Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les EQ, le Motu, les possibilités.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 8:29

Si je vous parle du Motu dans cette section, c'est que je me sens l'âme DIY ce matin. Avec une telle machine, le Motu, on sculpte son image.

Un peu d'histoire, de nombreux audiophiles québécois ont adopté le Motu comme élément central de leur chaine. Après avoir opéré à des changements internes, l'engin, aux dires de ces audiophiles, passe du statu pro à celui d'audiophile. Tentant de se procurer un exemplaire de la bête, ce qui fût fait par Jacquesland.

Le Motu requiert un ordinateur pour facilité l'exploitation de toutes des fonctions et quand les gars disaient que ce n'est pas "plug and play", ce n'était pas une farce. Pour vous raccourcir l'histoire, passons à l'écoute sur la chaine de Jacquesland. Chaine LINN en tri amplification et enceinte 5140 LINN. Le seuil appareil qui n'est pas LINN c'est le dac, un PS Audio, modifications Cullen Circuit IV. Nous avons écouté le Motu en remplacement du PS et vraiment c'est décevant. Rien de comparable au PS. Grosse déception.

La poussière est retombée depuis ces premières écoutes et Jacques et moi avons convenu de pousser la machine plus loin que cette décevante première fois.

J'ai la machine chez moi et au moment ou j'écris ces lignes, c'est le Motu qui crache la musique. Le Ikémi, mon lecteur à toute une série de sortie analogique/numérique mais pas SPDIF. Il y a une sortie Toslink mais j'ai pas de câble alors je l'écoute comme préampli seulement. Le Motu est branché en analogique.

Jacques et moi hier avons relevé les extrémités du spectre avec l'EQ du Motu. Chez moi j'ai une carence en puissance aux extrémités. De façon tout à fait intuitive, en sachant que cela pourrait être n'importe quoi, nous lui avons relevé le penchant des antipodes. Je n'étais pas le seul avec une âme DIY.

Franchement, l'écoute que je fais présentement, chasse les impressions négatives des premières écoutes faites chez Jacques. Les contextes sont très différents mais cela augure bien pour le Motu.

J'ai l'impression que la machine doit être exploitée dans son ensemble, c'est à dire que le dac sans correction EQ, ce n'est pas bon. En fait tout est à faire, c'est un travail de fond car un Motu ou ses équivalents font l'apologie du réglage. On est rendu là.

Si les hautes sont réveillées sur ma chaine, les basses demeurent timides. En analogique, augmentation audible du bruit de fond, ça c'est vraiment détestable. Probablement qu'en numérique le silence va revenir. Autre point à vérifier.

L'aventure du Motu est intéressante à plus d'un égard. Vous saurez que le projet avance lorsque je le ferai passai dans la section hifi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 9:52

Et alors , cette écoute de SOLYMA .... y-en ti ou y-en a pas plus de basse ?
Dans quelle zone de fréquences as-tu augmenter le niveau pour avoir une écoute à ton goût ? study

Le Motu est il capable de générer plus d'ampleur et d'assise à ta chaine ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 9:58

Depuis ce matin que j'écris, je m'y met et en reparle.

Je peux te dire que l'amélioration qui frappe en premier c'est au niveau des hautes. J'aime ça pas mal. Le Raven ce fait aller le ruban et je ne sais pas si j'hallucine, mais je l'ai vu sourire.

Je travaille à l'université ce PM, devrait être en mesure de vous en parler de la basse plus tard en journée ou avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 10:51

Le propos ne sera pas d'évaluer le Motu. Plutôt l'EQ.

Encore que n'ayant pas de point de comparaison avec un autre de ces engins, je ne peux rien avancer. Je comprend les audiophiles qui ont expérimenter un EQ numérique, c'est important de le préciser. Je comprend l'engouement car ça te bouleverse une écoute pas à peu près.

Ce que je me demande c'est à l'usage au quotidien, est-ce dangereux de créer un monstre? Posséder un tel EQ me fait envisager ce scénario. Procéder à un "tuning" de sa chaine et de sa salle de son puis de l'oublier. C'est sage de penser comme ça mais je ne sais pas si c'est possible.

J'ai écouté des enregistrements jazz sur ECM, Keith Jarrett et Jack DeJohnette entre autre. Je trouve que les hautes fréquences sont bien exploitées avec l'EQ. Je passe à de la musique plus trafiquée comme Solyma. à la limite de l'insupportable. Pas tout le registre, les hautes demeurent éveillées mais une fréquence me dérange, un petit coup récurent sur une cymballe, un tit tic vraiment perçant m'indique que sur cette pièce il y a trop de haute. Sur One Giant Leap, sur chaque pièce au début, il y a une voix qui explique l'histoire de la chanson, là c'était franchement mauvais, vraiment trop de haute.

Quand je parle de monstre, c'est un peu ça. Avec un EQ, serons-nous porté à égaliser chaque pièce de musique? Chaque style de musique? Le danger il est là, passer du temps à égaliser alors que dans le fond, il serait judicieux d'écouter de la musique. Maintenant, doit-on s'en passer? Non, c'est incroyable comme ça change une salle de son, une écoute. Peu s'y connaisse et pour rendre un EQ performant, faudra y mettre le temps et développer une expertise et là le résultat sera à la hauteur.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 11:34

Le motu arrive t'il à combler le manque d'ampleur , d'assise et de basse ?????
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 16:02

il en manque des choses à mon écoute LOL.

Je ne suis pas rendu là. De prime abord, je dirais oui. Un EQ a des qualités qui règlerait ces petits soucis de puissance et de pièce. Comme il n'y a rien de parfait en ce bas monde, le bruit de fond est carrément désagréable. Il faut ne plus en avoir pour réagir négativement lorsqu'il y en a même très peu. Le noir, c'est l'absence de bruit.

En fait il faut tout reprendre à zéro. Aussi il faut reprendre l'écoute avec la chaine de Jacques. Écoute avec le dac du Motu, l'EQ, qui soit dit en passant, n'a pas été utilisé lors de nos premiers essais, les possibilités de coupures de fréquences et de pentes. Bref, bien du chemin à faire avant d'avoir la coupe aux lèvres.

Une chose m'apparaît de plus en plus claire, si le dac n'est pas bon ou inférieur à celui du PS, le Motu n'est pas un appareil qui comblera mes besoins et sans trop de risques, ceux de Jacques itou. Jacques est déjà en multi amp et ça marche du feu de dieu. Quant à moi j'ai des décisions qui vont peut être m'amener à choisir la voix Klimax.

La solution alors? Un EQ performant intégré au serveur. La solution est là. À moins que le Motu nous réserve d'agréables surprises. Tout est possible.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 17:52

OK..... tu expliques précédemment avoir vu sourire tes Raven avec des ajustements du Motu.

Voici ma question :Est-ce que tes 285 ont révélés leur dentition....avec ce même Motu ?
Est-ce que tes 285 ont une nouvelle personnalité lorsque aidé par un EQ ?

Bref.... y-en a tu d'la bass ou y-en a pas plus qu'avant ?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Lun 26 Avr - 18:09

Y a plus de basse, certainement, mais c'est plus timide qu'avec les hautes et je crois avoir trouvé pourquoi.

Nous avons coupé l'augmentation autour de 100Hz alors que la coupure du 285 est autour de 250Hz. Il aurait fallu se rapprocher de la coupure de fréquence, comme on a fait avec les tweeters d'ailleurs.

Comme je l'ai dit précédemment, c'est vraiment intuitif cette petite expérience. Nous avons suffisamment d'éléments maintenant pour espérer beaucoup mieux.

Maintenant il faut brancher le Motu en numérique. Une histoire de câble ou de lecteur. ça me prend un lecteur avec sortie SPDIF, ce que le Ikémi n'a pas ou un câble toslink pour pouvoir profiter du dac du Motu sans autre conversion.

Tu avais raison ce matin. Lorsque branché analogique, le dac du Motu prend ce signal le transforme en signal numérique et le ramène en analogique. Une opération de trop c'est évident. Ça augure bien pour l'avenir.

Je discutais avec Jacques tantôt et on a convenu qu'à part faire de la multi amplification, le Motu dans une installation stéréo équipé d'un serveur est de trop. Un serveur avec un bon EQ numérique performant serait à vue de nez la meilleure des solutions. Maintenant, on a le Motu, on va le pousser pour mieux le connaitre, mieux le définir Very Happy

On va pratiquer nos prises de courbes et de mesures en général, cet exercice ne sera pas perdu.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Mer 28 Avr - 8:34

Après quelques jours de cette écoute avec le Motu, je constate que le numérique est en train de bouleverser ma façon de penser en hifi.

Vous souvenez-vous dans les années 70/80, même un simple potar de treble, basse était un crime de lèse majesté. Un EQ était impensable tant cela ne s'harmonisait pas avec la philosophie minimaliste de l'époque. Je crois que c'était la bonne attitude aussi. L'élimination de correction par soi même était salutaire. On a même vu disparaître les contrôles de tonalité sur les enceintes. L'heure était au "pas compliqué pour un meilleur son". On était en pleine période analogique.

Avec le numérique, les choses changent. Avec les serveurs, il est possible de retirer de la chaine le préampli, qui à toute fin pratique n'a plus d'utilité, à moins d'avoir d'autres appareils et de les utiliser. Là c'est autre chose mais juste un serveur, le préamp peut être retirer. à ce propos, un audiophile avait fait une remarque intéressante, "autres temps, autres moeurs". Les technologies évoluent, de ce fait, il est possible de revoir notre approche.

Ceci dit, l'EQ numérique est certainement un programme qui va devenir populaire. Lorsque je lisais les utilisateurs du Motu vanter les mérites de son EQ, j'étais sceptique car je me basait sur ce que je croyais avant. Aujourd'hui j'ai résolument changé d'opinion car les avantages dépassent largement mes croyances et perceptions de l'EQ analogique. Avec le Motu c'est loin d'être parfait comme je l'ai mentionné précédemment mais j'ai des hautes et plus de basse, ce que je ne peux avoir autrement qu'avec un EQ. Juste ça c'est suffisant pour justifier son essai. En passant cet après midi fort probable, Jacques et moi on va travailler un autre "preset" avec une attention spéciale pour la basse. Je sens que cela va être douloureux de remettre le Motu à Jacques.

Est-ce que notre façon d'écouter de la musique va changer? Avec un EQ, il faut savoir qu'il adapte le son au style de musique. Une écoute rock et une jazz disons commandent des réglages différents. C'est cette approche de changements qui risque de bouleverser nos habitudes d'écoute. Heureusement il y a des "preset" qui facilitent la tâche. Aussi, est-ce que ce correcteur de courbe va reléguer l'acoustique aux oubliettes? Je n'ai pas de réponse à cette question.

Qui aurait cru un jour que l'EQ numérique aurait ses lettres de noblesses? Qu'en pensez-vous?

Richard
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Ven 30 Avr - 7:45

Un mot pour vous dire où je suis rendu avec ce Motu et son EQ

Jacques et moi hier avons modifié les paramètres de l'EQ. Je répète qu'il n'y a rien de scientifique, de raisonnable aussi dans ce procédé, c'est d'une totale intuition . Nous corrigeons chez Jacques puis j'écoute chez moi. Alors tout ce que j'écris ne vaut pas grand chose en somme. Je vous avouerai aussi que la situation n'est pas banale, le contexte est particulier.

Pourquoi alors? Il faut découvrir l'appareil dans un autre contexte que la chaine de Jacques. Il est en multi amp LINN ce qui implique des cartes filtre dans les amplis. Nous ne pouvons pas enlever les cartes puis les remettre sans risque alors on passe par ma chaine. Pour se convaincre peut être. Chez Jacques, les écoutes en numérique que nous avons réalisé n'étaient pas concluantes. Ailleurs est-ce que ça le sera? Chez moi cela semble concluant.

Qu'avons-nous fait chez moi que nous n'avons pas fait chez Jacques pour avoir tant de différences? L'EQ. J'ai l'impression que le Motu, n'étant pas un appareil hifi à la base, nécessite une opération globale de toutes ses capacités pour bien fonctionné. Au moins cela demande de travailler nécessairement avec l'EQ, ayant une base sonore disons pas hifi du tout. C'est ce que j'avance maintenant, demain est une autre journée.

Je vous rassure tout de suite, nous allons entreprendre le Motu sérieusement plus tard d'ici deux semaines si tout va bien. Micro de mesures, courbes, deux ordis bref on va regarder ça sérieusement et le pousser plus loin que ce que nous faisons actuellement.

Un premier constat à l'écoute quand même. On a baissé un peu les hautes dans son ensemble et c'est très bien. Pas compliqué les hautes, pas encore.

La basse c'est une autre paire de manche. Je me rend compte que travailler la basse ce n'est pas que lever une courbe et le son qui manquait de puissance avant, va remonter égal sans conséquence. Ça ne marche visiblement pas comme ça. Les corrections intuitives que nous avons réalisé nous montre le potentiel de l'installation mais aussi que pousser, ne serait-ce qu'un peu trop, comporte des risques de détérioration du son. Il ne faut pas perdre de vue l'interaction entre le 215 et le 285. Ce sont des Supravox mid et basse que j'utilise dans mes BP. L'ajustement du RJ aussi serait à revoir pour optimiser la basse.

Faut que je pose la question à Jacques. Est-il possible de réaliser avec le Motu des coupures et pentes ce que l'appareil permet en multi amp mais de travailler en amplification simple? Si c'est possible, voilà qui ouvrirait des perspectives nouvelles.


J'ai finalement une sortie SPDIF qui marche donc je suis en numérique. Toujours un bruit de fond et c'est toujours un mauvais point. À part ce point négatif, tout semble fonctionner correctement et selon mes critères. Je vous en reparle plus tard.

Bon vendredi, il fait soleil ici, il va faire beau toute la journée. Pas certain que je vais écouter de la musique aujourd'hui, mieux vaut être dehors.

Amicalement

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Ven 30 Avr - 20:26

Richard, comment réconcilies-tu l'utilisation du MOTU avec le concept de la Hi-Fi défini comme la restitution fidèle de la réalité? N'est-ce pas vrai qu'avec le MOTU tu introduis une ou plusieurs modifications de la restitution du signal, que tu "ajoutes" une certaine coloration? Comment sais-tu que ta "manipulation" avec le MOTU te rapproche de la réalité ou n'ajoute qu'une "couleur" qui te plaît?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 8:26

Salut Martin, sacrées bonnes questions.

Je n'en ai aucune idée. Sur le point de la fidélité, je serai obligé de faire confiance à mon expérience d'écoute. C'est du domaine de la pure subjectivité et vraiment je ne pourrai jamais affirmé avoir totalement raison et aurai-je totalement tord? C'est la beauté et l'effrayant de l'histoire hifi. Ne sommes-nous pas jugé sur le résultat d'écoute? Mais procédons par étape.

comment réconcilies-tu l'utilisation du MOTU avec le concept de la Hi-Fi défini comme la restitution fidèle de la réalité?
C'est là tout le défi d'intégration d'un tel appareil. Est-ce que tu acceptes le concept du compromis en hifi? Si oui, est-ce que la somme des avantages du Motu est plus grande que ses inconvénients? Évidemment j'intègre un appareil supplémentaire dans la chaine avec tous les bruits et distorsions que l'on peut imaginer. En contre partie, je donne un moyen de relever les manque de puissance de la basses et des hautes fréquences. Là c'est positif. Est-ce que ce point dépasse les inconvénients, c'est ce que nous allons vérifier. C'est passionnant. Avant d'oublier, est-ce que ma chaine était meilleure avant le Motu? Cette question là il faut se la poser aussi. Il y a des éléments dans ma réponse qui touche ta 2ième question.

Comment sais-tu que ta "manipulation" avec le MOTU te rapproche de la réalité ou n'ajoute qu'une "couleur" qui te plaît?
D'un point de vue purement subjectif, les chance de se tromper ou de tomber pile, sont les mêmes. C'est là que l'objectivité a sa place. Nous pouvons faire des courbes avec micro de mesure et tout le tremblement. Nous ne sommes pas des spécialistes loin de là mais c'est un bon point pour nous.

Ta question demeure, je cherche quoi? La réalité ou me faire plaisir? Ma décision va vers la réalité et comment en être certain? La seule certitude que je peux dire, c'est que j'ai un sacré bon niveau de plausibilité et que je peux pousser encore cette plausibilité vers la réalité. C'est mon but en hifi.

Est-ce que j'ai répondu à ton questionnement?

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 10:00

Oui évidemment tu as répondu. Ceci étant dit la question fondamentale est toujours là (et elle le sera toujours peu importe l'étendu de la discussion... c'est un fleuve sans fin!).

Tu introduis un élément dans ta chaîne, tu es toujours à la recherche de la haute-fidélité. Tu mentionnes que le MOTU a un effet sur les basses que tu apprécies. Admettons pour un instant que l'effet du MOTU est d'améliorer la restitution des basses en s'approchant encore plus de la réalité. Est-ce alors à dire que c'est ton système de base qui n'était pas tout à fait réaliste donc pas à 100% Hi-Fi (ce qui est OK puisque tu as déjà discuté ailleurs du pourcentage de réalité de ta chaîne).

La question alors devient peut-être quel est le coût du MOTU pour obtenir une amélioration vs le coût qu'aurait été de changer les composantes de ton système qui auraient apporté les mêmes améliorations que le MOTU.

J'ai tendance à croire que l'option MOTU est moins couteuse. Car mes lectures à date me laisse à penser que plus on monte, plus les dernières améliorations coûtent chers.

C'est quand même intéressant. Au début des années 70 on avait des systèmes de son avec "treble", "bass", "loudness" et certains avaient même leur propre "equalizer". Les jeunes comme moi trippaient là-dessus. Les audiophiles utilisaient leur présence pour "prouver" que ces systèmes n'étaient pas de qualité Hi-Fi. Il s'est donc développer une philosophie Hi-Fi minimaliste où le seul bouton acceptable sur un ampli ou préampli était le commutateur "on-off"! Un système qui voulait se qualifier de haute-fidélité ne pouvait pas avoir ses commutateurs qui "modifiaient" le rendu sonore.

Est-ce qu'avec le MOTU nous n'avons pas simplement trouver un moyen sophistiqué ou "audiophilement acceptable" de revenir en arrière?
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 10:30

Quand j'ai lu ton dernier post, j'ai un oeil, le gauche, toujours le même dans ces circonstances, qui a tressauté. Tu mentionnes que le MOTU a un effet sur les basses que tu apprécies. Je veux apporter une précision. Avant le Motu, j'ai une carence en puissance sur les basses et les hautes. Dans cette quête de la réalité, avant mes goûts personnels, il me faut trouver un moyen pour obtenir plus de puissance dans les basses et hautes pour me rapprocher de la réalité. Actuellement, mon instinct me dit que les hautes c'est pas mal et que j'ai trop de basse. Une prise de courbes répondra à mon intuition. Je me prétend hifiste, mon plaisir c'est de viser la réalité.

Maintenant on peut discuter de toutes les incohérences que cette affirmation comporte, j'en suis conscient. Je répète, c'est mon target la réalité, c'est loin d'être atteint.

Pour le coût, vraiment pas certain. Si je vais en multi amplification, je dois ajouter en plus du Motu, deux autres amplis, compter le coût des filtres actuels qui ne serviront plus mais que j'ai chèrement payés, ajoutons une brassée d'interconnects et d'autre machins que je classerai dans le tiroirs à surprises. Je n'aurai toujours pas de serveur musical. Cette voie est royale mais pas mal plus chère.

L'alternative moins chère au Motu, c'est un serveur équipé d'une bonne carte son qui me dispenserait d'un dac, ce qui reste à démontrer et d'un EQ numérique, si tant est que l'EQ soit ma solution. Ce scénario d'achat est probablement l'idéal pour quelqu'un comme moi qui n'a ni dac, ni serveur, ni rien encore quoi! Pour celui qui possède déjà un dac, l'ajout du serveur avec EQ numérique est à explorer.

Fameuse ta dernière question. Remarque que ta réponse vaut la mienne. L'EQ, comme moyen de correction est excellent et l'a toujours été. L'ennui c'est que les performances des EQ analogiques du temps n'étaient pas de niveau hifi. C'est la beauté du numérique, rendre transparent ce qui ne l'était pas avant. C'est pour cette raison que l'option serveur/EQ est intéressante.

Aldebaran, un ami français et membre d'Audio Café, expérimente actuellement une carte son FF400 de la compagnie RME. Multi amplification et une infinité d'applications pas toutes utiles en hifi. Malgré ça, c'est le silence absolu de la chaine. Ampli ouvert, ampli fermé, pas de différence l'oreille dans le tweeter. En poussant dans la voie numérique, on ouvre un paquet de possibilités. Attention, je ne dis pas que ces possibilités sont toutes positives, que l'avenir sera pavé qu'en numérique. C'est en explorant ce qui nous est maintenant offert que l'on va faire avancer la hifi, c'est mon crédo.

Pour l'EQ est les raisons mentionnées, je ne crois pas que l'on revient en arrière alors qu'.à l'époque, l'EQ était trop en avance sur son temps. Le principe était fameux mais son mode de réalisation boiteux. Autres temps, autres moeurs.

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 12:13

richard et martin, j'aime bien le ton de votre discussion. Votre réflexion sur la facon de réaliser la haute fidélité (le saint graal) me semble sincère et sans compromis. Comment reconnaitre la neutralité d'une chaine? Je n'ai pas la réponse mais je sais que c'est au minimum beaucoup de travail, d'essaies et erreurs, voir de tatonnement et les applications du Motu peuvent en faire partie mais je suis pas certain qu'on ne peut trouver ces applications ailleurs et à moindre coûts.

Je suis loin de posséder vos connaissances mais voici. Est-ce que la référence ultime est le son "LIVE". Si oui, comment reproduire le "live" si on nous le vend déjà dégrader par les "ingénieurs de son" sur un support CD ou même un fichier Studio Master lui aussi coloré? Si non, ne peut-on que reproduire la source le plus fidèlement possible, c'est à dire ce qui nous est vendu comme produit? On ne peut pas inventer ce qui n'est pas là. C'est comme en informatique "garbage in, garbage out". La qualité des produits audio est absolument variable, mais comme me dit souvent richard" un piano devrait sonner comme un piano et une contrebasse ne résonne pas comme une basse". Donc faut-il simplement essayer de reproduire de facon plausible ce piano et cette contrebasse?

Celà dit, qu'on me rappelle à l'ordre si je suis à côté de la trac avec ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 14:57

Tu n'es vraiment pas hors sujet crois-moi. Oui, la plupart des gens parlent de Hi-Fi comme restituant le plus fidèlement possible la réalité. Je crois que la première réalité en effet c'est le son des instruments "live", c'est-à-dire de la façon dont tu les entendrais joués d'une façon acoustique sans autre artifice.

Ceci étant dit plusieurs artistes et plusieurs "ingénieurs" de son manipulent ensuite le son qu'ils reçoivent. Quelques fois c'est voulu et je suis d'accord avec toi qu'à ce moment notre chaîne devrait refléter ce fait (c'est probablement pour cela qu'on parle d'une chaîne neutre qui n'ajoute pas de coloration autre que celle fourni par l'enregistrement).

Malheureusement quelques fois les manipulations ne sont pas toujours voulu. J'en ai personnellement contre cette foutu compression (loudness war) où la musique est compressé à outrance afin de minimiser la dynamique. Cette façon de faire fait en sorte que la pièce ainsi compressée est maintenant idéale pour un mp3, la radio etc. On perd tellement d'information et c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3800
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 15:17

100% d'accord avec Martin. La compression tue la musique. D'autant que nous avons les appareils maintenant qui permettent de passer de très forts passages dynamiques, et bientôt avec les fichiers 24/96 et 192 généralisés, la question ne se posera plus.

Il y en a encore pour défendre la dynamique. Encore un autre sujet qu'il est périlleux d'aborder sur un forum, la qualité des enregistrements.

En autant que l'on puisse ne parler librement entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Sam 1 Mai - 15:30

Voici un site intéressant justement sur le loudness war.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   Dim 2 Mai - 10:38

Oui! pas mal ce site, le vidéo en dit long "Loudness War - The Movie"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les EQ, le Motu, les possibilités.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les EQ, le Motu, les possibilités.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» passer un 80gs en 1000 , j ai plusieurs possibilités et ne sait pas quoi faire....
» Circuit de CHARADE - journées historiques - possibilité d'exposer vos voitures pour soutenir le site
» Possibilité de rajouter le régulateur de vitesse ?
» possibilité de lecture paramètres avzec fiches 2 voies ?
» Possibilité d'échange avec un chiot

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: DIY-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: