Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les tests à l'aveugle en audio #2?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Les tests à l'aveugle en audio #2?   Sam 25 Déc - 14:11

Qu'on le veuille ou non, un test à l'aveugle est de 1, une expérience scientifique basée sur une démarche scientifique. Le but étant d'amasser en grande quantité de statistiques pour valider un résultat. De 2, bien qu'à peu près tous les audiophiles aient réalisé une expérience de ce type, qui, au Québec, a développé une expertise suffisamment solide, axé sur le point 1, pour compiler, commenter, interpréter et valider les résultats?

La question est posée et 2 questions de cette première ressortent,

Avant toutes choses
- Doit-on développer une expertise dans l'élaboration de tests à l'aveugle en audio?
- Peut-on développer une expertise dans l'élaboration de tests à l'aveugle en audio?

Dans l'ordre ou dans le désordre ça importe peu.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les tests à l'aveugle en audio #2?   Dim 26 Déc - 9:58

Continuons la réflexion,

Peut-on réaliser un test à l'aveugle au résultat fiable sans tenir compte d'un protocole scientifique?
Peut-on réaliser un test à l'aveugle et obtenir un résultat fiable un samedi PM entre amis?

Est-ce qu'un test à l'aveugle au résultat fiable est possible en audio? Est-ce qu'un test à l'aveugle peut être aussi simplement réaliser qu'un drap devant trois violonistes dont un joue avec un Stradivarius ou des oenologues facent à des vins dont un à 400$ la bouteille et personne ne trouve ni le bon violon, ni le bon vin.

Ces tests ont déjà été réalisés, quels sont vos conclusions? Que tous les violons se valent? Que tous les vins goûtent la même chose?

Moi ce qui m'étonne ce n'est pas le résultat mais plutôt l'absence de questionnement. Comment ça se fait que des spécialistes du vin confondent un vin cheapo à un grand vin? Même questionnement pour le violon. Se pourrait-il qu'il y ait une faille dans le test à l'aveugle lui même surtout lorsqu'il s'agit d'un sujet subjectif comme le goût ou l'audition? Peut-on identifier cette faille et la corriger de telle sorte que le résultat d'un tel test soit fiable?

Tout le succès d'un test à l'aveugle quel qu'il soit repose sur un ensemble complet de critères. J'insiste sur le mot complet. Comment peut-on imaginer construire des mots, des phrases et être compris sans la lettre "E"? Pourquoi en serait-il autrement pour les tests à l'aveugle?

Je comprend le pourquoi des tests à l'aveugle. Faudrait peut être réfléchir pour que le test à l'aveugle en audio ne devienne pas une tentative bête de l'objectivité qui s'inscrirait comme la contre partie de la bête subjectivité qui a entraîné la hifi dans la pure folie. Le coup du retour du balancier si vous voulez.

Un gourou pour moi, qu'il soit objectif ou subjectif, demeure un gourou.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les tests à l'aveugle en audio #2?   Lun 27 Déc - 3:36

Les tests en aveugle demandent un protocole rigoureux pour que leurs résultats soient incontestables. On ne peut pas faire n'importe quoi.
Rigoureux ne suffit pas, il faut tenir compte du facteur humain, le testeur ! C'est à dire ne pas l'accabler de procédures, ne pas lui en demander trop, de mesures, écoutes, dégustations etc. En bref, ne pas le saturer !
Par exemple, on sait que 3 odeurs à tester est le maximum. Au delà, il y a confusion, il faut attendre le repos des cellules olfactives.

Ces tests montrent d'une manière éclatante à quel point nous sommes victimes de nos à-priori, à quel degré nous sommes influencés par la publicité et le marketing, par nos lectures, par la TV : tous les moyens d'information (d'abrutissement ?) abondamment utilisés par l'industrie et le commerce.
Les messages passent quoi qu'on en pense, qu'ils soient vrais ou faux, ou pour le moins fortement exagérés !
Songez au lancement promotionnel du dernier blockbuster US : un matraquage inévitable, on ne voit plus que ça...Résultat, les foules se précipitent en masse dans les salles de ciné, le film à l'investissement pourtant gigantesque est amorti en 3 semaines, tout le monde l'a vu...Et alors, les plus objectifs reconnaitront que le scénario est débile, la réalisation tape à l'œil et le film oublié aussitôt vu ! Il n'empêche, il a rapporté des millions !

Il y a des vins de Bordeaux quasiment imbuvables. L'étiquette ne suffit pas !
Il y a des chaines de grand marque pas terribles.
Un Stradivarius ne sonne pas aussi extraordinairement que ce à quoi on s'attend ! C'est le virtuose qui l'utilise qui fait la différence.
Les fichiers 24/96 n'apportent pas une énorme amélioration, ben oui !

Il n'y a que les tests en aveugle pour le démontrer. Malheureusement, ils sont rares parce que souvent impitoyables. Et pas toujours bien menés...
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les tests à l'aveugle en audio #2?   Lun 27 Déc - 9:06

Voilà qui complète très bien ce que je crois.

Le protocole employé en audio est souvent emprunté à la pharmacologie ce qui est bien mais est-il adapté à l'audio, au vin ou aux instruments de musique? Pour des médocs, sur un produit réel, c'est toute une sinécure d'éliminer tous les biais, j'imagine que sur un truc purement subjectif comme l'écoute de la musique, le défi est multiplié par 10.

Déjà qu'un test à l'aveugle pharmacologique est difficile à mettre en oeuvre et demande du temps, on parle de semaines pour le monter et de nombreuses semaines pour le réaliser.
Ce qui m'étonne le plus c'est le questionnement quasi nul après un tel test audio et surtout le doute inexistant, ça me dépasse. Voilà on a un résultat qui nous étonne tous, bon parfait! C'est réglé, on tourne la page, on passe à un autre test.

Mais la question demeure pleine et entière, peut-on réaliser des tests à l'aveugle en audio aux résultats fiables? Je crois que oui mais tant et aussi longtemps que ces adeptes ne rejoindront pas ta conclusion, point de salut. Cela demeurera une activité de samedi après midi avec des résultats de samedi après midi.

Au fait, tous vous autres qui nous lisez, qui réalisez peut être des tests à l'aveugle, qui parmi ceux là ont accepté et réalisé le résultat d'un tel test? Genre ne pas découvrir son merveilleux interconnect à gros prix dans un test et le virer pour adopter le moins cher? Un petit deux que personne l'a fait alors "kossa donne" les test à l'aveugle.

Cela me fait dire que les gens de la hifi, c'est à dire nous mêmes, ont tout un ménage à faire dans cette passion qui est devenue pas mal fofolle. Le test à l'aveugle est une tentative en ce sens mais entre vous et moi, a t'on besoin de ça pour réaliser que la hifi est malade? Encore une fois, où est la ligne entre la hifi et la bêtise? Personne ne répond à ça, coudonc z'êtes pas curieux de savoir?

En tout les cas, peu importe la direction de ma réflexion, cela me ramène constamment à la base, simplicité = efficacité. La simplicité étant la réalité et l'efficacité une chaîne audio axée sur cette réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les tests à l'aveugle en audio #2?   Lun 27 Déc - 11:24

Il y a consensus ici sur les TA ( cosensus =pas unanimité) ou bien les avis favorables ne défendent pas bien leur position.... un doute plane. On peut répondre à la critique avec de bons arguments.

Un exemple d'échantillon parfait serait un minimum de cent audiophiles aveugles chez qui ont installerait la patente à tester pendant 1 mois, dont 1/2 sans rien changer à leur insue "groupes A et B". Pour confirmer une réponse positive il y aurait un % statistiquement significatif d'avis positifs dans le groupe "A" dans la mesure ou l'effet placébo du groupe "B" serait moindre. Bonne chance!!!!
Mais entre nous, adultes consentants, on peut s'amuser à faire les test qu'on veut bien faire, juste se garder une petite gêne avec les résultats.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3825
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 63
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Les tests à l'aveugle en audio #2?   Lun 27 Déc - 12:16

Jacques,

Bien d'accord avec l'essentiel de ta réponse et spécialement sur la conclusion. Il n'y a pas de mal mais je repose la question, "kossa donne" sachant que l'on ne peut tenir compte du résultat.

Mis à part le plaisir d'être ensemble, n'est-ce pas mieux d'écouter de la musique au lieu de se payer des extraits de 10 sec tout un PM?

BON OK! y t'il un Abitibien qui en organiserait un de ces tests. Finalement à bien y penser ça manque à mon arsenal d'expérience. Alors ampli, câble, enceintes, lecteur, dac, l'Abitibien aura le choix de ce qui sera testé. J'ai un lecteur dit haut de gamme et un dac à mettre sur le grill j'ajouterai mon ampli. On invitera du monde en masse, on va constater qu'on ne fait pas la différence, pas plus fin qu'ailleurs. On va donner le compte rendu de cette journée. Le courageux Abitibien va se faire rosser à coup de critiques acerbes et pi on fermera les livres et on criera à la face du monde que nous autres on connait ça les tests à l'aveugle.

En dehors de l'ironie, peut-il en être autrement? C'est ma question. Peut-on réaliser un véritable à l'aveugle, échelonner sur les semaines que cela prend pour la préparation et les semaines nécessaires au déroulement? Jacques tu as la méthode, tout est là, c'est écrit. Comment ça se fait que ça buck à ce point? Comprend pas et mettons qu'un brave Abitibien ou un autre brave se lance dans l'aventure, la question demeurera " Kossa donne".

Pourquoi le test à l'aveugle ne donne rien, personne ne relève mais le test à l'aveugle c'est un cri pour se sortir de la bêtise dans lequel l'audiophile, c'est à dire nous tous, s'est empêtré.

Que diriez-vous si on laissait tomber les tests à l'aveugle et autres démonstrations qui ne mènent nulle part et finalement ne font que retarder l'inéluctable, pi qu'on commencerait à discuter sérieusement sur la façon dont on peut vivre notre hifi? D'établir ce qu'est la hifi, combien ça coûte pour avoir de la musique chez soi?

Qu'un brave se lève et justifie le coût d'un interconnect de son choix, du prix de son choix. Qu'il justifie à partir de 100$ Somme plancher arbitraire.

Perso, j'en serais bien incapable mais ce que je peux vous assurer c'est que pour 5000$, argent 2010, on peut se bâtir toute une chaine hifi, ajouter un 3 ou 4000$ supplémentaire et vous l'installerez dans une salle de son digne de ce nom. Vous ne me croyez pas? Venez en Abitibi, il y a un brave qui l'a monté cette chaine, elle existe.

Ho! Elle est perfectible cette chaine mais nommez-m'en une parfaite. Ce que je veux dire c'est qu'elle forme une base solide (base supérieure à bien des chaines plus chères et mal fagotées) pour faire évoluer une hifi qui demeurera dans des paramètres logiques, objectifs et qui avec ces améliorations peu coûteuses laisseront encore plus transparaître la musique.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tests à l'aveugle en audio #2?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tests à l'aveugle en audio #2?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promo MTX audio pendant le mois de Juin
» besoin d'aide pour une installation audio
» Record mondial de vitesse automobile pour un chanteur aveugle
» (AUDIO) Comment provoquer l'obsession chez le chevreuil
» Subwoofer 30 cm - JL AUDIO 12W6v2.D4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: Audio :: Sujets audiophiles-
Sauter vers: