et aider à forger la mauvaise réputation des EQ. Je crois que les plus aventureux des audiophiles de l'époque ont vu le potentiel des EQ du temps mais le bruit de fond enterrait littéralement tous les avantages.

L'informatique a transfiguré l'EQ. Aujourd'hui il est graphique ou paramétrique. Le type graphique se présente comme le modèle analogique avec son paquet de curseurs. Je l'imagine silencieux et transparent. Le paramétrique est le type d'EQ que nous avons adopté. Transparent, il est flexible, intuitif, visuel bref il fait le travail d'équilibre que nous lui demandons sans rechigner.

Tu touches un point important quand tu rapporte qu'il touche au signal original. Si tu prend ça au pied de la lettre, c'est à proscrire mais il y a un hic, Il se peut que tu ais un belle bosse dans les basse et un creux dans les hautes. Tu peux vivre avec ça mais entre toi et moi, ce n'est pas le signal original non plus. Alors on fait quoi en face de ce problème d'équilibre.

Tu peux laisser ça comme ça. Pour toutes sortes de raisons. Les TT, un lecteur cd ne permet pas d'insérer un EQ dans la chaine, ça prend un ordi dédié à la musique. Il faut que la musique passe par l'EQ pour que ça marche. Par conviction aussi ou encore connaît rien en informatique.

Tu peux aussi décider de passer à l'action. Un EQ numérique paramétrique il y en a de tous les prix, le nôtre vaut 150$ pour 3 licences, 50$ chacune. On se cassera pas avec ça. En passant Claude a essayé un EQ graphique analogique. Je ne sais pas si l'EQ est resté brancher le temps d'un cd.

Étonnamment, les 2 "reject" que sont les sub et l'EQ ont transformé positivement et c'est peu de le dire ma haute fidélité et ma façon de l'aborder. Aujourd'hui ce sont des trucs marginaux mais dans un futur proche, ils deviendront des incontournables . Quoique le sub ait gagné en popularité ces dernières années, l'EQ et le DSP demeurent des curiosités et représentent selon moi l'avenir de la hifi. Une enceinte asservie avec DSP embarqué comme la JazzMaster de RobertG deviendra certainement populaire.

Maintenant, je paraphraserai un bon ami, Anglofun, "The Key Is Exposure". Ne manque pas la chance d'écouter une chaine équipée d'un EQ ou DSP, tu vas voir, ça ouvre des horizons insoupçonnés et laisse présagé un futur pas mal intéressant.

Maintenant à savoir pourquoi Mark Levinson n'est pas pour? Mystère!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 17:26

RicharD a écrit:
Robert confirmera où infirmera ce que je dis alors que l'on a la chance d'avoir un fabriquant/concepteur d'enceintes sur Audio Café.



Eq, DSP, c'est la même chose. On modifie le signal afin de compenser autre chose ailleurs.

Ce que je peux dire, et ça n'implique que moi, c'est que je ne crois pas que l'utilisation du DSP (ou Eq) pour corriger les défauts d'une pièce d'écoute soit une solution valable. Toutefois, pour corriger l'interface entre l'enceinte et l'utilisateur, oui, c'est très utile.

Je m'explique: une pièce d'écoute est caractérisée par des zones où certaines fréquences s'annulent, ou se doublent. Ces fréquences sont basses, puisque la longueur d'onde touchée est fonction des dimensions physiques de la pièce. Dans ce cas précis, je ne crois pas que le DSP soit une bonne solution - à moins que le DSP n'agisse sur un grand nombre de sources différentes, auquel cas, ça peut s'avérer utile. Mon opinion se limite strictement à une utilisation en deux canaux, dans un système stéréo domestique.


Ceci étant dit, pour mon travail de conception, le DSP me permet d'étendre la bande passante des enceintes, de linéariser la réponse et de parfaire l'intégration des fréquences en temps (phase). Je peux même intégrer des pentes de coupures de 48 ou 64 dB par octave (ou plus!) sans perte d'insertion. C'est un avantage incroyable de pouvoir conserver une connection directe ampli-bobine mobile et en plus de corriger tout ce qui ne serait pas corrigé autrement.

Donc, un avantage indéniable.

Toutefois, l'utilisateur n'a pas ou peu accès au moteur DSP. Je ne veux pas que quelqu'un puisse mettre "le bordel" en faisant des corrections qui auraient pour conséquence de détruire le matériel, ou d'arriver à un résultat sonore moins qu'optimal.

Ça n'enlère rien aux qualités du DSP, mais c'est comme de l'alcool, à prendre avec modération!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 17:28

RicharD a écrit:

Maintenant à savoir pourquoi Mark Levinson n'est pas pour? Mystère!

Tu vas comprendre pourquoi très bientôt!!
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 19:17

Tu as raison pour le DSP et l'EQ. Je dirais que la confusion vient de l'utilisation généralisée de l'expression DSP.

L'EQ corrige la courbe de l'enceinte dans une pièce donnée et l'acoustique corrige la salle de son. Est-ce que cela représente bien ta pensée,

À part ça Mark va bien?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 19:51

robertG a écrit:
RicharD a écrit:
Robert confirmera où infirmera ce que je dis alors que l'on a la chance d'avoir un fabriquant/concepteur d'enceintes sur Audio Café.


Toutefois, l'utilisateur n'a pas ou peu accès au moteur DSP. Je ne veux pas que quelqu'un puisse mettre "le bordel" en faisant des corrections qui auraient pour conséquence de détruire le matériel, ou d'arriver à un résultat sonore moins qu'optimal.

Ça n'enlère rien aux qualités du DSP, mais c'est comme de l'alcool, à prendre avec modération!
C'est probablement une sage décision.
L'utilisateur peut donc se concentrer à amélioration de l'acoustique de sa salle et laisser le reste au DSP autaumatique.

Dis moi si tu comprend ce qui s'est passé chez moi, Avec un mauvais positionnement des panneaux acoustiques et une correction EQ, le résultat est SoSo. Avec un meilleur positionnement des panneaux et corrections EQ, résultats bien meillleurs. Toujours une courbe plate dans les deux cas.

Donc, si l'acoustiques est mauvais, le DSP peut faire les corrections qu'il peut pour égaliser et enlever les addition-soustractions, mais pas celles qu'il ne peut pas faire, c.a.d. optimisation la salle par le travail acoustique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 20:00

RicharD a écrit:
Tu as raison pour le DSP et l'EQ. Je dirais que la confusion vient de l'utilisation généralisée de l'expression DSP.

L'EQ corrige la courbe de l'enceinte dans une pièce donnée et l'acoustique corrige la salle de son. Est-ce que cela représente bien ta pensée,

À part ça Mark va bien?

Je suis un peu vieux jeu. Je crois qu'une bonne acoustique améliore le confort, qu'on écoute de la musique ou non. Si le DSP pouvait régler tous les bobos acoustiques, personne n'aurait intérêt à construire des salles de concert comme celle de l'OSM. Ça aurait un effet terrible sur l'appréciation de la musique.

Le terme Eq était utilisé à l'époque des correcteurs analogiques (les bon vieux "égalisateurs" ou "equalizers"), avant l'ère numérique. Depuis qu'on est en digital, le terme DSP signifie correction numérique, mais c,est la même chose.

Mark Levinson me fait un peu rire... Lui qui a bâti sa réputation sur les magnifiques égalisateurs Cello Palette. En passant, il travaille sur un DSP - qui va fort probablement faire partie de la gamme Daniel Hertz.

Ci-joint Cello Palette:

http://www.hautefidelite-hifi.com/upload/reportagelevinson/cellopalette.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 20:09

jacques a écrit:
robertG a écrit:
RicharD a écrit:
Robert confirmera où infirmera ce que je dis alors que l'on a la chance d'avoir un fabriquant/concepteur d'enceintes sur Audio Café.


Toutefois, l'utilisateur n'a pas ou peu accès au moteur DSP. Je ne veux pas que quelqu'un puisse mettre "le bordel" en faisant des corrections qui auraient pour conséquence de détruire le matériel, ou d'arriver à un résultat sonore moins qu'optimal.

Ça n'enlère rien aux qualités du DSP, mais c'est comme de l'alcool, à prendre avec modération!
C'est probablement une sage décision.
L'utilisateur peut donc se concentrer à amélioration de l'acoustique de sa salle et laisser le reste au DSP autaumatique.

Dis moi si tu comprend ce qui s'est passé chez moi, Avec un mauvais positionnement des panneaux acoustiques et une correction EQ, le résultat est SoSo. Avec un meilleur positionnement des panneaux et corrections EQ, résultats bien meillleurs. Toujours une courbe plate dans les deux cas.

Donc, si l'acoustiques est mauvais, le DSP peut faire les corrections qu'il peut pour égaliser et enlever les addition-soustractions, mais pas celles qu'il ne peut pas faire, c.a.d. optimisation la salle par le travail acoustique.

C'est mon opinion. Le DSP est parfait pour faire de la correction de l'ordre de la fraction de dB, travailler la phase, le timing, etc. Quand vient le temps de corriger 12 dB pour régler un "null" acoustique, c'est demander beaucoup trop. 12 dB c'est énorme, c'est 8 fois la puissance, ça stresse le matériel alors qu'en acoustique, ça se règle quand même assez bien, ce qui permet au matériel de s'exprimer dans sa zone de confort.

Je dis ça. mais je connais une compagnie qui travaille sur de la correction acoustique active. En gros, c'est comme rajouter 4 gros subwoofers dont la seule fonction est de pressuriser ou dépressuriser l'air. Ça marche et c'est fait pour les salles de spectacles "difficiles". Le centre de recherche de BOSE a travaillé sur quelque chose du genre, et le résulat de la recherche a servi à mettre au point des... amortisseurs de voiture! Allez voir ça, ça vaut le coup d'oeil!

www.youtube.com/watch?v=eSi6J-QK1lw

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 20:20

RicharD a écrit:


L'informatique a transfiguré l'EQ. Aujourd'hui il est graphique ou paramétrique. Le type graphique se présente comme le modèle analogique avec son paquet de curseurs. Je l'imagine silencieux et transparent. Le paramétrique est le type d'EQ que nous avons adopté. Transparent, il est flexible, intuitif, visuel bref il fait le travail d'équilibre que nous lui demandons sans rechigner.

Tu touches un point important quand tu rapporte qu'il touche au signal original. Si tu prend ça au pied de la lettre, c'est à proscrire mais il y a un hic, Il se peut que tu ais un belle bosse dans les basse et un creux dans les hautes. Tu peux vivre avec ça mais entre toi et moi, ce n'est pas le signal original non plus. Alors on fait quoi en face de ce problème d'équilibre.


Maintenant à savoir pourquoi Mark Levinson n'est pas pour? Mystère!

Je reconnais que l'informatique change la donne et facilite le travail des professionnels de l'audio. La linéarité de la réponse en fréquence est sûrement un objectif à atteindre pour obtenir un certain équilibre. Peut-être que cet aspect de la reproduction par rapport à la qualité de timbre des instruments et de l'image sonore est préférable quand on écoute à volume élevé de la musique qui a une bande passante très large.

Je ne suis pas certain mais je crois que ML. fait allusion à la modification de la tonalité avec des panneaux acoustiques. Probablement que les harmoniques d'une note fondamentale sont atténués ou modifiés quand elles sont filtrées par les panneaux.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mar 31 Jan - 22:06

Citation :
c'est comme rajouter 4 gros subwoofers dont la seule fonction est de pressuriser ou dépressuriser l'air

Ho non, pas toi aussi Robert, le cancer se répand. Misère!

Cat,

Au moment d'écrire ces lignes, je ne me passerais pas de l'EQ. Je ne me pose pas de question pour l'instant sur sa valeur mais..............

Il faut que je te raconte, j'ai déjà trippé câble. J'avais un joli câble AC, dispendieux, selon les normes actuelles c'est à dire que c'est de bon ton d'en avoir un et de payer cher. Un jour j'ai remis le câble AC d'origine, ce que personne ne fait et ce câble honnis pour un moment m'a apporté ce que le super câble AC m'avait donné, un changement. La question que je me suis posé alors est-ce que ce sont juste des changements que je cherche? J'ai revendu le super câble et depuis ce temps je roule en câblerie d'origine.

Possiblement que dans un futur pas si lointain, toutes ces discussions sur le bienfondé des DSP m'amèneront à réviser la question posée plus haut. Est-ce que l'EQ est de l'ordre du seul changement ? Améliore t'il réellement ma hifi ou c'est un mirage comme les câbles.

Comme pour les câbles, il n'y a qu'une chose qui peut motiver ta décision d'y aller ou pas vers les DSP, c'est de l'essayer. Ça coûte une fraction du prix d'un tel câble, ça ne peut plus être une raison, celle du prix. Réfractaire au changement, c'est surement la côte la plus dure à passer.

Je sais je ne vais pas du tout dans le sens de ton questionnement. Il y a des gars ici qui ont ce qu'il faut pour continuer la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 9:58



Citation Richard : Ho non, pas toi aussi Robert, le cancer se répand. Misère!


Voyons donc , ne soit pas rébarbatif aux changements dans le monde de l'audio ....La
compression de la pièce , ça va de soi !!! Razz


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 11:23

Voici le nouveau casque sennheiser HD 900 , pressuriser ! Suspect


Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 18:24

Claude mon ami, tu m'as fait tellement rire. La photo du Sennheiser est vraiment drôle.

Après la journée éreintante, ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 18:28

RicharD a écrit:
Citation :
c'est comme rajouter 4 gros subwoofers dont la seule fonction est de pressuriser ou dépressuriser l'air

Ho non, pas toi aussi Robert, le cancer se répand. Misère!

Cat,

Au moment d'écrire ces lignes, je ne me passerais pas de l'EQ. Je ne me pose pas de question pour l'instant sur sa valeur mais..............

Il faut que je te raconte, j'ai déjà trippé câble. J'avais un joli câble AC, dispendieux, selon les normes actuelles c'est à dire que c'est de bon ton d'en avoir un et de payer cher. Un jour j'ai remis le câble AC d'origine, ce que personne ne fait et ce câble honnis pour un moment m'a apporté ce que le super câble AC m'avait donné, un changement. La question que je me suis posé alors est-ce que ce sont juste des changements que je cherche? J'ai revendu le super câble et depuis ce temps je roule en câblerie d'origine.

Possiblement que dans un futur pas si lointain, toutes ces discussions sur le bienfondé des DSP m'amèneront à réviser la question posée plus haut. Est-ce que l'EQ est de l'ordre du seul changement ? Améliore t'il réellement ma hifi ou c'est un mirage comme les câbles.

Comme pour les câbles, il n'y a qu'une chose qui peut motiver ta décision d'y aller ou pas vers les DSP, c'est de l'essayer. Ça coûte une fraction du prix d'un tel câble, ça ne peut plus être une raison, celle du prix. Réfractaire au changement, c'est surement la côte la plus dure à passer.

Je sais je ne vais pas du tout dans le sens de ton questionnement. Il y a des gars ici qui ont ce qu'il faut pour continuer la discussion.
Je vais surement essayer ça le DSP à un moment donné. Quand j'ai changé de système il y a trois ans, ( juste par goût de changement) j'avais l'idée de me procurer un meilleur préamplificateut à lampes et de l'utiliser avec des enceintes actives. J'ai écouté brièvement des Dynaudio AIR 6 et des JBL LSR 6328. Je préférais le son des JBL mais en fin de compte j'ai reculé mais c'est intéressant de constater que les deux offraient l'EQ DSP avec un micro et tout le tralala. Il n'est pas dit qu'un jour...

Je ne suis pas surpris de ton expérience avec les câbles, je crois que la plupart des câbles AC c'est du vol à main armée. Quand tu y pense un peu, la seule fonction d'un câble AC c'est d'acheminer l'électricité de la prise murale à ta chaîne sans résistance n'est-ce pas? Donc, la qualité de la prise murale et des connecteurs sont bien plus importants que le câble lui-même. C'est très facile et relativement peu dispendieux de faire ses propres câbles avec de bons connecteurs et de changer les prises de courant pour des meilleures.
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 19:20

Vous êtes tannants avec votre incrédulité à propos des fils.

VENEZ CHEZ NOUS ... on va plugger ma chaîne avec des fils à 1$ ... vous allez voir ce que ca donne ...

Je demeure à Québec ... et j'ai des disponibilités ...

Je ne vends aucun câble ...

* J'avais parlé des prises de courant Oyaide R1 sur QAV ... et celui qui effectue des essais d'équipements était sceptique ... il a finalement essayé et il doit admettre que c'est mieux (il partait d'une installation électrique dédiée avec des prises grade hospital).
http://www.quebecaudio.com/forums/index.php?showtopic=25656&st=50&gopid=321985&#entry321985
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 19:47

Cat,

As-tu un ordi dédié à la musique? Je dis ça parce qu'avec un ordi dédié, et un dac avec volume, tu sauves le préamplificateur à moins bien sur d'avoir d'autres appareils comme un lecteur cd encore actif, tuner et TT. Juste un ordi, le préamp n'est pas nécessaire. Il reste encore quelques irréductibles qui croient le contraire hein Pompon!

Tu as essayé une Air6. Tu liras le compte rendu de Michel, un membre français qui vient de faire l'acquisition des Air25. Très intéressant.

L'EQ s'inscrit comme n'importe quelle autre expérience audiophile. Il faut essayer pour se faire une idée.


Pompon,

Que cherches-tu avec les câbles?

Le gars de QAV dis que c'est mieux ou que c'est différent? Dis autrement, parce que c'est différent c'est mieux?

Comment ça va avec l'EQ au fait?
Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1472
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 20:21

Ce n'est pas juste un peu l'équilibre qui change Richard.

C'est le fond noir, la dynamique, le 3D, les timbres, le grain, les détails et la basse ... Si ca ne serait qu'un peu moins clair je pourrais penser que c'est qu'une question d'atténuation mais ca ne me semble pas cela.

J'ai testé chez moi le branchement direct de mon dac sur l'ampli. Ca ne fait pas tellement bon. J'ai moins de 3D ... il y a quelque chose qui cloche, c'est juste moins naturel et la perte d'atmosphère rend la présentation fade. Il ne faut pas oublier la différence de match entre le dac et l'ampli. De plus, c'est super dangereux à l'utilisation car le volume peut se ramasser dans le piton du à un bogue logiciel etc ...

Pour l'égalisation ca va très mal à cause des softs mal faits ...

Avec SynRta ... pas capable d'ajuster la basse car tout bouge ... il faudrait qu'il fasse une moyenne et qu'il montre la moyenne. Vous ne m'avez toujours pas répondu à comment vous arrivez à ajuster la basse ... moi ca varie de +6 à -6 constamment en bas de 100 hz ... ce n'est pas évident de voir si la tendance semble être plus droite ou pas.
C'est mal présenté, difficile de graduer ... mais bon, il ne semble qu'y avoir cela pour l'instant...
Un échelle de +-90dB ca n'a pas de sens. Il faut une échelle de +- 15 dB pour que ca ait du sens si on peut ajuster précisément.

C'est à soir que je descend mon gros ordi en bas car avec le petit laptop c'est trop lent pour faire du room correction et le petit écran 1024x600 on voit rien. La je vais avoir un 22 pouces en 1680x1050 ... je vais avoir plus de précision.

Bon A+ faut que j'arrête de mémérer et que j'agisse!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 21:08

Richard, j'ai "rippé" mes cd sur l'ordi et je me sers d'un Squeezebox Duet avec la sortie digitale connectée à mon supernait. J'ai essayé quelque fois de me passer du préampli pour connecter un lecteur cd qui avait un contrôle de volume et j'ai aussi essayé d'autres sources connectées directement sur des amplis Crown qui avaient des volumes et le résultat est une diminution des qualités que pompon a énumérées.
Pour améliorer le préamplificateur de mon intégré, j'ai ajouté une alimentation séparée et ça fait toute la différence. Je dirais que le préampli est plus important que tout dans un système en autant que la source soit potable au départ. Mon escapade avec un intégré à transistor est probablement une folie passagère mais j'aime le fait de ne plus avoir à me préoccuper des tubes.

J'ai bien aimé lire le compte rendu Michel mais des Air 25 ça prends un local conséquent! Mes enceintes sont des Dynaudio Special 25. C'est parfait comme volume chez moi et je ne sens pas le besoin de remettre mes subs.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 21:17

pompon a écrit:
Avec SynRta ... pas capable d'ajuster la basse car tout bouge ... il faudrait qu'il fasse une moyenne et qu'il montre la moyenne. Vous ne m'avez toujours pas répondu à comment vous arrivez à ajuster la basse ... moi ca varie de +6 à -6 constamment en bas de 100 hz ... ce n'est pas évident de voir si la tendance semble être plus droite ou pas.
C'est mal présenté, difficile de graduer ... mais bon, il ne semble qu'y avoir cela pour l'instant...
Un échelle de +-90dB ca n'a pas de sens. Il faut une échelle de +- 15 dB pour que ca ait du sens si on peut ajuster précisément.


t'es chanceux, je te fais une courbe des basses Wink
avec REW, 5db par division et entre 20hz et 500hz,

[uAVANT correction AIX
rl=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=220&u=15434531][/url]
APRÈS
tu vois les petits trous et bosses, c'est pas des choses à corriger,
mais entre 50hz et 20hz, tu fais une droite.


je te le refais avec Synrta
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   Mer 1 Fév - 21:19

pompon a écrit:
Vous êtes tannants avec votre incrédulité à propos des fils.

VENEZ CHEZ NOUS ... on va plugger ma chaîne avec des fils à 1$ ... vous allez voir ce que ca donne ...

Je demeure à Québec ... et j'ai des disponibilités ...

Je ne vends aucun câble ...

* J'avais parlé des prises de courant Oyaide R1 sur QAV ... et celui qui effectue des essais d'équipements était sceptique ... il a finalement essayé et il doit admettre que c'est mieux (il partait d'une installation électrique dédiée avec des prises grade hospital).
http://www.quebecaudio.com/forums/index.php?showtopic=25656&st=50&gopid=321985&#entry321985

pompon,
j'utilise une prise R1 et je me suis fabriqué un câble AC avec des connecteurs P-004 et C-004. Je sais ce que tu veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neutralité, qualité ou défaut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neutralité, qualité ou défaut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qualité des pneus Milestone?
» j' achète un caliber ou pas ?
» Papi05
» La savage arms axis xp
» BULLE HP PUIG

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: