Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Voici ma future salle audio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Dim 13 Nov - 9:44

RicharD a écrit:
Sylvain,

Suis arrivé de Montréal hier 18 heures.

Aujourd'hui si tu veux ça pourrait aller. Je me demande si mon lecteur/graveur n'est pas brisé. Faudrait que je rippe un ou deux cds récalcitrants chez toi disons pour confirmer mes doutes.

Retour au sujet.

Pas de problème Richard, apportes-les. SVP apporte aussi le sac de CD que j'avais placés à l'index :-)

J'ai aussi installé les rideaux en fond de salle (arrière de la chaîne)
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Dim 13 Nov - 10:04

OK, vers 1 heure 30, Claude y sera.

À tantôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Dim 13 Nov - 11:34

robertG a écrit:
sylbeaul a écrit:
Armonik a écrit:


..... Et enfin la vitesse du signal propagé par le courant électrique qui est celle de la vitesse lumière (c'est-à-dire environ 300'000'000 m/s).

A mon avis, c'est la dernière vitesse qui concerne notre signal. Wink


Ceci relègue donc ma théorie qu'on pouvait ajuster la phase en jouant avec la longueur des câbles... Dommage! C'était trop facile.


Il y a toujours moyen de brancher le (-) sur le (+) et le (+) sur le (-). Ça donne une inversion (180 degrés) - quelquefois, ça marche en supprimant une partie de l'overlap entre les enceintes principales et le sub.

Bonjour Robert,

Le DD est bien équipé en matière de possibilités d'ajustements.

À défaut de pouvoir ajuster selon la vitesse de propagation du signal, je cherchais une façon empirique d'ajuster avec valeur de référence autour de laquelle tourner au lieu de partir à zéro. Connaissant la longueur d'onde d'une fréquence moyenne de 30 Hz = 11.5 mètres et cherchant à ajuster le 1 mètre de décallage entre le devant du sub et le devant des enceintes: ( 1 mètre divisé par 11.5 mètres multiplié par 360 degrés = 31 degrés)

J'ai par la suite pensé au fait que toi et Armonik avez mentionné qu'un filtre passif crée aussi un décallage....... on en sort plus.

On va donc devoir y aller par tatonnement.... car je n'ai pas d'oscilloscope non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Dim 13 Nov - 14:13

Le cas des filtres passifs ne pose pas beaucoup de problèmes.

Il suffit de savoir qu'ils introduisent un déphasage à la fréquence de coupure de 180° pour un filtre en 12 ou 18 dB / octave, on relie les HP en opposition de phase.
Pour les filtres en 6 et 24 dB / octave, on branche en phase.

Bien entendu, les fabricants d'enceintes passives que l'on achète telle quelle sont sensés tenir compte de ces déphasages selon le type de filtrage passif qu'ils ont adopté...On a donc qu'à raccorder l'enceinte à l'ampli et écouter...
En théorie.
En pratique on peut toujours s'amuser à inverser la polarité de l'enceinte complète, puis du HP de médium (dans le cas d'une enceinte 2 ou 3 voies), histoire de vérifier à quel moment le rendu sonore est le meilleur ! On est parfois surpris !

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 9:00

Je trouve que le défi avec le sub c'est son intégration. De la Palisse n'aurait pas dit mieux mais pourquoi un défi? Parce que ce n'est pas facile de se convaincre qu'il y a des HPs qui font de la basse dans sa chaine quand on a un sub et que le sub se doit de soutenir ces mêmes HPs. Trop souvent on demande au sub de faire de la basse en le coupant trop haut avec un volume trop élevé. On lui demande aussi de faire descendre l'écoute, là où il est à l'aise sous les 41Hz mais mais avec une charge qui dénature la musique en exagérant outrancièrement la basse. On lui demande, secrètement, de nous faire vivre les tremblantes émotions du cinéma par exemple. Qui l'admettra?

Je vous lis et j'apprend qu'il y a des règles sur lesquelles ont peut, et non doit*, se baser pour intégrer au mieux l'engin. Il reste l'écoute, un autre monde où les règles sont moins bien définies, où ça s'optimise à l'oreille, pas simple. C'est peut être le doit* qui alors devrait primer ici. Force est d'admettre que l'on joue beaucoup avec les règles. Qui a un sub de 250 litres entre les deux enceintes?

Hier, Claude et moi sommes allés écouter de la musique chez Sylvain. D'entrée de jeu, il nous annonce qu'il a coupé le DD18 à 40Hz. Je dois dire qu'il m'a surpris et me suis dis que cela n'avait pas trop d'allure mais bon je ne suis pas chez moi. Finalement, c'était bon, très bon même. Il n'y a pas d'EQ et cela m'apparaissait bien équilibrer. Je suis curieux de sortir une courbe, juste pour le fun.

La courbe plate, cela me rappelle que j'en suis adepte. Que cette courbe m'assure une meilleure neutralité de ma chaine et qu'elle m'empêche de verser dans mes goûts personnels et les aberrations que cela génère. L'ennui c'est que de trop nombreux enregistrements ne sont pas neutres. La basse de la musique rock sur une chaine équilibrée, c'est ordinaire, au point d'enlever le goût d'écouter cette musique. Il faut alors trafiquer. Heureusement il est possible avec un EQ de se réserver des courbes pré-établies mais l'écoute se complique par ses réglages. Le choix de la musique la plus écoutée devient alors primordiale dans l'acceptation de la neutralité.

Le sub la dedans? Dépendant du choix fait en amont, il s'intégrera dans une chaine hifi pour une grande écoute ou il participera à la création d'un monstre et ce n'est jamais beau un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 9:11

Le gros problème lié à l'intégration des subs, c'est qu'on demande trop souvent au sub d'être petit (petite boite) alors qu'un sub ayant des compétences musicales doit être gros (gros cone, grosse boite).

Techniquement, on peut reproduire 20Hz avec une petite boite de 1 pi. cube et un woofer de 10 ou 12 pouces, malheureusement, le cone doit avoir une excursion gigantesque qui est toujours préjudiciable à la musicalité.

Dans cette situation, la meilleure façon d'arriver à un couplage optimal est d'avoir des enceintes principales ayant la même signature sonore.

Inversement, pour avoir une basse bien définie et qui "respire", ça prend un sub monté en "open baffle", ou encore en baffle infini ou dans une boite réflex sur-amortie (je ne parle pas le laine minérale - je parle d'amortissement d'accord réflex - ie accord à fréquence basse avec efficacité réduite).

L'intégration devient plus facile avec un cone de 15 ou 18 pouces, avec une bien meilleure musicalité.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 9:30

Salut Robert,

J'aimerais avoir, ainsi que de la part d'Armorik, un éclaircissement sur la basse/sub. Qu'est-ce que j'entendais hier sortir des Katana? Le sub étant coupé à 40Hz, la dimension de la salle est très grande et il y a de la basse comme il se doit. Tu connais bien les Katana et techniquement tu vas me donner les règles pour y arriver mais comment expliquer : c'est qu'on demande trop souvent au sub d'être petit (petite boite) alors qu'un sub ayant des compétences musicales doit être gros (gros cone, grosse boite).

Tu vas me dire tout de suite que l'on parle d'un sub. C'est vrai mais m'semble que ce point de la basse et sub fait par de petits HP qui y arrivent devrait être éclairci.

Comprend que je ne veux pas te piéger mais il m’apparaît qu'il y a contradiction. De la part des constructeurs qui affirment possible de la grosse basse profonde avec de petits HP et la théorie. Des LINN 5140 et Ninka, les Katana de Gemme pour ne nommer que quelques modèles. Cette théorie de la basse qui exige de gros HP/caisson est-elle à jour?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 9:40

Amusant, Robert, mon 1er Sub était un 15" en BP !
Et comme tu le dis, tous les HP étaient des Supravox pour avoir la même signature.
J'ai modifié le BP un cerain nombre de fois, et finalement, ça s'est terminé en Bass-Reflex (beurk), puis en caisson RJ, puis...j'ai supprimé le Sub !

Le 400-2000 en baffle plan donnait de très jolies basses ! Légères et rapides si vous me pardonnez ces termes un peu idiots, mais ça reflète bien le rendu...
Mais ça ne descendait pas très bas en fréquence, la faute sans doute au court-circuit acoustique...Le Baffle Infini aurait certainement été meilleur, mais c'était impossible chez moi.
Le caisson RJ de 240 litres était meilleur. Je me demande encore ce qu'aurait donné un caisson clos (meilleur en amortissement et en impulsion)...

Je suis sceptique concernant l'usage d'un Sub en écoute stéréo HiFi...
Les basses dans nos pièces représentent un casse-tête à peu près insoluble à cause des longueurs d'ondes en jeu versus les dimensions de la pièce d'écoute...

A mon avis, il est impossible d'absorber les réflexions parasites, sauf à mettre plusieurs mètres d'épaisseur d'absorbants ?
On ne peut donc que les "diffracter", fractionner en ondes plus courtes ?
Avec quel bidule ? Que peut faire un Schroeder de 10 /15 cm de profond face aux longueurs d'onde à corriger ? Il faudrait être dans une salle de concert avec des panneaux correcteur de l'ordre du mètre voire plus, j'ai pas mesuré !

D'autre part, on constate facilement (en filtrage FIR numérique et DSP de contrôle) que couper les infra-basses améliore grandement les résultats sur l'ensemble du spectre...Coupure en 48 dB/octave à 20 ou 25 Hz dans ma pièce de 55 m²par exemple.
Beaucoup de résonances disparaissent.

Bref, pas simple comme affaire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 9:45

Richard, on s'est croisé !

Bien sur que "gros HP dans grosse caisse" reste la meilleure voie pour restituer les basses fréquences.
Les lois de l'acoustique sont inchangées malgré les théories des fabricants de petites enceintes !
Bien sur, on corrige beaucoup et améliore avec le filtre actif + DSP, mais en partant d'une grosse caisse, on aura beaucoup moins à corriger !
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:03

Michel,

Je repose ma question, qu'est-ce que j'entendais hier chez Sylvain? Bon tu ne connais pas les Katana de Gemme Audio, voici un lien vers le modèle : http://www.soundstage.com/equipment/gemme_vflex_katana.htm

Oui oui pour la théorie. Je ne conteste pas mais franchement je me demande toujours ce que j'entendais hier si c'est de la basse ou quelque chose d'autre. Comprends-tu?

Loin de moi l'idée de contester la théorie je me répète mais il semble y avoir entre cette théorie et l'écoute d'hier (et tellement d'autres fois) un fossé que peu savent expliquer. C'est cette explication que j'aimerais avoir histoire de ne pas favoriser l'embrouille générée par une théorie qui ne semble plus s'apparenter à la pratique. En des termes plus clairs, comment ça se fait qu'une enceinte équipée de petits HPs donne de la basse profonde?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:09

Pour la pertinence du sub dans la chaine, je vote pour. Encore hier, j'ai eu la démonstration qu'un sub, même coupé sous la plus basse note d'une contrebasse amène sa contribution à la reproduction de la musique. Possible que dans un futur plus ou moins proche, je changerai d'idée mais pour l'instant le sub dans ma chaine est un morceau indispensable. Il y a un prix à payer et c'est son intégration.

Je ne suis pas très loin du succès, c'est du moins ma conviction du moment. Le doute me fait toujours douter. Boy, je suis en forme ce matin. Alors ce qui est bon aujourd'hui peut ne pas l'être demain. Cela va au gré de mes essais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:18

Il y a effectivement une contradiction.

Première contradiction: Les Katana, comme tous les Vflex que j'ai conçu utilisent des "midrange" pour faire de la basse. Les fréquences basses ne proviennent pas de la surface du cône, qui est coupé autour de 110 Hz, mais bien du port arrière (qui n'est PAS un port réflex). La basse est développée par la masse d'air en mouvement à l'intérieur de l'enceinte, grâce à un pavillon complexe qui augmente l'efficacité (environ 12 dB sous 100 Hz), ce qui a pour effet de rajouter un octave à la basse, et aussi par l'action combinée d'une ligne de transmission. Sous les 100Hz, le cône et l'évent sont en opposition de phase, ce qui réduit la distortion. D'autre part, le volume interne est très gros, ce qui fait que la masse en mouvement est semblable à celle d'un gros cone.

Pour les sub, on parle de fréquences très basses et le principe ne peut être appliqué qu'avec un volume très, très important, ce qui n'est pas pratique. À ces fréquences, une grande membrane et un plus petit volume d'air est beaucoup plus pratique (et moins compliqué).


Pour ce qui est de la basse profonde (en base de 30Hz) avec de petits HP dans une petite boite, oui, c'est possible, mais le prix à payer est une perte de musicalité (fidélité à l'onde originale). C'est bon pour le cinéma maison, ça fait boom boom, ça brasse les murs, mais ce n'est pas de l'énergie musicale et ça n'a aucune définition.

Le fait demeure qu'une onde sonore est constitué d'une succession de variations de pression sur l'air. Le cone avance et crée une pression positive; le cone recule et la pression est négative.

Plus grande est la définition, meilleure est la musicalité. Un cone de grand diamètre 15 ou 18 (ou plus) est capable d'agir sur un large volume d'air, avec un minimum de déplacement, un minimum de déformation, une inertie réduite et une suspension rigide (comme une voiture de course).

Un petit cone peut agir sur un volume d'air équivalent à celui d'un grand cone, à la seule condition d'avoir une excursion plus grande, c'est à dire, de bouger plus loin.

Maintenant, il faut considérer les fréquences. À 20 Hz, le cone doit effectuer 20 aller-retours dans une seconde (40 Hz, c'est 40 aller-retour, etc.). À volume sonore égal, le petit HP va devoir avancer et reculer de 10 ou 20 mm; tandis que le gros cone va avancer et reculer de 2 ou 3 mm.

Autrement dit, pour un volume sonore égal, le petit cone a beaucoup plus de distance à parcourir qu'un gros cone, sauf que le temps pour réaliser la distance est identique, ce qui force le petit cone à bouger beaucoup plus vite, et implique d'avoir une membrane plus rigide, plus lourde, avec plus d'inertie et plus de débattement, donc une suspension molle (exactement l'inverse d'une voiture de course). En conséquence, la précision du mouvement du petit cone est moindre.

C'est certain que le WAF fait que les gens du marketing tentent de démontrer qu'un petit sub est aussi bon qu'un gros sub, mais ce n'est tout simplement pas vrai, si l'objectif est d'avoir une musicalité supérieure, mais pour du cinéma maison, ça n'a pas d'importance.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:22

Armonik a écrit:
Amusant, Robert, mon 1er Sub était un 15" en BP !
Et comme tu le dis, tous les HP étaient des Supravox pour avoir la même signature.
J'ai modifié le BP un cerain nombre de fois, et finalement, ça s'est terminé en Bass-Reflex (beurk), puis en caisson RJ, puis...j'ai supprimé le Sub !

Le 400-2000 en baffle plan donnait de très jolies basses ! Légères et rapides si vous me pardonnez ces termes un peu idiots, mais ça reflète bien le rendu...
Mais ça ne descendait pas très bas en fréquence, la faute sans doute au court-circuit acoustique...Le Baffle Infini aurait certainement été meilleur, mais c'était impossible chez moi.
Le caisson RJ de 240 litres était meilleur. Je me demande encore ce qu'aurait donné un caisson clos (meilleur en amortissement et en impulsion)...

Je suis sceptique concernant l'usage d'un Sub en écoute stéréo HiFi...
Les basses dans nos pièces représentent un casse-tête à peu près insoluble à cause des longueurs d'ondes en jeu versus les dimensions de la pièce d'écoute...

A mon avis, il est impossible d'absorber les réflexions parasites, sauf à mettre plusieurs mètres d'épaisseur d'absorbants ?
On ne peut donc que les "diffracter", fractionner en ondes plus courtes ?
Avec quel bidule ? Que peut faire un Schroeder de 10 /15 cm de profond face aux longueurs d'onde à corriger ? Il faudrait être dans une salle de concert avec des panneaux correcteur de l'ordre du mètre voire plus, j'ai pas mesuré !

D'autre part, on constate facilement (en filtrage FIR numérique et DSP de contrôle) que couper les infra-basses améliore grandement les résultats sur l'ensemble du spectre...Coupure en 48 dB/octave à 20 ou 25 Hz dans ma pièce de 55 m²par exemple.
Beaucoup de résonances disparaissent.

Bref, pas simple comme affaire !

Dans ce cas là, des bass traps accordés fonctionnent beaucoup mieux et ne prennent pas beaucoup de place. Pratiquement, ce sont des volumes d'air accordés à une fréquence donnée, par ex. 40 Hz ou 45 Hz ...selon la fréquence à corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:27

RicharD a écrit:
Michel,

Je repose ma question, qu'est-ce que j'entendais hier chez Sylvain? Bon tu ne connais pas les Katana de Gemme Audio, voici un lien vers le modèle : http://www.soundstage.com/equipment/gemme_vflex_katana.htm

Oui oui pour la théorie. Je ne conteste pas mais franchement je me demande toujours ce que j'entendais hier si c'est de la basse ou quelque chose d'autre. Comprends-tu?

Loin de moi l'idée de contester la théorie je me répète mais il semble y avoir entre cette théorie et l'écoute d'hier (et tellement d'autres fois) un fossé que peu savent expliquer. C'est cette explication que j'aimerais avoir histoire de ne pas favoriser l'embrouille générée par une théorie qui ne semble plus s'apparenter à la pratique. En des termes plus clairs, comment ça se fait qu'une enceinte équipée de petits HPs donne de la basse profonde?

L'explication est que la basse des Katana ne vient pas du cone, mais de la masse d'air interne. Ça fonctionne comme un pavillon. Le profil d'expansion ajoute 12 dB de gain (approx) qui annule le "roll off" naturel de 12 dB par octave des enceintes, avec le résultat de creuser un octave plus bas. C'est simple, mais ça ne marche pas à des fréquences inférieures, à moins d'avoir une enceinte très, très volumineuse. Entre toi et moi, peu de manufacturiers utilisent ce principe parce que ça coûte cher à mettre en oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3804
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:42

Merci pour les explications Robert.

Un des points que je défend est qu'un sub fait très peu de basse mais plutôt est un spécialiste des notes sous les notes de basse. Je souligne que dans une chaine normalement constituée, il y a des HPs de basse et que le sub vient en aide à ces HP en appuyant les faiblesses de ces HP, ce qui est mon cas ou plus spécialement apporte ce qu'un HP spécialisé dans les basses et qui le fait bien, ce qui n'est pas mon cas, ne peut donner, les notes sous grave.

Pour moi, c'est clair, il y a la théorie que tu as bien expliqué et ce que l'on fait en pratique d'un sub. Trop souvent, le sub, ce spécialiste de l'infra basse, est appelé à travaillé dans des zones qui ne lui sont pas trop favorable. Cette compréhension de l'application du sub, associée à la théorie est certes gagnante mais il faut comprendre les nuances et surtout accepté qu'un sub, dans une installation hifi, n'est pas là pour défoncer les murs mais pour compléter la subtile reproduction d'une contrebasse.

En pratique alors, le sub est un intervenant discret qui a sa place dans une installation hifi mais la tentation est grande de provoquer des choses. N'ai-je pas une coquetterie sur ma courbe, moi qui ne jure que par sa platitude? L'acceptation des conséquences à l'écoute de la courbe plate ne se fait pas sans douleur.

Je constate aussi qu'il y a deux approches, au moins, la théorique et l'intuitive. Encore une fois, la clé se trouve probablement dans l'équilibre des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:44

Je crois que plusieurs notions se mélangent et entrainent des confusions.

Un frère de ma blonde (chuis québécois de cœur) étant batteur dans un groupe de rock alternatif (me demande pas ce que c'est), j'ai assisté (contraint et forcé) à des concerts de hard-rock plutôt violents.
Comme les spectateurs, en plus d'être chevelus, en kilt et grosses bottes, et tatoués de partout, sont sourds. Donc le volume sonore est décoiffant, et les basses te retournent l'estomac. L'impact des basses face aux enceintes fait bouger les organes internes !

Pourtant, et Robert doit le savoir mieux que moi, ça ne semble pas être des basses fréquences. A vue de nez (les oreilles sont cuites à ce niveau), ça doit se situer dans les 80 à 120 Hertz...
Mais avec beaucoup de Watt !
Et une coupure assez haute des infra graves.

De même, ton autoradio avec un chouette effet loudness aux fesses, te sort un joli grave bien "pulsant" alors que les HP ne doivent pas descendre en dessous de 100Hz !

Dans nos petites pièces, les résonances, l'excitation des harmoniques et je ne sais quoi d'autres, encore une fois au vu des longueurs d'onde concernées, font que l'on obtient un grave qui peut impressionner mais qui est plutôt "mud" comme disent les anglo-saxons.

Donc à mon avis, on amalgame résonances de pièce et basses fréquences et souvent, la suppression du Sub, ou une coupure des infra graves améliore beaucoup l'écoute.

Et des enceintes qui descendent réellement à 40 Hz ne courent pas les rues !!
Essaye un CD de fréquences, du 60, 50 et 40 Hz et dis moi ce que tu entends vraiment sortir des HP...en filtrage passif bien sur, car en filtrage actif, on peut relever efficacement les niveaux que l'on souhaite...
Je veux dire beaucoup mieux que ce que tu fais avec Aixcoustic ou autre EQ.

A ce sujet : Robert, où en sont tes enceintes actives ?
(parce que ça c'est une vraie solution)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 10:53

Voilà, très belle explication de Robert sur la comparaison petit / gros HP !
Bien meilleure que la mienne...Bon, il est pro lui !

Évidemment, je suis OK à 100% et j'ajoute que le petit HP avec ses grandes excursions demande une qualité de fabrication exceptionnelle parce que vu les déplacements de la bobine, bonjour la distorsion !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 11:58

RicharD a écrit:
Merci pour les explications Robert.

Un des points que je défend est qu'un sub fait très peu de basse mais plutôt est un spécialiste des notes sous les notes de basse. Je souligne que dans une chaine normalement constituée, il y a des HPs de basse et que le sub vient en aide à ces HP en appuyant les faiblesses de ces HP, ce qui est mon cas ou plus spécialement apporte ce qu'un HP spécialisé dans les basses et qui le fait bien, ce qui n'est pas mon cas, ne peut donner, les notes sous grave.

Pour moi, c'est clair, il y a la théorie que tu as bien expliqué et ce que l'on fait en pratique d'un sub. Trop souvent, le sub, ce spécialiste de l'infra basse, est appelé à travaillé dans des zones qui ne lui sont pas trop favorable. Cette compréhension de l'application du sub, associée à la théorie est certes gagnante mais il faut comprendre les nuances et surtout accepté qu'un sub, dans une installation hifi, n'est pas là pour défoncer les murs mais pour compléter la subtile reproduction d'une contrebasse.

En pratique alors, le sub est un intervenant discret qui a sa place dans une installation hifi mais la tentation est grande de provoquer des choses. N'ai-je pas une coquetterie sur ma courbe, moi qui ne jure que par sa platitude? L'acceptation des conséquences à l'écoute de la courbe plate ne se fait pas sans douleur.

Je constate aussi qu'il y a deux approches, au moins, la théorique et l'intuitive. Encore une fois, la clé se trouve probablement dans l'équilibre des deux.

L'exemple de la contrebasse est bon. Le rôle du sub est de restituer les sous-harmoniques des mouvements de cordes et de la pression d'air produite par l'instrument et non d'inventer quelque chose qui ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 12:16

Armonik a écrit:
Je crois que plusieurs notions se mélangent et entrainent des confusions.

Un frère de ma blonde (chuis québécois de cœur) étant batteur dans un groupe de rock alternatif (me demande pas ce que c'est), j'ai assisté (contraint et forcé) à des concerts de hard-rock plutôt violents.
Comme les spectateurs, en plus d'être chevelus, en kilt et grosses bottes, et tatoués de partout, sont sourds. Donc le volume sonore est décoiffant, et les basses te retournent l'estomac. L'impact des basses face aux enceintes fait bouger les organes internes !

Pourtant, et Robert doit le savoir mieux que moi, ça ne semble pas être des basses fréquences. A vue de nez (les oreilles sont cuites à ce niveau), ça doit se situer dans les 80 à 120 Hertz...
Mais avec beaucoup de Watt !
Et une coupure assez haute des infra graves.

De même, ton autoradio avec un chouette effet loudness aux fesses, te sort un joli grave bien "pulsant" alors que les HP ne doivent pas descendre en dessous de 100Hz !

Dans nos petites pièces, les résonances, l'excitation des harmoniques et je ne sais quoi d'autres, encore une fois au vu des longueurs d'onde concernées, font que l'on obtient un grave qui peut impressionner mais qui est plutôt "mud" comme disent les anglo-saxons.

Donc à mon avis, on amalgame résonances de pièce et basses fréquences et souvent, la suppression du Sub, ou une coupure des infra graves améliore beaucoup l'écoute.

Et des enceintes qui descendent réellement à 40 Hz ne courent pas les rues !!
Essaye un CD de fréquences, du 60, 50 et 40 Hz et dis moi ce que tu entends vraiment sortir des HP...en filtrage passif bien sur, car en filtrage actif, on peut relever efficacement les niveaux que l'on souhaite...
Je veux dire beaucoup mieux que ce que tu fais avec Aixcoustic ou autre EQ.

A ce sujet : Robert, où en sont tes enceintes actives ?
(parce que ça c'est une vraie solution)

L'impression de basse est autour de 100Hz (le cerveau arrive facilement à inventer les harmoniques inférieurs). La basse qui cogne se trouve généralement à 60 à 80 Hz. L'impression de sous-grave est autour de 40 à 50Hz. Bien peu d'enceintes arrive à reproduire sous les 40-50 Hz.


Je promène mes enceintes actives d'un studio de Mastering à l'autre, parce que c'est le marché principalement visé. Le développement est assez avancé, le produit est prêt à commercialiser à peu de choses prêt. Au niveau sonore, je suis vraiment très heureux du résultat, le son est direct, vivant, précis. La scène sonore est vaste et profonde, la localisation des instruments est vraiment bonne, tant et si bien que depuis quelques mois, je n'écoute plus mes enceintes "hifi" - j'ai trop de plaisir avec les enceintes actives!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 14:36

Robert, je suis curieux d'écouter ces enceintes, je l'avoue !

Ce sont davantage des enceintes de monitoring pour les studios ?
On peut voir ces petites choses quelque part ? Un site Internet ?
Des caractéristiques histoire de rêver un peu ?

Sauf si c'est encore top secret bien sur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 16:53

Armonik a écrit:
Robert, je suis curieux d'écouter ces enceintes, je l'avoue !

Ce sont davantage des enceintes de monitoring pour les studios ?
On peut voir ces petites choses quelque part ? Un site Internet ?
Des caractéristiques histoire de rêver un peu ?

Sauf si c'est encore top secret bien sur...

Pas de secret!

Je n'ai pas encore fait faire les photos "officielles", au cas où des changements surviendraient, donc le site (www.elanmonitors.com) ne présente rien pour tout de suite.

Les enceintes sont des cubes de 16 x 16 x 16 pouces (40 cm). La fabrication est en contreplaqué de bouleau (plywood russe) de 1 po d'épaisseur (2,5 cm). Tous les assemblages sont à feuillures encastrées. Les boitiers sont très rigides, comme on pourrait s'y attendre.

Les drivers sont montés en co-axial: 10 pouces pour le woofer (suspension en accordéon) et tweeter 1,5 pouces en titane avec amorce de pavillon. La dispersion est de 90 x 90 degrés. La charge est en réflex à double évents laminaires symétriques. Les drivers sont montés par l'intérieur et le baffle est à compression (i-e la suspension du cone est cachée, ce qui augmente la vitesse de propagation aux basses).

L'efficacité du woofer est de 98 dB, celle du tweeter de 114 dB. Chaque driver est alimenté par une amplification dédiée: 700 watts sur le woofer, 700 watts sur le tweeter, donc 1,4 kW par enceinte. Fait à noter la puissance annoncée est le potentiel sur 4 ohms. Dans la pratique, les amplis ne devraient jamais dépasser une centaine de watts, ce qui augmente la fiabilité à long terme, tout en conservant une marge dynamique disons... importante. L'intensité maximale est de 119 dB (123 dB crête).

La réponse en fréquence est variable, entre 30Hz et 55 Hz, jusqu'à 20kHz. Avec un sub, l'enceinte est coupée à 55Hz, sans sub, on peut aller à 30Hz.

Chaque ampli est alimenté par un DSP qui est cadencé à 96 mHz sur 24 bits par chaque DAC (4 DACs au total). Le système d'opération est basé sur SigmaStudio 17XX. Chaque enceinte est doté d'une entrée XLR balancée ainsi qu'une sortie balancée permettant d'alimenter un sub ou une autre enceinte. L'ampli est à alimentation découpée et peut accepter n'importe quel voltage entre 90 v et 250 v.

Ceci dit, peu importe les spécifications, les enceintes doivent être musicales et je crois qu'elles le sont - ça sera aux autres de me le confirmer! Au niveau de l'écoute, ce sont des enceintes qui sont vives. Pas de traînage, pas de lourdeur. Ça part vite et ça arrête vite. La cohérence est très belle, tout comme la réponse aux fréquences extrèmes, ce que permet le DSP.

Je ne crois pas que les enceintes seront vendues par les boutiques "hifi" parce que ce qu'elles sont spéciales, mais on se sait jamais - elles pourront plaire à des gens marginaux ou à des gens qui recherchent la performance pure au-delà du confort...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 18:52

Ouf!

Je viens d'arriver du travail et, sur 2 pages, un tas de concepts, d'idées et d'expériences de tout et chacun. J'ai presqu'envie de tenter de mettre mon "fion" sur un peu tout d'une seule lancée.

Eh oui! Sub = sous. Depuis mon tout premier sub, je me dis que ça doit musicalement parlant compléter ce qui manque aux enceintes principales. Même avec une gugusse à 200$ avec un wouf wouf de 10 pouces qui se promenait presque de la planète mars jusqu'à la lune et qui avait un taux de distortion phénoménal, j'obtenais un résultat disons intéressant partant de ce principe et en limitant le volume beaucoup plus que le commun des "écouteux de muzz" le voudrait.

J'ai fait jouer une contre-basse qui normalement, devrait sortir à 100% via les Katana et 0 % du DD puisque la coupure est à 40Hz avec un filtre numérique de 24 dB/octave sur le sub. Oh que non! le sub en a encore énormément à donner... sûrement un gros lien avec les harmoniques dont quelqu'un a parlé plus haut. Tout ceci même si, le sub est presqu'éteint (volume à 5 ou 6 sur 100) avec signal d'origine en parallèle avec le signal des enceintes principales.

Bon finalement, trop d'éléments ajoutés par vous depuis ma dernière intervention pour revenir sur chaque. Lâchez pas les gars, c'était une lecture très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 20:16

Pour robertG,

En tout cas, si ces moniteurs sont enlevants comme ça semble vouloir être le cas, c'est doublement intéressant considérant la dimension.

Il y a un trademark? Élanmonitors semble déjà donner plusieurs "hits" en googlant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 20:26

sylbeaul a écrit:
Pour robertG,

En tout cas, si ces moniteurs sont enlevants comme ça semble vouloir être le cas, c'est doublement intéressant considérant la dimension.

Il y a un trademark? Élanmonitors semble déjà donner plusieurs "hits" en googlant.

Il y a une compagnie qui fabrique des moniteurs pour ordis (télés), mais une seule qui fabrique de merveilleuses enceintes Smile En fait, le nom officiel est Élan Precision Monitors qui est déposé au Canada. On verra comment ça évolue - j'aime bien le mot Élan parce que ça réfère à l'orignal, mais aussi à "s'élancer". Bref, je m'élance comme un orignal bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 20:38

robertG a écrit:
sylbeaul a écrit:
Pour robertG,

En tout cas, si ces moniteurs sont enlevants comme ça semble vouloir être le cas, c'est doublement intéressant considérant la dimension.

Il y a un trademark? Élanmonitors semble déjà donner plusieurs "hits" en googlant.

Il y a une compagnie qui fabrique des moniteurs pour ordis (télés), mais une seule qui fabrique de merveilleuses enceintes Smile En fait, le nom officiel est Élan Precision Monitors qui est déposé au Canada. On verra comment ça évolue - j'aime bien le mot Élan parce que ça réfère à l'orignal, mais aussi à "s'élancer". Bref, je m'élance comme un orignal bounce

Tu sembles avoir suffisamment de panache pour réussir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   Lun 14 Nov - 21:01

sylbeaul a écrit:
robertG a écrit:
sylbeaul a écrit:
Pour robertG,

En tout cas, si ces moniteurs sont enlevants comme ça semble vouloir être le cas, c'est doublement intéressant considérant la dimension.

Il y a un trademark? Élanmonitors semble déjà donner plusieurs "hits" en googlant.

Il y a une compagnie qui fabrique des moniteurs pour ordis (télés), mais une seule qui fabrique de merveilleuses enceintes Smile En fait, le nom officiel est Élan Precision Monitors qui est déposé au Canada. On verra comment ça évolue - j'aime bien le mot Élan parce que ça réfère à l'orignal, mais aussi à "s'élancer". Bref, je m'élance comme un orignal bounce

Tu sembles avoir suffisamment de panache pour réussir Wink

J'espère ne pas finir au-dessus d'une cheminée affraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici ma future salle audio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici ma future salle audio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2017 - [Alpine] Berlinette [AS1]
» Grande Salle de sport
» Projet de salle à Toulouse, besoin d'infos pratiques !
» Restau chinois dans le coin de la salle d'armes
» Promo MTX audio pendant le mois de Juin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: