Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions XVII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Réflexions XVII   Sam 19 Nov - 17:08

Il y a une discussion qui a cour sur le blogue d'Alain Brunet dans Cyberpresse. Le sujet, EMI qui passe aux mains d'Universal et Sony-ATV. Ça veut dire que la quantité de catalogues d'artistes sur la planète diminue. Il y aura bientôt plus que 2 ou 3 joueurs, qui contrôleront la musique planétaire. Pas pire.

Allez lire et dites moi ce que vous pensez de la réaction des audiophiles. Ne le dites pas mais ce dernier est en voie d'extinction. C'est moi qui le dit, allez vous faire une opinion en lisant la discussion, on en reparle.

J'ai eu la chance de parler à un membre d'Audio Café, Marq. Nous avons eu, Marq et moi, de supers moments audio tant à l'écoute que la jasette. On en a réglé des choses. Ce matin la santé de nos compagnies d'enregistrements de partout n'est pas au beau fixe et est venue sur le sujet. L'industrie va mal, on se demande bien pourquoi, des hommes d'affaires si visionnaires. Dans la discussion je lui glisse mon projet de faire tourner un disque dur au Québec. Chacun prenant en partie ou en totalité son contenu de musique et y mettant le sien. Marq me glisse tout de go que cela se fait dès lors en Belgique. Zut et rezut, moi qui pensait être le précurseur de la révolution. Ça sera pour une autre fois. En dépit de mon dépit, lol, que pensez-vous de l'idée.

Pourquoi je vous parle de cette idée, d'autres sont les bienvenues si tant est que l'action vous intéresse, parce que je suis écoeuré de faire rire de moi! L'industrie de l'enregistrement fait ce qu'elle veut, nous fourgue de la camelote pi j'tanné de rien dire. Tanné de rien faire pi finalement tanné de payer pour des produits qui ne sont pas de niveaux haute fidélité. Full compression, je n'en veux plus. Compression tout court, je n'en veux plus.

Anyway, moi je suis partant pour le disque dur, je le fourni. Si vous embarquez, on va voir si nos vaillants hommes d'affaire qui se foutent des audiophiles, vont la trouver drôle de ne plus avoir son argent.

Évidemment il y a les artistes mais il y a aussi les audiophiles qui se retrouvent, chacun avec ses intérêts devant un abcès, qui grossit, et qui a été infecté par un manque de vision de la part d'hommes qui vendent des disques et qui ont la musique pas mal loin dans leurs priorités, je reste poli dans la formule. Qu'on reste tranquille ou qu'on bouge, ça va faire mal de toute façon.

Bon! On la pètes-tu?



Revenir en haut Aller en bas
pompon

avatar

Messages : 1500
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Réflexions XVII   Sam 19 Nov - 20:24

Dans le classique et le jazz, tout est une reprise de tout. Il y a moyens d'avoir au moins une version qui sonne bien.

Il y a des threads de ce qui sonne bien et qui est bon. Ca constitue à une excellente liste d'achat future à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions XVII   Sam 19 Nov - 22:42

RicharD a écrit:

J'ai eu la chance de parler à un membre d'Audio Café, Marq. Nous avons eu, Marq et moi, de supers moments audio tant à l'écoute que la jasette. On en a réglé des choses. Ce matin la santé de nos compagnies d'enregistrements de partout n'est pas au beau fixe et est venue sur le sujet. L'industrie va mal, on se demande bien pourquoi, des hommes d'affaires si visionnaires. Dans la discussion je lui glisse mon projet de faire tourner un disque dur au Québec. Chacun prenant en partie ou en totalité son contenu de musique et y mettant le sien. Marq me glisse tout de go que cela se fait dès lors en Belgique. Zut et rezut, moi qui pensait être le précurseur de la révolution. Ça sera pour une autre fois. En dépit de mon dépit, lol, que pensez-vous de l'idée.

Pourquoi je vous parle de cette idée, d'autres sont les bienvenues si tant est que l'action vous intéresse, parce que je suis écoeuré de faire rire de moi! L'industrie de l'enregistrement fait ce qu'elle veut, nous fourgue de la camelote pi j'tanné de rien dire. Tanné de rien faire pi finalement tanné de payer pour des produits qui ne sont pas de niveaux haute fidélité. Full compression, je n'en veux plus. Compression tout court, je n'en veux plus.

Anyway, moi je suis partant pour le disque dur, je le fourni. Si vous embarquez, on va voir si nos vaillants hommes d'affaire qui se foutent des audiophiles, vont la trouver drôle de ne plus avoir son argent.

Évidemment il y a les artistes mais il y a aussi les audiophiles qui se retrouvent, chacun avec ses intérêts devant un abcès, qui grossit, et qui a été infecté par un manque de vision de la part d'hommes qui vendent des disques et qui ont la musique pas mal loin dans leurs priorités, je reste poli dans la formule. Qu'on reste tranquille ou qu'on bouge, ça va faire mal de toute façon.

Bon! On la pètes-tu?
Sacré Richard, j'allais fermer la lumière pour la nuit. Sleep ... toujours dans le club des indignés? Oui.. moi aussi. On pourrait aussi aller planter nos tentes devant d'Universal et Sony, c'est la mode.

Bonne idée le disque dur. Un seul point litigieux cependant (à part celui de la légalité). Que vas-tu mettre sur le diaque. Du ECM, du Linn, Channel Classics...? de bons enregistrements ? Ceux-ci sont les seuls qui font ce qu'on désire. Y faudrait pas viser le bon pour tuer le mauvais.

Si c'est le fichier commun, celui que j'écoute même pu, du Pink-Floyd et autres vieux trucs du passé mal enregistré de la période psy? C'est pas mieux, ce ne sont pas non plus les responsables des mauvais enregistrements d'aujourd'hui.

Il reste les vrais responsables, les producteurs des Adèle et compagnie de ce monde... Bélanger... Piché et tout les autres... J'en ai pas beaucoup, mais ils seraient ceux qui mériteraient le sort que tu leur réserve.


On dors là dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions XVII   Dim 20 Nov - 5:17

C'est une bonne idée ce DD tournant !
Mias c'est comme pour le DD belge dont je n'en ai jamais entendu parler, ça tournera essentiellement entre amis, soyons réalistes.
Et le choix proposé peut être vaste : on en met des fichiers sur un DD de 1 To !

Maintenant, le regroupement des firmes comme EMI et Universal touche tous les secteurs. On va vers quelques World Compagnies, une poignée, aux mains de quelques centaines de financiers qui dirigeront le monde, des politiques aux consommateurs.
On est déjà dedans et ne nous faisons aucune illusion : le monde est piloté par les financiers !
Ils ont tous les pouvoirs, même de précipiter un état vers la faillite.

Voilà bien 15 ans que le dérapage a eu lieu quand les bourses et les banques ont complètement changé de vocation.
Et ce ne sont pas les sittings des 99% et autres Indignés qui changeront quoi que ce soit à l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Réflexions XVII   Dim 20 Nov - 9:15

Si vous saviez comment je me sens impuissant devant toutes les évidences que vous énoncez. Je suis idéaliste certes mais pas inconscient vous savez. La tâche est monumentale, pas seulement en audio. En politique, société, environnement, économie, commerce, ça craque de partout et nos dirigeant ont démontré, par ce seul constat que l'on peut faire à tous les jours, leur incapacité à gérer le patrimoine mondial.

S'il y a des pays qui vont bien sur la planète, ils sont en marge et ne pèse pas lourd dans la balance. Comment peut on bien gérer un pays lorsque l'on a le pouvoir comme objectif? Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument. Et dans l'absolu, être seul.......

Ceci dit, on peut ne rien faire, c'est un choix que nous allons faire ensemble tout comme si on décide de passer à l'action, ça sera together.

Prenons cette idée de faire circuler un DD au Québec. De cette façon, j'élargi mon champ d'amis. Désormais j'ai accès à la musique des gars de Québec, Victo, Montréal, Laval et l'Abitibi vous envoie de la musique. Que de la musique que j'aime? Que non, bien sur mais que de la musique que je n'ai plus besoin d'acheter, que OUI! L'objectif est de ne plus acheter de musique pour un an et avoir de la musique nouvelle en même temps. Tenter, selon nos moyens, petits, de démontrer que l'argent des audiophiles à le même poids que les autres et que désormais, cette voix se doit d'être entendue. Utopie, possible! Mais au moins on aura essayer sacrament!

Pensez à ça, participaction au début était marginal. Il n'y avait que quelques coureurs, cyclistes etc. dans les rues, probablement que dans les grands centres en plus. Maintenant l'exercice est partie prenante de la vie des québécois. Il y a eu un début.

C'est vrai j'ai l'indigne facile. Lors de la discussion sur le blogue Cyberpresse, je me suis rendu compte plus que jamais que la musique enregistrée est faites pour passer à la radio. Vous vous souvenez on en avait parlé ici même. Peu importe la somme d'argent que vous avez mis dans votre chaine, on la nourrit avec des enregistrement pour la radio. J'écrit ça et je pressurise. Pour une fois qu'il est employé dans un juste contexte. Pas vous autres?

Rêvons un peu, Audiogram, ces spécialistes de l'éloge à la facilité et de la compression à outrance, décide dans un élan de charité chrétienne, dû à une perte majeure de profit, de réaliser de bons enregistrements. On va aimer ça et ce sont eux qui ont les artistes populaires, on va aimer ça doublement. La seule arme qu'à Linn pour répondre à de bons enregistrements ce n'est certainement pas Claire Martin mais de meilleurs enregistrements encore. D'ailleurs n'est-ce pas leur crédo actuellement? L'essentiel de leur catalogue est d'un ennui mais les enregistrements sont bons par exemple. C'est la seule façon de survivre, être meilleur là ou les autres sont moins bons. LINN alors poserait des jalons qui nous mènerait à ce que l'on cherche depuis toujours, la haute fidélité.

En parlant de droit. Lorsque j'achète un cd, j'achète les droits. Je sais je joue sur les mots mais entre vous et moi, qui a décidé des règles? Les audiophiles suivent en achetant de la musique et c'est quand même l'anarchie. Il y aurait peut être quelque chose à changer dans le modus operandi de ces compagnies d'enregistrements?

Finalement, à part le fait qu'avec cette idée on agrandit le territoire d'échange, qui a t'il de nouveau dans l'échange de fichiers? En passant sommes-nous obligés d'afficher la liste des participants? Même pas besoin car si ça marche, la courbe des profits et pertes parlera d'elle même.

Pompon, une remarque. En classique beaucoup de nouveaux enregistrements mais peu de nouvelles musiques tu as raison. En jazz par contre, c'est assez dynamique merci. Je conviendrai avec toi qu'on est loin de bebop.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions XVII   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions XVII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
» Belles réflexions !
» Ola Ola - coucou et réflexions de rentrée
» Réflexions sur le foot.
» Cessions et flexions, baucher / ph. karl style

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Réflexions audiophiles-
Sauter vers: